AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Mohammed Oudaimah (Traducteur)
EAN : 9782908825930
71 pages
Éditeur : Arfuyen (11/03/2002)
4.5/5   4 notes
Résumé :
Née en 713, morte à Basra (Irak actuel) en 8o1, esclave affranchie pour les uns, anciennes prostituée pour d'autres, Rabi'a ouvre, bien avant Hallaj, Niffari et les grands soufis, les voies de la grande tradition mystique de l'Islam.
Fixant pour but unique l'union avec Dieu, elle ne réserve que sarcasmes aux attitudes de Mslam officiel : vénération du Prophète, culte de la kaaba etc.
Trente-huit poèmes et fragments suivis d'une postface de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   31 août 2018
En Toi mon origine, en Toi mon ivresse,
Ô ma joie, mon désir, ô mon appui,
Mon compagnon, ma provision, ô mon but,
Tu es l'esprit du coeur, Tu es mon espoir,
Tu es mon confident, mon désir de Toi est mon viatique.
Sans Toi, ô ma vie, ô ma confiance,
Je ne serais jamais lancée dans l'immensité du Pays.
Combien de grâce s'est montrée,
Combien de dons et de faveurs Tu as pour moi!
Désormais Ton Amour est mon but et mon délice.
Et la splendeur de l'œil de mon cœur assoiffé.
Tant que je vivrai, je ne m'éloignerai pas de Toi.
Tu es le Seul Maître de l'obscurité de mon cœur.
Si Tu trouves plaisir en moi,
Alors, ô désir du cœur, ma joie débordera!
Rien ne peut remplacer l'Amour que j'ai pour Lui,
Mon amour est mon supplice parmi les créatures.
Partout où j'ai contemplé Sa beauté,
Il a été mon Mihrab et ma Qibla.
Si je meurs de cet Amour ardent et s'Il n'est satisfait,
Oh, cette peine aura été mon malheur en ce monde!
Ô médecin du coeur, Toi qui est tout mon désir,
Unis-moi à Toi d'un lien qui guérisse mon âme.
Ô ma joie, ô ma vie pour Toujours!
En Toi mon origine, en Toi mon ivresse,
J'ai abandonné entièrement les créatures dans l'espoir,
Que Tu me lies à Toi.
Car tel est mon ultime désir.
Puisses-Tu m’être doux, alors que la vie m’est amère!
Puisses-Tu être satisfait de moi,
Alors que les hommes sont furieux (contre moi).
Le précipice qui me sépare de Toi, puisse - t - il être comblé !
Tout me serait supportable, si Tu daignais m’aimer
Tout ce qui existe ici-bas n’est que poussière sur poussière...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AlxthiryAlxthiry   08 juin 2012
« Je T’aime de deux amours : l’un, tout entier d’aimer,
L’autre, pour ce que Tu es digne d’être aimé.

Le premier, c’est le souci de me souvenir de Toi,
De me dépouiller de tout ce qui est autre que Toi.

Le second, c’est l’enlèvement de tes voiles
Afin que je Te voie.

De l’un ni de l’autre, je ne veux être louée,
Mais pour l’un et pour l’autre, louange à Toi ! »
Commenter  J’apprécie          70
nadejdanadejda   25 juin 2011
Les deux sortes d'Amour

Je t'aime de deux sortes d'amour
amour visant mon propre bonheur
et amour vraiment digne de Toi

Quant à cet amour de mon bonheur
C'est que je m'occupe
à ne penser qu'à Toi
et à nul autre

Et quant à cet amour digne de Toi
c'est que les voiles tombent
et que je Te voie

Nulle gloire pour moi
ni en l'un ni en l'autre
mais gloire à Toi
pour celui-ci et pour celui-là
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   01 septembre 2017
Mon Dieu, la nuit s'en est allée et le jour resplendit.
Je voudrais savoir si Tu as accepté ma nuit, auquel cas je serais pleine de joie.
Ou si Tu l'as rejetée, alors je saurais me résigner à Ta volonté.
Par Ta gloire, tel sera mon perpetuel souci, aussi longtemps que Tu me feras vivre et me soutiendras.
Par Ta gloire, si Tu me chassais de Ta porte je ne m'éloignerais pas car dans mon coeur
Ton Amour s'est installé...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   01 septembre 2017
Entre l’amant et le bien-aimé, il n’y pas de distance, ni de parole, que par la force du désir, ni de description, que par le goût.
Qui a goûté, a connu. Et qui a décrit ne s’est pas décrit. En vérité, comment peux-tu décrire quelque chose, quand en sa présence tu es anéanti ?
En son existence, tu es dissout ? En sa contemplation, tu es défait ?
En sa pureté, tu es ivre
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : poésie mystiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les poétesses

Comment Platon a-t-il surnommé Sappho, grande poétesse grecque ?

La dixième muse
La dernière déesse

5 questions
93 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , Femmes écrivainsCréer un quiz sur ce livre