AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265096257
416 pages
Éditeur : Fleuve Editions (14/03/2013)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Sarah a sans le vouloir mis le doigt dans un engrenage diabolique. En aidant une vieille dame lors d'une agression, elle se retrouve en possession d'une vieille épée brisée. La femme lui a demandé de remettre cette relique sacrée à Owen, son petit-fils. Bientôt, Sarah et Owen, jeunes Londoniens à la vie ordinaire jusque-là, sont poursuivis par un couple de sadiques. Ces deux démonologues torturent et abattent brutalement plusieurs personnes âgées : les Gardiens des ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MelM
  16 février 2014
Tout d'abord ce qui m'a séduite dans ce roman, c'est ce résumé attirant et énigmatique qui m'a beaucoup fait penser à Da Vinci Code que j'avais beaucoup aimé. Je donc donc vous avouer que je n'ai pas été déçue...
Il y a 70 ans, des milliers d'enfants ont été évacués des grandes villes d'Angleterre pendant la seconde guerre mondiale, de peur de bombardements. 13 de ces enfants ont trouvé refuge à Madoc, petit village paisible. Ils y ont rencontré un vieil homme nommé Ambrose qui, au fil des jours, leur à raconté l'histoire des 13 reliques. Un soir, il leur a légué à chacun une des 13 reliques qu'ils doivent protéger au péril même de leur vie et ils doivent faire en sorte qu'elles ne soient jamais réunies.....
De nos jours, des tueurs sanguinaires tuent implacablement chacun des 13 gardiens afin d'entrer en possession des 13 reliques et de libérer le terrible secret qu'elles cachent....
Sarah Miller vient en aide à Judith Walker alors que celle-ci se fait agresser dans la rue. Cependant, elle ne sait pas dans quelle aventure elle vient de s'embarquer....
J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman plein de rebondissements et d'action, à la tension palpable et très énigmatique. Ce roman est un mélange de thriller et de roman fantastique et ce chamboulement des genres est exécuté avec beaucoup de finesse et de justesse par nos deux auteurs. L'écriture est juste parfaite pour ce type de roman, l'action est présente du début à la fin et il est quasiment impossible de s'ennuyer. L'histoire est très bien menée, avec une trame vraiment intéressante, une écriture dynamique, des descriptions superbes, un rythme haletant et une ambiance magique et parfois déroutante, qui contribuent à engloutir ce roman en très peu de temps.
Nous plongeons immédiatement dans le vif du sujet à cause des morts atroces et cruelles que les tueurs font endurées aux personnages, qui sont toutes précédées de tortures physiques. Au fil des chapitres nous découvrons de nos nouveaux personnages, que nous devinons être des gardiens, et nous ressentons leur angoisse dans le moment qui précède la mort, et toutes ces morts sont très violentés alors un conseil: Ames sensibles, s'abstenir!
C'est alors que nous rencontrons Sarah, jeune employée de banque tyrannisée par sa mère, qui, poussée par une force qu'elle ne soupçonne pas, vient en aide à Judith Walker qui se fait agressée dans la rue. Les dangers se font plus présents et elle prend donc la vieille femme sous son aile. Quand Sarah retrouve celle-ci quasi morte, elle lui promet d'exécuter ses dernières volontés et part donc à la recherche d'Owen Walker, le neveu de celle-ci. Cependant, tout ne va pas se passer comme prévu...en effet, nos deux protagonistes sont désormais recherchés par la police pour les meurtres de nombreuses personnes... Nous suivons donc par parallèlement Sarah et Owen, en quête de vérité, Anthony Fowler et Victoria Heath, à leur poursuite, ainsi que des ennemis prêts à tout pour réunir les reliques et libérer leur pouvoir.
L'intrigue est vraiment très prenante et ce roman est bourré d'action du tout début à la toute fin, de sorte qu'il devient impossible de lâcher le bouquin. En effet, les événements s'enchaînent avec une fluidité remarquable et les rebondissements, très nombreux, sont réellement palpitants et épatants. Les secrets dévoilés au fil de l'intrigue sont magnifiques mais aussi déroutants et dangereux et la peur s'insinue petit à petit, pour les personnages, mais aussi pour l'humanité elle-même. L'univers est extrêmement riche et complexe mais décrit et expliqué avec finesse et intelligence, les auteurs nous laissent des indices tout au long du roman et cela est très apprécié.
Nos personnages principaux Sarah et Owen sont attachants et il est très intéressant de suivre leur péripéties. Malheureusement, je ne me suis pas autan attachée à eux que ce que j'aurais voulu. En effet, l'action est tellement prenante que les personnages passent pour moi au second plan. C'est peut être aussi dû à l'écriture qui se centré essentiellement sur l'intrigue en elle même et peu sur les sentiments ou le passé des personnages. Cela n'a pas pour autant gâché ma lecture que j'ai grandement appréciée et j'ai adoré suivre nos deux personnages qui se retrouvent embarqués bien malgré eux dans un tourbillon de violence auxquels ils n'étaient pas préparés. Ils doivent se battre contre des ennemis dont ils ne soupçonnaient même pas l'existence, des ennemis sombres et inquiétants, multiples et violents....
Et tout se termine en apothéose! La fin est grandiose et intéressante, tragique et sublime. Elle mêle habilement suspense, tension, tragédies et révélations. Nous ne pouvons qu'avoir envie de lire la suite, qui, je l'espère sera à la hauteur de ce premier tome.
Les +: l'univers, l'écriture, l'intrigue, le mélange des genres
Les -: le peu d'attachement aux personnages par rapport à celui qui naît pour l'action

En conclusion, un premier tome superbe qui ne souffre d'aucune longueur mais qui, au contraire, met en place un univers complexe et extrêmement riche dans lequel on se plonge avec fluidité et rapidité afin de découvrir comment nos personnages vont pouvoir échapper aux multiples ennemis qui les poursuivent, bien au delà de ce que l'on imagine.
Je vous le conseille si vous aimez les thrillers fantastiques remplis de morts et avec une intrigue extrêmement bien ficelée. À lire d'urgence.
Ames sensibles, s'abstenir cependant.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibliozonard
  29 janvier 2014
Elles ont été disséminées un peu partout en Angleterre. Pour chacune d'elles, un gardien qui appartient à une lignée ancestrale est désigné. Ils sont sauvagement assassinés au compte goutte.
L'un d'entre eux aura le temps de léguer un artéfact, Dyrnwyn L' Épée Brisée, à une jeune innocente de 22 ans, Sarah Miller. Sa vie devient en l'espace d'une semaine une course contre la montre depuis qu'elle a vu sa famille massacrée. Assujettie à une dimension qui la dépasse, elle improvise, elle est en grand danger. Suspecte, elle est traquée par deux inspecteurs de police. Et, pour l'objet qu'elle a en sa possession elle est devenue également une cible très convoitée par un être omniscient.

Ce livre est un exemple de fluidité, de montage bien coupé pour une lecture vive et dynamique. le lecteur a le temps de s'imprégner des victimes avant leur fin sur terre, on apprend à les apprécier chaque fois comme un premier chapitre de roman, d'une introduction. C'est malin. Les effets spéciaux, à doses modérées, sont simples et clairs, il n'y a pas de brouillard de ce côté. le récit n'est ni lent, ni trop rapide, je trouve qu'il y a au final un rythme bien tempéré situé entre le haletant et le posé. Il y a des dérapages techniques (répétitions descriptives), un casting et une présence policière à approfondir (manque de caractères, de méthodes d'investigations). C'est le premier tome d'une trilogie, et donc les faiblesses seront corrigées dans les prochains livres…
Pour l'intrigue, tout passe très bien. Pas vraiment complexe (peut-être est-ce dû à l'habitude de Michael Scott d'écrire pour la jeunesse), avec du rebondissement (aider par la patte de la scénariste, productrice de théâtre Colette Freedman) dans une aventure bien racontée. le tout est beau. Pour ma part, c'est toujours agréable de rencontrer ce genre littéraire, cet aspect fantastique dans notre modernité. Déconnexion totale, c'est tout ce qui m'intéresse, sans se prendre trop au sérieux avec une histoire qui l'est presque. du coup, pour le sujet, de la fantaisie urbaine qui utilise une légende qui se révèle au moment opportun ; c'est étrange, il n'y a rien de neuf sous le portillon (chasse à l'homme, magie, bien et mal, antihéros chamboulés, mais qui foncent), cependant ce récit est proposé par quelqu'un qui a le don de raconter une belle histoire. Et puis, quand même, vous pouvez imaginer un peu le massacre si quelqu'un se met à batailler aujourd'hui avec une épée magique ! D'office, cela rend des scènes de conflit très sanguinaires…

Au final, c'est un pari réussi, l'ensemble tient la route, une histoire effectivement bien montée. Ce n'est pas grandiose, mais j'ai passé un bon moment de lecture, j'étais dedans jusqu'au bout, j'ai envie de connaître la suite et j'espère être encore plus surpris la prochaine fois.

Lien : http://www.lirecrire.be/arti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Phooka
  14 octobre 2013
Tout le récit se déroule à 100 à l'heure, il n'y pas de répit et le livre se lit vraiment très vite. S'il y a de jolies surprises, comme de faire mourir certains personnages auxquels on s'attache et qu'on pense "garder" jusqu'à la fin, il y a aussi beaucoup de passages convenus qu'on voit venir de loin. Mais finalement ce n'est pas vraiment dommageable à la lecture. Ce qui m'a le plus gênée, c'est l'inutilité ou le manque d'exploitation de certains protagonistes et en particulier le couple de flics qui trace Sarah et Owen. A part les empêcher d'aller se réfugier auprès des autorités (mais il y avait sans doute moyen de faire autrement), ils ne servent strictement à rien ! Honnêtement j'ai rarement "lu" des personnages que l'on voit autant et dont le rôle est aussi inutile. Quelque chose a dû m'échapper ...
Pourtant les autres héros sont plutôt réussis. Hormis Sarah et Owen, il y a surtout "la tante", Judith, dont la sagacité et la gentillesse en font un personnage très attachant. Et de façon générale, qu'ils soient "gentils" ou "méchants" les protagonistes sont dépeints avec beaucoup de justesse à l'exception du "grand méchant" qui lui est franchement caricatural. Ceci étant c'est un roman d'extrêmes et il faut l'accepter comme tel au risque sinon de s'y ennuyer ferme. La violence qui se déchaîne lors des meurtres est extrême, le sexe lors des cérémonies sataniques est extrême lui aussi, de même que le côté caricatural de ceux qui tirent les ficelles et le côté extrêmement "déjà vu" de certaines situations. A ceci , il faut rajouter de nombreux clins d'oeil à divers univers, clins d'oeil ma foi fort sympathiques dont le plus marquant est sans doute cette épée relique, qui fait penser à Excalibur mais encore plus sans doute à la fameuse Stormbringer d'Elric.
Le tout forme donc un thriller très lourdement teinté de fantastique, non exempt de défauts, loin de là, pas non plus un roman révolutionnaire, mais un livre qui se lit agréablement pendant les vacances et qu'on ne classera pas forcément dans les "must have" !

Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Myrabelle
  21 septembre 2013
Sarah se trouve emportée malgré elle dans le tourbillon de la chasse aux reliques. En effet, depuis que deux tueurs sadiques se sont mis en tête de les rassembler, leurs gardiens sont violemment assassinés ; Sarah croise la route de l'un d'entre eux et la course commence.
Récit tourbillonnant, parfois violent et sanguinolent, qu'importe, les pages défilent, les cadavres aussi, les assassins arriveront-ils à rassembler les reliques et à s'approprier leurs pouvoirs ?
Un bon moment en perspective...
Commenter  J’apprécie          40
ERICANSE
  13 août 2013
Mon Avis (Aout 2013) :
Si Michael SCOTT s'est fait connaître pour ses sagas à destination des adolescents, Colette FREEDMAN elle est productrice et scénariste, et cela se ressent. Pour commencer, le roman présenté ici ambitionne de mêler réalité, légendes et mythes et les deux auteurs y parviennent parfaitement dans les premières pages.
On se retrouve donc dans le Londres moderne, dans lequel on part à la rencontre des Gardiens, ces personnages choisis il y a des décennies pour veiller les 13 Reliques de Grande Bretagne. le rôle et la fonction de ces reliques apparaitra peu à peu au cours du roman, par petites touches, même si on devine rapidement, que Bien et Mal luttent au travers de ces objets.
Sarah, Owen, Abriham, Vyvienne, ….les personnages sont nombreux et se répartissent sur toute la durée du roman, qui trouve son origine à l'époque où l'humanité n'était que balbutiante. Plus étrange que légendaire, les auteurs nous entraînent à la poursuite de ce combat entre le bien et le Mal nous amenant à rencontrer des personnages de plusieurs siècles d'âge.
Le livre reste très visuel (l'adaptation cinématographique n'étonnera personne) mais à titre personnel, je reste déçu par la tournure du récit, où Bien et Mal ne se cachent plus et les formes les plus caricaturales se retrouvent ici.
L'écriture est efficace et rythmée, mais il faut réussir à garder le rythme et ne pas se perdre en cours de route. L'héroïne Sarah échappe néanmoins au stéréotype de l'aventurière. Sous la coupe de sa mère autoritaire, elle se révèlera au fil de l'action comme « réceptive » aux pouvoirs de ces Reliques.
Un livre à découvrir donc même si il ne m'a pas enthousiasme. Nul doute, que ce roman devrait plaire aux plus jeunes adultes et qu'il suscitera l'engouement du plus grand nombre lorsqu'il sera adapté au cinéma (car il ne fait aucun doute qu'il le sera). En sachant qu'il s'agit du premier tome d'une série, je m'interroge quant au contenu et au sens du second, au vu de ce qui a été dévoilé dans cet ouvrage.

Lien : http://lemondedelecrit.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Elbakin.net   16 juillet 2013
Mené tambour battant [...], le roman peut se prévaloir d’une certaine - mais relative - noirceur, ses personnages principaux n’étant pas vraiment ménagés pour un sou.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   31 janvier 2019
Une femme venait de mourir.

Elle avait 66 ans : en bonne santé, dynamique, elle ne fumait pas et buvait rarement. Un soir, elle s'était endormie, et ne s'était jamais réveillée, voilà tout. Ses proches l'avaient pleurée; ils avaient organisé ses obsèques, commandé des fleurs et fait donner une messe.

Viola Jillian, elle, était ravie.

Elle n'avait jamais rencontré la défunte ; elle n'était même pas au courant de son existence jusqu'à ce qu'elle apprenne son décès. Pourtant, elle se réjouissait de ce funeste événement. Elle était embarrassée par sa réaction, mais assez égoïste pour ne pas l'être trop. Après tout, la mort de cette inconnue lui offrait une opportunité fantastique. Et les opportunités, comme Viola aimait à se le répéter, n'étaient pas si fréquentes. Quand il s'en présentait une, il fallait la saisir.

Brune voluptueuse aux yeux violets comme ceux d'Elizabeth Taylor, Viola avait passé les dernières semaines à jouer un petit rôle dans la reprise d'Oliver ! à Drury Lane. Comme la défunte était la mère de la tête d'affiche, les producteurs venaient d'informer Viola qu'elle interpréterait Nancy le lendemain soir.

La jeune femme s'était empressée de présenter ses condoléances à l'actrice qu'elle remplacerait, mais seulement après avoir mis son agent (et quasi petit ami) sur le coup pour s'assurer qu'un nombre suffisant de journalistes assisteraient à son interprétation. C'était la chance de sa vie, et elle était bien décidée à en profiter au maximum.

Viola Jillian avait toujours voulu devenir une star.

Le dimanche, en général, elle allait boire quelques verres avec les autres filles de la troupe, mais elle voulait être fraîche et dispose pour ses débuts sur le devant de la scène. Viola connaissait l'histoire du théâtre : presque toutes les grandes comédiennes avaient été découvertes par hasard. Et au fond de son petit coeur égoïste, elle savait qu'elle avait l'étoffe d'une grande.

Elle fantasmait sans cesse sur le jour où le public le découvrirait. Elle en avait le talent, la beauté et l'ambition. Et elle brûlait d'abandonner les planches pour se consacrer au cinéma. Elle avait déjà obtenu des petits rôles dans les séries télévisées East Enders et Coronation Street, mais elle en avait assez de jouer les seconds violons, voire les cinquièmes, et craignait qu'on ne commence à l'enfermer dans un rôle type. Elle avait presque 24 ans ; il ne lui restait plus beaucoup de temps. Que les autres passent leur nuit à boire au Ku Bar, elle, elle rentrait se coucher.

C'était une magnifique nuit d'automne, tiède et sans nuages. Comme il était encore tôt à sa sortie du bar, Viola décida de marcher jusqu'à son appartement situé à Soho.

Elle n'avait pas fait plus de deux cents mètres lorsqu'elle éprouva des picotements dans la nuque. Elle prenait des cours de danse depuis son plus jeune âge, et elle avait déjà ressenti ça quand un spectateur focalisait son attention sur elle.

Viola comprit que quelqu'un l'observait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MyrabelleMyrabelle   20 septembre 2013
Ils attendaient cela depuis si longtemps...
Leurs légendes parlaient d'une époque où ils arpentaient le Monde des Hommes et se repaissaient de leur chair succulente. Elles parlaient aussi de ceux qui avaient réussi à s'échapper par d'autres portails dérobés ou temporaires, d'autres ponts interdimensionnels.
Mais à présent, l'attente touchait à sa fin.
Six des serrures brûlantes qui scellaient la porte entre les plans d'existence étaient déjà ouvertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Video de Michael Scott (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Scott
Vidéo de michael scott
autres livres classés : roman fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les magies élémentaires.

Dans "L'enchanteresse" combien de magies élémentaires connaît Sophie?

1
2
3
Les 4

17 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, tome 6 : L'enchanteresse de Michael ScottCréer un quiz sur ce livre