AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130543707
Éditeur : Presses Universitaires de France (2005)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Que se passe-t-il quand cessent l'esclavage et la colonisation ? Une approche spontanée laisse à penser que les discriminations disparaissent en même temps que leur interdiction ou leur suppression officielles. Pourtant, l'étude comparée des États-Unis, de la France et du Royaume-Uni montre que, pendant des périodes très longues, des traces de l'esclavage et la colonisation perdurent dans les pratiques, les statuts et les représentations associées dans nos sociétés ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Citations & extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
HevalHeval28 février 2012
Seront désaliénés Nègres et Blancs qui auront refusé de se laisser enfermer dans la Tour substantialisée du Passé. [...] Je suis un homme et c'est tout le passé du monde que j'ai à reprendre. Je ne suis pas seulement responsable de la révolte de Saint-Domingue. [...] En aucune façon, je ne dois tirer du passé des peuples de couleur ma vocation originelle. En aucune façon je ne dois m'attacher à faire revivre une civilisation nègre injustement méconnue. Je ne me fais l'homme d'aucun passé. Je ne veux pas chanter le passé aux dépens de mon présent et de mon avenir. [...] N'ai-je donc pas sur cette terre autre chose à faire qu'à venger les Noirs du XVII ème siècle? [...] Je n'ai pas le droit, moi homme de couleur, de souhaiter la cristallisation chez le Blanc d'une culpabilité envers le passé de ma race. Je n'ai pas le droit, moi homme de couleur, de me préoccuper des moyens qui me permettraient de piétiner la fierté de l'ancien maître. Je n'ai ni le droit ni le devoir d'exiger réparation pour mes ancêtres domestiqués. [...] Vais-je demander à l'homme blanc d'aujourd'hui d'être responsable des négriers du XVII ème siècle? [...] Je ne suis pas esclave de l'Esclavage qui déshumanisa mes pères. - Frantz Fanon, 1952.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HevalHeval28 février 2012
Le passé est devenu un enjeu politique fondamental, tant les politiques publiques classiques d'égalité des droits et des chances, voire de discrimination positive, ne paraissent pas avoir pu dépasser ce qui peut être défini comme un traumatisme historique, transmis à travers les générations. Depuis quelques années, les "politiques du passé" occupent donc, à l'échelle internationale comme au niveau étatique, une place prééminente, et ce sous deux formes: la reconnaissance et la réparation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HevalHeval27 février 2012
L'abolition de l'esclavage et la décolonisation marquent certes une rupture et une fin, matérialisées par des décrets, des traités et des déclarations d'indépendance. Mais on ne saurait cependant en conclure à la fin des inégalités et des hiérarchies que ces deux phénomènes historiques ont mises en oeuvre.
Commenter  J’apprécie          20
HevalHeval07 mars 2012
L'essor de l'esclavage de plantation, favorisé par la soif de consommation de tous ceux qui avaient des rentes, des salaires ou des payes à dépenser, eut pour effet de durcir et de consolider l'opposition idéologique entre les "Noirs" et les "Blancs", sachant que cette dernière reposait, tout en allant beaucoup plus loin, sur des oppositions antérieures - chrétien/païen, civilisé/sauvage, fils de Ham/fils de Japeth - auxquelles elle ajoutait des stéréotypes provenant de l'imagerie de la classe et du genre. Le motif principal de l'idéologie raciste du possesseur d'esclaves n'était pas l'aversion, mais la domination, pour reprendre la distinction établie par Joel Kovel dans l'importante étude qu'il a consacrée à la psychologie raciale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
HevalHeval29 février 2012
Ses critiques des monopoles exercés par les compagnies impériales quasi souveraines ne sont bien souvent que des critiques à peine voilées de la corruption et de l'injustice politique de souverains européens régnant en maîtres sur les malheureux habitants des sociétés européennes comme sur les habitants d'un nombre croissant de sociétés non européennes lointaines. Diderot soutient que les monarques, les ministres d'Etat et les responsables du commerce, qui exercent déjà un pouvoir souverain écrasant, souhaitent encore étendre ce pouvoir tout en justifiant de façon peu sincère l'emploi de la force impériale à l'extérieur comme un moyen de sauvegarder la sécurité intérieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Patrick Weil (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Weil
Nadine Morano veut "une réforme constitutionnelle, pas des brouillons" .Nadine Morano, ex députée UMP et ancienne ministre, participe aux Journées de Strasbourg sur le thème "Sauver la politique", organisées les 14 et 15 juin par "le Nouvel Obs". Elle débattait avec le président de la Communauté Urbaine de Strasbourg, Jacques Bigot, et l'historien Patrick Weil sur le thème "Politique : un métier à plein temps ?". Nous lui avons demandé une idée pour sauver la politique.
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
600 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre