AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782842050269
47 pages
Éditeur : 1001 Nuits (01/07/1997)
3.94/5   27 notes
Résumé :
Deux hommes aux destins incomparables, deux hautes figures de notre temps, Elie Wiesel et Jorge Semprun, s'étaient croisés sans se connaître en 1945 dans le camp de concentration nazi de Buchenwald.
En 1995, ils se retrouvent pour évoquer leur expérience commune et en même temps différente. Des réflexions et des questions fondamentales surgissent au cours de cette rencontre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tinuviel33
  18 novembre 2018
Petit livre qui retrace un entretien s'étant déroulé en 1995 entre deux écrivains célèbres : Jorge Semprun et Elie Wiesel ; tous deux survivants du camp de mort Buchenwald. Deux témoignages d'hommes confrontés au pire visage de l'Homme, détruits irréparablement et pourtant porté par le devoir de dire, de se raconter, pour que jamais ne se reproduise l'horreur, la Haine au-delà de toute limite. Deux écrivains cherchant leurs mots. Car comment dire l'indicible, quoi répondre face à l'impensable ? Sinon, je suis détruit ; j'ai vu mourir ma famille ; l'Homme est plus cruel envers ses frères qu'envers ses chiens. Bientôt, les derniers témoins seront partis et ce jour-là, réussirons-nous à affronter la réalité de l'horreur de nos visages ? Rappelons-nous, pour ceux qui sont morts ; rappelons-nous, pour ceux qui ont survécu ; rappelons-nous, pour que jamais plus.
Commenter  J’apprécie          120
Hardiviller
  07 juin 2015
Je voudrais relire ce livre , parcouru il y a longtemps . D'aucuns accolent l'étiquette de Faussaire à Elie Wiesel et contestent son témoignage . Certes , ce dernier a souvent pris des positions douteuses dans la politique israélienne , mais je ne pense pas que Semprun ait pu se laisser berner par un imposteur sur le sujet des camps nazis ........ Relecture faite de ce livre relatant un échange télévisé entre Wiesel et Semprun dans le cadre de l'émission " Entretiens " en 1995 , ces deux survivants de Buchenwald de 67 et 72 ans , sont des hommes usés , et cela se note dans leur discours , néanmoins , on les sent tout deux incompris et pesant la difficulté à transmettre leur vécu . Nul livre ne saurait traduire de manière pertinente la vie des camps ou l'emprisonnement à celui qui ne l'a pas vécu .Il y a une incompatibilité à se positionner à la place de la victime pour celui qui n' as pas été contraint de vivre dans le dénuement absolu sans d'autre espoir que de partir en fumée .L'espoir autre n'existait que pour les militants de la résistance à l'intérieur des camps et au fond de l'entendement du lecteur cela semble utopique .
" L’expérience concentrationnaire est-elle indicible ? " titrait Luba Jurgenson ) Le langage est à trouver et s'y sont heurté bien des auteurs , Primo Lévi , Varlam Chalamov , Imre Kertesz et donc Luba Jurgenson .Chacun avec sa technique d'écriture et ils l'ont parfois écrit ou reconnu .
Pas évident donc de pénétrer la pensée des deux débateurs mais à lire tout de même .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
IreneAdler
  14 août 2017
Tous les deux ont connu la déportation, pour des motifs différents. Semprun parce que communiste et résistant, Wiesel, parce que juif. le hasard les a réuni dans le même camp, à Buchenwald. Pourtant, leur expérience fut différente : l'un y a résisté, l'autre y a survécu sans avoir conscience de ce qui se jouait autour de lui ; il y a perdu sa famille aussi.
Ils se retrouvent tous les 2 lors des commémorations du cinquantenaires de la libération. Et pourtant, comme chaque témoignage que j'ai lu, eux ne sont pas libéré. Ils le savent ; ils disent à la fois l'impossibilité de parler et celle de se taire. du présent qui semble rejouer le passé, du Mal absolu que fut leur expérience, de la mort dans laquelle ils étaient.
Ce ne sont pas des récits de déportation (l'un et l'autre ayant publié sur cette "expérience") mais un échange de réflexion autour de la question de la mémoire et de la transmission, de la l'écoute et du partage de cette période de leur vie et de l'histoire mondiale. Et sur la difficulté d'en parler, surtout au début, quand personne ne voulait rien entendre (ou la rigueur la parole des résistants déportés et revenus).
Intéressant du point de vue de la réflexion autour de la transmission, parfois un peu difficile à suivre, parce qu'il s'agit d'une transcription d'un dialogue et que Semprun aime bien beaucoup parler et que parfois c'est un peu hors-sujet. Mais Wiesel recentre le débat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          33
patrickmaillocheau
  20 juin 2014
se taire est impossible -oublier est impossible
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LuxiLuxi   14 septembre 2015
Jorge Semprun : Je pense à cet homme-là ou à cette femme, s'il arrive à savoir, parce qu'il ne saura pas. Imagine une équipe de télévision qui arrive et lui dit : "Monsieur, Madame, vous êtes le dernier survivant." Qu'est-ce qu'il fait ? Il se suicide.
Elie Weisel : Non. J'aimerais imaginer qu'on lui posera des questions, qu'on lui posera toutes les questions du monde. Mais toutes. Et lui, il écoutera toutes les questions. Et après, il aura un haussement d'épaules. Et on lui dira : "Et alors ?" Et il dira...
J.S. : Si ce n'est pas le suicide, c'est le silence. Ça revient au même.
E.W. : C'est le silence fécond. Le dernier. Je n'aimerais pas être le dernier survivant.
J.S. : Moi non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   08 novembre 2020
Se taire est interdit, parler est impossible. J’ai toujours eu peur de perdre la mémoire. Je sais que la mémoire est vulnérable. Elle s’émiette. Est-ce qu’il y a des choses que j’ai oubliées ? Est-ce qu’il y a des visages qui ne sont plus dans mon visage, dans mon regard ? Est-ce qu’il y a des gestes qui ne sont plus là, des gestes qui ne sont plus à ma portée ? Alors, comment faire ? Comment faire pour tout dire, pour dire ce qu’il faut ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EniotEniot   29 août 2016
E.W. : Se taire est interdit, parler est impossible.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jorge Semprun (67) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jorge Semprun
Le 3 juillet 1966, Jorge Semprún était l'invité de l'émission “Au cours de ces instants”, animée par José Pivin. Des extraits de son livre “Le Grand Voyage” étaient lus par Michel Bouquet ainsi que par l'auteur lui-même. Photographie : Jorge Semprún à Paris en 1970. Source : Archive familiale. Crédit photo : D.R.
Source : France Culture
Dans la catégorie : Camps d'internementVoir plus
>Histoire militaire 2de guerre>Prisons et camps>Camps d'internement (23)
autres livres classés : shoahVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
596 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre