AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Moscou , le 31 mars 1823
Mort(e) à : Chtchelikovo , le 2 juin 1886
Biographie :

Alexandre Nikolaïevitch Ostrovski (Александр Николаевич Островский) est le fils d’un avocat au tribunal civil de Moscou.

Il est l’auteur d’une cinquantaine de pièces dans lesquelles il décrit la vie marchande.

Malgré sa coopération avec la revue 'Le Moscovite' ou la revue occidentaliste 'Les Annales de la patrie', Ostrovski n’est ni un slavophile ni un occidentaliste.
Гроза (L'orage), paru en 1860, reste sa pièce la plus célèbre.



Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Le plus malin s'y laisse prendre
Comédie de moeurs en cinq actes d'Alexandre OSTROVSKI. Voulant réussir à tout prix dans la haute société, un jeune homme, déploie des trésors d'imagination pour se rendre indispensable à de riches protecteurs, mais une imprudence met en péril les plans qu'il a si ingénieusement échafaudés.Particulièrement ambitieux, Igor Gloumov, rêve de réussite. Kourtchaev, neveu de Mamaev, a...

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
krzysvanco   02 février 2017
Un amour tardif de Alexandre Ostrovski
Rien de tel : personne ne m'a trompée, personne ne m'a tentée, j'ai agi de mon propre gré. J'ai vu un homme courir à sa perte. Si je ne le secourais pas immédiatement, il risquait le déshonneur et allait peut-être au suicide. Ce n'était pas le moment de réfléchir : il fallait l'aider, le sauver, lui donner tout ce que j'avais sous la main.
Commenter  J’apprécie          90
krzysvanco   02 février 2017
Un amour tardif de Alexandre Ostrovski
J'ai passé ma jeunesse sans amour, sans rien d'autre que le besoin d'aimer, je me suis imposé une conduite modeste, je ne demande rien à personne. C'est d'un coeur lourd que je me suis interdit de vouloir me sentir aimée, même en rêve. Or je suis une femme, pour moi, l'amour est mon droit. Croyez-vous qu'il soit facile de lutter contre sa nature ? Pourtant, je l'ai fait, je me suis vaincue, à ma manière, j'ai trouvé la paix et le bonheur. Etait-il honnête de réveiller mes sentiments ? Il a suffi d'une simple allusion de votre part pour faire resurgir mes songes, mes espoirs et aussi ma soif d'amour et de sacrifice... C'est un amour tardif, voyez-vous, peut-être le dernier. Vous savez de quoi un tel amour est capable... et vous en riez.
Commenter  J’apprécie          30
krzysvanco   02 février 2017
Un amour tardif de Alexandre Ostrovski
Au revoir, mon âme. voilà les clés. Si tu sors, emporte-les avec toi, ne les laisse pas ici. il y a des effets dans mon tiroir, et je ne fais confiance à personne. Nous sommes dans un pays de crève-la-faim, les gens vivent au jour le jour du quignon de pain qu'ils ont pu arracher. On dit qu'un noyé s'accroche à un fétu de paille, un affamé, c'est à tout ce qui traîne. Ils déroberaient n'importe quoi pour le revendre. E les petits malins en profitent. Tu veux faire de quelqu'un un faussaire, un criminel, tu veux acheter l'honneur d'une jeune fille ? Vas-y, achète ! Et pour pas cher ! Tu vois entrer chez toi un homme riche et bien vêtu ? Sache qu'il n'est pas là pour la bonne cause : il cherche une conscience ou un honneur à vendre.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pastiches poétiques

Eh bien ! C'en est donc fait, Seigneur, et le sénat / S'est enfin prononcé après tant de débats. / Rien n s'oppose plus à ce grand hyménée : / Je peux à vos destins joindre mes destinées.

Charles Baudelaire
Gérard de Nerval
Alfred de Musset
Victor Hugo
Alfred de Vigny
Alphonse de Lamartine
Nicolas Boileau
Jean de la Fontaine
Jean Racine
Pierre Corneille

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , theatre français , poésie française , pastiche , parodie , humourCréer un quiz sur cet auteur