AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.91 /5 (sur 969 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Heidelberg , le 29 mars 1895
Mort(e) à : Riedlingen , le 17 février 1998
Biographie :

Ernst Jünger est un essayiste et romancier allemand.

Il se porte volontaire quand Guillaume II ordonne la mobilisation en 1914. Il est victime de nombreuses blessures et reçoit la croix - pour le mérite - la plus haute distinction militaire allemande.

Il transmet son expérience de la guerre des tranchées, comme simple soldat d'abord, puis comme officier des Sturmtruppen, dans le livre Orages d'acier publié à compte d'auteur en 1920 dans lequel il décrit notamment les horreurs vécues, mais aussi la fascination que l'expérience du feu a exercée sur lui. Ce livre est aujourd'hui encore son livre le plus lu. André Gide écrit : « Le livre d'Ernst Jünger sur la guerre de 14, Orages d'acier, est incontestablement le plus beau livre de guerre que j'ai lu, d'une bonne foi, d'une honnêteté, d'une véracité parfaites »

Suivront la Guerre est notre mère (1922), le Feu et le sang (1926).

Il fait de ses réflexions sur le machinisme et la technique des ouvrages comme la Mobilisation générale (1931) ou le Travailleur (1932).

Pendant la Seconde guerre mondiale, officier dans la Wehrmacht, il participe à la campagne de France. Après son affectation à l’État-major du commandant militaire de Paris, il est démobilisé et rentre en Allemagne en 1944.

Ernst Jünger n'a pas participé au complot contre Hitler, mais il a été dans le secret de sa préparation. Il a marqué son opposition au nazisme dans des œuvres telles que : Sur les falaises de marbres (1939), la Paix (1945) et Héliopolis (1949). Il définit une conception de l'état qui sauvegarde les conquêtes de la technique moderne en même temps que la dignité de la personne humaine et poursuit une œuvre qui défend l'individu contre les oppressions (Traité du rebelle, 1951).

Il est connu pour sa passion pour l'entomologie et l'exprime dans Chasses subtiles (1967).

Sa publication d'un journal des années 1939 à 1948 puis de 1965 à 1996 fait de lui un témoin précieux de l'histoire du 20è siècle.

Ernst Jünger a reçu en 1977 l'Aigle d'or au festival au Livre de Nice.

En 1982, il reçoit le prix Goethe.

Il meurt à l'âge de 102 ans.
+ Voir plus
Source : France Loisirs, Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ernst Jünger   (80)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À travers les différents ouvrages que l'auteur a écrit pendant et après ses voyages à travers le monde, la poésie a pris une place importante. Mais pas que ! Sylvain Tesson est venu sur le plateau de la grande librairie avec les livres ont fait de lui l'écrivain qu'il est aujourd'hui, au-delàs de ses voyages. "Ce sont les livres que je consulte tout le temps. Je les lis, je les relis et je les annote" raconte-il à François Busnel. Parmi eux, "Entretiens" de Julien Gracq, un professeur de géographie, "Sur les falaises de marbres" d'Ernst Jünger ou encore, "La Ferme africaine" de Karen Blixen.  Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (395) Voir plus Ajouter une citation
Ernst Jünger
palamede   17 novembre 2018
Ernst Jünger
La pitié du bourreau consiste à frapper d'un coup sûr.
Commenter  J’apprécie          670
Ernst Jünger
isajulia   25 février 2015
Ernst Jünger
Dans tous les cas, l'espérance mène plus loin que la crainte.
Commenter  J’apprécie          591
Ernst Jünger
Hubble   13 mars 2020
Ernst Jünger
L'ordre humain ressemble au Cosmos en ceci, que de temps en temps, pour renaître à neuf, il lui faut plonger dans la flamme.
Commenter  J’apprécie          420
Tandarica   02 janvier 2021
Lieutenant Sturm de Ernst Jünger
Lire était pour lui davantage qu'un processus d'identification ou la joie de découvrir une pensée étrangère : c'était une autre forme de vie qui, se déployant sans heurt dans l'espace de l'esprit, le menait à toutes les souffrances et délices imaginables.
Commenter  J’apprécie          400
Ernst Jünger
zazimuth   11 février 2011
Ernst Jünger
Je n'ai pas le temps de lire...

-- En ce cas, on a sans doute affaire à un homme occupé, jamais à un lecteur. Car l'une des caractéristiques du lecteur véritable est justement qu'il a le temps de lire, dût-il le voler, de même que l'amant a du temps pour son amante, dût-il négliger tout le reste.



Commenter  J’apprécie          360
Ernst Jünger
deuxquatredeux   18 septembre 2014
Ernst Jünger
Il se trouvera toujours des hommes qui tiennent la qualité du temps pour plus importante que sa mesurabilité. Il n'est au fond personne qui l'ignore. Le temps ne fournit pas seulement le cadre de la vie. Il est aussi le vêtement du destin.
Commenter  J’apprécie          300
Ernst Jünger
coco4649   20 mars 2016
Ernst Jünger
La pitié d'un bourreau consiste à frapper d'un coup sûr.
Commenter  J’apprécie          310
zohar   17 mars 2011
Sur les falaises de marbre de Ernst Jünger
On reconnaît les grandes époques à ceci, que la puissance de l'esprit y est visible et son action partout présente.
Commenter  J’apprécie          300
colimasson   01 février 2014
Héliopolis de Ernst Jünger
Quand je l'accompagnais dans ses promenades géologiques, il aimait en effet à citer l'image de la section -c'est ainsi qu'à son avis l'univers, tel qu'il s'offre à nos yeux, ne représente qu'une des myriades de sections possibles. Le monde, disait-il, est comme un livre; de ses feuillets innombrables, nous ne voyons que celui auquel il est ouvert.
Commenter  J’apprécie          280
Ernst Jünger
pierre31   17 janvier 2020
Ernst Jünger
[À propos de son livre Traité du rebelle ou le recours aux forêts]



Pour moi cependant les forêts sont un lieu symbolique plus que géographique. Elles peuvent se confondre avec une mansarde dans une ville ou une cabane dans le désert. Lorsque la société acquiert trop de puissance, que son emprise sur l'individu se fait trop forte, il faut se retirer en soi-même, comme Le Chevalier de Dürer. Pour chacun le recours aux forêts est possible. Mais il faut savoir découvrir sa propre profondeur.
Commenter  J’apprécie          241

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Zeus à la conquête de l'Olympe d'Hélène Montardre

Quelle est la femme qui court avec un petit paquet dans les bras au tout début de l'histoire?

Déméter
Héra
Gaïa
Rhéa

25 questions
174 lecteurs ont répondu
Thème : Histoires noires de la Mythologie : Zeus à la conquête de l'Olympe de Hélène MontardreCréer un quiz sur cet auteur