AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.2/5 (sur 33 notes)

Nationalité : Liban
Biographie :

Eliane Saliba Garillon est une écrivaine libanaise, qui écrit en français.

Elle a fait ses études à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth et a passé les années de guerre civile au Liban, où elle vit toujours.

Son deuxième roman, "Le journal impubliable de Georges Pearl" (Arléa, 2015), prix de l’Union Interalliée 2016, a été qualifié par Bernard Pivot de roman "caustique, original et charmant".





Source : www.escampette-editions.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Eliane Saliba Garillon   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Paris se lève de Armand Delpierre aux éditions Plon https://www.lagriffenoire.com/paris-se-leve.html • Code 93 de Olivier Norek aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=21264&id_rubrique=25 • Jean-Jacques Debout : La couleur des fantômes de Jean-Jacques Debout aux éditions Talent https://www.lagriffenoire.com/jean-jacques-debout-la-couleur-des-fantomes.html • La lettre de Patrick Sabatier aux éditions du Rocher https://www.lagriffenoire.com/la-lettre.html • La Dynastie des Forsyte - Version intégrale de John Galsworthy aux éditions Archipel https://www.lagriffenoire.com/1063374-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte.html • L'Histoire des Forsyte - Comédie moderne de John Galsworthy, Sylvère Monod aux éditions de l'Archipel https://www.lagriffenoire.com/l-histoire-des-forsyte-t.1-comedie-moderne.html • L'Histoire des Forsyte - le chant du cygne de John Galsworthy, Sylvère Monod aux éditions de l'Archipel https://www.lagriffenoire.com/l-histoire-des-forsyte-tome-2-le-chant-du-cygne.html • L'Histoire des Forsyte - Fleur du désert de John Galsworthy, Sylvère Monod aux éditions de l'Archipel https://www.lagriffenoire.com/l-histoire-des-forsyte-tome-3-fleur-du-desert.html • Sans un bruit de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/sans-un-bruit.html • La Fièvre Masaccio de Sophie Chauveau aux éditions Télémaque https://www.lagriffenoire.com/la-fievre-masaccio.html • La passion Lippi de Sophie Chauveau aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/la-passion-lippi.html • La Fille de l'ogre de Catherine Bardon aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/la-fille-de-l-ogre.html • La Madeleine Proust, une vie: Quand j'étais p'tite (1925-1939) (1) de Lola Sémonin aux éditions Pygmalion https://www.lagriffenoire.com/la-madeleine-proust-une-vie-vol01-quand-j-etais-p-tite-1925-1939.html • La Madeleine Proust, une vie, Tome 2 : 1939-1940 - Ma drôle de guerre de Lola Sémonin aux éditions Pygmalion https://www.lagriffenoire.com/36672-divers-litterature-la-madeleine-proust--une-vie-1939-1940---vol02---ma-drole-de-guerre-1939-1940.html • La Madeleine Proust, une vie. Sous la botte 1940-1941 de Lola Semonin aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/1090153-romans-la-madeleine-proust--une-vie---sous-la-botte---1940--1941.html • La Madeleine Proust, une vie. Libération 1942-1945 de Lola Sémonin

+ Lire la suite

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Et moi, je suis allergique au genre d'homme pour qui le mariage s'apparente au prêt-à-porter : on achète comme c'est, en se disant qu'on peut ajuster après.
Commenter  J’apprécie          30
Jusqu'à hier, nous étions deux vieux cons de célibataires qui se partageaient une surface devenue anormalement dégueulasse. Aujourd'hui, nous sommes toujours deux vieux cons, toujours célibataires, mais bordel ! on est rentrés dans la normalité. À partir de maintenant, je préfèrerais rater un match des Warriors qu'un mercredi de ménage.
Commenter  J’apprécie          20
Aujourd’hui, pour sanctionner mon anniversaire comme il le mérite, j’ai décidé d’affronter mon adversaire le plus dangereux, celui que j’évite de regarder en face depuis une vingtaine d’années: un miroir.
A l’adolescence, on se regarde pour se critiquer; à trente ans, on le fait pour s’admirer; à quarante ans, on tente de voir ce que l’on peut arranger; et à cinquante ans, on s’observe pour se critiquer de nouveau… Puis on bannit les miroirs.
Il y a bien sûr la chirurgie esthétique, mais très peu pour moi! Se dérider le visage et le cou en gardant le même corps ne peut que faire ressembler à une poupée usée sur laquelle on a vissé par erreur la tête d’une poupée neuve. Quant à espérer retrouver aussi un corps de trente ans grâce au bistouri, grotesque! Autant redonner une forme à une bouteille en plastique écrasée par une voiture. Et puis comment cacher les cicatrices? Celles de l’âme d’abord? Aucune chirurgie n’arrivera à changer le regard d’une vieille femme!
Commenter  J’apprécie          00
« Tu est encore habillé, prêt à sortir, mais tu ne sais pas où aller parce que ta femme t’a fichue dehors et que tes amis sont aux abonnés absents.Tu passes tes journées à caqueter, tes nuits à boire et tes dimanches à m’emmerder. »
Commenter  J’apprécie          10
- Endeuillée? Déprimée? Je vais te confier quelque chose. A mon âge, quand on perd quelqu’un, on sait que ce n’est pas pour bien longtemps. Soit l’après-vie existe, et on va se retrouver; soit elle n’existe pas, et on ne va pas gâcher ses derniers jours à se lamenter. L’approche de la mort rend beaucoup plus cool… Et bonne année à Bacchus et à Antonio, où qu’ils soient!
Commenter  J’apprécie          00
L’enfant qui se surpasse pour devenir le préféré de sa famille continue de vivre dans chaque adulte. C’est peut-être pour cela que la perte d’un parent peut déstabiliser à n’importe quel âge… Ce deuil prive du seul témoin devant lequel on voudrait jouer sa vie à la perfection.
Commenter  J’apprécie          00
- Ton antipathie pour lui est obsessionnelle. Il n’a pas que des défauts.
- Mais ceux qu’il a sont éliminatoires! Bordel, Fina, comment as tu pu tenir douze ans avec ce bonnet de nuit? Vivre avec lui déprimerait un pinson en vingt quatre heures…
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Eliane Saliba Garillon (42)Voir plus

Quiz Voir plus

Les plats préférés des personnages de BD

Je suis surnommé ainsi en raison de mon « œil crevé », j'ai été créé par E. C. Segar en 1919. Ma force peu commune est due à mon plat préféré...

Brocolis
Carottes
Épinards en boîte
Hamburgers
Lasagnes
Miel
Piranhas
Sangliers
Sardines à l'huile
Vache qui rit

10 questions
96 lecteurs ont répondu
Thèmes : nourriture , repas , plats , bande dessinée , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}