AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226325174
44 pages
Albin Michel (01/09/2016)
4.52/5   69 notes
Résumé :
Michel est un ours solitaire et grincheux. Il n'aime qu'une chose : les œufs. Mimosa, au plat, à la coque, en cocotte… Pour réaliser ses recettes, il vole sans scrupules dans les nids des alentours. Mais un jour, alors que Michel fait bouillir son larcin, stupeur : les œufs éclosent ! Quatre oisillons en sortent, persuadés que Michel est leur maman. Désemparé, l'ours tente de se débarrasser des oisons collants en leur apprenant à migrer, mais il a beau rugir, menace... >Voir plus
Que lire après Maman (Oie) OursVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,52

sur 69 notes
5
16 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
On ne pouvait poursuivre cette curieuse aventure de Maman Oie (ours) sans en venir un jour des 1ères heures. Aux origines, vous saisissez?

C'est que le voisinage des bois est un public critique et comme dit le 1er commandement de la Bible des journaux, le public a le droit de savoir.

Ne le forcez pas à diligenter un détective privé pour se saisir de cet album.

Un Ours qui n'est pas une Oie et des oies qui l'appellent maman, c'est pas clair, tout ça.

C'est pas très coin.



Mettons que cet ours aurait l'intention de manger ces oies une fois adultes, hum!?!

Enfin, oui, il faudra bien un jour amortir toute ses années d'éducation, de repas chaud et de lectures avant dodo engagés.

La sorcière de la maison de pain d'épice était une professionnelle, elle au moins, une cage, des pâtisseries et puis au four à pain sans faire d'histoires.



Qu'avons-nous là pour satisfaire la curiosit..la vigilance d'un bon public gourmand de bonnes histoires originales, voulais-je dire?



Sacrebleu! L'ours s'appelle Michel.

Il y avait bien un os, ça n'est pas très coin, ce n'est pas très coin.



Michel n'aime rien ni personne, c'est écrit là.

Il n'a rien demandé notre monosourcil à poils d'ourson.

Pourquoi Ryan T.Higgins s'empresse de lui coller des rejetons aux pattes griffues?

Enfin, si, il aime tout de même les oeufs.

C'est aussi écrit là..ah AHHH!!

Nous y voila!

En cherchant un peu, on trouve toujours.



Justement.

Y avait-il des oeufs là ou ici pour sa petite recette à la sauce saumon-miel ce jour de rencontre?

Pourquoi ses oeufs ont-ils des becs, des plumes et pourquoi vont-ils à l'école?

Michel "sourcils froncés" vous l'aurait bien expliqué lui-même si il n'avait pas l'air tout le temps fâchée et si il n'était pas du lever du jour jusqu'à son coucher très bougon.

Il n'est pas très aimable, ce Michel.



Pour une paternité non désirée, force est de reconnaître que Michel s'en tire avec les honneurs, les honneurs ne se partagent pas toujours alors ils les a gardé et vu grandir aussi, les oies.



C'est aussi drôle que son Tome 2, tendre de sa situation incongrue, fondant de ses personnages tout sucre tout miel dans un quotidien au fond des bois qui ne manque pas de sel.

Parfois pour élever des oisillons, on fait avec les moyens du bord, les autres oies certifiées vous le dirons.

On tombe en amour pour cette serie, d'un tome à l'autre.

L'album fermé, on est rassuré.

Michel est innocent de l'usurpation d'identité dont on pourrait l'accuser sur la 1ère de couverture. C'est vraiment une maman oie.

Affaire suivante.

Commenter  J’apprécie          10
Michel l'ours grognon va avoir la surprise de sa vie alors qu'il cuisinait tranquillement les oeufs qu'il venait de piquer dans le nid voisin !
Mortellement drôle !
Commenter  J’apprécie          90
2021 commence avec plein d'envies pour faire vivre ce compte et découvrir toujours plus de livres. Une âme (très) bien intentionnée m'ayant prêté quelques livres jeunesse, je vais inaugurer un « lundi – kids (pas) only » où je parlerai de littérature jeunesse donc.
Cela étant dit, notez que j'adore les livres pour enfants, surtout quand ils sont drôles, qu'ils permettent une lecture à plusieurs niveaux et sont tendres aussi. le livre d'aujourd'hui, « Madame (oie) ours » de Ryan T. Higgins remplit tous ces critères dîtes donc !
On commence par une couverture qui plante franchement le décor avec un ours mal léché, à qui on n'a pas envie de chercher des noises. On comprend vite que Michel a le physique de son caractère : il est terriblement grognon. Il est aussi un peu bobo le bougre, il consomme bio et local. Il adore les oeufs, et c'est là que ses ennuis vont commencer. Pour un ours qui déteste la compagnie, il va être servi ! Par un malheureux concours de circonstances, il se retrouve avec des oisons sur les bras et va chercher à s'en débarrasser par tous les moyens.
Petit bijou d'humour pour les parents, ce livre est également drôle pour les enfants avec des illustrations sympathiques et une histoire à rebondissements. Je le conseille donc, à partir de 4 ans !
Commenter  J’apprécie          00
Des illustrations sans faute, un humour just'au poil pour que petits et grands apprécient la lecture, des petits clin d'oeil entre les cases, et on obtient un très beau livre-régal. Des mamans oiesours comme ça, on en redemande !
Commenter  J’apprécie          60
Cet album, mon chéri et moi l'avons déniché à Montreuil au dernier salon. Il s'agit d'un livre vraiment drôle, dont le début fait immanquablement penser au désormais célèbre Grand Méchant Renard. L'ours Michel n'est pas vraiment sympathique. Il n'aime rien à part les oeufs qu'il cuisine de toutes les manières. L'humour de cet album vient en grande partie du décalage entre la vie animale dans la forêt et les dessins qui correspondent aux humains. Par exemple, Michel pousse son caddie dans la forêt pour aller chercher ses oeufs.
Lorsque les oisons naissent et qu'ils prennent Michel pour leur maman, il essaye bien de leur faire peur pour qu'ils s'en aillent, mais derrière cet air grincheux qui ne le quitte jamais, Michel doit quand même avoir un coeur car il va tout faire pour bien élever les quatre oisons. Dans cet album, on en apprendra un peu plus sur les oies et le principe de migration.

L'éditeur indique "à partir de 3 ans" mais selon moi il est bien trop complexe pour qu'un enfant de cet âge comprenne tout et prenne du plaisir à cette lecture. Nous l'avons lu plusieurs fois à Mini mais, s'il écoute sagement, on voit bien que ça ne le fait pas vraiment rire. Il faudrait déjà connaître certaines choses comme la migration pour comprendre le fond de l'histoire.

Un livre qui, l'air de rien, nous parle écologie et protection de l'environnement. Un bel album que nous ressortiront plus tard pour Mini.
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet
30 décembre 2016
L'ensemble ne souffre pas de faiblesse, et on sourit avec ébahissement jusqu'au rebondissement final. Une réussite pleine de bonne humeur !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Les saisons passent...
Oisons agaçants
.... Michel voit ses assommants oisons grandir.
Oies adolescentes déprimées
Jeunes oies adultes sans intérêt.
Commenter  J’apprécie          50
Michel n'aime pas le soleil.
Michel n'aime pas la pluie.
Il n'aime pas non plus les animaux petits et mignons.
Commenter  J’apprécie          30
Il extrait du miel d'une ruche voisine.
Car Michel soutient les producteurs locaux !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ryan T. Higgins (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ryan T. Higgins
Payot - Marque Page - Ryan T. Higgins - Norbert
autres livres classés : MigrationsVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (132) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1501 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}