Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

> Marie-Lise Marlière (Traducteur)

ISBN : 2070314421
Éditeur : Gallimard (2004)


Note moyenne : 3.58/5 (sur 24 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Le narrateur de ce livre s'appelle Nombres. Il est né dans une bibliothèque de New York et appartient à. l'espèce des dictyoptères, famille des blattellae germanicae, en français, les cafards. Nombres et ses compagnons vivent heureux dans l'appartement d'Ira et de la Gi... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

> voir toutes (23)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par rkhettaoui, le 28 avril 2013

    L’Homo sapiens s’imagine être le seigneur et maître, mais il n’a posé qu’un bref instant sa main tremblante sur une petite partie de la planète. Les dinosaures, ces animaux fabuleusement grands, dominaient. À côté des plus rapides, le guépard n’aurait été qu’une limace ; à côté des plus forts, l’éléphant n’aurait été qu’une puce.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 28 avril 2013

    Les seins sont des organes pleins de traîtrise destinés à nourrir les petits alors qu’il est dans l’intérêt de l’espèce qu’ils se débrouillent le plus tôt possible. Comme ils ne servent que quelques mois, disons une année ou deux dans la vie d’une femme, ces sacs de graisse entament une longue et irréversible descente, véritable martyre pour ces dames, jusqu’à ce qu’ils finissent par pendre, pitoyables et inutiles, comme deux nids de loriots abandonnés.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 28 avril 2013

     Ce n’est pas un crime, et il n’y a pas de victime ; même chose pour la pornographie et la prostitution. Les politiciens comptent dessus pour se faire réélire pendant que la pauvreté et la discrimination ravagent le pays. Ces lois sont immondes.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 28 avril 2013

    Le coït est un acte majeur, de même que manger et déféquer. Mais toute chose a une fin, surtout lorsqu’elle est bonne, et bientôt le partenaire perd de son charme et redevient comme les autres.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 28 avril 2013

    Ce n’était pas de la musique ; il n’y avait ni mélodie, ni harmonie, ni même changement de ton. L’homme parlait d’amour, de séduction, de sexe, avec de temps à autre une allusion à l’argent.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
7,69 € (neuf)
1,70 € (occasion)

   

Faire découvrir Les cafards n'ont pas de roi par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez la collection Folio

Autres livres de Daniel Evan
Weiss(2) > voir plus

> voir plus

Lecteurs (61)

> voir plus

Quiz