AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Typhaine Ducellier (Traducteur)
EAN : 9782384361762
Faubourg Marigny (21/11/2023)
4.23/5   52 notes
Résumé :
Pour Mirielle West, une mondaine des années 1920 mariée à une star du cinéma muet, l’isolement du Louisiana Leper Home est une chute inimaginable après une vie enivrante : champagne, contrebande, soirées de l’âge d’or d’Hollywood…
Lorsqu’un médecin remarque une tâche pâle sur sa main, elle est immédiatement marquée comme lépreuse et transportée à des centaines de kilomètres de chez elle, à Carville, prenant un pseudonyme pour épargner à sa famille et à son cé... >Voir plus
Que lire après La seconde vie de Mirielle WestVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 52 notes
5
19 avis
4
13 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

1926. Quand Mirielle, épouse californienne d'une star de cinéma consulte son médecin pour une simple brûlure avec son fer à friser, elle n'imagine pas un instant qu'elle va être emmenée à Carvil, une lèproserie de Louisiane.

Voilà un thème que je n'avais encore jamais rencontré en littérature. Amanda Skenandore nous emmène au coeur d'une colonie de lépreux en bord de Mississipi. Cet endroit a vraiment existé et la majorité des faits relatés sont historiquement exacts même si elle les a condensés sur un noyau de personnages. Comme l'autrice a bien construit son personnage féminin principal et qu'elle a habilement façonné le contexte historique, nous sommes ici dans un livre très intéressant tout en y condensant tous les éléments pour en faire un bon roman.

J'ai beaucoup aimé l'évolution de Mirielle, de la jetset hollywoodienne des années 20 à une léproserie où tout le monde est enfermé pour de nombreux mois, voire plusieurs années. Les conditions y sont terribles et on voit le personnage prendre de l'ampleur au fil des pages, tout en n'en faisant pas pour autant une super woman. Les chapitres sont courts, l'envie d'accompagner Mirielle et la petite Jean se renforce au fur et à mesure de la lecture et le style très visuel de l'autrice font que ce pavé de plus de 500 pages se lit très rapidement.
Une adapation ciné de ce roman serait le point d'orgue parfait
Commenter  J’apprécie          120
Bonjour à tous !

Post #lectureterminée #151

J'ai lu “La deuxième vie de Mirielle West”, d'Amanda Skenandore, et je remercie Laury Anne et Romain de chez Faubourg Marigny, pour l'envois de de ce roman dans le cadre d'un #servicepresse
Je suis ravie d'avoir partagée cette lecture avec Gwendolyn #flambloyantes

Ce que j'ai pensé de cette lecture…

C'est un coup de coeur pour ce #roman dans lequel nous allons suivre Mirielle qui voit sa vie basculer lorsqu'un médecin constate qu'elle est lépreuse… elle va passer des strass hollywoodien à une léproserie en Louisiane, autant vous dire que la transition ne va pas être évidente pour elle.

J'ai été terriblement choqué par le traitement réservé aux personnes porteuses de cette maladie à cette époque. Ils étaient arrachés à leur vie, à leur famille et considérés comme étant abominables, c'est la maladie de la honte, je vous avoue que dans les premiers chapitres j'ai ressenti une terrible angoisse et beaucoup de compassion pour Mirielle même si elle m'a aussi beaucoup agacé par la naïveté dont elle a fait preuve!

Le personnage de Mirielle est très bien travaillé, son évolution au fil du roman est remarquable, nous assistons clairement à une renaissance, de jeune femme capricieuse égocentrée, elle devient une femme forte qui prends son destin à bout de bras. C'est un magnifique parcours de résilience que nous offre l'auteure au travers de ce personnage. J'avais beaucoup d'attente avec ce roman ayant adoré le précédent de l'auteure et clairement j'ai été comblé, ravie de retrouver sa plume et encore une fois elle aborde des thématiques fortes que je connaissais peu. Nous avons beaucoup de détails sur les traitements de cette maladie et le fonctionnement de cette colonie.

Une lecture addictive, avec des chapitres courts et aucune longueur malgré les 600 pages, je n'ai rien vu défiler ! J'ai adoré suivre notre héroïne et les autres patients de cette colonie, et je n'avais pas envie de les quitter, et je peux même vous dire que certains passages m'ont beaucoup ému.

Je ne peux que vous recommander cette lecture, qui nous dévoile un pan de l'histoire que je n'ai pas beaucoup vu passer en littérature.

Alors ce roman vous tente ?


Commenter  J’apprécie          50
Gros coup de coeur pour ce superbe roman qui m'a transportée. J'ai beaucoup aimé suivre Mirielle dans ses (més)aventures et en apprendre davantage concernant le maladie de Hanson, plus connue sous le nom de lèpre.

Une nouvelle fois, j'ai été subjuguée par la plume de l'auteure qui nous offre un récit puissant et bouleversant. Nous y découvrons la vie dans la léproserie de Carville, l'entraide qui y règne, les difficultés et les déconvenues à chaque avancée de la maladie, mzis aussi malheureusement la stigmatisation dont sont victimes les lépreux. Même guéris, ils sont isolés par la société qui ne veut pas avoir d'interaction avec les anciens malades.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Mirielle qui a parcouru beaucoup de chemin. C'est un personnage qui n'est pas parfait, mais ô combien humain et donc comme madame tout le monde, et non simplement une héroïne de fiction.
Elle évolue énormément tout au long du roman et essaie tant bien que mal d'accepter la situation et surtout de trouver le chemin de la résilience.

J'ai adoré également voir éclore certaines relations, remarquer les petits signesde rapprochement et le beau message de l'auteure. Malgré la maladie, les gens peuvent se reconstruire une vie et avoir une seconde chance. Certes, enfermés mais ils peuvent néanmoins trouver des occuupations agréables et surtout se créer une nouvelle famille.
Commenter  J’apprécie          71
Mireille West femme d'acteur dans les années 1920 vit dans l'insouciance des fêtes, diners et cocktails.
Jusqu'au jour où on constate sur elle une tâche. C'est la lèpre. Mireille est envoyée sous un pseudonyme à Carville car rien ne doit ternir la réputation de son époux.
Carville n'est pas un repère de mondain mais de lépreux et Mireille qui arrive avec chapeaux, robes, escarpins va vite comprendre que son séjour sera plus long qu'elle ne le pensait.
Son mari lui a dit par courrier qu'elle ne pensait qu'à elle et ne pouvait rien faire.
Mireille va vouloir lui prouver le contraire. Elle découvre une autre vie et des personnes qui souffrent.
Un roman qui mérite l'attention, Mireille nous entraîne dans sa seconde vie avec des personnages attachants et sincères.
Commenter  J’apprécie          101

Mirielle à tout pour être heureuse. Un mari, des enfants, des amis, une bonne situation. Malheureusement, un jour, sa vie va basculer lorsque le médecin va la diagnostiquer lépreuse et qu'il va l'envoyer au fin fond de la Louisianne donc une léproserie. Stupéfaite, elle ne va pas y croire et va tout faire pour s'évader de cet endroit...

Ce roman fait réfléchir et fait peur en même temps! Imaginez avoir une maladie et être enfermée sans conditions dans un endroit où vous ne connaissez personne et qui comporte une prison 🤣. Je suis allée me renseigner sur cette maladie du coup 😂.
Ce roman est vraiment très addictif et poignant, on se met facilement à la place de Mirielle qui au début m'a un peu agacée je dois dire 🤭. Mais on apprend à la connaître et on espère avec elle la fin de ce traitement. J'ai vite compris qu'il y avait autre aussi de douloureux dans sa vie. En plus du côté médical, des secrets de famille vont voir le jour! L'écriture est fluide et immersive, ce roman est un vrai page Turner.
Il fait naître beaucoup d'émotions et d'interrogations. Les personnages sont très attachants et j'ai vraiment pris plaisir à les suivre et à assister defois à une renaissance et reconstructions.

Je te recommande fortement ce roman qui en plus de t'apprendre plein de choses va te faire passer un excellent moment de lecture !

Est ce que tu as déjà lu des romans avec cette thématique ?

Merci encore aux éditions Faubourg Marigny pour l'envoi de ce roman 🙏.

Lu en LC avec @my_littles_books_13!

Produit offert pour collaboration commerciale non rémunérée.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Elle recula d'un pas et se rappela qu'elle avait une mission à accomplir.
- Les égoïstes ont au moins un avantage : comme nous pensons que tout nous est dû, nous insistons jusqu'à obtenir statisfaction.
Commenter  J’apprécie          30
Qu'elle le veuille ou non, la vie avait continué depuis son arrivée à Carville, et elle l'avait emportée avec elle. Quelque part en chemin, Charlie était resté sur le bord de la route.
Commenter  J’apprécie          00
Il y a deux types de patients à Carville: ceux qui se considèrent comme déjà morts, et ceux qui ont le cran de réclamer leur place parmi les vivants.
Commenter  J’apprécie          00
Un bon mensonge est toujours plus facile à avaler que la vérité.
Commenter  J’apprécie          10
Quel genre d'existence consistait à vivre en cage derrière des grilles comme un paria, à l'écart du reste du monde?
Commenter  J’apprécie          00

Video de Amanda Skenandore (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amanda Skenandore
30 janv. 2023 Zoya Dixon interviews Amanda Skenandore, author of The Second Life of Mirielle West (2021).
autres livres classés : année 1920Voir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (224) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3285 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..