AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 290296336X
Éditeur : Les Amis de Spartacus (01/02/1998)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Préface de Jean Barrue
La calomnie, arme de la bourgeoisie
Il faut prendre position
L'atmosphère étouffante du despotisme
La faillite du socialisme d'état
....
textes de Victor Serge
....
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ErnestLONDON
  09 décembre 2018
« Qui n'est pas aveuglément d'accord avec les diktats et les idées des hommes au pouvoir à Moscou et de leurs petits suiveurs à l'étranger, se voit irrémédiablement étiqueté « contre-révolutionnaire » et flétri comme traître au mouvement ouvrier. » Pourtant, dès 1921, Rudolf Rocker (1873-1958), anarchiste allemand, publie cette critique globale des principes du bolchevisme.
Article complet sur le blog.
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          251
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ErnestLONDONErnestLONDON   09 décembre 2018
Le centralisme n’a jamais été une unification des forces, mais bien la paralysie de la force ; c’est l’unité artificielle de haut en bas, qui cherche à atteindre son but par l’uniformisation de la volonté et l’élimination de toute initiative indépendante – l’unité d’action d’un théâtre de marionnettes, dont chaque personnage saute et danse au gré de celui qui tire les ficelles dans les coulisses.
Commenter  J’apprécie          00
ErnestLONDONErnestLONDON   09 décembre 2018
TOUT PAR LES CONSEILS ET PAS DE POUVOIR AU-DESSUS DES CONSEIL !
Commenter  J’apprécie          40
ErnestLONDONErnestLONDON   09 décembre 2018
Les soviets auraient pu jouer en Russie le même rôle que les sections pendant la Révolution française, mais une fois qu’ils eurent été dépouillés de leur autonomie par le pouvoir central, qui ne laissa subsister d’eux que le nom, ils perdirent immanquablement toute influence féconde sur le cours de la révolution.
Commenter  J’apprécie          00
ErnestLONDONErnestLONDON   09 décembre 2018
En travaillant systématiquement à la subordination de toutes les manifestations de la vie sociale au pouvoir absolu d’un gouvernement doté de tous les droits, on ne pouvait qu’aboutir à cette hiérarchie bornée de fonctionnaires, qui a été fatale au développement de la Révolution russe.
Commenter  J’apprécie          00
ErnestLONDONErnestLONDON   09 décembre 2018
Qui n’est pas aveuglément d’accord avec les diktats et les idées des hommes au pouvoir à Moscou et de leurs petits suiveurs à l’étranger, se voit irrémédiablement étiqueté « contre-révolutionnaire » et flétri comme traître au mouvement ouvrier.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : contre-révolutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox