AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709600347
J.-C. Lattès (30/11/-1)
2.92/5   6 notes
Résumé :
Vous prenez un homme sympa mais pas très brillant. Il ne faut jamais gâcher la bonne marchandise ! Vous lui greffez une « puce », pas n'importe laquelle. Ethanac, dernier cri de la technologie américaine. Et vous obtenez, au lieu du super et docile agent secret désiré, la Sainte Trinité, trois entité en une seule personne. Bourde monumentale ! Désormais les réseaux de télématique militaires ou civils, terriens, martiens ou lunaires, lui fourniront tous renseign... >Voir plus
Que lire après Le Vaisseau flammeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
C'était mon coup d'essai avec l'oeuvre de Joan D. Vinge et il ne sera pas transformé. Déçu. Pourtant vu la réputation de la dame... je m'attendais à... je ne sais pas en fait ce que j'attendais. Mais en tout cas pas convaincu.

Ce volume de la collection Titres-SF est composé de trois nouvelles. Et aucune ne m'a plu sans pour autant me repousser complètement.

Déjà, il faut noter que la quatrième de couverture ne traite que de la première nouvelle : le Vaisseau flamme. Et je pense que je peux dire que si les autres avaient été du même acabit j'aurai accroché. Mais voilà. La deuxième a mis trop de temps à passer de la Fantasy à la SF. Et cette histoire d'« héritier du trône » ne m'a pas entraîné dans l'univers de l'auteure. Quant à la troisième, on sent très vite un côté post-apocalyptique, mais la fin m'a laissé sur ma faim. Bref l'histoire n'est pas très intéressante.

En bref : J'ai eu beaucoup de mal à finir ce recueil. Je ne le conseillerai donc pas, même si au prix où l'on trouve habituellement les volumes de cette collection, vous n'allez pas vous ruiner si vous tentez votre chance.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          150
Dans le vaisseau-flamme, Michael Yarrow était un homme à la vie minable avant de devenir un cobaye pour le gouvernement qui teste l'intégration d'un système informatique au système nerveux humain, avec comme résultat l'émergence d'une troisième entité, symbiose des deux autres les sublimant sous le nom d'Ethan Ring. Il se réveille sur Mars, amoureux d'Hanalore Takkashi qui le fait chanter pour obtenir un accès au réseau de Khorram Kabir l'homme le plus riche du monde. Cette science fiction déborde de vitalité, le anti-héros schizophrène à trois têtes se retrouve au centre d'une comédie réjouissante à base de manipulation et de quiproquos, avec un fond cyberpunk et une forme d'aventure mouvementée, dans un texte aux considérations très scientifiques et à l'humour omniprésent, une expérimentation psychologique féconde.
Dans Maternité, Etaa et Hywel se connaissent depuis l'enfance, pourvue d'une grande clairvoyance elle est destinée à devenir prêtresse pour les Kotaanes et il devient un simple forgeron. Ils finissent par se marier et s'installent à la frontière avec les Neaanes pour commercer avec eux. Enceinte, Etaa est enlevée par le Roi Meron pour en faire sa maitresse malgré l'hostilité de l'Église Neaane la considérant comme une sorcière païenne. La guerre entre les deux peuples fait rage sous les yeux d'êtres étranges considérés comme des dieux. Cette histoire se présente sous la forme d'une fantasy d'aventure, ethnologique et relativiste, tragique et poétique, pleine de tristesse et de frustration. Dans ce monde post-apocalyptique l'humanité est scindée par une tabula rasa historique et un chamboulement génétique qui offre au récit de beaux passages en langue des signes. Comme dans un bac à sable le monde des hommes est illustré dans un dezoom qui aboutit au point de vue des dieux conscients de la dangerosité humaine. Cette destinée porte magnifiquement le message d'une évolution et d'une unité de l'espèce humaine pour conjurer le besoin d'être guidée par des êtres supérieurs.
Dans le Phoenix en ses cendres…, Amanda est une femme reniée par son père après avoir refusé un mariage arrangé et mise à l'écart dans une société archaïque. Elle assiste au crash d'Hoffmann, un aventurier prospecteur qui survolait la région à la recherche de ressources naturelles à exploiter. Dans cette vision sociétale se mêlent tragédie ordinaire et espoirs inattendus dans une psychologie subtile des personnages, une poésie douce-amère et une sorte d'éloge de la simplicité, une sagesse paysanne qui permet d'adoucir une vie rude.
Dans ces trois textes éclatent une beauté et une intensité dans les personnalités et leurs relations, les considérations globales et individuelles sont riches et c'est dans Maternité et le Phoenix en ses cendres… que les grandes idées sont présentes concernant l'espèce, l'aveuglement religieux, le sexisme, l'écologie et la conscience historique.
Lien : https://lesbouquinsdyvescalv..
Commenter  J’apprécie          00


Video de Joan D. Vinge (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joan D. Vinge
Vidéo de Joan D. Vinge
autres livres classés : science-fictionVoir plus


Lecteurs (20) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4959 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}