Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2280305658
Éditeur : Editions Harlequin (2014)


Note moyenne : 3.91/5 (sur 33 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Les seigneurs de l'ombre, Tome 06 :
Le papillon des ténèbres

Gideon, ténébreux guerrier mi-ange mi-démon, possède le pouvoir de détecter le mensonge et la tromperie. Pourtant, quand l'immortelle Scarlet se présente à lui, couronnée de sa chevelur... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (10)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 2.00/5
    Par Bibliolibra, le 09 janvier 2014

    Bibliolibra
    Cette Masse Critique marque une nouvelle découverte agréablement fantastique pour moi petite fan de ce genre de littérature et qui ne connaissais pas encore Gena Showalter. Entre deux chocolats, ce roman a réussi à me faire faire de courtes, mais appréciables pauses, durant ces fêtes de fin d'année bien arrosées. le Papillon des Ténèbres, mon dernier livre de l'année 2013, apparaît comme le sixième tome de la série Les Seigneurs de l'Ombre.
    Malgré mon grand retard, je n'ai trouvé aucune difficulté à prendre le train en route de cette histoire parsemée d'aventures diverses conduites par un seul et même fil conducteur : la quête d'objets sacrés qui une fois rassemblés permettront la mise en place d'un certain ordre.
    On retrouve les personnages propres aux épopées antiques : une quête qui amène à des voyages dont les chemins sont épineux et parsemés d'embuches. Les sentiments des personnages sont exacerbés et on retrouve les choix cornéliens de ce genre de récit (le choix entre le devoir de soldat et l'amour….). Les motifs tels que l'appel à l'aide d'une divinité supérieure, la descente aux enfers confirment le parfum épique de ce roman. du reste, en parallèle de ces caractéristiques épiques, l'auteure joue avec les styles et les époques, le récit n'est pas « chanté » mais narré par les personnages même puisqu'on traverse les pages au fil de leurs pensées et de leurs actions.
    Ce mélange des genres est quelque peu déstabilisant : rare sont les héros qui combattent les dragons à coup d'épée et de flingue puis s'en vont tranquillement dans leur voiture dernier cri ou les princesses déesse vêtue d'un tee-shirt et d'un jean… Personnellement, je préfère un bon vieux héros sur son cheval loin de notre civilisation actuelle, avec son épée et son armure et les princesses portant les belles tenues de leurs époques. J'aime bien les récits originaux qui mêlent certains styles et qui arrivent à créer une atmosphère particulière et unique. Cependant, ici trop de genres sont mélangés et je me suis trouvée ballotée entre des univers et des ambiances trop différentes et lointaines les unes des autres. Autrement dit, le surplus de mélange chronologique, à mes yeux, rompt le charme et la magie des époques évoquées et des aventures… Je n'ai pas été transportée, mais cela est un avis totalement subjectif.
    Ceci dit, hormis ces détails temporels, j'ai tout de même apprécié certains côté de cette lecture parfois bien drôle (notamment grâce à l'élocution spéciale de notre héros Gidéon qui à cause d'une malédiction ne doit jamais dire la vérité et se trouve donc obligé de mentir constamment. Drôle c'est vrai, mais parfois un peu compliqué à suivre j'avoue surtout entre deux verres de champagne….). La lecture est aisée et permet de passer des moments de détente certaine.
    Quoi qu'il en soit, même si j'ai été prise par l'histoire, l'aventure s'arrête pour moi ici. Je n'irai pas lire les tomes d'avant, ni les suivants… Merci à Babélio et aux Editions Harlequin pour ce petit cadeau de noël et très bonne année 2014 à toutes et à tous!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Chroniques_Aleatoires, le 15 janvier 2014

    Chroniques_Aleatoires
    Il n'y a pas à dire, depuis le premier tome de la saga, Gena Showalter a fait pas mal de chemin, tout comme les Seigneurs de l'ombre. Ce livre est en quelques sortes une rupture, une pause dans la guerre sans merci que se livre les Seigneurs et les Chasseurs, Strider sera le seul à continuer la guerre et la recherche des objets de pouvoir. Cette fois-ci, l'intrigue est essentiellement centrée sur le passé et la relation du couple que forme Gideon et Scarlet. Ce couple qui nous fait rire et pleure, en verra de toutes les couleurs et heureusement qu'ils auront des alliées, parfois totalement inattendus…
    Gideon est le gardien de Tromperie, ce qui le force de toujours dire le contraire de ce qu'il pense sous peine de souffrir et perdre ses forces. Il passe pour un rigolo, fonceur et tête brulée, mais les limites imposées par son démon lui pèse beaucoup et le frustre énormément. Il ne peut avoir de relation sérieuse avec aucune femme, il ne peut jamais dire ce qu'il a sur le cœur, mais heureusement que ses amis le comprenne et par la suite il y aura Scarlet. C'est un homme loyal, gentil et bien plus doux et sensible que ce que laisse croire son physique, Scarlet va ressortir tout cela en lui, et plein d'autres choses aussi. le fait qu'elle clame être sa femme, dont il ne se souvient pas du tout, lui met le doute et le pousse à se remettre en question. Cependant, sa forte attirance envers elle et les tatouages qu'il s'est fait au fil des années, semblent prouver qu'il y a bel et bien un lien entre eux.
    Scarlet est une magnifique femme, sure d'elle, excellente combattante et gardienne du démon Cauchemar. Mais on sait peut de choses d'elle au début, elle a du mal à se dévoiler et heureusement qu'on a l'histoire de son point de vue. Ce qu'elle exprime et ce qu'elle pense sont deux choses totalement différentes , elle joue la femme forte, séductrice, qui ne prend rien au sérieux, mais elle est folle amoureuse de Gideon, blessée par son abandon et son oubli. Elle est une personne complexe, au passé chaotique, pas étonnant lorsqu'on apprend qu'elle est la fille de Rhéa et qu'elle a passé toute sa vie dans le Tartarus. Elle cherche depuis des siècle sa place, une personne qui l'aimera pour ce qu'elle est et elle pensait l'avoir trouvé en Gideon. Elle est vraiment attachante et avouons-le, complique les choses mais ça n'en est que plus amusant !
    L'auteure nous présente encore un modèle de romance totalement inédite : un couple vieux de plusieurs millénaires qui s'est perdu de vue et qui doit recoller les morceaux. le coté attraction sexuelle est une évidence et ce n'est pas le problème ici, au contraire, cela est même la la solution à leurs problèmes lol Ceux sont les sentiments qui sont les plus importants ici : l'amour qui a été brisé et trahi peut-il renaitre ? Et surtout comment le pauvre Gideon va s'en sortir avec une femme dont il ne se souvient pas du tout ? C'est un peu la mission impossible pour lui ! La relation évoluera doucement au fil des chapitres et aura un impact sur les personnages, les changeant peu à peu, mais aussi sur les autres, car l'avenir de leur couple pourrait bien changer la donne dans la balance de la guerre entre Seigneurs et Chasseurs.
    Comme je l'ai déjà dit, à part pour Strider qui fait des actions quelque peu discutable et surtout une rencontre étonnante, la guerre passe aux oubliettes. On se retrouve avec un autre type de conflit sur les bras : l'opposition Cronos/Rhéa avec Gideon et Scarlet au plein milieu. Il n'empêche que ce tome est celui qui nous aura permis d'en apprendre le plus sur les Dieux et surtout sur les Titans, on a découvert le passé et les pouvoirs de certains d'entre eux. A coté de cela, Amun a été mis en avant et malgré qu'il soit le gardien de Secret, j'ai trouvé ça pas mal et amusant de l'avoir comme narrateur par certains moments. On a aussi droit à une visite guidée des Enfers et des révélations sur des personnages qu'on connait déjà et qu'on ne voyait pas du tout comme ça !! En gros, un bon volume dans son ensemble, même s'il y a moins d'actions que les précédents, on y apprend énormément de choses et met en place sans aucun doute possible la suite des évènements. Vivement la suite !!

    Lien : http://leschroniquesaleatoiresblog.wordpress.com/2014/01/15/les-seig..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Candyshy, le 24 novembre 2012

    Candyshy
    Ce pauvre tome 6 des seigneurs de l'ombre est resté enfermé dans ma pile à lire bien trop longtemps ! Je suis bien dans cette saga et cela à bien continuer dans ce tome-ci.
    Je vous rappelle un peu la mythologie : des guerriers maudits par les dieux, possédés par des démons car ils ont ouverts la boite de Pandore. Ils ont répandu tous les maux de la Terre, ont engendré le chaos sur la terre, ne pouvant maîtriser leur démon. Au fil des siècles, ils ont réussi à gérer leur mal et œuvrent à se racheter.
    Une guerre règne sur terre entre nos guerriers et des humains (les chasseurs qui veulent débarrasser notre sol de ces êtres). Mais le chef des chasseurs n'est pas un inconnu pour nos guerriers, il est lié à eux et à leur passé. Les Titans des dieux, qui règnent en maître sur les hommes, n'arrangent pas toujours la sauce !
    Nous suivons cette fois-ci en personnage principal Gidéon, qui abrite un démon de tromperie : il est obligé de parler à l'inverse de ce qu'il pense sinon, il subit de grosses souffrances. Il retrouve un personnage qu'il aurait connu dans son passé mais dont il ne se souvient pas : Scarlett.
    En parallèle, on peut suivre Aeron possédé par colère, pour rappel le tome 5 lui avait été consacré. Il part en enfer pour récupérer sa petite démone, entraînant avec lui William l'immortel, dont on ne connaît pas encore beaucoup de choses mais qui m'intrigue beaucoup, et Amün, possédé par le démon de Secret qui garde le silence pour éviter que tout les secrets ignobles se déversent.
    Autre parallèle, Strider, avec son démon Guerre qui part de son côté en mission et qui tombe sur une bande de chasseurs. Il capture une chasseuse et a quelques soucis pour la faire obéir.
    Donc l'auteur nous lance dans l'histoire sur plusieurs fronts et c'est ce que j'ai bien aimé. Pas le temps de s'ennuyer. On nous laisse entrevoir la suite avec Strider, mais aussi avec Amün qui m'a beaucoup touché et dont je veux absolument lire son tome !
    Le couple principal est assez cocasse avec son héros qui parle en contradiction avec ce qu'il pense, comme lorsqu'il dit à sa douce : tu es laide ! Ca fait sourire quand même. Cette fois-ci l'héroïne, en face de notre mâle, est elle aussi possédée par un des démons de la boîte de Pandore. Et elle n'est pas franchement très commode : rebelle, têtue, et en quête de vengeance ; elle n'est pas des plus douce. Mais il y a un lien entre eux, elle est la seule à comprendre Gideon et son vocabulaire. Ils sont touchants et drôle !
    Je ne vais pas écrire pendant des heures, celles qui connaissent cette saga me comprendront : une romance paranormale, avec des personnages principaux dans chaque tome, une très bonne mythologie en fond. J'adhère et j'adore, c'est simple ! Celles qui ne connaissent pas qu'attendez-vous si vous aimez la romance paranormale et la lecture détente !

    Lien : http://auboudoirdecandyshy.over-blog.com/article-les-seigneurs-de-l-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par sidhounette, le 12 octobre 2012

    sidhounette
    Un tome consacré à Gideon/Tromperie et à Scarlet/Cauchemar que j'ai personnellement trouvé très bien mené et plein de rebondissements jusqu'à la fin de l'intrigue concernant cet étrange couple qui en est un sans l'être réellement... D'autant plus qu'ils sont tout deux possédés par un Démon donc c'est assez remuant! On en apprend davantage sur l'univers des dieux et des titans et on se rend compte que Cronos n'est pas tant que ça un salo****.
    A noter que j'ai de la peine déjà pour l'auteur, qui a du bien travailler pour faire "parler" Tromperie (qui ne peut dire que l'inverse de ce qu'il pense), pour le/la traducteur/trice qui a du encore plus travailler pour transmettre l'idée de ce perso en français. Mais surtout pour tous les lecteurs migraineux qui ont du faire le tri pour comprendre ce que ne voulait pas ne pas dire Gideon.
    Une belle frayeur concernant un des guerrier, dont la vie est encore en sursit à la fin du livre, le sauvetage mouvementer d'un autre perso en plus de révélations sur William (enfin) mais je n'en dirais pas davantage ^^
    Bref, une série toujours aussi sympa mais je vais faire une pause forcée dans sa lecture!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par LittleJohn, le 02 avril 2012

    LittleJohn
    Un bon Showalter qui renoue avec les débuts . :)
    Les premiers titres de la série étaient vraiment formidables, super prometteurs, mais le tome précédent était quant à lui plutôt mou et tournait en rond.
    Ici, on est vraiment dans de la bonne paranormal romance, avec l'histoire de Gideon, gardien de Tromperie, le démon du mensonge (un peu saoulant par moments il faut dire, sa façon de tout dire à l'inverse de ce qu'il pense, traduit par la personne qui est à côté de lui, ça donne des dialogues un peu lourds.)
    Et Scarlet, gardienne du démon Cauchemar, fille de la déesse Rhéa, ancienne prisonnière de Tartarus.
    ça bouge bien, l'action est très présente, avec des combats, mais aussi des intrigues; la romance évolue doucement, ce qui n'est pas plus mal; Chronos, Rhéa et Mnémosyne tiennent des rôles secondaires intéressants; le tout se lit facilement et agréablement. :)
    En plus, le reste du monde des seigneurs de l'ombre continue de s'agiter en même temps qu'a lieu l'aventure de Gideon, et on n'a qu'une hâte: lire la suite!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (5)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LittleJohn, le 01 avril 2012

    - Laisse-moi tranquille, dit-elle.
    - Je veux te faire du mal, murmura-t-il en lui soufflant son haleine tiède sur le visage. Dis-moi d'arrêter. Dis-moi que tu ne veux pas.
    Elle secoua la tête.
    - Je ne veux pas.
    Il dut mal interpréter la phrase, parce qu'il sourit et se pencha vers elle, comme s'il avait reçu le signal qu'il attendait.
    - Dommage, murmura-t-il.
    Puis il posa ses lèvres sur les siennes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par Pixie-Girl, le 02 janvier 2013

    Les deux créatures se jetèrent dans les bras l’une de l’autre, puis leurs bouches se joignirent et elles tombèrent au sol, emmêlées, en gémissant de plaisir.
    Tromperie écarta les jambes pour laisser entrer le pénis en érection de Cauchemar.

    —Mon démon est une femelle ? s’étonna Gideon.

    Il ne ressentait plus le besoin de mentir et avait dit tout naturellement la vérité, sans même s’en apercevoir.

    —Tu ne le savais pas ? J’ai toujours su que le mien était un mâle.

    —Tu es plus intelligente que moi, il faut croire.

    Ils échangèrent un regard et éclatèrent de rire.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Pixie-Girl, le 28 décembre 2012

    - Je ne veux pas connaitre ton nom de famille, reprit-il, les bras toujours croisés sur la poitrine. Je t'en prie
    [.....]
    -Eh bien.... Il y a eu Pattinson, un certain temps. Tu connais Robert Pattinson? C'est un type incroyablement sensuel. Et ne me dis pas que j'ai un faible pour les hommes plus jeune que moi, parce que c'est faux. Il me fait craquer à cause de sa voix. Un voix d'ange.... J'adore quand un homme chante pour moi. Toi, tu ne chantais jamais, parce que tu as une voix horrible.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Pixie-Girl, le 28 décembre 2012

    Il avait toujours été soucieux de son apparence et il n'aimait pas qu'on le taquine avec ça. Autrefois elle s'en était attendrie, parce que cela révélait son côté féminin. Mais aujourd'hui, elle n'était pas portée à l'attendrissement.
    Il était là, aussi désirable qu'une truffe au chocolat qu'on aurait plongée dans un bain au caramel...

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Pixie-Girl, le 02 janvier 2013

    SE SÉPARER, C’EST MOURIR.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (2)

Videos de Gena Showalter

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Gena Showalter


Alice au pays des Zombies - Gena SHOWALTER (DARKISS) Tome 1 des Chroniques de Zombieland
Tome 1 des Chroniques de Zombieland Moi, Alice, j'ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils...








Sur Amazon
à partir de :
7,13 € (neuf)
4,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Les seigneurs de l'ombre, tome 6 : Le papillon des ténèbres par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz