AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782746730816
96 pages
Autrement (01/09/2012)
3.9/5   5 notes
Résumé :
Plus de 100 cartes et infographies pour comprendre les phénomènes migratoires et interroger nombre d'idées reçues. Les migrations concernent 220 millions de personnes dans le monde et continuent d'augmenter. Pauvreté, conflits, économie, tourisme : quels sont les facteurs réels de cette mobilité ? Pays émergents, droit d'asile, main-d'œuvre, déplacés environnementaux et apatrides, développement des bidonvilles à travers le monde : impact et conséquences des flux mig... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cmpf
  18 mars 2015
Lassée d'entendre tout et n'importe quoi sur l'immigration, j'ai choisi ce titre de l'excellente collection Atlas de l'éditeur Autrement pour avoir une vision d'ensemble.
Cette collection mêle textes avec cartes et diagrammes, chaque double page étant consacré à un point du sujet traité. Ici ils sont regroupés en cinq grands chapitres :
Migrations, les grandes caractéristiques
L'Europe : un pôle de grande attraction
Le Sud en mouvement : Monde arabe, Afrique, Asie
Le nouveau monde : terre d'immigration
Des enjeux politiques pour demain
Outre sa clarté et sa simplicité, j'ai apprécié d'y trouver des définitions sur des notions qui pour moi se recoupaient un peu, par exemple étranger et immigré. Et d'y trouver des informations qui contredisent les médias (non pas que je me fasse de grandes illusions sur leur objectivité). Ainsi j'y ai lu que « la plupart des enfants d'immigrés ont un bagage scolaire supérieur à celui de leurs parents et, selon l'enquête « Trajectoires et origines » de l'Ined (2010), ils jouissent d'une meilleure ascension sociale que les Français non issus de l'immigration de milieu équivalent ».
A noter que la cartographe, dont le nom n'est pas sur la couverture est Madeleine Benoit-Guyod.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Radwan74
  26 août 2021
Cette collection de livres sur l'état du monde est plutôt intéressante, bien réalisée, bien organisée et va à l'essentiel.
Je n'ai toutefois pas complètement accroché au sujet malgré mon intérêt pour la géopolitique. La faute peut-être à des cartes pas assez visuelles ou des thématiques qui ne m'ont pas attirés.
J'ai pioché, ici et là, quelques infos intéressantes pour moi, mais dans l'ensemble je n'ai pas réussi à y trouver des cartes qui accrochent l'oeil ou des infos frappantes.
Comme je le précisais, cette collection est intéressante mais mériterait un format plus adéquate pour ce type de publication.
Commenter  J’apprécie          40
Bouteyalamer
  22 juillet 2016
Cet atlas impeccablement à jour, richement illustré de cartes et de graphiques, permet d'échapper aux caricatures et aux mensonges qui infectent le débat politique. Il évite l'européocentrisme : les migrations intra-africaines, d'Extrême-Orient, des Amériques et de l'ex-URSS sont massives et décisives pour l'avenir. Toute l'information est utile.
Deux points m'ont particulièrement retenu : l'importance des transferts de fonds des migrants vers les pays de départ, soit 401 milliards de dollars (quatre fois l'aide internationale au développement) ; et le silence de l'auteure sur les ONG. le fondateur d'une des plus célèbres me disait récemment que le romantisme, au mieux, les frais massifs de gestion, au pire, avaient perverti le système.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
cmpf
cmpf  
Traversé par les migrations internes, sept fois plus nombreuses que les migrations internationales, le continent africain est devenu un système migratoire à lui tout seul, avec ses pôles d’attraction comme le Maghreb et l’Afrique du Sud, et ses régions de départ (Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale et Corne de l’Afrique). Le continent compte par milliers les morts aux frontières de l’Europe, victimes des passeurs et des patrouilles de contrôle, des reconductions et des formes multiples d’internement des migrants en situation irrégulière. Mais l’Afrique, terre de départ et de transit, est aussi devenue une terre d’immigration pour les investisseurs chinois qui y exploitent les matières premières et la pèche. De leur côté, les Indiens signent des contrats dans les secteurs des technologies de l’information, de la santé et de la pharmacie.
Commenter  J’apprécie          80
cmpf
cmpf  
Dans un monde peuplé de 7 milliards d'habitants, 1 milliard sont en situation de mobilité, qu'il s'agisse de migrations internes (75 % des cas) ou internationales (25 %). Ces dernières n'ont cessé de croitre au cours des quarante dernières années : elles concernaient 77 millions d'individus en 1975, 150 à la fin du siècle dernier, 190 au début du nouveau millénaire et 220 millions aujourd'hui. Elles présentent des configurations différentes et les migrants actuels se sont diversifiés. Aux traditionnelles migrations Sud-Nord ( représentant 63 millions de personnes), s'ajoutent les migrations Sud-Sud (62 millions) , les migrations Nord-Nord (50 millions), et les migrations Nord-Sud (14 millions). Le Sud est devenu une région d'émigration mais aussi d'immigration et de transit.
Commenter  J’apprécie          70
cmpf
cmpf  
Parmi les facteurs accélérant les migrations, l’urbanisation est déterminante. Si l’exode rural affecte principalement les plus pauvres, ils sont encore peu nombreux à traverser les frontières. Mais une fois en ville -carrefour d’information, d’offres de passages, de comparaison entre les salaires nationaux et à l’étranger et les modes de vie-, de nombreux migrants internes envisagent une migration internationale.
Commenter  J’apprécie          80
cmpf
cmpf  
Un Français sur quatre a un grand-parent étranger, mais la France est gagnée par le mythe ethnicisant de l'autochtonie qui a succédé à celui, républicain de l'homogénéité nationale.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Catherine Wihtol de Wenden (66) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Wihtol de Wenden
À quelques jours du premier tour de la primaire des Républicains, « À l'air libre » a reçu Aurélien Pradié, secrétaire général du parti, qui regrettait que la droite ne porte pas plus de combats sociaux. Mardi, reportage de nos envoyées spéciales en Pologne auprès de ces exilés qui survivent dans des conditions inhumaines, et sur notre plateau, la chercheuse spécialiste des migrations Catherine Wihtol de Wenden et la militante Anaïs Vogel.
Mercredi, place à la jeunesse avec le débat des organisations étudiantes, en amont des élections du Crous. Sur notre plateau, les représentants de l'Unef, de l'UNI, de la FAGE et de l'Alternative ont débattu des solutions à mettre en place à l'université.
Enfin jeudi, émission spéciale à l'occasion de notre journée portes ouvertes numérique. La rappeuse Casey était notre invitée pour un grand entretien, avant une discussion avec ceux qui continuent de lutter malgré les vents mauvais. Enfin, les représentants de Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo et Yannick Jadot étaient sur notre plateau pour répondre à une question : la gauche est-elle déjà hors jeu pour 2022 ?
Rendez-vous la semaine prochaine, à 19 heures et en direct.
10 mois pour 10 € : du lundi 29 novembre au dimanche 5 décembre, abonnez-vous au seul quotidien en ligne 100 % indépendant qui ne vit que du soutient de ses lecteurs ! https://abo.mediapart.fr/abonnement/offre-speciale#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Vous connaissez notre émission À l'air libre ? Votre avis nous intéresse https://mdpt.fr/39yQZsn Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
+ Lire la suite
autres livres classés : MigrationsVoir plus