AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203012498
Éditeur : Casterman (23/04/2008)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Brancaccio : un quartier de Palerme, l'un des plus dangereux de Sicile. C'est ici qu'habite Nino, un gosse plein d'espoir, qui veut s'en sortir, apprendre un travail et vivre honnêtement. Mais personne ne sort indemne de Brancaccio, car ici, c'est la Mafia qui commande. La Mafia qui, insidieusement, pollue l'air qu'on respire, l'eau qu'on boit, les mots et les pensées qui nous viennent, et jusqu'à chacun de nos gestes. Brancaccio relate, en trois épisodes, la vie de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nanne
  11 juin 2011
Bienvenue à Brancaccio, quartier pauvre de Palerme qui tente de garder la tête hors de l'eau malgré les difficultés et les aléas du quotidien. Ou plutôt devrais-je vous dire de fuir ce lieu malfamé et sans perspective. Brancaccio est un des endroits les plus dangereux de Palerme et de la Sicile. Tous ceux qui vivent dans ce périmètre n'ont plus aucun espoir – ou si peu – de s'en sortir indemne et par leurs propres moyens. Parce qu'à Brancaccio la Mafia régit l'ordinaire et l'existence de ses habitants plus soumis que rebelles.
A Brancaccio vivent Nino et ses parents. Nino, un gamin qui ne rêve que d'une seule et unique chose : prendre le train qui le sortira de ce quartier puant la misère, suintant l'indigence, exhibant le dénuement de chacun, étalant la cruauté et sur lequel plane l'ombre tutélaire de la Mafia. Nino est un garçon poli, respectueux des règles et de son prochain, calme, sans problème. Il n'aspire qu'à vivre en paix, sereinement et à travailler honnêtement. Malheureusement pour lui, à Brancaccio la règle est autre. Il en est des individus comme des combats clandestins de chiens : la même haine, la même cruauté, la même sauvagerie. Tuer ou être tués. Vivre ou mourir. Dominer ou être écrasés. Pas d'autre alternative.
Lien : http://dunlivrelautredenanne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 septembre 2008
Lecture jeune, n°127 - Le titre de l’album vient du nom d’un quartier de Palerme, où la population défavorisée vit sous la coupe de la mafia. C’est par le biais de la fiction que les auteurs ont choisi d’aborder le sujet. Construite en triptyque, la chronique est centrée tour à tour sur trois personnages d’une même famille. Elle commence avec l’histoire de Nino, jeune garçon d’une douzaine d’années, qui veut réussir ses études pour pouvoir sortir de l’emprise du milieu. Le récit se poursuit avec son père, victime de pressions dans son travail. Enfin, l’histoire s’achève avec le personnage de la mère, qui subit au quotidien les règles édictées par l’organisation du crime, les médecins véreux et les pénuries d’eau. En parallèle, les témoignages des habitants viennent corroborer le sentiment que personne à Palerme ne peut échapper à cette gangrène.

L’émotion est bien rendue par des illustrations en noir et blanc au le crayon à l’aquarelle et des plans rapprochés sur les visages – qui évoquent parfois le trait de Baru ou de Gipi. L’édition française centre la narration sur l’enfant en lui offrant la couverture, alors que celle de l’édition italienne représente un motard de dos. Ce choix éditorial, sans doute destiné à attirer un jeune lectorat, ne traduit donc pas la volonté des auteurs. L’ouvrage, fortement engagé, dénonce dès la préface l’assassinat, en 1993, du Père Pugliesi qui avait consacré sa vie à la lutte contre la mafia et à la protection des plus jeunes. La bande dessinée est complétée par un appel à résister contre la pègre, en indiquant ce que peut faire chaque citoyen à son échelle. En cela, l’ouvrage dépasse le statut de simple reportage et devient un message universel contre le racket. Le lecteur, qui était au départ spectateur d’un drame, se voit interpellé : « À ceux qui continuent de se condamner eux-mêmes et le lieu où ils vivent par le rituel quotidien des petites injustices et des génuflexions imperceptibles… ». Une vérité qui pourrait bien être énoncée aux adolescents… même s’ils vivent loin de Palerme.

Cécile Robin-Lapeyre
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
NanneNanne   11 juin 2011
Lorsque sur un territoire, le seul sentiment admis, c'est la peur, alors il y a quelque chose de tordu, de malade. Des bêtes avec des masques humains créent d'autres bêtes et les soumettent en les enserrant dans un filet absurde fait de promesses alléchantes jamais tenues ou de « faveurs » payées au prix de ta vie ou de celle de ceux qui te sont chers. Un filet dans lequel on tombe souvent par désespoir, par solitude, à cause de l'absence de l’État ou de l’Église, par ignorance, par fatalisme. Et pourtant, il y a toujours la possibilité d'échapper à ce filet et de se libérer pour ensuite libérer les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NanneNanne   11 juin 2011
Je m'en souviens comme si c'était hier. L'angoisse de cette Intifada de quartier. On voyait bien alors que dans ces rues, parmi ces jeunes gens, ces hommes, ces femmes, ces familles, il y avait deux réalités profondément différentes. Il y avait ceux qui voulaient le changement, libérer le quartier de la domination mafieuse et qui commençaient à se rebeller, et ceux qui voulaient en maintenir la domination, défendre la culture. Surtout face à un cortège pacifique comme le nôtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Claudio Stassi (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claudio Stassi
Interview de Claudio Stassi (en italien)
autres livres classés : Sicile (Italie)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3378 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre