AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Ash Princess, tome 1 (18)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Daniella13
  16 novembre 2018
Tout d'abord avec une couverture aussi magnifique et un quatrième de couverture nous donnant le ton du livre, je ne pouvais pas résister à acheter ce livre. On ne peut qu'apprécier la beauté du livre grâce aux éditions Albin Michel et le contenu grâce à l'auteure Laura Sebastian.

« Ils ont tué ma mère. Ils ont volé mon nom. À moi de les réduire en cendres »
Avec une phrase d'accroche aussi percutante on sait que le livre va l'être d'autant plus.

Theodosia, princesse Astréenne, a perdu sa mère à l'âge de 6 ans, lors de l'envahissement du Kaiser Kalovaxien, Corbinian. Sa mère a été tuée devant ses yeux et son peuple réduit à l'esclavage ou assassiné. Elle se retrouve exhibée, humiliée, déchue de son nom au profit de son nouveau nom Thora et fouettée au bon vouloir du Kaiser qui s'en sert pour annihiler les rebellions du peuple d'Astrée.
Vivant tant bien que mal sous sa nouvelle identité, elle est amie avec Crescentia, dit Cress, appartenant au peuple Kalovaxiens et dont son père, le Theyn est le meurtrier de sa mère. Mais sous ses airs de fille frivole et obéissante, elle va se transformer en vraie Reine et va tout faire pour retrouver la place qui lui revient de droit...

Laura Sébastian nous plonge vraiment dans son monde entre complots et magie.
L'histoire se déroulant majoritairement au sein de la cour, nous participons à tous les complots que cela implique. Entre manigance, trahison et assassinat nous avons de quoi faire pour nous tenir en haleine.
La magie est omniprésente avec la présence des différentes gemmes que l'on retrouve régulièrement au cours de l'histoire. Les gemmes d'Eau pour la beauté, les gemmes d'Air pour la grâce et l'élégance, les gemmes de Feu pour la chaleur et les gemmes de Terre pour la force.

Au niveau des personnages on a largement le choix.
Le Kaiser qui n'est pas glorieux il aime la paresse, les banquets et les beuveries plutôt que les batailles. Il adore asseoir son autorité et être craint par son peuple. Il aime écraser Thora en la présentant comme la princesse des Cendres et l'humilier avec sa couronne des cendres qu'elle a l'obligation de porter à toute réception. En un mot il est détestable.
Cress, qui sous son air d'ange et de bonne amie n'aime pas qu'on prenne la première place devant elle. Elle est prête à détruire n'importe qui sur son passage car son ambition est de devenir Kaiserin à tout prix.
Søren, le prince, a bon coeur et on s'accroche facilement à lui. Il n'est pas comme son père et va prouver sa valeur à de nombreuses reprises. Son sort n'est pas encore scellé mais j'espère qu'il aura une bonne fin car je m'y suis attachée.
Blaise, l'ami d'enfance de Theo est aussi attachant. Il est amoureux d'elle et serait prêt à tout pour elle malgré que sa vie ne tienne qu'à un fil. Il sait se faire entendre tout en étant sensible. J'ai beaucoup aimé son personnage et j'ai hâte de le retrouver.
Theo ou Thora, a un vrai rôle à part entière. Elle a une vie très difficile à la cour et pourtant elle prend sur elle de ne pas craquer malgré son jeune âge et les châtiments auxquels elle a droit. On a de la peine pour elle car sa douleur se fait bien ressentir. On a juste qu'une hâte c'est qu'elle se venge de ses années qui ont brisé sa vie et celles de ses proches.

J'ai hâte que le deuxième tome sorte car la fin de ce premier tome nous laisse sur notre faim. On ne sait pas qui sera son pire ennemi ni qui sera ses vrais alliés mais ça promet...
Lien : https://fantasydaniella.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
Laurapassage
  28 août 2018
Lorsque les éditions Albin Michel m'ont contactée pour une sortie young adult prévue à la rentrée littéraire, j'étais forcément impatiente. Mais quand j'ai découvert qu'il s'agissait de Ash Princess de Laura Sebastian, avec sa magnifique couverture, sa phrase d'accroche aux allures de punchline et son résumé plus qu’attrayant, j'ai évidemment été encore plus enthousiaste.

"Ils ont tué ma mère. Ils ont volé mon nom. À moi de les réduire en cendres."

Ash Princess, la princesse de cendres, s’appelle Theodosia. Enfin, ça, c'était il y a 10 ans, avant que l'île de son peuple, Astrée, soit conquise et ses habitants réduits à l'esclavage et exterminés les uns après les autres. Maintenant, elle répond au nom de Thora. En apparence, elle vit dans une cage dorée et se montre obéissante, d'une intelligence limitée et surtout intéressée par les jeunes hommes dont elle ne cesse de parler avec son amie Crescentia. Mais la réalité est tout autre. Theo est une héroïne aussi forte que sensible. Elle tente à la fois de ne rien laisser paraître de ses faiblesses et de ses espoirs, tout en donnant une image parfaite aux envahisseurs, les Kalovaxiens et à son peuple. Alors qu'elle doit elle-même tuer son plus grand allié et qu'elle en voit un autre refaire surface, son avenir change complètement.

Laura Sebastian commence sa première trilogie sur les chapeaux de roues. Si vous aimez la fantasy young adult comme on a pu en découvrir ces dernières années, notamment avec The Curse et Six of Crows, vous ne serez pas déçus par Ash Princess. L'univers complexe et étendu qui apparaît dans ce premier tome, enrichi d'une carte à l'envergure prometteuse, laisse dès le début imaginer un monde aux multiples facettes. Theodosia, entourée de son meilleur ami et du prince, n'a plus qu'à faire de ces nations des alliés.

"Le jour est fini, le temps vient pour les oisillons de prendre leur envol. Le lendemain est proche, le temps vient pour les vieilles corneilles de mourir."

Malgré que l'on suive les joies et les déconvenues de Theo, décrites avec beaucoup de justesse, les personnages secondaires tiennent une place importante dans l'histoire. Aidant à comprendre encore mieux la princesse de cendres, il est parfois difficile de les saisir, laissant un mystère constant sur leurs véritables désirs. Le seul point légèrement tempéré de mon avis arrive justement avec ces protagonistes, notamment deux d'entre eux, qui font partie d'un début de triangle amoureux, si décrié dans les romans adolescents. Vous l'aurez compris, j'ai dévoré Ash Princess qui se présente comme une entrée en matière pleine de surprises.

"Je suis Theodosia Eirene Houzzara. Le dernier espoir de mon peuple."

Ash Princess est un premier tome young adult qui convaincra tous les adeptes de fantasy. Laura Sebastian met autant l'accent sur son héroïne, loin d'être parfaite, que sur ses personnages secondaires, établis dans un univers riche et prometteur. 
Lien : http://laura-passage.com/ash..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesFantasydAmanda
  04 septembre 2018
--- Bienvenue en Astrée ---

Je pense l'avoir déjà dit, mais en fantasy, je suis très sensible à l'univers. Lorsqu'il est suffisamment fouillé, construit dans les moindres détails, eh bien… je ne veux plus le quitter ! Et c'est exactement ce que nous offre Laura Sebastian dans ce premier volet, développant avec brio l'histoire et les tensions politiques propres à son monde.

Le système de magie a également retenu mon attention ; il repose sur l'utilisation de gemmes censées conférer des forces spécifiques à ceux qui les portent… à condition d'avoir été bénis des dieux.

De plus, le récit se déroule majoritairement à la cour du Kaiser, un cadre propice aux complots. Tout ce que j'aime, en somme ! Autant vous dire que j'ai dévoré ce premier opus en un rien de temps – deux soirées, à vrai dire. Je déplore seulement quelques longueurs à mi-parcours et un pseudo triangle amoureux, mais rien d'alarmant.

--- Une héroïne aux deux visages ---

Ash Princess raconte l'histoire de Thora, la princesse de cendres. Ou peut-être devrais-je dire Theodosia. Soumise à des heures de torture, notre héroïne a en effet perdu son identité dans la douleur, alors qu'elle n'était qu'une enfant. Pourtant, au fond d'elle-même, elle n'a jamais oublié qui elle était vraiment. Elle endosse donc deux personnalités : l'une pour tromper son entourage, l'autre pour fomenter un coup d'État.

Attention, toutefois : Theodosia n'est pas l'héroïne parfaite, au contraire. Si elle a l'étoffe d'une reine, comme sa mère avant elle, elle demeure avant tout une jeune fille fragile en proie au doute. Simplement, elle n'a pas d'autre choix que d'agir. Sa vie, et l'avenir de son peuple, en dépendent !

--- Quand alliés et ennemis se confondent ---

Le nombre de personnages qui gravitent autour de Theodosia étant restreint, l'auteure prend le temps de les approfondir. Chapitre après chapitre, j'ai essayé de les comprendre, d'appréhender leurs actes. Néanmoins, Laura Sebastian ne révèle pas tous leurs secrets, loin s'en faut !

Aujourd'hui encore, alors que ma lecture remonte à un peu plus d'un mois, je me souviens d'eux. le Kaiser, cet homme froid et cruel à la tête du royaume. Son fils, Søren, si différent et pourtant contraint de suivre ses traces. Cress, meilleure amie de Thora et fille pourrie gâtée du général. Et Blaise, celui qui veut jouer les héros à tout prix.

J'aime chacun d'entre eux, même les antagonistes, car ils ont rendu cette histoire captivante. Cependant, la trahison n'est jamais loin, et je peux vous assurer que j'ai été surprise par certains rebondissements…

--- Ce n'est que le commencement… ---

À bien des égards, ce premier numéro reste introductif. Il nous permet surtout d'entrer dans cet univers particulier, de nous familiariser avec ses coutumes et de faire la connaissance de Theodosia. Celle-ci est bien entendu au coeur de machinations qui se construisent à l'abri des regards indiscrets. Mais le chemin sera long et semé d'embûches.

Je suis donc très curieuse de découvrir la suite de cette saga, d'autant plus que la fin du premier opus annonce de grands changements…
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
alapagedesuzie
  09 octobre 2018
En premier lieu, je tiens à mentionner le fait que la couverture est tout simplement magnifique! Et le synopsis est assurément très alléchant... quelle joie lorsque j'ai ouvert mon colis pour y trouver ce premier tome! Je termine ce récit avec le sourire aux lèvres et je trépigne déjà d'impatience pour lire la suite. Je ne peux pas croire que je vais devoir attendre aussi longtemps avant de lire le deuxième tome!

Je suis tombée sous le charme de cette saga principalement en raison de l'univers que l'auteure a su créer à Astrée. Laura Sebastian a un don exceptionnel pour nous accrocher au récit en raison de sa jolie plume. Son écriture est fluide, agréable et très rythmée. Les chapitres défilent trop rapidement à mon goût, j'en aurais pris encore!

Le personnage de Théo m'a surprise. Après dix ans de tortures, elle est moins brisée que ce à quoi l'on pourrait s'attendre. Elle est déterminée, courageuse et malgré tous les sévices vécus, elle a encore le coeur au bon endroit. Personnellement, j'ai bien aimé que notre protagoniste soit aussi humaine et réaliste. Tout n'est pas parfait dans son personnage et c'est ce qui fait que je me suis attachée à elle. Ses moments de doutes pourraient passer pour de la lâcheté aux yeux de certains lecteurs, mais selon moi c'était plutôt en raison du fait qu'elle voudrait atteindre son but sans laisser de victimes derrières elle, car il y en déjà trop eu dans cette guerre.

En ce qui concerne l'intrigue, je ne vous cacherai pas que certains événements ne sont pas totalement différents de ce que l'on peut retrouver dans ce genre littéraire, mais personnellement, j'ai adoré. Cela ne m'a pas empêchée de succomber au charme des personnages et d'en détester d'autres. Il est également intéressant de voir comment l'auteure a su intégrer la magie via les gemmes. Il assez commun que la magie soit liée avec les quatre éléments, mais c'est la façon dont elle est présentée qui est originale.

Je ne sais pas où s'en ira ce triangle amoureux ou même s'il y en a vraiment un mais n'empêche que l'on sent bien que Théo a tout de même des sentiments pour Soren et Blaise. Et la fin m'a littéralement coupé le souffle. Je m'attendais à plusieurs choses, mais tellement pas à ça! Bref, vous l'aurez deviné... je suis complètement sous le charme d'Ash Princess!

Lien : http://alapagedesuzie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tichoulit
  16 septembre 2018
Des combats, de la vengeance, et une héroïne bien engagée et courageuse nous attendent. Un beau programme!

Ash Princess c'est d'abord un univers bien ficelé : le Kaiser a pris le pouvoir sur les terres Astréennes et impose un règne de terreur et d'oppression. Théodosia, fille de la reine des anciens royaumes est emprisonnée et doit subir chaque jour ses persécutions. le Kaiser est un homme horrible et violent qui fait soumettre à Théo des punitions épouvantables.

Un jour, elle est obligée de commettre un acte odieux et remet en cause l'acceptation de son emprisonnement. Elle décide de se venger et de se battre pour son peuple. Pour cela, elle élabore un plan d'action, qui constitue la trame du roman : entre trahisons, complots, retournements de situations et romances.

L'histoire des peuples est totalement immersive. On comprend les enjeux politiques, les différents parties, la géographie des lieux... Là dessus c'est bien joué! On est dans un décor oppressant aux intrigues permanentes. Il y a aussi la magie qui est extrêmement présente, sous forme de gemmes aux pouvoirs miraculeux, ou pas.C'est certain, dès qu'on commence à le lire, on ne s'arrête plus.

Théo est une héroïne courageuse prête à tout pour récupérer sa liberté, quitte à choisir de rester enfermée sous le joug du Kaiser alors qu'elle aurait pu s'échapper bien avant. Je n'étais pas vraiment d'accord avec ses choix. Parfois c'est trop gros, tout se passe trop bien ou au contraire trop mal. Et il y a, comme dans tout roman Young Adult qui se respecte, un triangle amoureux qui vient tout changer et tout remettre en cause. Ici, on est en plein dedans. Entre le prince héritier et le rebelle ami de son enfance, Théo ne sait plus où donner la tête. C'est dommage que beaucoup de choses tournent autour de cette romance.

Malgré cela, l'histoire tient debout, est prenante. On a envie de savoir la suite. Ceux qui aiment le fantastique, les belles robes, les stratégies militaires, Une braise sous la cendre ou The Kiss, vous serez sous le charme !
Lien : https://lelamaquilit.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Entournantlespages
  16 novembre 2018
Contrairement à ce que je pouvais imaginer au départ, Theosodia est prête à faire des sacrifices. Vivre avec ses geôliers depuis dix ans la rendu plus forte, plus intransigeante. Mais tous ne sont pas mauvais et c'est bien le dilemme. Pourra-t-elle intenter à la vie de Crescentia, celle qui lui a toujours tendu la main ? A Søren, qui se révèle être l'opposé de son père ? Mais pour être reine, il faut être prête à faire des sacrifices qui, certains, resteront gravés de manière indélébiles dans sa mémoire. Entre ses desseins et ses émotions, un triangle amoureux va naître au centre de Theosodia mais heureusement, il ne prend pas autant de place que je ne le pensais. Prévisible, il reste néanmoins peu important, en retrait de l'intrigue principale. On peut alors se prendre d'affection pour les deux hommes sans chercher à les mettre obligatoirement en compétition pour obtenir le coeur de la princesse. Les personnages sont bien développés, certains possédant plus de nuances que d'autres, offrant un ensemble convaincant et très intéressant.

L'univers fantasy a déjà beaucoup de choses à offrir dans ce premier tome et j'en attends encore davantage dans la suite. Laura Sebastian développe sa mythologie avec les dieux astréens et leurs liens avec les Spirigemmes et la société d'Astrée, et celui unique des kalovaxiens. Ceux-ci, tout en ayant envahi nombre de terres, adoptent cependant quelques codes de la terre assiégée, laissant Theosodia et les autres astréens constamment en proie à leurs souvenirs d'antan lorsque leurs ennemis n'avaient pas encore ravagé leur peuple. Dès la moitié de ce premier tome, l'intrigue gagne en intensité et difficile alors de lâcher prise. Les événements s'enchaînent entre manipulations, craintes de représailles du Kaiser et espionnage à la cour. le récit tient en haleine jusqu'au bout avec une fin à laquelle il est difficile de s'attendre et qui promet un deuxième tome commençant sur les chapeaux de roue ! Ça va être vraiment dur d'attendre la publication de la suite en 2019 tellement j'étais plongée dans ce premier tome malgré un début qui ne m'avait pas convaincu. Finalement, Ash princess est à découvrir !
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Anais511
  22 octobre 2018
J'étais très impatiente de lire ce livre mais je suis au final un peu déçue.
Je m'attendais au départ à faire la connaissance d'un personnage vengeur au caractère fort qui allait réduire en cendres ses ennemis, mais pas du tout. On découvre au début de l'histoire une jeune fille brisée, lâche, qui n'a aucune once de rébellion en elle et qui attend qu'on vienne la délivrer. J'ai été quelque peu refroidie. Heureusement, elle évolue au cours de l'histoire et devient, au fur et à mesure, presque celle que je souhaitais qu'elle soit en commençant ce livre. J'espère qu'elle continuera sur sa lancée dans les tomes suivants, et acquerra la confiance que doit avoir une personne de son rang. Par ailleurs, c'était tout de même assez intéressant de voir l'étincelle de la rébellion se rallumer en elle et de la voir devenir celle qu'elle doit être.
En outre, l'autre point qui m'a un peu frustré, c'est le fait qu'elle s'interdise d'utiliser ses pouvoirs. Elle descend quand même du Dieu du feu, elle doit avoir une puissance démentielle, et elle ne veut pas s'en servir pour une croyance en laquelle elle doute de plus en plus. J'espère que cela changera par la suite.
En ce qui concerne les autres personnages : j'aime beaucoup Blaise mais j'ai préféré voir l'évolution de Søren. Il passe du beau prince chevaleresque, naïf et gentillet à un prince trahi et brisé qui n'a plus peur de son père et qui n'hésite plus à prendre position contre ce dernier. Entre Blaise et Søren mon coeur balance. Autre personnage qui ne m'a pas laissé indifférente, c'est Cress. Au début elle m'énervait pas mal pourrie gâtée comme elle l'était ; puis elle m'a étonné car elle a su être assez rusée pour se faire passer pour quelqu'un de frivole et cacher qu'elle était plus intelligente qu'elle n'en avait l'air ; et enfin j'ai vraiment adoré le sort qui lui est réservé à la fin (je dois être un peu sadique) et le fait qu'elle se transforme en un être empli de vengeance.
En ce qui concerne l'histoire, on rentre assez vite dans le récit mais une fois la mise en place de l'histoire passée, on commence à s'ennuyer un peu. C'est beaucoup de complots et d'intrigues, il ne se passe pas grand chose. Tout devient beaucoup plus intéressant lors des deux cents dernières pages qui sont haletantes. J'aurais aimé que ce soit comme ça tout du long.
En bref, ce n'est pas le coup de coeur attendu, j'ai eu pas mal de déception mais en soit ça reste divertissant. J'attends de voir la suite pour savoir si je fais bien de m'accrocher ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mybooksntea
  27 septembre 2018
Grosse déception pour Ash Princess ! le résumé était pourtant prometteur, je m'attendais à une histoire qui allait me tenir en haleine, une héroïne badass et de l'action partout (bon ok, je l'admets, je pensais retrouver un univers à la Throne of Glass) mais rien de tout ça.

J'ai trouvé la narration lente et lourde. Thora/Theodosia nous raconte son histoire à la première personne, ce qui en soit est une bonne chose parce que cela nous permet de nous plonger dans son ressenti. Mais elle passe son temps à ressasser qu'elle est une reine en puissance, qu'elle doit se comporter comme telle, que son peuple a souffert bla bla bla…
La première fois qu'elle tient ce discours, elle met les choses dans leur contexte. La soixante-douzième fois, au bout de 400 pages, c'est redondant et ennuyant. On dirait qu'elle essaie de se convaincre elle-même tout au long du roman.

J'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal avec Theodosia. Pour une fille censée être combative et sur le point de reconquérir son trône, elle se contente de porter des jolies robes avec des décolletés pour séduire le fils de l'empereur. Pour une prisonnière de guerre, elle s'en sort plutôt pas mal, contrairement à ses compatriotes qui moisissent dans des mines. Elle m'a beaucoup agacée à s'apitoyer sur son sort et à radoter qu'elle est une reine. J'ai trouvé les personnages secondaires beaucoup plus fouillés et intéressants qu'elle.
L'autrice m'a donné l'impression d'étaler de la violence gratuite et des détails sordides pour faire passer la situation de Theodosia et de son peuple pour insupportable. Plus c'était gros, plus elle en rajoutait. Ca non plus, je n'ai pas accroché.

Le rythme du livre est très lent. En 500 pages, il ne se passe finalement pas grand chose. C'est une sorte d'introduction à ce qui pourrait suivre. Un peu d'action peut-être ?
Bref, vous l'aurez compris, Ash Princess a été une grosse déception.

Lien : https://boldreadings.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fangtasia
  26 septembre 2018
« Ash princess » est le début d'une série très prometteuse. J'ai tout aimé. le récit a son lot de complots, de trahisons, cela vous prend aux tripes et le large éventail de caractères est fascinant. J'ai été totalement investie dans l'histoire du début à la fin, j'ai hâte de découvrir la suite. C'est un coup de coeur !
Lien : https://truebloodaddict.net/..
Commenter  J’apprécie          10
Heleniah
  23 août 2018
10 ans auparavant, Théodosia était une princesse, promise au trône d'un royaume florissant et en paix. Mais sont venus les envahisseurs, sa mère tuée sous ses yeux, son peuple réduit en esclavage, la voilà réduite à n'être qu'un trophée qu'on exhibe et qu'on fouette en place publique pour annihiler toute tentative de rébellion.

Mais bientôt, celle qui est devenue Thora et qui doit jouer la jeune fille frivole et sans intelligence sentira l'aiguillon de la vengeance se réveiller en elle !

Lorsqu'on m'a présenté ce roman et surtout l'héroïne, on m'avait dit qu'elle ressemblait un peu à Sansa du Trône de fer. Je sais que beaucoup de gens n'aiment pas ce personnage, trop frivole, trop gamine, surtout par rapport à Arya, plus jeune et pourtant à la fois plus réaliste et plus courageuse. Mais personnellement, je l'aime bien, car sa situation de base lui permet une réelle évolution au sein de la cour, la jeune fille frivole devient habile politicienne.

On retrouve un peu le même principe avec Thora/Theodosia. Élevée depuis ses 6 ans par ses ennemis, n'ayant plus aucun lien avec sa culture d'origine, battue de nombreuses fois pour qu'elle oublie jusqu'à son propre nom, on la retrouve au moment d'un événement tragique qui fera se réveiller la vraie elle qui sommeille en elle.

L'écriture est très agréable, c'est un roman jeunesse, mais plus certainement young adult, avec des passages plutôt durs psychologiquement, même si la plupart des sévices ne sont pas trop détaillés pour ne pas sombrer dans le gore. Les personnages sont intéressants, même si on retrouve le triangle amoureux cher aux romans ados et dont je me serais bien passé. Mais l'idée est originale, sa mise en place également, on s'attache vraiment aux personnages et les cas de conscience de Théodosia sont bien travaillés et exploités.

Un premier tome que j'ai donc beaucoup aimé, entre le Trône de fer et la Reine du Tearling (d'ailleurs renommé en poche La Reine des Cendres ce qui rend le parallèle encore plus présent!), j'ai hâte de découvrir la suite, c'était une très bonne surprise !

Alors, est-ce que je vous ai donné envie de le lire ?
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Laura Sebastian (2) Voir plus




Quiz Voir plus

ash princess

A quel age Thora va elle être être enlevé par le Theyn lors de l'assiégement?

3ans
10 ans
6 ans
12 ans

13 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Ash Princess, tome 1 de Laura SebastianCréer un quiz sur ce livre