AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782710330837
208 pages
Éditeur : La Table ronde (09/10/2008)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Robert Porchon, sous-lieutenant au 106e régiment d'infanterie, fut tué dans l'assaut de l'éperon des Éparges (Meuse) en février 1915, «la poitrine défoncée par un éclat d'obus».
Dès sa mort connue, sa mère a recopié dans un unique cahier son carnet de route et les lettres que son fils lui avait adressées. Elle a aussi ajouté à cet ex-voto de papier la correspondance reçue, après la mort de son fils, de ses camarades – dont Maurice Genevoix –, de ses chefs, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Liver
  17 juillet 2013
Dans Ceux de 14 de Maurice Genevoix, une figure domine: Robert Porchon, sous-lieutenant avec l'auteur au 106ème RI. Pour ceux (et ils sont nombreux) qui sont "tombés sous le charme" de cette magnifique personnalité tué aux Eparges en février 1915 à l'âge de 21 ans, l'occasion "d'entendre sa voix". Un travail de mémoire remarquable puisque c'est grâce à sa mère (adoptive) que ses écrits (des notes et des lettres) nous sont parvenus, elle qui les a méthodiquement recopiés, inconsolable de la perte de son fils tant aimé. Emouvantes également les correspondances adressées à sa mère après son décès.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LiverLiver   15 août 2013
7 janvier 1915, ma chère Maman,
Elle n'est pas dénuée de pittoresque cette seconde ligne. [...]. Je suis sûr que si l'on mettait une palissade autour et un tourniquet à l'entrée, beaucoup de gens paieraient pour la voir. Cependant, je crois que les boyaux auraient encore plus de succès, d'autant plus qu'on pourrait y procurer artificiellement aux civils toutes les émotions de la guerre: en faisant tirer de-ci de-là des hauteurs avoisinantes quelques pétards, et en dissimulant par endroits des machines qui laisseraient échapper un jet de vapeur pour imiter le sifflement des balles et des obus, on arriverait à des effets très réussis, et il faudrait un médecin de service à l'usage des petites jeunes filles qui tourneraient de l'oeil. Mais nous laisserons cela aux industriels après la guerre. Pour l'instant, l'entrée est grauite, voire même obligatoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61

autres livres classés : correspondanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1282 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre