AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.28 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1954
Biographie :

Née dans un village du Périgord noir, en Aquitaine.

Études secondaires au collège La Boëtie et au lycée Pré-de-Cordy, Sarlat, de 1965 à 1973.

Études supérieures - Lettres Modernes, Espagnol et Linguistique - jusqu'au doctorat, Université Paul Valéry, Montpellier, de 1973 à 1979.

Joue au théâtre, en professionnelle puis amateur de 1981 à 1986 ; écrit pour le théâtre en milieu rural.

Son activité professionnelle - conte et écriture - se développe à partir de 1989. Elle publie un premier roman pour la jeunesse "Les larmes de mon père" (Milan) en 1995.

Elle a publié des albums illustrés, des romans pour les adultes et pour les adolescents dont Le jour des oies sauvages (Rouergue, coll Ado) qui a reçu le prix Octogone 2004.
+ Voir plus
Source : adelineyzac.monsite.wanadoo.f
Ajouter des informations
Bibliographie de Adeline Yzac   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview d'Adeline YZAC à l'occasion de la sortie de son nouveau roman Fille perdue aux éditions La Manufacture de Livres. À propos : Anicette était la petite dernière, la jolie poupée choyée par sa famille. Jusqu'au jour où on la surprend en train de commettre le plus indicible des péchés : poser la main sur son corps, se caresser. Petite fille devenue fille perdue, voici l'enfant chassée de sa famille et condamnée à grandir entre les murs de «l'institution». C'est là que des religieuses tentent de chasser le vice du corps et des esprits de ces filles de rien. Celles dont les mères se prostituent, celles qui sont nées de pères inconnus, celles dont le corps ne ressemble pas à ce que l'on attend d'une femme... Et si la foi ne suffit pas, c'est peut-être à Paris, entre les mains des médecins que ces enfants devront être conduites. Roman construit sur un fond historique passé sous silence, Fille perdue nous parle d'une époque où la morale et la science conjuguaient leurs efforts pour maintenir le joug pesant sur le corps des femmes.

+ Lire la suite

Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
Adeline Yzac
sagesse66   25 octobre 2019
Adeline Yzac
Il y avait une fois



Il y avait une fois un pays qui était si petit si petit

Qu’il n’avait qu’un village.

Ce village était si petit si petit

Qu’il n’avait qu’une maison.

Cette maison était si petite si petite

Qu’elle n’avait qu’une cuisine.

Cette cuisine était si petite si petite

Qu’elle n’avait qu’une cheminée.

Cette cheminée était si petite si petite

Qu’elle n’abritait qu’un homme.

Cet homme était si petit si petit

Qu’il n’avait qu’une tête.

Cette tête était si petite si petite

Qu’elle n’avait qu’une bouche.

Mais cette bouche était si grande

Qu’il en jaillissait des histoires...
Commenter  J’apprécie          300
ladesiderienne   17 février 2014
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
Regarder les oiseaux et les insectes, ça me plaît par-dessus tout, vous savez. Les oiseaux et les insectes ont des ailes. Même le plus petit et le plus fragile comme l'oiseau-mouche ou le moustique, ils peuvent s'envoler.

M'envoler, c'est mon rêve...
Commenter  J’apprécie          150
ladesiderienne   18 février 2014
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
C'est souvent que les gens me regardent. Je suis drôlement chétif, comme dit mon prof d'histoire, et très pâle. J'attire l'attention.

"Ce pauvre petit, il est maigre à faire peur, il n'a que la peau sur les os, on lui voit presque à travers, on dirait que sa mère a fait exprès de l"appeler Ange, un jour il va s'envoler, et fragile avec ça, un papillon", dit toujours Suzanne.
Commenter  J’apprécie          140
ladesiderienne   19 février 2014
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
Non, ragoter, c'est la spécialité de Lulu la boulangère.

Lulu, c'est une grosse. Elle est large comme une cuve à vin. C'est même pas des gâteaux que fabrique son mari qu'elle se gave, c'est des histoires malheureuses des gens. Et elle en rajoute, derrière son comptoir, elle fait la chatte obèse qui se lèche les babines. Çà lui plait par-dessus tout de transformer la vie des gens. Elle récupère tout, les ragots du village, les infos de la télé, les nouvelles des journaux, elle mélange tout et elle en fait un mauvais pain de misère, dit Madeleine.
Commenter  J’apprécie          120
Duzbo   07 juin 2021
Le jardin de Jeanne de Adeline Yzac
Un jardin, c’est une famille, ça t’entoure, tu l’entoures, il amène des surprises, des attentes, du mouvement, des naissances, des morts, des noces, des cérémonies, tu en rêves et en parles et tu regardes l’avenir avec lui.
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienne   18 février 2014
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
Ses yeux se sont posés sur mon visage. Mais j'ai senti qu'en même temps, ils se posaient juste là au-dedans de moi... vous voyez, ici... au-dessus de l'estomac, entre mes os qui sortent, là où j'ai mal tout le temps. Un petit point noir, j'ai. Une épine pointue, vous savez. Ceux de la ville, vous connaissez pas les piquants d'aubépine. Ils font très mal quand on se les prend sous la peau. Des fois, le bout casse et il reste longtemps enfoncé profond, on arrive pas à le trouver pour l'enlever, on dirait que y a rien et pourtant on a mal, une douleur sourde, et qui s'enfonce, et qui rayonne, et qui tourne, et qui dure. Mon point noir, c'est une épine d'aubépine. Quelquefois je l'oublie un peu, mais lui il m'oublie jamais. Il fait comme mon père, quand ça lui prend, sans m'avertir, il m'envoie des coups.
Commenter  J’apprécie          90
poppy64   19 juin 2013
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
C'est comme si on a pris un train, qu'on voyage dans un autre monde, à côté du monde, et que je lui raconte ce que je raconte jamais, des mots que je garde cachés de l'autre côté de moi.



Des mots que j'ai retenus derrière une digue, et li y en a eu tellement qu'ils ont fait un- raz- de -marrée , comme pendant la tempête de l'autre année.
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienne   17 février 2014
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
- Ange, les mots qu'on prononce quand on a une peine cachée, les mots qui disent cette peine, ce sont de bons amis...

Commenter  J’apprécie          90
poppy64   19 juin 2013
Le jour des oies sauvages de Adeline Yzac
Ange, il est interdit de penser à la place des autres. Il est interdit de deviner ce qu'ils décideront ou ne décideront pas. Il est interdit de choisir en son nom.



Par contre, il est permis, et recommandé, et même parfois vital , de se demander, à soi, ce que l'on désire.
Commenter  J’apprécie          80
Lencreuse   03 juin 2011
Très vieux monsieur de Adeline Yzac
- Nous avons passé de si bons moments en tête-à-tête, soupire Très Vieille Dame. Maintenant, nous vivons au jour le jour, main dans la main.



- Moi, sourit Toute Petite Fille, avec Très Vieux Grand-Papa, je vis cœur contre cœur, et pas à pas !
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Candide

Où se situe le château du baron au début de l'histoire ?

En Normandie
En Angleterre
Aux Pays-Bas
En Westphalie

12 questions
2671 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur