Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2259193315
Éditeur : Plon (2000)


Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
« La plupart des gens ont oublié quelle sorte d'âme on possède à six ans, à huit ans, à douze ans. On tient pour acquis que l'enfant n'est que l'esquisse de l'homme. Or ce n'est pas vrai : l'enfant est un être complet en soi et très différent de l'adulte. Il a ses idées... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par BVIALLET, le 10 avril 2012

    BVIALLET
    Le grand académicien nous entraine dans le monde enchanté et disparu à jamais de sa propre enfance dans les années trente . C'est un voyage merveilleux qu'il nous propose . Il entre à l'école " le cours Maintenon pour jeunes filles" à 5 ans , au moment de l'arrivée d'Hitler au pouvoir et nous abandonne l'année de ses 13 ans , l'âge où , selon lui , finit l'enfance , " où l'on perd toute l'intelligence" . Je dirai plutôt toute cette sensibilité particulière , cette formidable capacité d'émerveillement .
    Le lecteur est étonné , bluffé même . Dutourd doit avoir une mémoire d'éléphant ou d'ordinateur car il n'a rien oublié de cette époque si différente de la nôtre . Il se souvient de tous les plus infimes détails : " le franc-tireur des Ternes" , le " ballon de Gambetta" , la de Dion Bouton de son père et j'en passe . Plus fort encore , il arrive à nous faire vivre de l'intérieur tous les sentiments , les idées , les passions qui l'agitaient alors . Sa mère souffrait de la tuberculose . En raison d'une cure dans le Midi de la France , à Vence , il est est séparé très jeune . Elle meurt quand il n'a que 7 ans . Une véritable tragédie pour Jeannot qui l'adorait au point d'être véritablement fusionnel avec elle . Mais le rire ou le sourire n'est jamais loin avec la période militaire de son père ou la description de ses relations avec le roi de Roumanie en exil à Paris .
    Dutourd nous raconte également l'exposition coloniale , grand évènement de cette époque ainsi que son renvoi du cours de catéchisme , grand évènement de sa jeune vie .
    Nous découvrons son intérêt pour les Arts Plastiques , il se dit "perverti par Boticcelli" ( quelle jolie époque !) et la littérature , nous permettant ainsi de mieux comprendre la génèse d'un grand écrivain .
    Lire ce livre c'est revisiter le territoire enchanté de l'enfance . " On tient pour acquis que l'enfant n'est que l'esquisse de l'homme . Or ce n'est pas vrai : l'enfant est un être complet en soi , et très différent de l'adulte ."
    "J'ai tâché , dit Dutourd , de peindre un enfant totalement enfantin , à la manière dont Jack London peignait les chiens de traineaux , en se mettant dans sa peau , qui n'est pas la mienne ." Et c'est parfaitement réussi .

    Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par BVIALLET, le 10 avril 2012

    J'ai tâché de peindre un enfant totalement enfantin , à la manière dont Jack London peignait les chiens de traineaux , en se mettant dans sa peau , qui n'est pas la mienne .

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (27)

Video de Jean Dutourd

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Jean Dutourd


Emmanuel Carrère La Moustache
Emmanuel Carrère - La Moustache - éditions POL - Apostrophes : Emmanuel Carrère est invité à Apostrophes par Bernard Pivot, le 18 avril 1986, à l'occasion de la parution de "La Moustache" aux éditions POL, en compagnie notamment d'Hélène Carrère d'Encausse, Jean Delay, Florence Delay, Jean Dutourd, Frédric Dutourd- Antenne 2 - "un stylo dans le patrimoine génétique"








Sur Amazon
à partir de :
14,00 € (neuf)
0,01 € (occasion)

   

Faire découvrir Jeannot, mémoires d un enfant par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (13)

> voir plus

Quiz