Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2845634579
Éditeur : Xo Editions (2010)


Note moyenne : 3.87/5 (sur 1811 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
«Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
- D’où sortez-vous ?
- Je suis tombée.
- Tombée d’où ?
- Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi !»

Tom... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (308)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par amberwine, le 25 mai 2010

    amberwine
    En refermant ce livre, comme les autres Musso, je me suis dit "j'ai adoré!". Et quelques jours plus tard, comme pour les autres Musso, je me suis dit "je me suis encore fait avoir". Parce que voillà, finalement ce jeune homme utilise la même trame pour tous ces récits. Un homme, une femme une histoire tragique melée de fantastique qui trouve une explication plus ou moins rationnelle à la fin. Mais voilà, on y retourne quand même à chaque fois. Musso c'est un peu le Arséne Lupin de l'écriture, un gentleman arnaqueur qui nous vole quelques heures de lecture...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 104         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Hugo, le 06 avril 2010

    Hugo
    Juste après avoir terminé La fille de papier...
    - Maman, papa, asseyez vous, il faut qu'on parle...
    Voilà, bon, vous savez que la vie est comment dire ...euhhh...compliquée et depuis quelques temps, j'essaie des trucs, je tente de nouvelles expériences... et ....
    - Mon garçon ne me dis pas que tu as recommencé à lire MUSSO.... je ne veux même pas en entendre parler...
    - Mais putain pa' je sais pas ce qui s'est passé, je vous jure, j'avais pourtant pris mes précautions : une barbe de 2 semaines, pas de douche, je me suis même repassé la coupe du monde 98, suivie de STAR WARS...
    - Ah non, mélange pas ZIDANE et YODA à tes conneries...bon allé j'en ai assez attendu, je vais chercher une mousse et je me tire...
    - Man' , papa est fâché n'est ce pas ?
    - T'inquiète pas chérie ça lui passera, par contre il faut que tu arrêtes de te maquiller comme ça, en plus ton mascara a coulé sur ma robe de mariée...regarde moi ce travail...
    - désolé man' de toute façon, j'ai fini le roman, tout devrait rentrer dans l'ordre maintenant...
    - Je l'espère mon fils, je l'espère...
    - Au moins jusqu'au prochain....?
    C'est un mec qui m'a raconté cette histoire de dingue... la grosse honte...Bref, Je me suis dis que vous aimeriez connaitre ce témoignage poignant ...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          6 61         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par cicou45, le 17 janvier 2012

    cicou45
    Je dois dire que j'ai été complètement scotchée, du début à la fin...Pas une seule ligne en trop, au contraire, on voudrait que le l'auteur en rajoute et poursuite pour nous dire si Tom et Lilly vont réussir à retrouver leur complicité d'antan, lorsque celle-ci s'appelait Billie et qu'elle était l'héroïne de l'un de ses romans.
    Pour ceux et celles qui ne l'auraient pas lu, voici un bref petit résumé de l'intrigue : Tom Boyd est un auteur brillant qui excelle dans ce qu'il fait et qui sait rendre son public accroché, du début à la fin de sa fameuse "trilogie des Anges". le problème, c'est qu'après un chagrin d'amour, celui-ci se laisse tomber dans la dépression et est incapable d'écrire une seule ligne de plus, laissant ainsi ses fans dans l'attente du dernier tome tans attendu. Bien que ses deux amis d'enfance, Milo et Carole aient tout tenté pour essayer de le sortir de ce gouffre sans fond, Tom vit dorénavant dans sa bulle et refuse tout contact humain, se droguant d'anti-dépresseurs et de somnifères, devenant peu à peu une véritable loque humaine...jusqu'à ce que Billie fasse irruption dans sa vie. Qui est-elle et que lui veut-elle ? Simplement retourner dans son monde, celui de l'imaginaire car elle prétend être un de ses personnage tombé d'un de ses livres suite à une erreur d'impression sur un nombre considérable d'ouvrages, laissant ainsi la moitié des pages blanches et la dernière phrase imprimée inachevée.
    Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, Tom, tout comme le lecteur d'ailleurs se laisse rapidement prendre au jeu et ne souhaite dorénavant qu'une chose : la survie de cette femme extraordinaire.
    J'ai vraiment été captivée par l'écriture de Musso car lorsque Tom et ses amis partent à la recherche du dernier exemplaire défectueux afin de sauver l'existence humaine de Billie et qu'à chaque fois, ils le ratent à quelques minutes près, j'ai eu envie de crier "MAIS ENFIN? POURQUOI ? ILS ÉTAIENT A DEUX DOIGTS DE METTRE LA FIN SUR CE FOUTU OUVRAGE, ILS NE VONT JAMAIS LE RETROUVER".
    Enfin, tout ça pour vous dire qu'une fois que je me suis plongée dans la lecture de ce livre, j'ai vraiment tremblé en même temps que les personnages et je les ai vraiment accompagnés tout au long de leur périple. A découvrir !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 35         Page de la critique

  • Par PiertyM, le 27 juin 2014

    PiertyM
    Un Musso très surprenant, j'aurais juré que l'ennui serait mon amant tout le long de la lecture de la fille de papier...beuh non, j'avoue que la sauce a pris cette fois-ci qu'on pourrait facilement s'offrir un agréablement moment de lecture...
    Guillaume Musso, à travers son personnage Tom Boyd, un écrivain populaire de best seller, nous fait vivre avec engouement le monde de l'écriture où l'homme et l'écrivain peuvent facilement et dangereusement être en conflit entraînant une catastrophe de part et d'autre, le monde des paparazzis et des célébrités où tout est à vendre où à acheter, le monde de la psychologie où on se rend compte que l'imaginaire peut bien avoir plus d'influence sur nous que la réalité elle-même...
    Une écriture légère comme toujours, ça se lit d'un seul trait, l'histoire est bien originale car si on voyait surgir dans la vie réelle des personnages des livres, il y a de quoi parler d'une folie collective...mais il y a une certaine fragilité dans les dialogues que certaines positions des personnages semblent trop gratuites...
    Ce n'est pas du Maupassant mais ça se lit agréablement!!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 38         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Luna05, le 30 juin 2012

    Luna05
    Guillaume Musso, Guillaume Musso un auteur d'origine Française sévissant sur le même terrain de prédilection que Marc Levy ou plus précisément la romance contemporaine pouvant par moment flirter très intimement avec le fantastique. Je ne sais plus depuis combien de temps j'hésitais à me familiariser avec son style mais, pour se faire, mon choix se porta tout d'abord sur le titre "la fille de papier". En débutant ma lecture je ne savais absolument pas où je mettais les pieds, serait-ce un récit psychologique, contemporain ou fantastique?
    Tom Boyd écrivain ayant le vent en poupe et jouissant d'un succès hors norme se voit du jour au lendemain suite à une rupture amoureuse plongé dans une profonde dépression. Hermite, accumulant les scandales avec pour témoins journalistes et paparazzis, se noyant jour après jours un peu plus dans l'alcool et les médicaments, Tom est au bout du rouleau et se retrouve également dans l'incapacité d'écrire. Ses deux meilleurs amis Milo et Carole malgré leur impuissance face à la détresse de leur ami feront tout pour tenter de le sortir de sa torpeur. Une nuit, après avoir ingurgité sa dose médicamenteuse accompagné d'alcool, Tom se retrouvera nez à nez avec une jeune fille nue dans son salon, cette dernière lui révèlera être Billie Donelly l'héroïne de son roman et le suppliera de finir d'écrire sa saga car, sans ça la jeune fille mourra...Après cette révélation plus que surréaliste et difficile à digérer Tom remettra en question la santé mentale de la jeune fille ayant pénétré par effraction chez lui ainsi que sa propre instabilité depuis ces derniers moi. Cependant, Billie apportera des preuves irréfutables à Tom lui prouvant qu'elle est réellement ce qu'elle entend à la grande stupéfaction de Tom. Un marché sera alors conclu entre le romancier et sa création, Billie s'engagera à aider ce dernier à récupérer l'amour de sa vie et Tom en échange, se devra de conclure sa série. C'est ainsi que pourra débuter l'aventure rocambolesque de Tom et Billie à travers le monde.
    Pour mon premier Musso dont je redoutais tout de même la lecture au vu des critiques criant soit au génie ou alors tout son contraire, je dois dire que "la fille de papier" a été pour moi un titre agréable mais pas transcendant.
    J'ai relevé que l'auteur a su faire preuve d'originalité concernant le prologue où, par le biais de divers articles de journaux s'entrecroisant nous découvrons Tom Boyd avant sa rencontre avec celle qui lui brisera le cœur, pendant son idylle puis lors de sa longue chute en enfer. Une façon atypique et innovante de nous mettre dans le ton dès le départ. Guillaume Musso est pourvu d'une plume simple mais addictive nous faisant tourner les pages à une vitesse folle, sans compter sur un humour très présent par le biais de la jeune Billie.
    Concernant les personnages je me suis pour la plupart attachée à eux. Que cela soit la pétillante Billie, jeune femme entière, affublée d'une franchise et d'un franc parlé désarmant qui n'aura de cesse de vouloir aider Tom à remonter la pente et ce même contre le grès de ce dernier. Billie sera également frappée d'une incroyable maladresse ce qui plongera très souvent Tom et cette dernière dans le pétrin nous gratifiant de scènes souvent hilarantes. Étant pourvue de beaucoup de caractère et refusant de se laisser marcher sur les pieds, Billie et Tom auront au début une relation des plus houleuse et explosive se terminant par d'indénombrables accrochages. Concernant Tom j'ai mis plus de temps à l'apprécier au vu de sa personnalité assez hautaine et froide au départ. Puis, au fur et à mesure de l'avancée de cette aventure au côté de Billie, des facettes insoupçonnées et touchantes feront surface. Ce romancier pourvu d'une immense fortune nous fera découvrir un passé sordide et peu reluisant partagé avec ses deux meilleurs amis Carole et Milo, un trio qui a eu la force et la chance de sortir du ghetto sans toutefois être parvenu à vaincre leur démons. "la fille de papier" n'abordera pas uniquement la survie de Billie et du retour à la vie de Tom mais concernera également Carole et Milo qui bénéficieront d'une place toute particulière qui les mettra tout deux face à leur problème respectif. Un duo touchant qui évoluera lentement mais surement non sans heurte et incompréhension.
    Abordons à présent ce qui m'a dérangé.
    Le rythme fut pour moi bien trop saccadés de part l'alternance entre les diverses tribulations de chaque groupe. Ensuite je citerai la chasse au livre au quatre coin du monde m'ayant vraiment plus que lassé, je n'avais qu'une envie sauter ces passages, hors, de peur de manquer des scènes ou dialogues clés je me suis forcée. Trop de longueurs inutiles censés maintenir le suspense mais qui à la longue plombait ma cadence de lecture. Pour finir je citerai l'évolution de la relation entre Billie et Tom traitée de manière superficielle voir maladroite. Un jour il la déteste et le lendemain sans prévenir il l'aime. Une transition qui aurait mérité d'être amenée de manière plus subtile afin de rendre plus réaliste et touchante ce revirement.
    Je terminerai sur une note positive concernant une révélation inattendue nous offrant un nouvel éclairage à cette œuvre, effaçant du coup ses quelques défauts au passage.
    Une lecture s'étant avérée agréable et distrayante pourvue de personnalités résolument humaines et attachantes. Un roman étant parvenu à me surprendre grâce à son ultime rebondissement nous offrant une conclusion émouvante et empreint d'une douce nostalgie.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 18         Page de la critique

> voir toutes (347)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Shrimp, le 14 août 2010

    - Tu te rends compte tout de même que tu es en train de te détruire pour quelque chose qui n'existe pas ?
    - L'amour, ça n'existe pas ?
    - L'amour, ça existe sûrement. Mais toi, tu adhères à cette théorie débile de l'âme soeur. Comme s'il existait une sorte d'emboitement parfait entre deux individus prédestinés à se rencontrer...
    - Ah bon, c'est débile de croire qu'il existe peut-être quelqu'un capable de nous rendre heureux, quelqu'un avec qui on aurait envie de vieillir ?
    - Bien sûr que non, mais toi, tu crois à autre chose : à cette idée qu'il n'y aurait sur cette Terre qu'une seule personne faite pour nous. Comme une sorte de part manquante originelle dont on aurait gardé la marque dans notre chair et dans notre âme.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 388         Page de la citation

  • Par Nionie, le 01 juillet 2010


    Les liens se font et se défont, c'est la vie . Un matin, l'un reste et l'autre part, sans que l'on sache tjs pourquoi . Je ne peux pas tt donner à l'autre ac cette épée de damocles au dessus de la tete. Je ne veux pas batir ma vie sur les sentiments, parce que les sentiments changent. Ils st fragiles et incertains. Tu les crois profonds et ils st soumis à une jupe qui passe, à un sourire enjoleur. Des gens qui s'aiment pr la vie... moi j'en connais pas .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 520         Page de la citation

  • Par Nionie, le 01 juillet 2010

    Tu veux que je te dise ? Je ne me suis jms sentie aussi bien ac un homme de tte ma vie. Je ne savais meme pas que l'on pouvait éprouver ce genre de sentiment pr quelqu'un ! Je ne savais pas que la passion était compatible ac l'admiration, l'humour et la tendresse. Tu es le seul qui m'écoute vraiment lorsque je parle et ds les yx duquel je me sens pas tp conne. Le seul à juger mes réparties aussi sexy que mes jambes . Le seul à voir en moi autre chose qu'un fille à culbuter … ms tu es trop bête pr t'en rendre compte.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 212         Page de la citation

  • Par Nionie, le 01 juillet 2010

    Le bonheur est une bulle de savon qui change de couleur comme l'iris et qui éclate qd on la touche. [ Balzac ]

    Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer tes faiblesses sans que l'autre s'en serve pour augmenter sa force . [ Cesare Pavese ]

    les seuls amis dignes d'interet sont ceux que l'on peut appeler a 4h du matin [ Marlène Dietrich ]

    c'est le destin qui distribue les cartes, ms c'est nous qui les jouons [ Randy Paush ]
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 184         Page de la citation

  • Par FleurCannibale, le 18 juin 2010

    Elle s'approcha doucement, posa sa main au creux de mon coup et avec la lenteur d'une caresse, déposa un baiser sur mes lèvres. Sa bouche était fraîche et sucrée. Je frissonais sous l'effet de la surprise et marquai un imperceptible recul. Puis je sentis mon coeur s'emballer, réveillant en moi des sentiments éteints depuis longtemps. Et si au début , ce baiser innatendu semblait m'avoir été extorqué, je n'avais à présent plus aucune envie de le rompre.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          1 160         Page de la citation

> voir toutes (58)

Videos de Guillaume Musso

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Musso

Guillaume MUSSO : "Je ne suis pas une machine à best-sellers"








Sur Amazon
à partir de :
9,89 € (neuf)
2,90 € (occasion)

   

Faire découvrir La fille de papier par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (4430)

> voir plus

Quiz