Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2264042273
Éditeur : 10-18 (2005)


Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

" Il reste très difficile de parler librement d'art contemporain, c'est-à-dire sans a priori, sans souscrire aux croyances idéologiques d'une critique d'art toujours plus spéculative qui, à côté de chefs-d'œuvre, a prom... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Mimimelie, le 28 juin 2014

    Mimimelie
    "Voilà un petit livre dense sensé donner des pistes pour mieux appréhender l' art contemporain.
    Dense et foisonnant, les idées semblant partir parfois en tous sens, échappant au plan pré-établi. L'auteur semble pourtant s'y retrouver et retombe sur ses pieds. On le suit avec peine. Après avoir fait un état des lieux de l'art contemporain, l'auteur recherche ses origines dans l'Art Moderne : il naîtrait dans l'opposition à celui-ci. L'opposition des oppositions aboutit à ce que la signature de l'artiste (mais s'il n'y a plus d'oeuvre, reste-t-il un artiste ?) soit devenue suffisante.

    On sait que depuis 1991 Jean-Philippe Domecq est parti en croisade pour révéler et oser dire au monde l'absurdité d'un certain art contemporain. Ici, les coupables de cette dérive seraient les critiques d'art qui créent l'oeuvre autour du discours. Pour ne pas passer pour un réactionnaire (il ne rejette pas tout l'art contemporain, seulement sa dérive) il prend les critiques d'art sur leur terrain et fait une analyse d'extraits de leur rhétorique en en prenant le contre-pied, mais en utilisant leur forme stylistique, ce qui est parfois agaçant :
    « …faut-il continuer à disséquer chaque étape de l'exégèse laudative – autrement dit l'hagiographie théoricienne -, continuer de lire et lire pas seulement ce critique mais… »
    Il considère que « l'intelligence des critiques d'art fut à la remorque d'une intelligence commerciale de haut vol » : là, on comprend bien. Un chapitre s'intitule à cet égard : « Pourquoi un de Kooning vaut-il un Raphaël+ 1 Titien+1 Gréco+1 La Tour+2 Véronèse+2 dessins de Poussin ? ». L'une des pistes de ce succès serait la recherche du « nouveau » à toute force : le « nouveau » rimant avec « produit » et donc rotation du marché. L'oeuvre disparaît au profit de l'objet spéculatif.
    De temps un coup de griffe ramène au sujet premier :« il ne nous est pas interdit de penser que c'est faire preuve de mépris de la pensée que de tant gloser sur si peu, sur des oeuvres écrasantes d'ennui » ou « précisément parce qu'il tient compte de l'oeuvre, c'est ce constat qui sera taxé d'anti-intellectualisme – avec les accusations politiques que le diagnostic ne manque pas d'insinuer puisque l'anti-intellectualisme véhicule inconsciemment ses présupposées idéologies réactionnaires. » Ou sur cette critique de Ryman : « …il (le critique : NDLA) vous répondra toujours quelque chose, quoi que vous fassiez observer, il répondra à l'infini ».
    Le livre se termine avec des critiques d'oeuvres de Giacometti, Hopper et par des interrogations autour de diptyques imaginés qui laissent effectivement interrogatifs !
    A lire lors d'une période de grande réceptivité intellectuelle et avec beaucoup d'abnégation."
    http://www.marhic.com
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 10         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par vllc, le 21 août 2011

    vllc
    Nous sommes tous capables d'apprécier une œuvre d'art contemporain et de poser un regard critique sur celle-ci. Partant de ce constat simple et juste, l'auteur nous encourage à ne pas laisser les critiques d'art contemporains juger seuls de l'apport artistique d'une œuvre, de la démarche innovante de tel peintre, sous le prétexte d'une solide connaissance de l'art moderne.
    L'œuvre d'art contemporaine n'est-elle que art spéculatif ? La critique d'art ne s'est-elle pas souvent fourvoyée dans la promotion de certains « chefs-d'œuvre » ? Au risque de promouvoir un artiste qui a fait disparaître tout sujet dans sa soi-disant « œuvre d'art » ?… Ce livre « Artistes sans art ? » permet une réflexion intéressante sur l'art contemporain bien que la lecture soit parfois difficile.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique










Sur Amazon
à partir de :
14,99 € (neuf)
5,52 € (occasion)

   

Faire découvrir Artistes sans art ? par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez les éditions 10-18

> voir plus

Quiz