AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2220036693
Éditeur : Desclée de Brouwer (13/06/1995)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
peloignon
  15 janvier 2013
Savonarole constitue la figure presque idéal-typique de la résistance authentiquement chrétienne contre un pape. Il ne s'agit pas ici de se révolter contre la papauté ou l'Église, mais simplement de résister à un impie qui s'est emparé d'une fonction qu'il n'aurait jamais du obtenir. L'état de corruption ambiant n'ayant pu lui être politiquement favorable, la réforme attendra l'Allemagne du XVIe siècle et Luther.
C'est cet esprit chrétien, ce renoncement aux moyens du monde pour arriver aux fins spirituelles, qui fait de Savonarole la contradiction vivante de Machiavel. Ce dernier, qui fut son contemporain florentin et dont l'ambition a toujours été l'unification bien terrestre de l'Italie l'avait d'ailleurs surnommé le « prophète désarmé ».
Bref, en lisant ces "dernières méditations", nous tombons sur un être qui se sert du seul bras que la torture n'a pas encore mis hors d'état et qui médite pour la dernière fois sur son étrange état de futur martyre de l'Église par un pape. Doit-il se sentir coupable? Lui qui n'a jamais voulu que servir Dieu et qui est condamné par un serviteur de Dieu (au moins apparent)? Évidemment que non! Mais en tant qu'homme, il participe au péché originel et reçoit donc peut-être ainsi son juste châtiment. Aussi a-t-il besoin de la grâce, qui « cesserait d'être une grâce si elle était donnée en raison des mérites. » (94) C'est ainsi une délivrance de péchés qu'il a peut-être commis à son insu dont il demande la grâce avec une humilité parfaite.
En effet, jamais Savonarole ne se pose en héros vindicatif, maudissant son ennemi. Toujours il s'accuse lui-même et se repent devant Celui qui voit tout. Jusqu'au moment où, écrit-il : « me jetant en larmes aux pieds du Seigneur, j'ajoutai : O Seigneur, quand ils dresseraient contre moi leurs camps, mon coeur ne serait pas ébranlé, car vous êtres ma force et mon refuge, et, a cause de votre nom, vous me conduirez et me nourrirez… » (121), moment ou la méditation est brusquement interrompue...
Pour ma part, j'ai été complètement happé par ce document tout à fait unique d'une âme d'exception confrontée à une situation que je qualifierais, en assumant pleinement l'anachronisme, de « surréaliste ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
peloignonpeloignon   14 novembre 2012
O Seigneur Dieu, qu'elle est petite aujourd'hui votre Église! Le monde entier s'effondre. Combien plus nombreux les infidèles que les chrétiens! Et parmi les chrétiens, où sont-ils ceux qui, détachés des choses terrestres, contemplent la gloire du Seigneur?
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : sermonsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox

Autres livres de Savonarole (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1056 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre