AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Deschamps (Traducteur)
ISBN : 2914388853
Éditeur : Max Milo (21/02/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Max Milo, L'inconnu - 02/2006)


Un étranger doit-il accepter une invitation aux bains russes ? Combien de serres de sodka faut-il boire d’un trait avant d'essayer de refuser ? Pourquoi les Russes endurent-ils la Vie en ne reculant pas devant de grands sacrifices ? De quoi est fait le « bonheur à la russe » ? Et surtout, qu'est-ce qui est nouveau dans la Russie du XXIe siècle ?

Depuis qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Aela
  17 mars 2011
Qu'est-ce qui est nouveau dans la Russie du XXIème siècle? C'est à cette difficile question qu'essaie de répondre l'auteur Alla Sergueeva. Et à bien d'autres encore: combien de verres de vodka faut-il boire d'un trait avant d'essayer de refuser? Pourquoi les Russes endurent-ils la vie en ne reculant pas devant les sacrifices?
L'auteur desse un inventaire du nouveau mode de vie et de la psychologie des Russes.
Une analyse intéressante faite par une spécialiste qui a enseigné la civilisation de son pays en Pologne, au Vietnam, en Autriche..
Elle nous décrit avec précision et humour un peuple passionné et passionnant, qui n'est ni vraiment européen, ni vraiment oriental.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lonelinessloneliness   07 février 2018
Les russes ne comprennent pas l'habitude européenne de " ne pas relever " ce qui est choquant , de n'y réagir ni par un regard , ni par une parole , ni par un geste. Pour eux , intervenir concrètement , commencer ,"rétablir la situation " est " une question d'honneur". La passivité face à ce genre de situation est pour eux signe de couardise , d'indifférence et d’égoïsme ; ces traits sont , habituellement , perçus comme les pires défauts en Russie.
Tenez-en compte , car vous serez mal perçus si vous ne vous montrez pas galant vis-à-vis d'une femme , etc. On ne vous dira rien , bien sûr , mais vous passerez pour un mufle.
Deuxième partie , paragraphe 1 "Le type de comportement et les manières des Russes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
AelaAela   17 mars 2011
Le temps, pour les Russes, comme pour tous les Orientaux, est cyclique. Chaque jour, le soleil se lève et se couche, les années se suivent. Les gens vieillissent et meurent et leurs enfants recommencent tout depuis le début. C'est pour cette raison que le passé est omniprésent dans la pensée des Russes. Cette idée est confirmée par l'étymologie du mot vremia (= temps en russe): il provient du vieux slave verermia et est lié aux mots vertet (retourner), vereteno (quenouille); Ainsi la perception du temps dans l'inconscient russe est cyclique et liée à l'idée de répétition.
Comparez avec l'équivalent allemand die Zeit (le temps) qui vient du verbe ziehen, qui signifie tirer. Dans la langue allemande, l'idée du temps repose sur un mode linéaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr