AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782888906575
48 pages
Éditeur : Paquet (24/09/2014)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 9 notes)
Résumé :
New York, 1967. McQueen, un détective privé aux méthodes douteuses,n'a pas son pareil pour attirer les coups et les femmes fatales...
Le colonel de Crécy l'engage pour retrouver sa nièce, Millie, et son secrétaire particulier, François Bonnard. Les deux jeunes gens ont disparu en emportant une statuette d'une valeur inestimable.
McQueen, obsédé par une autre affaire, envoie son associé Pépé Fregasol enquêter. Mais la police ne tarde pas à lui apprendre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Walktapus
  18 février 2015
Trois petits singes en guise de faucon, un bel hommage au roman noir, avec un privé au visage simiesque entouré de pin ups aux formes voluptueuses court vêtues, fin des années 60 obligent.
Le dessin en ligne claire et appuyée, le fond noir, la mise en page extrêmement inventive qui innove à chaque planche, des arrières plans où il y a toujours des choses à regarder, c'est original et très intéressant.
Je n'ai pas retenu tous les détails de l'intrigue (je suis imperméable aux polars malheureusement) mais il y a tout ce qu'on peut attendre du genre, plus de l'humour, des clins d'yeux, des thématiques très 60s (black panthers) et des passages plus oniriques.
C'est rythmé, c'est maîtrisé, et je ne me suis jamais ennuyé et... c'est malin : il faut attendre le tome 2 maintenant !
Commenter  J’apprécie          163
Srafina
  11 janvier 2015
Un grand merci à Babélio et aux Editions Paquet, de m'avoir permis de participer à cette masse critique. J'ai lu la Bd d'une traite et avec intérêt.
A la fin des années 60, McQueen, détective privé, ancien policier qui a démissionné suite à une malheureuse affaire, est chargé par un ancien colonel de la guerre d'Indochine de retrouver sa nièce qui a disparu avec son secrétaire particulier. Ceux-ci lui auraient dérobé une ancienne statuette représentant trois petits singes d'une grande valeur. C'est le début d'une enquête, où McQueen s'adjoint les services de son ami et indic Pépé Frigasol.
Pour moi découverte de l'auteur Emilio van der Zuider. L'artiste belge dessine et scénarise un polar à l'ancienne, mettant en scène un privé (ancien flic) traumatisé par une ancienne affaire. L'histoire démarre chez sa psy, qui lui fait raconter son affaire en cours.
Ce qui m'a frappé dans ce premier tome c'est le côté fantasmagorique des images : des encadrements noirs, des vignettes noires pour notre héros et blanches pour les autres protagonistes. Les couleurs sont vives et tranchantes sur fond sombre. Et cela donne une ambiance bien particulière à la lecture de la BD. Je me suis laissée entraîner dans l'histoire sans difficulté, un polar/thriller classique, une intrigue intéressante, et un héros sympathique mais torturé par son affaire précédente. Tout cela s'entremêle dans son esprit que l'on sent très fragile et perturbé. Au final, j'ai beaucoup aimé, et l'histoire et le dessin, et j'attends avec impatience d'en connaître la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
fannyvincent
  10 janvier 2015
New York, en 1967. Mc Queen, détective privé, est engagé par le colonel De Crécy pour retrouver sa nièce et son secrétaire particulier, qui se sont enfuis en en s'emparant d'une statuette d'une très grande valeur. Hanté par une autre affaire, Mc Queen charge son associé de retrouver les deux fuyards. Mais son associé et le secrétaire particulier sont retrouvés assassinés dans une même chambre d'hôtel à Chinatown...
Merci à Babelio et aux éditions Paquet pour cette BD recue dans le cadre de la dernière opération masse critique. le dessin est absolument superbe, les couleurs étant sublimées par le fond noir des planches. L'intrigue est très bien foutue, pleine de rebondissements. L'action est présente, la violence aussi parfois. Les femmes sont réellement sublimes (la psychanalyste notamment...et que dire de Cherry Liberty !). En revanche, l'apparence simiesque de Mc Queen est surprenante (j'avoue ne pas bien comprendre pourquoi il a été dessiné de cette façon...). Qu'importe, j'ai passé un excellent moment en lisant ce premier tome...et je lirai sans aucun doute le second, car je tiens à connaître le fin mot de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
kikibaba
  21 octobre 2014
Un ancien flic devenu détective cherche à retrouver la fille d'une jeune femme dans le coma. Dans le même temps, il est contacté par un homme dont la nièce est partie avec un employé, emportant avec elle une précieuse statuette. Un bon premier tome pour une histoire en deux parties. L'intrigue avance bien et le suspense reste entier.
Commenter  J’apprécie          60
robert7
  10 mars 2016
On apprécie les dessins de van der Zuiden avec ces couleurs fortes éclatantes et une pagination bien faite.Dans cette histoire en 2 tomes on retrouve le polar de l'époque noir sexy avec un gout d'acteur des années 50. Mc Queen ancien policier ce retrouve dans un rôle de défectif priver qui suit une thérapie chez un psychiatre et des contrat divers dont l'un est de retrouver la nièce d'un client qui c'est évaporer avec une statut et un collaborateur. Cet album est bien fait à lire car on passe un bon moment. Vivement le prochain album.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (4)
BDGest   31 octobre 2014
L’histoire se développe rigoureusement, sans trop d’originalité mais avec beaucoup d’efficacité, en particulier grâce aux rebondissements inattendus et aux éclairages sur ce passé qui ronge le privé. Les dialogues sont très bien travaillés et participent pleinement à l'instauration de l’ambiance.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan   27 octobre 2014
Le dessin d'Emilio Van Der Zuiden est précis, soigné, encré avec talent et solidement soutenu par les belles couleurs de Fabien Alquier. Mais au-delà, le travail mené sur le découpage des planches est vraiment étonnant, rempli d'audace et d'inventivité. [...] La lecture y gagne un aspect ludique.
Lire la critique sur le site : Auracan
BoDoi   20 octobre 2014
Un polar hardboiled très référencé, mais qui happe le lecteur par une ligne claire détaillée et pleine de charme, et des compositions de planches étonnantes pour sortir du ronron classique de ce type d’enquête.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   30 septembre 2014
Un superbe polar, noir et sexy, ou l’on retrouve des fragrances de dick tracy et d’Humphrey Bogart dans ses plus beaux rôles de détective. Le scénario est d’une construction méticuleuse avec un story-board précis et efficace qui enchaine les séquences avec une délicieuse fluidité.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fannyvincentfannyvincent   12 novembre 2014
- Bien, maintenant, dites-moi comment s'est déroulée votre dernière enquête, M. Mc Queen...
Commenter  J’apprécie          80
robert7robert7   10 mars 2016
Ma grand-mère avait raison ! à force de te fréquenter, j'ai fini mes jours dans une cambuse minable...
Commenter  J’apprécie          10
robert7robert7   10 mars 2016
Appelle-moi encore "le macaque" et je te brise les deux jambes sale punk.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Emilio Van der Zuiden (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emilio Van der Zuiden
Emilio van der Zuiden en interview pour planetebd.com
autres livres classés : années 60Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1892 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre