AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Antoine Peillon est un journaliste français, grand reporter au journal La Croix et auteur d'une investigation sur l'évasion fiscale en France.

Source : babelio
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
[EMISSION] LES COUPS DE COEUR DES LIBRAIRES 13-03-20 L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Vincent qu'on assassine (L'Arpenteur) de Marianne Jaeglé aux éditions Folio • La grande histoire du système immunitaire : Mieux comprendre notre corps et ses défenses de Matt Richtel aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1037572-article_recherche-la-grande-histoire-du-systeme-immunitaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 1 le propriétaire de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/1037556-article_recherche-la-dynastie-des-forsyte-t1-----le-proprietaire.html • La dynastie des Forsyte - tome 2 Aux aguets de John Galsworthy et Rene Pruvost aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-2-aux-aguets.html • La dynastie des Forsyte - tome 3 A louer de John Galsworthy et Camille Mayran aux éditions ArchiPoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte---tome-3-a-louer--.html • Rebecca (Les Grandes traductions) de Daphné du Maurier et Anouk Neuhoff aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/35476-poche-rebecca.html • Chien pourri est amoureux de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/6187-romans-pour-enfants-chien-pourri-est-amoureux.html • Chien Pourri au Cirque de Colas Gutman et Marc Boutavant aux éditions EDL https://www.lagriffenoire.com/1020259-romans-pour-enfants-chien-pourri-au-cirque-.html • Brèves de comptoir - Tome 4 de Jean-Marie Gourio aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1037562-article_recherche-breves-de-comptoir-t4-----bouquins.html • I love mes petits plats mijotés de Annabelle Schachmes aux éditions Solar https://www.lagriffenoire.com/1034714-livres-de-cuisine-i-love-mes-petits-plats-mijotes.html • Les recettes de la vie de Jacky Durand aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1035880-divers-litterature-les-recettes-de-la-vie.html • La Femme à la fenêtre de A.J. Finn et Isabelle Maillet aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/141147-nouveautes-polar-la-femme-a-la-fenetre.html • le Rouge et le Noir de Stendhal aux éditions Belin - Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1009773-poc
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ErnestLONDON   19 juin 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
« Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés. La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première. La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres. Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue."  (Dom Hélder Pessao Câmara)
Commenter  J’apprécie          111
ErnestLONDON   09 juillet 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
Je n’aurai pas dû taper les gendarmes. Mais c’est comme si je voyais une dame se faire agresser dans le métro par dix personnes.
Commenter  J’apprécie          60
talou61   22 mai 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
Georges Bataille est un grand maître et je comprends ce qu'il confiait en avant-propos de son chef-d'œuvre "Le Bleu du ciel", roman désespéré écrit au milieu des années 1930 alors qu'il travaillait aussi à un essai sur "la structure psychologique du fascisme", et qu'il titra d'abord "Les Présages", ayant le pressentiment de la guerre civile espagnole et de l'apocalypse nazie ;
Commenter  J’apprécie          40
steka   09 mai 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
Pour être faite, la justice est faite. Mais de façon indigne de l'état de droit. Préventive, expéditive, inéquitable et, surtout, subordonnée à l'exécutif.
Commenter  J’apprécie          40
talou61   22 mai 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
Oui, votre combat contre sa tyrannie, vous l'avez si clairement signifié, avec des paroles sorties tout droit de votre cœur de boxeur :"Je manifeste pour tous les retraités, le futur de mes enfants, les femmes célibataires. Je suis un Gilet jaune, j'ai la colère du peuple qui est en moi."
Commenter  J’apprécie          30
steka   09 mai 2019
Coeur de boxeur de Antoine Peillon
Cher Christophe Dettinger,

Je commence à écrire ces lignes, dans la deuxième semaine de février 2019, alors que vous êtes embastillé depuis plus d'un mois, en détention provisoire, à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Ici, j'ai d'abord fait une sorte d'apologie de vous-même, mais il faut entendre "apologie" au sens de justification, de défense, en aucun cas d’idolâtrie.

J'ai ensuite poursuivi mon travail dans le but de démasquer la déviance monarchique du "régime Macron", en m'en tenant autant que possible, aux vérités de fait qui révèlent l'abus présidentiel de tous les pouvoirs. C'est donc aussi le récit d'une résistance à la tyrannie.

Bien entendu, je suis le seul responsable de ce qui est écrit dans ces pages.
Commenter  J’apprécie          20
Malise   13 avril 2017
Voter, c'est abdiquer. Agissez ! de Antoine Peillon
Une libération ! Cette liste électorale qui suscitait en moi un tel dégoût en ce qu'elle révélait d'arrangements et d'affairisme, ce bulletin déchiré portant le nom de traîtres à la cause qu'ils prétendaient représenter, furent l'occasion providentielle d'un arrachement à des décennies de discipline politique, de conditionnement culturel et de déterminisme sociologique. Famille de gauche, républicaine, intellectuelle et bourgeoise aussi... Autant de plis presque naturels, ou de rets, dans lesquels ma citoyenneté restait prise, depuis près de quarante ans, malgré les constats renouvelés que les motifs les plus sincères de mes votes et de mes engagements étaient systématiquement méprisés, bafoués et trahis par ceux à qui je donnais ma voix. Jusqu'à l'humiliation et la rage.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 novembre 2016
Corruption. Nous sommes tous responsables de Antoine Peillon
Vaincre la corruption exige enfin la révolte, celle du « révolté métaphysique » de Camus, de celui qui « se dresse sur un monde brisé pour en réclamer l’unité », de celui qui « oppose le principe de justice qui est en lui au principe d’injustice qu’il voit à l’œuvre dans le monde ».
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   03 novembre 2016
Corruption. Nous sommes tous responsables de Antoine Peillon
Aujourd’hui les fléaux s’appellent le terrorisme, les crimes contre l’humanité, mais aussi le dérèglement climatique, le chômage de masse. Ce n’est pas comparable, mais c’est aussi ce qui peut provoquer des conflits. À nous, représentants des peuples unis ici, de tenir la promesse écrite avec le sang des combattants. À nous d’être fidèles à leurs sacrifices en construisant un monde plus juste et plus humain.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   03 novembre 2016
Corruption. Nous sommes tous responsables de Antoine Peillon
Dans un monde où l’omerta s’impose, où la voix des pouvoirs et des puissants dicte la voie à suivre, il faut un courage certain pour ne pas renoncer à publier « quelque chose que quelqu’un d’autre ne voudrait pas voir imprimé », surtout lorsque ce « quelqu’un » détient le pouvoir d’acheter de l’espace publicitaire ou celui de distribuer les aides publiques à la presse.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur
.. ..