AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 272348243X
Éditeur : Glénat (02/05/2012)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 58 notes)
Résumé :
L’accident bête : en courant après le Lapin Blanc, Alice a pris une noix de coco sur la tête. Sonnée par le choc, elle tombe dans un trou, et émerge en plein milieu de la jungle ! La pauvre est complètement paumée, et ses ennuis ne font que commencer ! Tous les singes qu’elle croise la prennent pour Tarzan… Heureusement, Edy le mandrill finit par la croire, et la prévient : il faut qu’elle déguerpisse fissa, pour éviter les dents du tigre ! Ce dernier est en effet d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
PinkCatReading
  12 mai 2016
Comme dans l'oeuvre de Lewis Carroll, Alice, suite à une chute au creux d'un arbre (quelle maladroite!), se retrouve au Pays des Merveilles...non, non, attendez! Elle se retrouve en fait dans la jungle! Prise pour Tarzan (c'est vrai que le serre-tête et la petite robe bleue c'est tout lui!), poursuivie par le tigre roi de la jungle, aidée d'Eddy, le mandrill au joli chapeau melon et d'une plante carnivore en pleine crise existentielle et végétarienne, Alice arrivera-t-elle à retrouver sinon le Pays des Merveilles mais au moins son chemin dans cette jungle luxuriante?
Cette bd déborde d'imagination et mêle humour potache et absurde. Les personnages sont complétement barrés. Eddy le Mandrill est sacrément badass avec son gun et son franc-parler et nous gratifie entre autre de ce genre de phrases : "Derrière moi Alice, que je le gun", "Alice, mon pote, hé mec!". Alice en comparaison est assez nunuche, la tête a du en prendre un coup lors de sa dégringolade! le tigre semble apprécier les poneys roses polissons qui sont gentils et mignons en chanson et les plantes carnivores font leur mea-culpa...Nous suivons tout ce petit monde dans de magnifiques illustrations très détaillées dont la mise en couleur est très soignée. L'histoire se passant donc dans la jungle, c'est un plaisir d'accompagner Alice et sa clique au fil des pages et de la verdure si joliment travaillée! Par contre, même si, effectivement, les dessins devraient plaire aux enfants, je ne pense pas qu'au niveau du texte ce soit le public visé.
L'histoire se termine vraiment mais je sens qu'il va y avoir des rebondissements dans les deux volumes qui suivent!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
chocobogirl
  19 novembre 2012
Mais qu'est-ce qu'une petite fille en jupon vient faire dans la jungle ?! C'est bien ce que se demande Alice alors qu'elle est juchée en haut d'un arbre au beau milieu d'une jungle luxuriante peuplée de singes ! Alors qu'elle a perdu la mémoire, Alice va tenter de retrouver le chemin du pays des merveilles en compagnie de Eddy le mandrill. Mais la chose n'est pas simple, les animaux la prennent pour Tarzan et le tigre, roi de la jungle, rode, bien décidé à se venger de ce dernier !
Une petite fille prise pour Tarzan, voilà qui n'est pas banal ! Alice, tombée tout droit du pays des merveilles, d'un trou de taupe, se retrouve au beau milieu d'un jungle plus ou moins inaccueillante. Rattrapée in-extremis par une bande de singes qui lui évite la chute, la petite fille qui a tout oubliée se retrouve prise en charge par Eddy qui va tenter de renvoyer Alice, là d'où elle vient. Mais c'est que la demoiselle n'est pas commode ! N'hésitant pas à piquer quelques colères, Alice tente d'affirmer son identité de fille (ne porte-t'elle pas une robe ?!) et surtout de corriger la méprise dans laquelle tous les animaux la maintiennent : elle serait Tarzan !! Las, excepté Eddy, personne ne la croit et bientôt l'information arrive aux oreilles du tigre qui lui croquerait bien les oreilles ! La seule solution pour retrouver l'arbre d'où Alice vient et qui a mystérieusement disparu : aller trouver le vieux sage tout en évitant le tigre et ses chauve-souris espionnes.
Vous l'aurez compris, derrière cette histoire un peu loufoque se cache une parodie de Alice au pays des merveilles mixé avec le livre de la jungle ! Tebo et Keramidas se sont follement amusés à mélanger les éléments des deux contes et ce, pour notre plus grand plaisir. Entre malentendus et péripéties humoristiques, la petite Alice en voit de toutes les couleurs ! La galerie des personnages animaux est savoureuse et Alice avec son petit caractère péremptoire dépasse son rôle de petite fille polie. Naïve et insouciante quant aux dangers de la jungle, elle garde un sang-froid exemplaire, bien qu'elle soit régulièrement malmenée par les habitants du lieu. Dynamique, enlevée, la narration ne laisse que peu de temps mort, renforcée par la richesse et le jeu des dialogues qui sont un des points forts de cette histoire. Les blagues se succèdent, les situations sont plus ou moins décalées, les chutes humoristiques se multiplient. Entre moquerie, détournement et hommage décalé, cet album s'inscrit sans aucun doute dans une veine humoristique qui touchera toute la famille.
Du côté du dessin, le résultat est tout aussi heureux. Keramidas a construit un univers particulièrement luxuriant et coloré qui compose l'arrière-plan particulièrement fort de personnages très expressifs. Véritablement foisonnant, il prend d'ailleurs toute sa mesure dans certaines planches extrêmement travaillées qui s'étalent en double page et se joue avec intelligence du découpage de manière tout à fait inventive.
Belle réussite, Alice au pays des singes qui se termine sur une fin particulièrement savoureuse, ne s'adresse pas particulièrement à un public jeunesse selon moi. le vocabulaire tantôt recherché, tantôt "djeuns", le découpage parfois peu habituel dépasse le cadre des albums dit jeunesse pour s'adresser plutôt à un large public amateur d'humour et de loufoquerie. Dans tous les cas, c'est à découvrir !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
majanissa
  27 février 2014
Alice en suivant le lapin blanc tombe dans un trou de taupe et déboule dans le pays des singes. Ces derniers la prennent pour Tarzan qui s'est fait subitement la malle il y a quelques temps. le tigre qui règne sur la jungle n'est pas content de ce retour et compte bien croquer la pseudo Tarzan. Lorsque les macaques admettent qu'elle n'est pas Tarzan, un périple démarre pour l'aider à retourner au pays des merveilles.
J'ai mis un peu de temps à démarrer la lecture de cette BD, les dessins ne me bottaient pas des masses malgré une couverture très aguichante. Je ne savais pas qu'il s'agissait d'une BD humoristique, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en fait, du coup je n'arrivais pas à me lancer. Une fois bien démarrée, je me suis sacrément poilée. le macaque et ses expressions, je l'ai adoré. « Derrière moi Alice que je le gun », « Alice mon pote, hé mec ! » « Ouille ça craint du boudin » « le pays des merdouille ». Ca donne le ton, c'est léger avec un langage qui m'a bien fait rire. J'avais en plus en tête l'accent d'Obama des guignols avec son éternel « Hey mec ! ».
Alice est naive, aussi naive que la version Lewis Caroll. Ici elle atteint même un degré de « neuneutitude » que j'avais ressenti dans mes lectures d'Alice au pays des merveilles » et « de l'autre côté du miroir ».
Et enfin le tigre, la porte de sortie, il est super ! Il m'a bien fait rire aussi. En particulier au final lorsqu'il nous dévoile la raison de son ressentiment envers Tarzan.
Niveau dessin, au premier abord, ça a coincé. Un peu sombre, c'est la jungle, c'est très vert mais je m'y suis faite. J'ai surtout apprécié 2 doubles pages. La première représente le pays des merveilles. L'image donne parfaitement le côté farfelu de ce monde. La chenille avec sa chicha, le chapelier et le lièvre prenant le thé de non anniversaire, le chat complètement fou, la partie d'échec hallucinante, le morse du conte, la reine de coeur, l'oeuf sur le mur, les champignons hallucinogènes, le labyrinthe, les fleurs, tout y est et le rendu fait vraiment « fumage de moquette », c'est très réussi. C'est tout à fait le sentiment que j'avais ressenti à la lecture des oeuvres originales. La deuxième double page est l'arrivée d'Alice dans le pays des singes. Finalement les dessins peuvent être très drôles.
En bref, une lecture qui m'a un peu rebutée au début mais que j'ai finalement trouvée extra. Une véritable poilade !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cyelle
  03 janvier 2017
Bon alors, c'est l'histoire d'Alice (au pays des merveilles) qui assommée par une noix de coco poilue se retrouve au pays des singes ! Une jungle fuit de Tarzan mais habitée par les héros animaux du livre de la jungle. Vous l'avez compris, il s'agit d'une parodie...réussie !
Les personnages sont complètement barrés, en comparaison, Alice est un brun nunuche. Un contraste comique réussi.
Le scénario est dynamique et fluide.
L'aventure est déjantée et alimentée d'un humour absurde.
Même la construction des planches est déroutante, ce qui rend la lecture originale (lecture en double page horizontale par exemple). Une proposition qui cadre avec l'atmosphère absurde et saugrenue.
Un plaisir de lecture pour les plus jeunes comme pour les adultes atteints du syndrome de Peter Pan ;-)
Commenter  J’apprécie          60
temps-de-livres
  05 mai 2012
Et si Alice, voulant retourner au pays des merveilles s'était pris une noix de coco sur la tête ? Elle serait arrivée au pays des singes. Un lieu particulier puisque depuis que Tarzan est parti, le tigre a pris sa place. Il a juré la perte de l'homme-singe. Hors Alice est confondue avec Tarzan ! Heureusement Eddy le mandrill l'aide et va essayer d'en savoir plus.
Il y a deux ans Xavier Collette et David Chauvel signaient chez drugstore une approche graphique d'Alice au pays des merveilles particulièrement réussie. Leur voisin de palier, Glénat, a décidé de faire pareil. Si l'idée est louable, engager Tebo et Keramidas n'était pas la meilleure des décisions.
Tebo, pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est l'enfant terrible des éditions Glénat. On lui donne du super-héros, il fait Captain Biceps. Des scientifiques se penchent sur nos excréments, il commet In pipi veritas/In caca veritas. Quant au Père Noël, il le représente version "destroy". Vous l'aurez compris, Tebo casse ses plus beaux jouets. Avec Alice au pays des singes, il donne un nouvel univers à l'héroïne de Lewis Carrol, tout en empruntant à la littérature des pulps et aux contes.Tout en conservant son univers (On est Tébo ou on ne l'est pas), l'auteur se sert des méthodes de Lewis Carrol : parodie, nonsense, insolite jalonnent ce récit où une Alice naïve et caractérielle essaye de retrouver le lapin blanc. Elle trouvera un singe blanc à chapeau, une plante carnivore végétarienne et un tigre bien décidé à garder son titre de seigneur de la jungle. Dialogues percutants, péripéties incroyables, Tebo commet le tabou : réinventer Alice au pays des merveilles. Cette histoire devrait être interdite, car elle provoque gloussements, rires et joie ! Son compère Keramidas comment le même péché. Avec une grande maestria il nous promène dans cette jungle si particulière. Son trait et la construction du rythme, il le met au service de l'histoire : double page, arrêt sur l'action en cours voire dé-construction d'une case, tout est bon pour que ce lieu soit mis en avant. Si les personnages principaux semblent "classiques", le tigre est montré petit à petit... Bref tout n'est pas dévoilé du premier coup. Un graphisme qui ravira petits et grands. On doit rajouter Nob, qui met une couleur joyeuse, nullement agressive, mais dont la palette est impressionnante.
Cet album complètemetn déjanté montre une nouvelle fois le dur exercice de l'humour. Tebo maîtrise parfaitement l'écriture (sous acides de bananes) sans oublier la parenté illustre d'Alice. Keramidas fait un travail technique formidable tout en dessinant des pleines pages hallucinantes. Un album à éviter, sous peine de tomber amoureux des auteurs...
ALICE AU PAYS DES SINGES
AUTEUR : TEBO
DESSINATEUR : KERAMIDAS
COLORISTE : NOB
COLLECTION : HUMOUR BD
EDITION : GLENAT
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Les critiques presse (5)
BulledEncre   03 décembre 2012
Une version terriblement addictive des mésaventures d’Alice.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   29 mai 2012
L’humour potache de Tebo – qui visiblement se retient - allié à la naïveté et au foisonnement du dessin de Keramidas forment un cocktail désopilant, qui se lit avec un plaisir régressif.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   25 mai 2012
La promenade se révèle exotique et distrayante, mais au fil des pages, l’aventure s’essouffle peu à peu… Reste tout de même un scénario assez dynamique et fluide, avec quelques rebondissements.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   07 mai 2012
Cet album complètement déjanté montre une nouvelle fois le dur exercice de l'humour. Tébo maîtrise parfaitement l'écriture (sous acides de bananes) sans oublier la parente illustre d'Alice.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   11 avril 2012
Le road-movie extraordinairement bigarré auquel le lecteur est invité est un pur délice de singeries, de malice, de loufoquerie gentillette qui ont tendance, dans le jeu des personnages et dans les dialogues, à surprendre favorablement.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
melusine80melusine80   09 janvier 2013
- Comme disait mon pépé: "C'est à l'âme égarée de goûter le potage sacré pour que l’œil de la fumée regarde l'intérieur de l'âme égarée qui a goûté le potage"!
- Je n'ai pas bien compris votre citation...
- C'est pas grave, bois quand même!
- Réponds en toute franchise : c'est dégueu ou super dégueu?
- C'est infâme!
Commenter  J’apprécie          40
lunchlunch   11 novembre 2012
_ Connais-tu cette chanson ? Celle du poney rose polisson ?
_ Oh ! Je crois bien que non ! Ce poney rose polisson, était-il gentil et mignon ?
_ Ouiii ! C'était un formidable compagnon !
_ Un compagnon à vous ? Wou !
_ À moi, à toi, à vous... À noooous ! Wou ! Wou !
Commenter  J’apprécie          40
JustineDJustineD   15 février 2013
"_ T'as une méthode de combat ?
_ Je peux lui tirer les cheveux ou lui crier très fort dans les oreilles... J'ai une chance de gagner ?
_ Oui, si tu fuis ! Allez, cassos !"
Commenter  J’apprécie          20
Florian07Florian07   26 mars 2015
Au Pays des Merveilles, là-bas, les gens, ils n'arrêtent pas de chanter et c'est plutôt sympathique.
Commenter  J’apprécie          10
melusine80melusine80   09 janvier 2013
- T'as une méthode de combat?
- Je peux lui tirer les cheveux ou lui crier très fort dans les oreilles... J'ai une chance de gagner?
- Oui si tu fuis! Allez cassos!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tébo (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Tébo
Magnéto Jean-Edgar Casel LPL #4
autres livres classés : tarzanVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12981 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
. .