AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.66/5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Reims , le 20/02/1966
Biographie :

Éric Poindron est éditeur (après avoir créé les éditions Le Coq à l’âne, il dirige pour Le Castor Astral la nouvelle collection "Curiosa & cætera"), écrivain (Actes Sud, Flammarion, L’Épure…) et critique littéraire (France 3, Radio France, Le Magazine des livres, Le Magazine du Bibliophile, etc.).

Il se passionne, entre autres, pour les auteurs mineurs et les coulisses de la littérature.




Source : http://www.castorastral.com/auteur.php?id_auteur=367
Ajouter des informations
Bibliographie de Eric Poindron   (22)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Éric Poindron - Comment vivre en poète : questions au lecteur et à celui qui écrit

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Eric Poindron
Je me disparais
Voyageur arlequin
Piéton collin-maillard
Flâneur de chandelles
M'empressant de prendre le temps
À déambuler espiègle en compagnie oisillonne
Flâneur comme les eaux de pluie
Filou filant de toutes les rives
En pas-à pas frémissant et
en écho pas-à-pages
avec l'Apollinaire des petits chemins
« Je me souviens d'une autre année
C'était l'aube d'un jour d'avril
J'ai chanté ma joie bien-aimée »
Tous les poissons sont des poètes
Et par essence astrologique
Tous les poètes sont de drôles de poissons
Il manque une case « Printemps » au jeu de la marelle
Commenter  J’apprécie          340
Eric Poindron
Les dimanches soir et de presque hiver
Il faut savoir écrire des pas d'autrefois
de dimanche soir et d'hiver
Comme la neige qui s'approche à petits pas-à-pas de loup blanc
Comme une dictée de Francis Jammes
– Dis-moi, dis-moi, guérirai-je de ce qui est dans mon cœur ?
– Ami, ami, la neige ne guérit pas de sa blancheur.
Rue de L'Hirondelle discrète rue comme une hirondelle
Au Caveau de la Bolée
Verlaine trompe l'ennui
Et les joueurs d'échecs le temps
Il y a des flocons déposés dans les verres tristes et usés
Et des quatrains gravés sur les tables
Échecs et toc
Mac Orlan et les rôdeurs et Carco sont des parages
Baudelaire arrive
Les fers de ses bottines titubent rue Gît-le-Cœur
Sous une image enneigée, le photographe Nicolas Yantchevsky a écrit
« Je n'ai gardé de ton amour que l'amitié d'une hirondelle »
Et l'amitié est à vendre à la salle des ventes
Estimation sur simple demande
De l'autre côté du fleuve
À côté de la vieille boutique du marchand de chemises
Et de cette table en vitrine
où nous riions autrefois
Rue d'Autrefois
Des nostalgiques ont dévissé la plaque de rue
Il neige sur les souvenirs argentiques
Sous la photo blanchi, Nicolas – ou était-ce Jean Cocteau – a écrit
Au porte-mine de rien
« Et lorsque vient le soir ici nos amis morts viennent parfois s'asseoir »
Rue Séguier passe une Aurélia de théâtre fragile comme une porcelaine
Un texte n'est jamais terminé
Le lierre enraye le métronome
Une ombre blanche s'essouffle rue de la Vieille-Lanterne
Et toutes les histoires se passent en 1912
Ne me demandez pas pourquoi
Question d'estimation
– Sur simple demande –
Ou de pas chuchotés
Tiens, une dernière hirondelle
Commenter  J’apprécie          301
                    Pour un voyage en poésie,
       qu'emporteriez-vous comme mot-valise ?


Extrait 3

                 La poésie commence toujours
             par une citation en forme de nuage.


p.9
Commenter  J’apprécie          110
Eric Poindron
Écrire sur une pierre trouvée, c'est lui offrir des yeux et le don du regard.
On a vu des poètes écrire sur des galets, et les pierres se mettre à sourire.
Commenter  J’apprécie          120
Je suis allé dormir sur la plage
J'aurais pu en profiter pour flâner
Ou boire la tasse
Ou la bouteille à l'amer
Commenter  J’apprécie          110
                    Pour un voyage en poésie,
       qu'emporteriez-vous comme mot-valise ?


Extrait 4

                                 Vivre en poète,
                        c'est chercher une perle
                        dans une botte de neige.

             Lire des silences et raturer des vides.

p.9
Commenter  J’apprécie          80
Ce qui m'intéresse et me passionne depuis toujours
ce sont les gens qui se perdent
Les inspirés que l'on ne connaîtra jamais
Qui laissent seulement quelques traces

C'est un peu de moi-même dans ces terrains vagues
Où se déploient lentement
Et sans mon consentement
Les souvenirs de celui que je fus
Commenter  J’apprécie          92
Quand j'étais enfant,dans la grande maison,je ne croyais pas aux ténèbres. Et pourtant je sentais que ça existait. Les branches des arbres venaient griffer les fenêtres fragiles de ma chambre comme la main d'un spectre...Je me rassurais,faute de mieux. C'était moi qui inventais les histoires.Plus tard...
Commenter  J’apprécie          80
VIVRE EN POÈTE
par Jérôme Leroy


Vivre en poète
c'est se réveiller toujours au même endroit
toujours à la même heure
même si ce n'est pas le même endroit
même si ce n'est pas la même heure

Pour moi c'est dans une petite maison de Milos
Au moment du matin profond
par une journée de vent dans les arbres
Celle que j'aime dort encore
je suis sur la terrasse dans le calme des coqs
je bois du thé noir
et je lis mon vieil exemplaire à dix francs
des Illuminations.

Vivre en poète
Je ne le répète pas trop mais je suis là
chaque matin
même quand je ne suis pas là.

p.15
Commenter  J’apprécie          71
Attention l'onirobibliomania est une chance mais aussi un éprouvant chemin
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Eric Poindron (103)Voir plus

Quiz Voir plus

le medecin malgré lui

qui sont les personnages principaux?

geronte et lucas
martine et jacqueline
martine et sganarelle

10 questions
352 lecteurs ont répondu
Thème : Le médecin malgré lui de MolièreCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}