AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE350443_905
Éditeur : (30/11/-1)

Note moyenne : 2/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Après la mort du comte de Borel, survenue quinze ans auparavant, sa femme et sa fille Solange n'habitent plus la propriété de famille, la Châtaigneraie. Un grave désaccord a séparé les parents de Solange qui n'a pas même le droit d'évoquer le disparu, de prononcer le nom de son père devant celle qu'il aurait trahie.
Un acquéreur se présente un jour pour acheter la propriété, un homme mystérieux du nom de James Spinder. Peu à peu, Solange doute de la mort de s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Junie
  23 janvier 2014
23 janvier 2013, un scoop:
Oyez, manants, une bonne nouvelle: la châtaigne ardéchoise est enfin protégée dans l'UE!
Tournée générale de crème de marrons (de l'Ardèche)
Que ceux qui trouvent que je mérite un marron d'honneur le disent haut et fort.
C'était un twweettt de ce matin, donc une info capitale, merci de me la communiquer "en temps réel"! Je fais passer....
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   25 mars 2016
Je savais que le grand château avait appartenu à ma famille et que nous avions cessé de l’habiter depuis la mort de mon père.
Le sujet était triste, mais déjà fort lointain. Le temps avait passé, amenant de nouvelles images à mon cerveau d’enfant... bref, une sorte d’oubli volontaire noyait d’ombre le souvenir de mon père et celui du domaine qui nous avait appartenu.
Mais la fatalité nous mène. La main du hasard se posa lourdement sur mon épaule et me fit tressaillir à ce nom presque oublié et plutôt sans saveur pour moi : La Châtaigneraie.
Du fond de mon enfance, toute une foule de réminiscences remontèrent soudain à la surface, faisant naître un impulsif et inattendu besoin de parler d’elles.
Ce fut plus fort que moi de me tourner vers mon compagnon et de l’interroger, sans me douter que mes questions inusitées allaient déchaîner une tempête dans mon existence jusqu’ici si calme de jeune fille douillettement élevée par une mère très bonne.
– Vous avez connu mon père, vous, Bernard ?
– Oui, fit-il laconiquement.
Comme il me regardait, presque hostile, j’ajoutai, vaguement gênée :
– Vous comprenez, à la maison, on n’en parle pas. Cela rendrait plus triste encore ma pauvre maman toujours endeuillée.
– On ne vous parle pas de votre père ? s’exclama-t-il sourdement en donnant un coup de cravache brutal à son cheval.
– Jamais, affirmai-je, toute saisie de sa violence. C’est un sujet qu’il n’est pas nécessaire d’évoquer... un sujet qui me semble presque interdit devant ma mère si mélancolique.
– Mais, Félicie ?
– Félicie ne répond pas quand on l’interroge.
– La vieille chipie ! fit-il entre ses dents.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : honneurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les tonalités(2nde)

Texte qui confronte à la fatalité et à la mort...

Satirique
Polémique
La tristesse
Tragique
Aucune des réponses

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre