AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Delamare (Traducteur)
ISBN : 2070336794
Éditeur : Gallimard (2006)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 68 notes)
Résumé :
Parce qu'il veut connaître la vérité sur l'attentat qui a coûté la vie à son ex-femme, le psychologue David Markham infiltre un mouvement clandestin curieusement basé dans le quartier résidentiel cossu de la " Marina de Chelsea ". Sous l'égide d'un médecin charismatique, ce groupuscule cherche à tirer les classes moyennes de leur torpeur et à les libérer de leur prétendue servitude. Markham se trouve rapidement embarqué dans une série d'actions d'éclat qui pren... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Lybertaire
14 juillet 2012
  • 3/ 5
Et si les bourgeois se rebellaient contre la société capitaliste de consommation ? Écrasés par les crédits, le poids de l'immobilier, les frais de scolarité des hautes écoles, les frais d'entretien de la maison et de la voiture, la classe moyenne de l'Ouest londonien fait la révolution. Kay Churchill, Richard Gould, Vera Blackburn et tous les habitants de la Marina de Chelsea s'organisent en manifestations pacifistes, affrontements et actions ponctuelles envers les « bastions de la servitude bourgeoise » pour faire entendre leur situation de « nouveaux prolétaires ». L'ennemi, c'est l'« impitoyable capitalisme spéculatif qui perpétu[e] le système de classes pour diviser l'opposition et préserver ses propres privilèges ».
En quête d'une signification à leur vie, la population bourgeoise, sans croyance religieuse, craint la mort, espère l'immortalité et se barde de conventions sociales et de tabous.
La société de consommation et du spectacle, tout comme les médias et le cinéma, régulent et assoupissent l'intelligence ; les grandes écoles transforment leurs enfants en une classe de professionnels qui embrassent à leur tour le système et participent à sa pérennité.
C'est avec les yeux de David Markham, psychologue à l'Institut Adler et fiancé à Sally, que la rébellion prend forme. L'attentat à l'aéroport de Heathrow à Londres, lequel a tué son ex-femme, le détourne de sa vie posée et heureuse.
Qui a posé cette bombe, et pour quelle revendication ? Y a-t-il un lien entre Heathrow et la révolte de la Marina de Chelsea ? David délaisse sa fiancée, ses recherches à l'Institut Adler, et commence les investigations auprès des agitateurs bourgeois. Il ne tarde pas à troquer son avis de psychologue pour les banderoles des activistes : attiré par leurs motifs, David s'implique dans les affrontements mais il est très vite dépassé par les événements.
Millenium people, l'un des derniers romans d'anticipation de J. G. Ballard, se développe sur le thème de prédilection de Crash ! et de Super-Cannes : la décadence de la société moderne.
Jusqu'où peut-on aller pour une cause que l'on croit juste ? Jusqu'où peut-on tolérer la violence pour imposer ses idées ? La mort d'un autre est-elle nécessaire pour revendiquer une idée ? L'action gratuite et violente est-elle la seule arme du fanatisme et du terrorisme ?
Avec une narration bien construite et l'habileté du grand écrivain, Ballard pointe les faiblesses du début du xxie siècle, profondément marqué par le terrorisme et le fanatisme. Si la dénonciation n'est pas de première main, le travail de Ballard est remarquable pour la plausibilité des événements racontés ; car il a imaginé les réactions des pouvoirs publics, des médias et de l'opinion publique autour du soulèvement : et si les petits bourgeois, piliers du capitalisme, se rebellaient contre leur propre condition ?
La critique sur mon blog :
http://www.bibliolingus.fr/millenium-people-j-g-ballard-a80136632
Lien : http://www.bibliolingus.fr/m..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
kiki23
12 avril 2013
  • 2/ 5
La révolte des desperate housewives.
En Angleterre, un psychologue enquête sur une révolte dans un quartier huppé et se retrouve sur les barricades.
Ce roman d'anticipation illustre la révolution de la classe moyenne contre la société de consommation.
Thématique à priori très alléchante, traitée par un écrivain culte à l'aube de ses 75 ans… mais je ne suis pas rentrée dans l'histoire qui m'a semblé hautement improbable et peuplée de personnages qui ne m'ont pas intéressée.
Le style de J.G. BALLARD m'a également assez vite indisposée.
Quelle déception !
Commenter  J’apprécie          30
laurcolomb
06 janvier 2016
  • 2/ 5
Cet ouvrage m'a invitée à me poser une question : en quoi puis-je dire que ce roman est un bon roman ?
Je n'ai pas aimé ce livre. Mais la démarche de l'auteur est hallucinamment efficace, le lecteur se sent désarmé, comme embrigadé face à une révolte accumulant des mini attentats absurdes et pathétiques. En fait en cela je pense que le message est clair, tel un pantin face aux médias, tel un spectateur face à la banalisation de la pire des horreurs, nous sommes ces enfants malades mentaux incapables d'avoir la moindre conscience et de se défendre. C'est un peu ce que j'ai ressenti tout au long de ces pages, auxquelles néanmoins je n'adhère pas du tout... Les parcmètres, les cinémathèques, les bourgeois au sac Prada qui se rebellent... Avec cet arrière plancomplètement obsessionnel de l'auteur (cf. CRASH) des parkings, aèroport, et voiture cabossée. Etrange. Bref. Je n'ai pas aimé.
Commenter  J’apprécie          10
Racines
18 février 2013
  • 4/ 5
Millenium People est un des derniers livres du cultissime James Graham Ballard, auteur entre autres du dérangeant Crash ! Ecrit à 75 ans, Millenium People montre que si le potentiel subversif de son auteur était encore absolument intact en 2005, son écriture par contre montrait de gros signes de faiblesse.
Lire la suite sur mon site : http://chroniques.annev-blog.fr/2012/05/chronique-livre-millenium-people/
Lien : http://chroniques.annev-blog..
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
DravotDravot28 octobre 2011
Regardez le monde autour de vous […]. Que voyez-vous ? Un immense parc à thème où tout est transformé en spectacle. La science, la politique, l'éducation, autant d'attractions. ...

C'est le monde dans lequel nous vivons... Nous nous ennuyons tous à crever... Nous sommes comme des enfants oubliés dans une salle de jeu. Au bout d'un certain temps, nous allons commencer à casser nos jouets, même ceux que nous aimons le plus. ...

Une nation qui élève une statue au chat d'un écrivain ne peut pas être entièrement mauvaise. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
laurcolomblaurcolomb04 janvier 2016
Le tourisme est le soporifique suprême. C'est un énorme abus de confiance (...)
- Il n'y a nulle part où aller. La planète est bourrée à craquer. Vous pouvez aussi bien rester chez vous et dépenser votre argent en glace au chocolat.
- Le tiers-monde y gagne quelque chose...
- Le tiers-monde ! " Sa voix monta dans un aigu sarcastique. " Des équipes de coolies qui mélangent le béton et besognent sur les pistes d'atterrissage, tandis qu'une petite élite se voit proposer de mélanger les cocktails et de besogner les touristes.
- Dur boulot, mais un gagne-pain.
- Ce sont eux les vraies victimes. Bon Dieu, j'aimerais faire sauter chaque agence de voyage de ce foutu pays."

p.92 - Coll. FOLIO.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SpilettSpilett16 juillet 2015
La violence policière, notai-je, était directement proportionnelle à l'ennui des policiers, et nullement à l'éventuelle résistance offerte par les protestataires.
Commenter  J’apprécie          100
SpilettSpilett14 juillet 2015
Respecter les lois n'a rien à voir avec être un bon citoyen. Ça signifie ne pas embêter la police.
Commenter  J’apprécie          130
cathcorcathcor28 octobre 2012
Dans la lutte pour un monde meilleur, m'avait-elle dit sans la moindre gêne, personne n'était plus jetable qu'un ami.Si les amis n'étaient pas prêts à se trahir les uns les autres, aucune révolution ne réussirait jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de James Graham Ballard (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Graham Ballard
ames Graham Ballard was a British novelist and short story writer who was born 15 November, 1930 and raised in the Shanghai International Settlement..His experiences during that time formed the basis of his novel Empire of the Sun which was later turned into a movie by Steven Spielberg starring 13-year-old Christian Bale, as well as John Malkovich and Miranda Richardson. J G Ballard died on April 19 2009, aged 78 after a lengthy battle with cancer
autres livres classés : roman d'anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1754 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre