AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.46 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Grand reporter à " L’Equipe Magazine ", Benoît Heimermann a réalisé plusieurs documentaires de télévision et a publié de nombreux ouvrages sur le sport et l’aventure.

Président de l’Association des Ecrivains Sportifs (créée en 1931 par Tristan Bernard).
Quatre ans après la tragique disparition de Tabarly, il s’est attaqué au mythe et a reçu le Grand Prix de la littérature sportive pour sa biographie. Il a également reçu le prix de la fondation Mumm pour sa biographie de Muhammad Ali.

Source : http://www.editionsguerin.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Soirée SPÉCIALE Femmes des pôles autour du livre de Benoit Heimermann paru aux éditions Paulsen. Regardez la soirée en direct ou en replay depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone...
Podcasts (1)

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
kielosa   22 mars 2019
Titayna : 1897-1966 de Benoît Heimermann
En 1925, Pierre Mac Orlan, propose à Titaÿna de faire à sa place un reportage en Pologne pour le quotidien "L'Intransigeant". Elle se rend à l'administration du journal et déclare qu'elle accepte les conditions.

" - Savez-vous quelle somme nous offrons ?

- Non.

- Connaissez-vous le prix du voyage ?

- Non.

- Avez-vous une idée du coût de la vie en Pologne ?

- Non.

- Connaissez-vous le cours du zloty ?

- Non.

... Mais alors, que connaissez-vous ?

- Je me connais, moi. "



(page 84).
Commenter  J’apprécie          210
kielosa   21 mars 2019
Titayna : 1897-1966 de Benoît Heimermann
- A Bornéo, j'irai dans le centre nord-est.

- Pourquoi ?

- Parce que c'est en blanc sur les cartes.



Titaÿna (Elisabeth Sauvy), en 1933.



(page 11).
Commenter  J’apprécie          200
benleb   14 novembre 2014
Les champions d'Hitler de Benoît Heimermann
Lorsque le 14 mai 1938, Herberger convoque sa sélection austro-allemande pour un nouveau match de prestige contre l'Angleterre, Sindelar n'est pas de la partie. Qu'importe, le stade de Berlin est, une nouvelle fois, sur son tente-et-un. Près de cent dix mille spectateurs font la claque. Dans la tribune officielle, Göring et von Ribbentrop plastronent en grand uniforme. La rumeur est tenace : Hitler en personne aurait décidé de les rejoindre. Neville Henderson, l'ambassadeur du Royaume-Uni en Allemagne, s'en persuade. La veille de la rencontre il a prévenu les autorités britanniques et intimé, en accord avec elle, l'ordre aux joueurs anglais d'effectuer rien de moins que le salut nazi au moment de l'hymne allemand !



Une concession grotesque, longtemps cachée à l'opinion anglaise -à l'époque seule la radio avait droit de cité- mais qui refit surface -avec les dégats qu'on imagine- quelques années plus tard au gré d'une photographie pour le moins embarrassante.
Commenter  J’apprécie          30
Nikoz   10 avril 2015
Les champions d'Hitler de Benoît Heimermann
"Il faut que les athlètes allemands triomphent à Garmish et à Berlin, c'est une priorité nationale!"
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-47927

Quelle était la profession d'André-Charles Boulle (1642-1732) à la cour du roi Louis XIV?

jardinier
ébéniste
médecin

7 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms propres , guerre mondiale , littérature française , sport , artisanatCréer un quiz sur cet auteur