AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782234070202
256 pages
Éditeur : Stock (22/08/2012)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 21 notes)
Résumé :
À quarante-huit ans, Patrick Berthet vient de perdre son père. Pour cet architecte en vue dans une grande ville de province, lui-même père de deux adolescents et amoureux comme au premier jour de celle qui partage sa vie depuis près de vingt ans, vient le moment d’une remise en question. Un temps refoulées, la tristesse et la fatigue provoquées par le deuil s’invitent. Pire : Patrick apprend qu’il est frappé d’une maladie ne lui laissant que quelques mois devant lui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
VivianeB
  02 novembre 2013
Comment exister en tant qu'homme, fils, mari et père quand on approche de la cinquantaine, qu'une maladie vous condamne et qu'un diagnostic erroné peut vous faire changer de vision sur la vie ? Christian Authier tente d'y répondre avec ce joli roman prenant, émouvant et parfois, drôle et surprenant.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (2)
LeFigaro   31 août 2012
On se délecte de ses tableaux de mœurs du temps. On s'amuse de ses colères, de ses coups de gueule d'éternel étudiant qui ne s'est pas vu prendre de l'âge. La complicité s'établit. On est sous le charme.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LePoint   05 août 2012
Pour son héros comme pour lui, il est poli de ne jamais se plaindre, et de ne pas employer des phrases définitives pour décrire la vie, ses petits tracas, ses grands maux et ses heureux retournements de situation.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 septembre 2012
Parfois, quand nous étions seuls, Marie se jetait sur moi et m'enlaçait en cherchant mes lèvres. Nous étions trop semblables pour que je ne saisisse pas ce qu'elle quêtait dans ces étreintes. Des souvenirs pour plus tard, des stocks d'images et de sensations, des moments destinés à dépasser l'absence. Ses yeux brillaient d'une étrange lueur, j'avais le sentiment d'être face à un vampire amoureux et triste, essayant vainement de tirer de ma bouche et de mon corps quelque survivance. Je laissais mon regard sourire et la réchauffer, rendant à ses baisers leur vie palpitante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BuffleDoBuffleDo   28 septembre 2013
– Quel est votre meilleur souvenir ?
– Ma rencontre avec ma femme…
– Intéressant, intéressant. Pourquoi deux fois « ma » dans votre phrase : ma rencontre, ma femme ?
– Ben, je ne sais pas… Parce que ce sont les mots les plus simples pour énoncer mon meilleur souvenir.
– Les mots ou les maux, m-a-u-x ?
J’avais compris que tout ce que je pourrais dire serait retenu contre moi, ainsi que je l’avais entendu dans tous les films noirs.
– Les mots, comme les mots pour le dire, les mots avec lesquels on fait les phrases…
– Et donc ?
– Donc rien… Vous voulez que je parle de ma femme ou de ma mère ? demandai-je avant de me rendre compte que j’avais à nouveau employé l’adjectif possessif à deux reprises. Il ne releva pas et proposa plutôt un autre angle. Il lançait des mots (des maux ?) auxquels je devais répondre le plus vite possible par un autre mot. C’était amusant, du moins conforme à mes idées reçues sur la psychanalyse. Ce Besnard était un joueur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 septembre 2012
Tes cicatrices discrètes et sauvages me suffisaient pour savoir que tu n'étais pas comme les autres, que tu conservais une part d'ombre qui n'avait pas à se justifier, et que j'espérais, à ma façon, apaiser.
Commenter  J’apprécie          40
Christiane31Christiane31   06 mai 2013
A la maison, les enfants m'apparaissaient dans leur inutilité parasitaire.Amandine, dis-sept ans, et Thomas seize ans, avaient l'allure de clients de passage dans un hôtel ne correspondant pas à leur standing et auquel ils accordaient le privilège de leur présence.Leur emploi du temps de simples lycéens semblait imposer des obligations ou des contingences - comme de manger en quinze minutes, baisser le son de la télévision quand leurs parents la regardaient ou rejeter quasi religieusement toute tâche domestique - qui commençaient à me peser. certes le phénomène n'était pas totalement nouveau, mais son exacerbation et et leur indifférence à peine polie envers Marie et moi m’amenaient à m’interroger sur les enfants que nous avons engendrés. L'égoïsme et le mépris étaient-ils à leur age un passage obligé ou bien un dommage collatéral singulier que devaient affronter leurs géniteurs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
l-opulence-de-la-nuitl-opulence-de-la-nuit   01 septembre 2012
Tu m'as appris à récolter des instants à demi oubliés, proches ou lointains, invisibles et inaudibles, plutôt que ceux que tu appelais des instants prioritaires et pourtant jetables. Tu m'as appris que les adieux font partie de la vie et qu'il suffirait d'un rien pour que des gens à peine croisés ne nous oublient pas, que les communications soient rétablies entre les êtres.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Christian Authier (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Authier
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leur dernière sélection de livre ici ! • • Les Indes fourbes de Alain Ayroles et Juanjo Guarnido aux éditions Delcourt https://www.lagriffenoire.com/1012665-achat-bd-les-indes-fourbes.html • Largo Winch - Introduction à la Finance de Olivier Bossard , Giacometti Éric aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/1013896-achat-bd-largo-winch---introduction-a-la-finance---tome-0---largo-winch---introduction-a-la-finance.html • Roi par effraction de François Garde aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1012972-romans-historiques-roi-par-effraction.html • Un autre Toulouse de Christian Authier et Jean Dieuzaide aux éditions Cairn https://www.lagriffenoire.com/1028403-article_recherche-un-autre-toulouse.html • Cauchemar de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1022382-nouveautes-polar-cauchemar.html • Un employé modèle de Paul Cleave aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15128-romans-un-employe-modele.html • Ne fais confiance à personne de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/116455-polar-livres-de-poche-ne-fais-confiance-a-personne.html • Encyclopédie du film policier & thriller : USA 1961-2018 de Patrick Brion aux éditions Télémaque https://www.lagriffenoire.com/1026967-livre-sur-le-cinema-l-encyclopedie-du-film-policier-et-du-thriller---volume-2-usa-1961-2019.html • Encyclopédie du Western de Patrick Brion aux éditions Télémaque https://www.lagriffenoire.com/1017910-livre-sur-le-cinema-l-encyclopedie-du-western.html • La Mort selon Turner de Tim Willocks et Benjamin Legrand aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1025414-nouveautes-polar-la-mort-selon-turner.html • Je te suivrai en Sibérie de Irene Frain aux éditions Paulsen https://www.lagriffenoire.com/1015842-divers-litterature-je-te-suivrai-en-siberie.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram
+ Lire la suite
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
345 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre