AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782302006775
64 pages
Éditeur : Soleil (15/09/2010)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Rêve et rêve encore,
Du ressac et du bruit des vagues
Sur les rivages lointains.

D'une île,
Et des brumes et des nuées
Qui l'enserrent, comme le sable, d'un anneau.

Rêve et rêve encore,
D'une forêt et de ses ombres mystérieuses,
De perles de pluie égarées sur le voile d'une fée,
Et de nymphes dansant dans l'eau claire d'un torrent.

D'un oiseau tournoyant dans le ciel de l'E... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  15 avril 2015
Sur cette île couronnée de forêts, peuplée de nymphes et de fées, et de faunes aux cheveux emmêlés de sceptres boisés, une île incertaine où chantent les rivières et les arbres, Gabriel, le plus jeune des Faunes, est fasciné par tout ce qui l'entoure. Mais aussi par le magicien. L'on raconte qu'il est le plus vieux des faunes, plus vieux encore que le monde, et que son manteau est tissé de sortilèges et de feuilles de l'aîné de tous les arbres. D'autant plus intrigué qu'il est le seul à ne pas avoir de cornes. Poussé par la curiosité, le jeune faune s'en est approché, lui a demandé ce qu'il faisait et surtout s'il pouvait lui écrire son nom. Espérant qu'un jour il lui apprendra aussi à lire et écrire, Gabriel souhaite avant tout devenir l'ami de celui qu'il prénomme Merlin...
Bienvenue sur cette île magique et tout simplement magnifique et enchanteresse. L'on suit ce jeune faune dans sa visite de l'île, île peuplée de fées et de magiciens mais surtout d'une nature luxuriante. Ce petit être curieux de tout questionne sans arrêt Merlin, cet être d'une grande sagesse. Avec cet album tout en poésie, Dimitri Vey nous offre une balade qui invite aux rêves et à la magie. Même si le scénario manque d'ossature, cet album vaut le détour de par son graphisme d'une incroyable douceur et poésie. le trait est élégant et tout en finesse et légèreté, les couleurs pastel d'une infinie délicatesse.
Yaxin, rencontre inattendue avec le Faune Gabriel...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Oliphant
  14 juin 2014
Le premier tome de Yaxin nous raconte l'histoire du jeune faune Gabriel dans un monde magique et enchanteur, peuplé de fées, de faunes, de nymphes et où la nature règne et interagit avec les êtres qui l'entoure.
Il ne se passe pas grand-chose dans cette bande dessinée, c'est surtout un voyage vu à travers les yeux d'un jeune faune et c'est la façon dont elle est racontée, comme un songe, qui rend cette histoire originale. Gabriel se lie d'amitié avec le grand magicien Merlin qui connait le pouvoir des mots. Il désire tout connaitre et tout savoir et Merlin tente de lui apporter des réponses avec plaisir ou agacement.
C'est une bande dessinée très poétique avec très peu de dialogues et quelques passages sur le respect de la nature, l'amour, la vie, la mort et les êtres qui peuplent ce monde… Mais ce sont surtout les dessins qui font l'histoire, de grands paysages à l'aquarelle, très détaillés, des couleurs attrayantes et un trait léger. Ils sont sublimes, tout comme le récit ils sont doux et poétiques et rendent l'ensemble émerveillant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
raton-liseur
  21 janvier 2012
Un petit faune du nom de Gabriel, gentil petit ventre rebondi, pattes toutes de blanc poilues, des cornes en forme d'escargot crânement plantées sur la tête, des yeux qui s'étonnent de tout. Dans une île rêvée, sortie des légendes de Bretagne et d'ailleurs, dans des dessins d'une mélancolique douceur, le plus petit des faunes explore ce monde onirique, sous l'oeil mi-bourru mi-amusé de Merlin.
Dans ce livre, les mots sont presque de trop, poésie légère mais sans grande originalité, elle n'est là que pour accompagner les dessins. de merveilleux dessins, qui allient à merveille un trait européen et une palette asiatique, avec ce petit faune tout mignon qui porte sur le monde un regard simple et pur, qui ne peut être que celui de la magie quotidienne, du simple bonheur de vivre et de s'émerveiller d'une fée, d'un renard géant ou d'un coquillage. « [Merlin,] tu m'apprends à lire et à écrire ? » (p.15).
Commenter  J’apprécie          50
Bookworm84
  28 mars 2015
Yaxin, c'est une BD aux dessins pastels, aux contours un peu flous. Une BD qui nous entraîne dans un lieu enchanteur, une époque d'Age d'or. On suit le petit faune Gabriel, qui comme tout enfant se montre curieux du monde qui l'entoure et assaille le vieux Merlin de questions.
Difficile de poser des mots sur ma lecture, car parcourir ce premier tome était comme pousser de nouveau la porte vers les rivages enchantés de pays peuplé d'innocence et de créatures fantastiques.
Un récit très beau, onirique, empreint de douceur et de nostalgie.
Commenter  J’apprécie          20
melomapo
  14 novembre 2013
Il s'échappe de ce livre-là une douceur ineffable, entre la caresse d'une plume et le sourire d'un enfant. Peu de choses en somme sont nécessaires à la joie pour naître : l'odeur du papier et une poésie tranquille dont les mots seraient des couleurs d'aquarelle qui, de leur puissance paisible, vous marquent l'âme. Ce premier tome, contemplatif surtout, éveille par son texte plus de questions qu'il ne suggère de réponses mais le rêveur attentif saura se laisser emporter.
À lire pages après page dans l'herbe envoûtante d'un jardin secret.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   15 avril 2015
Nommer les choses pour qu'elles existent.
Leur donner un nom pour leur donner vie.
Pour que d'une chimère naissent l'arbre et la pierre,
La racine et la branche,
La fleur et la feuille.
Leur donner un nom.
Pour que, dans leur cœur de poussière, batte le cœur immense de la forêt toute entière.
Leur donner un nom.
Et, par ce nom, les enchaîner à la terre.
Pour que le souvenir de ceux qui sont partis reste enchaîné à la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
raton-liseurraton-liseur   21 janvier 2012
C’est une île aux contours incertains.
Couronnée de forêts, peuplée de nymphes et de fées,
et de faunes aux manteaux ornés de gemmes de rosée.
C’est un rêve d’enfant qui revient nous hanter.
Un jour, nous reverrons ces rivages familiers.
Ces belles collines, et ces vertes vallées.
Et ces sentiers où nous nous sommes égarés. (p. 63).
Commenter  J’apprécie          100
marina53marina53   15 avril 2015
Tous nous portons un nom, pour ne pas sombrer dans l'oubli, pour ne pas laisser la Mort tout emporter. Car l'oubli est la Mort triomphante.
Commenter  J’apprécie          231
OliphantOliphant   14 juin 2014
- Pourquoi les fées cachent-elles leur visage, Merlin ?
- C'est parce que la beauté des fées a le pouvoir de rendre fou, Gabriel. Leurs yeux, leurs voix ensorcellent ceux qui les voient et les entendent. Elles sont l'esprit du monde à son éveil, et aussi belles que l'est la vie elle-même. Elles vont et viennent avec les saisons. Chaque fois par trois, trois pour chaque saison.
Trois pour le retour du Printemps, et trois pour les soleils de l’Été.
Trois pour les larmes de l'Automne. Et trois pour le silence de l'Hiver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
OliphantOliphant   14 juin 2014
Regarder la mer, Gabriel, c’est comme essayer de déchiffrer une énigme. Les vents et les marées vont et viennent. Prisonniers du temps, comme nous le sommes des saisons de la vie. Mais la mer, elle, a toujours été là et le sera toujours. Eternelle. Puissance aveugle, elle peut être sauvage, comme elle peut être généreuse. Comme tous les premiers-nés du monde
Commenter  J’apprécie          41

Videos de Dimitri Vey (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dimitri Vey
Bande annonce Yaxin
autres livres classés : fauneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3810 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre