AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.28 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1969
Biographie :

Christian Authier est un essayiste, romancier et journaliste français.

Il est titulaire d'une maîtrise d'histoire passée à l'Université de Toulouse II, université qu'il surnomme "Moscou-sur-Garonne" dans son roman Enterrement de vie de garçon. Son mémoire était consacré à Drieu La Rochelle.

Il est également diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse,

Il a reçu le prix Roger Nimier en 2006 pour son roman Les Liens défaits (Stock). Il a publié en août 2008 un autre roman, Une Belle époque (Stock) qui a été nommé pour le prix Renaudot 2008.
Il vit et travaille à Toulouse. Il a reçu le prix Renaudot 2014 pour son essai " De chez nous " (Stock)

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leur dernière sélection de livre ici ! • • Les Indes fourbes de Alain Ayroles et Juanjo Guarnido aux éditions Delcourt https://www.lagriffenoire.com/1012665-achat-bd-les-indes-fourbes.html • Largo Winch - Introduction à la Finance de Olivier Bossard , Giacometti Éric aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/1013896-achat-bd-largo-winch---introduction-a-la-finance---tome-0---largo-winch---introduction-a-la-finance.html • Roi par effraction de François Garde aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1012972-romans-historiques-roi-par-effraction.html • Un autre Toulouse de Christian Authier et Jean Dieuzaide aux éditions Cairn https://www.lagriffenoire.com/1028403-article_recherche-un-autre-toulouse.html • Cauchemar de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1022382-nouveautes-polar-cauchemar.html • Un employé modèle de Paul Cleave aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15128-romans-un-employe-modele.html • Ne fais confiance à personne de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/116455-polar-livres-de-poche-ne-fais-confiance-a-personne.html • Encyclopédie du film policier & thriller : USA 1961-2018 de Patrick Brion aux éditions Télémaque https://www.lagriffenoire.com/1026967-livre-sur-le-cinema-l-encyclopedie-du-film-policier-et-du-thriller---volume-2-usa-1961-2019.html • Encyclopédie du Western de Patrick Brion aux éditions Télémaque https://www.lagriffenoire.com/1017910-livre-sur-le-cinema-l-encyclopedie-du-western.html • La Mort selon Turner de Tim Willocks et Benjamin Legrand aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1025414-nouveautes-polar-la-mort-selon-turner.html • Je te suivrai en Sibérie de Irene Frain aux éditions Paulsen https://www.lagriffenoire.com/1015842-divers-litterature-je-te-suivrai-en-siberie.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram
+ Lire la suite
Podcasts (1)

Citations et extraits (63) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleil   20 novembre 2017
Pour saluer Bernard Maris de Christian Authier
Ce n'est pas un économiste comme les autres. Celui-là est vraiment au-dessus de tout soupçon : il ne croit pas à l'économie. Il croit davantage à la littérature qu'à l'économie. Il ne mâche pas ses mots, il appelle un imbécile un imbécile, un charlatan un charlatan (un économiste un charlatan), un idiot un idiot (un prix Nobel d'économie un idiot). Ces mots ne lui sont pas dictés par l'envie, le dépit ou le ressentiment, ils viennent du fond du cœur, un cœur épris de vérité et révolté par l'injustice. C'est précisément parce qu'ils viennent d'un homme foncièrement bon, honnête, que ces qualificatifs ont autant de portée.
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   02 décembre 2011
Enterrement de vie de garçon de Christian Authier
En cette fin des années quatre-vingt, U2, Simple Minds et Cure tapissaient le fond sonore. Prince concurrençait Michael Jackson. Les vidéoclips cassaient la baraque. On entendait parler d'une chaîne américaine qui en diffusait vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Sur les sacs US Army des lycéens subsistaient des AC/DC inscrits au feutre noir. Clash, Téléphone et Police étaient de frais retraités. Un peu partout, sur les scènes des bars musicaux de la ville, des disciples bourillons singeaient leurs idoles. Nous ne savions pas que le rock était déjà ridicule et que la new wave le serait bientôt. (p. 32)

Commenter  J’apprécie          70
Sharon   27 août 2014
De chez nous de Christian Authier
Beaucoup boivent pour oublier, je bois pour me souvenir. De la vie d'avant, qui semblait légère et tendre, ouvertes à des promesses un peu folâtres. De la douceur des choses et des étranges peines lorsqu'elles mordent pour la première fois nos peaux pas encore endurcies. Je bois pour me souvenir de ceux avec qui j'ai trinqué et qui ne sont plus là.
Commenter  J’apprécie          70
claraetlesmots   12 mars 2010
Enterrement de vie de garçon de Christian Authier
Des portes se sont fermées. Nous avons beau passer et repasser devant, nous avons perdu les clefs. Si les chemins d’autrefois nous sont interdits, comme des vêtements trop petits que l’on ne peut plus enfiler, ceux de demain n’auront même pas existé. Ces vies heureuses que nous avons ratées, que sont-elles devenues ?
Commenter  J’apprécie          70
Ziliz   01 décembre 2011
Enterrement de vie de garçon de Christian Authier
Jamais une jeunesse française n'a été aussi sage que celle conçue entre les barricades de Mai et le départ de De Gaulle. Nos parents avaient été des garnements contestataires, nos grands-parents avaient fait du marché noir, couché avec l'Allemagne ou saboté des trains. Certains de nos oncles crapahutèrent en Indochine ou en Algérie. Et nous ? Gentils garçons et braves filles, nous avons été de toutes les manifestations antiracistes. Nous avons fêté la musique et le cinéma grâce à Jack Lang. Nous avons enfilé des préservatifs sans rechigner. Notre docilité confinait à l'absence. En un mot, nous n'avons pas fait d'histoire. (p. 12)
Commenter  J’apprécie          50
Sharon   27 août 2014
De chez nous de Christian Authier
L’histoire de France n’est pas un musée que l’on visite, dans une odeur d’encaustique et avec le sentiment obligé du devoir de mémoire, pas plus qu’elle n’est une galerie où les ombres funèbres de la culpabilité et de l’auto-flagellation se répondent dans une conversation morbide. Non, elle est vivante et ne se réduit pas aux bibelots commémoratifs dont nos politiques sont friands. Elle s’incarne dans des figures qui ont bien plus de réalité que la plupart des ombres que la société du spectacle nous glisse entre les mains et sous les yeux au cœur d’un commerce de représentations falsifiées.
Commenter  J’apprécie          50
l-opulence-de-la-nuit   01 septembre 2012
Une certaine fatigue de Christian Authier
Parfois, quand nous étions seuls, Marie se jetait sur moi et m'enlaçait en cherchant mes lèvres. Nous étions trop semblables pour que je ne saisisse pas ce qu'elle quêtait dans ces étreintes. Des souvenirs pour plus tard, des stocks d'images et de sensations, des moments destinés à dépasser l'absence. Ses yeux brillaient d'une étrange lueur, j'avais le sentiment d'être face à un vampire amoureux et triste, essayant vainement de tirer de ma bouche et de mon corps quelque survivance. Je laissais mon regard sourire et la réchauffer, rendant à ses baisers leur vie palpitante.
Commenter  J’apprécie          50
Myrinna   09 novembre 2010
Les liens défaits de Christian Authier
Séparés, atomisés, passés au grand mixeur, les humains ne formaient plus qu'un jus tiède, et sans saveur. Une pâte informe d'où émergeaient quelques grumeaux indigestes.La broyeuse avait son oeuvre.
Commenter  J’apprécie          60
l-opulence-de-la-nuit   26 juin 2011
Les liens défaits de Christian Authier
Ce dont Christophe ne se doutait pas, c’est que nous l’aimions mais que nous ne le comprenions plus. Même moi, par moments, j’en avais assez. Il me lassait.
Commenter  J’apprécie          60
Norlane   15 octobre 2014
De chez nous de Christian Authier
Faire avec ce qui est possible. Faire au mieux, au plus juste. Ne pas aller contre son naturel, contre ce qui est vrai, beau et important pour nous. C'est cela réussir sa vie : faire bien ce que l'on aime faire [...]
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..