AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290323284
Éditeur : J'ai Lu (31/12/2002)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 11 notes)
Résumé :
" Une odeur de chair et de cheveux brûlés flotte constamment dans l'air. Les fours incinérateurs ne suffisent plus, on a creusé en lisière de la forêt de grandes fosses où l'on entasse les cadavres avant de les arroser d'essence, comme à Chelmno ou à Treblinka. "
En octobre 1944, Jo Wajsblat, un juif polonais de 15 ans, est poussé dans la chambre à gaz. La porte s'est refermée... puis rouverte sur ordre de Mengele. Survivant de Birkenau, il attendra plus de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Crossroads
  25 septembre 2011
Il aura fallu 50 ans à Jo Wajsblat pour trouver le courage de témoigner sur l'holocauste , honteux d'avoir survécu là ou tant d'autres ont péri .
Bien moins connu qu'Elie Wiesel , Primo Lévi , Martin Gray... son témoignage sur le génocide juif est tout aussi bouleversant d'humanité .
Un miraculé , un survivant . Voilà ce qu'est devenu Wajsblat en Avril 1945 à la libération . Il voit le jour en Janvier 1929 à Lodz , en Pologne . Ses dix premieres années sont heureuses . Il les passera élevé dans la religion . 1939 : l'horreur est en marche . Elle se manifeste tout d'abord par l'arrivée des Allemands à Lodz . Ville qu'ils s'empresseront de transformer en ghetto insalubre , glacial , affamant et vivant au rythme des déportations . Mais nul ne veut croire alors en un génocide organisé . Il est beaucoup plus rassurant d'évoquer les camps de travail...
Il a 15 ans . Sa famille vient d'etre raflée . Il se retrouve seul et connait alors la déportation , vers Auschwitz-Birkenau , dans ces wagons plombés comme l'a si magistralement chanté Ferrat . Il est un sursitaire comme on s'empresse de le lui faire savoir des son arrivée . Il découvre ces batiments crachant un nuage de cendres nuit et jour . Il découvre les SS toujours prompts et imaginatifs lorsqu'il s'agit de transformer les appels quotidiens en séances de torture . Il découvre l'enfer .
Il ne se résignera jamais . Sa soif de vivre lui permettant , par le biais d'ingénieux stratagemes , de passer au travers des nombreuses sélections , passeport direct pour un voyage sans retour . Jusqu'au jour funeste ou il ne peut s' y soustraire . L'on est en Octobre 1944 et Jo est poussé , avec des centaines d'autres prisonniers , dans la chambre à gaz du crématoire IV . Et là , ironie du sort poussée à son paroxysme , c'est Mengele ( ce bon docteur d'Auschwitz surnommé " L'ange de la mort " ) qui décidera d'épargner provisoirement une cinquantaine de juifs ( les derniers à avoir pénétré dans le batiment ) , furieux de n'avoir pas été informé et voulant ainsi démontrer qu'il était le véritable décisionnaire . La seule échappatoire désormais , intégrer un camp de travail exterieur . Cela sera chose faite et c'est du camp de Brunswick que viendra la libération tant espérée .
Un itinéraire poignant agréementé de chants et de photos d'époque , nous immergeant ainsi plus profondément dans cette triste période de l'Histoire . Cela n'est pas un témoignage de plus sur la Shoah mais un témoignage vital tendant à prouver , si besoin était , que l'homme etait et est toujours capable des pires exactions afin d' asservir voire d'éradiquer son congénere . le plus désolant , c'est qu'aucune leçon ne semble en avoir été tirée puisque des exemples similaires pullulent dans nos journaux hebdomadaires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Sidou-69
  28 janvier 2012
Encore un livre sur la Seconde Guerre Mondiale & franchement je ne m'en lasse pas .. J'ai envie d'apprendre encore & encore à ce sujet ..
Je trouve que ce témoignage est superbement bien construit & je me suis énormément attachée à Jo.
A 15 ans seulement, Jo vit une vie comme tous les adolescents de son âge, mais à partir de cette fameuse période qu'est la guerre, Jo est simplement victime d'être né juif.
Alors Jo et sa famille vont commencer à vivre l'enfer .. le ghetto de Lodz, la faim, la soif, la fatigue, les maladies, la perte de ses êtres chers puis les " réinstallations " comme le " gouvernement " du ghetto appelle ça, qui sont en fait les déportations.
Viendra ensuite son tour d'aller vers cette destination inconnue,, dont tout le monde s'obstine à croire que ce sont des camps de travail & non des camps de la mort comme ils ont pu entendre, de vivre l'enfer du voyage en train, d'échapper à la sélection d'arrivée que l'on nomme la rampe, de tout faire pour retarder sa mort le plus possible, pour " essayer de survivre pour qu'il reste une trace de sa famille " comme lui avait dit son oncle ...
C'est alors que Jo Wajsblat va alors nous raconter 50 ans après, lui qui se sentait honteux d'avoir survécu là où des millions de juifs ont péri, son univers blafard, de la formation du ghetto de Lodz, beaucoup moins connu que celui de Varsovie, à sa déportation à Auschwitz-Birkenau, sa survit dans le camp mais aussi à la chambre à gaz du crématoire n°IV d'Auschwitz, à sa libération en Avril 1945 .. Cette force, cette rage & envie de vivre qu'il a est incroyable, extraordinaire .. Jo est prêt à tous les risques pour s'en sortir ..
Ce témoignage poignant, ces chansons que Yankel Hershowicz ( dont j'ai entendu parler dans énormément de témoignages ) chante & qui nous accompagne tout au long du livre & qui nous pousse encore plus dans l'univers torride de Jo .. Ce témoignage m'a marqué comme beaucoup d'autres & sont loin de quitter ma mémoire, mais surtout ma bibliothèque, parce qu'il faut transmettre au plus de monde possible, il ne faut pas que ça tombe dans l'oubli .. Pour que cela vive, encore & encore ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Sidou-69Sidou-69   24 janvier 2012
" Lorsqu'on nous a fait sortir pour une distribution de soupe, la première depuis des jours et des jours, raconte Jo, c'est une véritable ruée au point que les soldats , débordés, tirent dans le tas : certains s'effondrent, touchés aux jambes. Je vois un homme avalé si vite sa portion de soupe qu'il vomit aussitôt : d'autres détenus se battent pour recueillir le liquide rejeté. Des détenus se disputent sauvagement pour un morceau de pain. La faim leur a fait perdre la raison. Le souvenir de ces scènes atroces s'est gravé dans ma mémoire. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CrossroadsCrossroads   24 septembre 2011
" Aussi le survivant se disait-il :
qui oublie devient le complice de l'ennemi ,
qui contribue à l'oubli paracheve son oeuvre .
Il faut donc déposer pour ne pas se ranger aux cotés de l'ennemi . "

Elie Wiesel
Commenter  J’apprécie          80
CrossroadsCrossroads   24 septembre 2011
Bientot , les Allemands construiront un pont de bois enjambant l'avenue , à la hauteur du troisieme étage , et permettant de passer d'une partie du ghetto à l'autre . Pendant des mois , les Allemands y afficheront cet avis : " Les juifs désireux de se suicider doivent avoir en poche leurs papiers d'identité . Il est interdit de les empecher de sauter ! "
Commenter  J’apprécie          40
CrossroadsCrossroads   24 septembre 2011
Récemment , deux évadés ont révélé que les convois déversaient leurs cargaisons de déportés dans un vaste camp nommé Tréblinka et qu'on y tuait méthodiquement tous les arrivants . On ne les a pas crus . Le Conseil juif a jugé bon de les rappeler à l'ordre : " Cessez de répandre de fausses nouvelles ! " leur a-t-on dit .
Commenter  J’apprécie          40
CrossroadsCrossroads   24 septembre 2011
Pour se nourrir , on est pret a tout . Jo cite le cas d'un couple qui tua un de ses enfants , handicapé , pour s'attribuer sa ration de soupe ! Une des voisines , rue Franciskaia , garda chez elle , pendant trois semaines , le corps de sa petite fille morte de privation pour toucher les bons d'alimentation de l'enfant .
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jospeh Wajsblat (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jospeh Wajsblat
Interview de Jo WAJSBLAT : Arrivée dans les camps
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie générale et généalogique (557)
autres livres classés : ghetto de lodzVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre