AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782888903109
48 pages
Éditeur : Paquet (08/07/2009)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Paris, septembre 1959. Margot est journaliste stagiaire dans une revue automobile. Dans cet univers masculin, elle tente de se faire une place. Victime des railleries de ses collègues, elle hérite systématiquement des petites annonces. À l'occasion du 25e anniversaire de la Traction Citroën, elle décroche enfin sa première enquête et se voit confier le sujet sur la 22 CV. Très enthousiaste, Margot ignore que c'est un piège destiné à faire d'elle la risée de la rédac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Domichel
  22 février 2016
Aïe ! Je ne vais pas me faire que des amies au sein (justement) de la gent féminine de Babelio !
Pour ceux qui aiment les belles carrosseries et les jolies filles (ou inversement), pour les amateurs de lignes épurées et les formes généreuses des unes et des autres, pour ceux enfin que les aventures trépidantes d'une jeune journaliste racontées au début des années 60 et dessinées dans la plus pure tradition de la ligne claire attirent, alors plongez tout de suite dans les “Enquêtes Auto de Margot”. Si le premier album date de 2009, il y en a 4 en tout (plus une intégrale des 3 premiers), c'est il y a peu que j'ai découvert cette charmante série, lors d'une opération promo où l'on pouvait acquérir une miniature de 2 cv.
Margot, jolie et futée, travaille à la rédaction d'un journal automobile. Elle qui se plaint de ne s'occuper que de tâches subalternes, va se voir attribuer un reportage sur une légende de Citroën, la Traction 22. Ses collègues masculins se marrent déjà à l'idée de la voir s'empêtrer dans une enquête sur une voiture qui n'est qu'un mythe, mais ils vont vite déchanter devant l'acharnement et la ténacité que va déployer leur consoeur pour venir à bout de son idée. Aventures, coups fourrés, rebondissements, trahisons et amours sont au menu du scénario taillé sur mesure pour un large public, le tout illustré par un dessin de belle facture qui rappelle sans conteste le trait de Jean Graton, Edgar P. Jacobs et autres J. Martin pour ne citer que les plus proches.
Certes, l'intrigue est loin d'être torturée (et heureusement) mais c'est égal, l'ensemble est tellement plaisant que l'on ne peut que tomber sous le charme de Margot et de ses pères de papier qui s'y connaissent en voitures et jolies nanas, Olivier Marin et Emilio van der Zuiten.
Une série à suivre, et qui a un bel avenir si le travail de dessin n'est pas trop éreintant, car tellement précis, et si bien sûr le public est au rendez-vous.
À noter dans certaines éditions (dans la mienne en tout cas) un supplément de 4 pages de dessins signés des copains de nos auteurs, dont certains (les dessins, pas les copains !) ne manquent pas de charme (s)
Si je pouvais, une note de 4 étoiles1/2 serait méritée.
Rassurez-vous mesdames vous avez tout à fait le droit d'aimer vous aussi les belles filles et les jolies voitures…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Diabolo44
  14 février 2019
Bien que n'étant ni fan de vieilles bagnoles, ni particulièrement de porte-jarretelles – ce sont les deux cibles, et la couverture de l'album est d'ailleurs suffisamment évocatrice –, j'avoue m'être laissé prendre à cette intrigue pas si mal fagotée que ça, et je pense que le soin minutieux que les auteurs ont pris à reconstituer la fin des années 50 y est pour beaucoup.
Heureusement aussi, la petite Margot a beau tortiller du cul, elle ne sait pas faire que cela, et elle en remontrera aux mâles alpha qui ne voient en elle qu'une godiche bonne à taper des petites annonces.
Finalement, ce sont davantage les invraisemblances de la fin qui m'ont fait grincer des dents, notamment autour de ce Jacques prêt à toutes les incuries pour sortir son fameux scoop, y compris à tuer, visiblement, ce qui est quand même un peu fort selon mon opinion... et ça n'empêche pas nos héros de le laisser prendre la tangente à la fin, oops !
Commenter  J’apprécie          40
DOMS
  11 octobre 2014
Paris, septembre 1959. Nous suivons avec plaisir Margot jeune stagiaire d'un journal, entourée de collègues masculins quelque peu misogynes. une enquête lui est confiée, enquête dont elle saura se sortir malgré les nombreuses embûches qui lui sont faites.
un bon moment de BD dans l'univers des tractions Citroën, et un graphisme très agréable.
Commenter  J’apprécie          50
trust_me
  27 juillet 2011
Paris, 1959. Margot est depuis deux mois stagiaire au magazine Auto revue, chargée de rédiger les petites annonces. Son patron lui demande, dans le cadre d'un numéro spécial célébrant les 25 ans de la traction, de réaliser un article sur la 22 chevaux. Pour cette débutante ne connaissant rien aux voitures, c'est une belle opportunité. Problème, la traction 22 est un mythe, une voiture fantôme que seuls quelques spécialistes affirment avoir vu au salon de l'auto de 1934. Ne se doutant pas que ses collègues lui ont fait une blague de mauvais goût en lui cachant que cette voiture n'a jamais existé, elle se lance avec naïveté dans une enquête qui va la mener de surprise en surprise…
Un album qui fleure bon la France des années 60. le scénariste Olivier Marin s'amuse à mettre en scène une femme dans un monde de l'automobile à l'époque 100% masculin. Margot est une jeune femme élégante, qui porte des tailleurs à la Jacky Kennedy. Si dans les premières planches elle apparaît un peu nunuche, limite caricaturale, elle prend vite le dessus sur les hommes qui l'entoure et montre une intelligence et une abnégation sans faille. Ingénue, n'hésitant pas à user de son charme et des ses formes généreuses, elle incarne une figure moderne dans un monde très conservateur. Aux pinceaux, Emilo van der Zuiden propose une ligne claire ultra classique. Les costumes et les décors sont particulièrement réussis, sans parler des différents véhicules, reproduits avec la plus grande fidélité.
Un album old school très sympa qui n'a d'autre ambition que de divertir et qui ravira les amateurs de vieilles voitures. Typiquement le genre de lecture que l'on apprécie en vacances, légère et rafraîchissante.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Nadouch
  19 août 2012
Découverte fortuitement, une BD originale qui ne ravira (finalement) pas que les passionnés de voitures anciennes. Car même si le début est un peu difficile (beaucoup de texte, un univers peu familier), on se laisse prendre à cette ligne claire assumée et on s'identifie au personnage principal, une jeune journaliste dynamique. Immersion totale dans les années 60, on a vite fait de se régaler des décors, puis on s'intéresse à l'intrigue, cousue de fil blanc mais à la simplicité naïve assez attachante. Surtout, à ne pas louper pour les amateurs de vieux tacots !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   18 février 2015
Paris, Septembre 1959
Je ne veux pas le savoir !
Ce numéro spécial sur les 25 ans de la traction doit être grandiose.
Je veux des idées originales, de l'inédit, du scoop mes cocos.
Alors, pour une fois messieurs, appliquez-vous ! Ça me changera....
Allez hop, mes jolis ! Au boulot !
Euh...au fait, patron, et la stagiaire ?
Vous plaisantez Jacques ? Il y a deux semaines, elle croyait encore que Citroën était un sirop acidulé !
Il faudrait lui faire écrire quelque chose, histoire de rigoler !
ON pourrait l'envoyer en interview chez Peugeot !
Hum, je crois que j'ai une petite idée : on va lui confier un sujet sur la 22 chevaux !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DomichelDomichel   23 février 2016
- C’est quoi la 22 cv ?
- Ah ! Mon jeune ami, cette voiture a fait couler beaucoup d’encre…
Mais c’est un fantôme ! Un monstre du Loch Ness que certains jurent avoir vu de leurs yeux bien après le salon de 1934.
Des fous ! Mais t’es trop jeune pour avoir entendu parler de tout cela…
- Gamin, cette 22 est une traction qui a été présentée au salon de 1934, avec la 7 et la II. Mais elle n’a jamais été commercialisée.
On ne sait quasiment rien dessus. Il n’y a que les vieux spécialistes comme nous pour connaître son existence.
Et c’est ça qui est drôle… Même toi que je considère comme un brillant élément, tu n’en avais jamais entendu parler !
Alors imagine la petite Margot, pistonnée par le directeur, et qui n’y connaît rien…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Olivier Marin (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Marin
Interview de Olivier Marin.
autres livres classés : Citroën (automobiles)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LNHI-44259

Qui chantait ceci en 1977? On a tous dans le coeur une petite fille oubliée Une jupe plissée, queue de cheval, à la sortie du lycée On a tous dans le cœur un morceau de ferraille usé Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans le quartier Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Et la petite fille chantait (et la petite fille chantait) Un truc qui me colle encore au cœur et au corps Everybody's doing a brand-new dance now Come on babe do the locomotion I know you gonna like it if you give it a chance now Come on babe do the locomotion

Alain Souchon
Laurent Voulzy
Eddie Mitchell

12 questions
63 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , années 60 , enterrement , animauxCréer un quiz sur ce livre