AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Florence Bury (Traducteur)
ISBN : 2290357014
Éditeur : J'ai Lu (2007)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Après la victoire de Hancock, le procès en cour martiale de Pavel Young va enfin pouvoir commencer. C'est un nouveau défi pour Honor Harrington, car le capitaine Young bénéficie de puissants appuis et pourrait bien s'en sortir une fois encore. Honor est bien décidée à l'en empêcher, Même si elle doit pour cela livrer une bataille bien plus difficile que toutes celles qui ont précédé. Car cette fois il ne s'agit plus d'un conflit militaire mais bien d'un combat polit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
fnitter
fnitter07 octobre 2012
  • Livres 5.00/5
Moins d'action dans ce tome.
Quatrième et dernier tome édité en poche, la suite n'étant disponible que chez l'éditeur original.
Suite directe et sans temps mort du tome précédent, le livre s'ouvre sur le procès de Pavel Young, couard à la bataille de Hancock, où Honor s'est, elle, illustrée.
Ce procès s'annonce difficile, car le comte de Nord-Aven, père de Young possède une certaine influence politique dans l'opposition, sans compter quelques dossiers secrets bien embarrassants et pèse ainsi sur le gouvernement qui a du mal à déclarer l'état de guerre.
L'issue de ce procès sera d'ailleurs lourd de conséquences.
Pas de batailles spatiales dans ce tome, et d'ailleurs assez peu d'action, mais ce n'est pas une raison pour bouder notre plaisir. Les développements politiques sont très intéressants à lire et Weber nous maintient en tension tout au long du livre, bien qu'on ait aucun doute sur l'issue prévisible.
Un livre charnière, qui marque un tournant dans la carrière de notre Capitaine préféré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Wiitoo
Wiitoo23 décembre 2013
  • Livres 5.00/5
4ème roman des aventures d'Honor Harrington magistralement écrit par David Weber qui nous surprend au bon moment en donnant plus de profondeur à ce cycle par une histoire qui va se dérouler sur la planète Héphaïstos (Capitale) de Manticore.
Pas de combats spatiaux dans ce tome, le HMS Victoire est au radoub pour réparations à la suite des importants dommages subits à Hancock.
Mais il ne faut pas sous-estimer David Weber qui saura nous captiver tout au long de ce terrible et inattendu défit auquel va devoir faire face Honor.
On retrouvera, avec grand plaisir, tous les personnages marquants que nous avons suivis dans les trois premiers tomes. Nous en saurons plus sur la vie à Manticore, sur ses amis et ses ennemis, et en particulier sur les aspects politiques de la capitale. Nous ferons également un tour sur Grayson ou Honor pourra y découvrir son nouveau fief et ainsi assumer sa tâche de Seigneur, en devenant membre du gouvernement de la planète.
Toujours accompagnée de son fidèle chat sylvestre, grand amateur de branches de céleri, cette aventure ne sera pas sans conséquences durables pour nos deux héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          235
fnitter
fnitter06 mai 2012
  • Livres 5.00/5
Indécrottable fan d'Honor Harrington.
Indécrottable fan de David Weber.
Peut-être ne suis-je pas objectif, mais la série entière des ''Honor'' se dévore avec passion. Un vrai plaisir.
De la sf militaire de qualité, Honor évolue tout au long de la série, les scènes de batailles sont très prenantes, les complots politiques passionnants.
La lecture est facile d'accès, on ne s'ennuie pas une seconde.
Les descriptions ''scientifiques'' de l'honorverse (l'univers d'honor) sont crédibles et faciles d'accès.
Les descriptions des vaisseaux et de leur armement, qui va évoluer en puissance tout du long de la série, sont passionnantes.
Pour moi, la série ''Honor'' est la meilleure série de sf militaire que j'ai jamais lue.
Allez seuls bémols :
A part dans ''Mascarade silesienne'' on a parfois l'impression qu'honor fait tout toute seule, que seuls les officiers ''savent'' et les sous-off (qui font tout le travail, in fine) ne servent pas ou peu. Mais bon, il s'agit de l'histoire d'Honor Harrington, Capitaine d'un vaisseau spatial de sa majesté, et plus, dans son évolution de carrière (commandant d'escadre puis de flotte) et non l'histoire de son équipage...
Un peu (beaucoup) d'anti-français, mais on s'y fait et on en sourit.
L'apologie de la libre entreprise, de la royauté (système anglais), mieux vaut ne pas avoir trop de sympathie pour le système politique de type ''socialo-communiste''.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
Nursus
Nursus11 février 2015
  • Livres 5.00/5
Au diable la segmentation (mesquine) à partir du tome 7, et sacrilège (?), au diable le respect d'une critique pour un seul livre: cette saga est un tout.
J'ai tourné les pages à une vitesse supraluminique et j'avais à peine refermé un tome que j'ouvrais le suivant, d'où mon sentiment très fort d'unité.
C'est sans aucun doute la saga spatiale que j'ai préféré, du suspens, des émotions, du spectacle, des interactions politiques et religieuses bref top.
Inconvénient sans doute, d'avoir enchainer les tomes, il y a des redondances un peu pénibles (Honor et Nimitz, l'avance techno de Manticore, les vecteurs d'approche etc..) . Un peu trop grossier également que la plupart des ennemis soient des demeurés obtus et que Honor soit une quasi déesse.
Et surtout on sent qu'il y a parfois du remplissage surtout après le tome 6.
Malgré ces critiques, j'ai pris un immense plaisir et je recommande chaudement les aventures d'Honor Harrington.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter16 août 2014
Elle n'était qu'un glacier, une machine de glace et de pierre qui se dirigeait implacablement vers la fin qu'elle s'était fixée. Comme le glacier, rien ne parviendrait à l'arrêter... et il ne resterait rien d'elle à la fin du voyage.
Commenter  J’apprécie          362
WiitooWiitoo18 décembre 2013
Depuis trente années T c'était son pire ennemi mais en le regardant, elle ne voyait que sa médiocrité, l'égocentrisme vicieux et mesquin d'un homme qui croyait réellement que sa naissance le rendait supérieur à son entourage et le protégerait à jamais des conséquences de ses propres actes. Il ne représentait plus une menace, seulement une vile erreur que la Flotte s'apprêtait à corriger, et rien ne comptait plus pour Honor que de l'oublier à jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
fnitterfnitter08 octobre 2012
Ne me remerciez pas Dame Honor. Maintenant, sortez et crachez à la figure du premier salaud qui vous regardera de travers, compris ?
A vos ordres monsieurs. Elle cligna de ses yeux embués, le salua de la tête et se retourna vers le sas. Hamish Alexander regarda Dame Honor Harrington descendre la coursive encadrée par Andrew LaFollet et James MacGuiness, la tête haute.
Commenter  J’apprécie          100
WiitooWiitoo20 décembre 2013
La moitié des journalistes de la planète infestaient désormais Héphaïstos et se terraient comme des lézaraignées sphinxiens dans les couloirs et les galeries du bassin de carénage, dans l'espoir qu'elle mette le pied à bord de la station.
Commenter  J’apprécie          160
WiitooWiitoo21 décembre 2013
Elle n'était pas folle furieuse, non, mais plus dangereuse encore, car le tueur en elle avait pris les commandes, avec sa logique inhumaine plus cruelle qu'un hiver sphinxien.
Commenter  J’apprécie          170
Video de David Weber (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Weber
David Weber: 2015 National Book Festival
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre