AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 197 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Limoges , le 03/05/1914
Mort(e) le : 04/07/2018
Biographie :

Georges-Emmanuel Clancier est un écrivain et poète français.

Il fait ses études de 1919 à 1931 au lycée de Limoges, interrompues en classe de philosophie par la maladie. Il commence à écrire poèmes et proses et, à partir de 1933, de collaborer à des revues, notamment Les Cahiers du Sud.
Il vient en 1939 à Paris, où sa femme prépare l'internat des hôpitaux psychiatriques, mais retourne en 1940 en Limousin, poursuit des études à la faculté des lettres de Poitiers, puis de Toulouse. Il entre en 1940 au comité de rédaction de la revue Fontaine dirigée à Alger par Max-Pol Fouchet. De 1942 à 1944, il recueille et transmet clandestinement à Alger les textes des écrivains de la Résistance en France occupée.

À la Libération, Clancier est chargé des programmes de Radio-Limoges et journaliste au Populaire du Centre. Il fonde avec Robert Margerit et René Rougerie la revue Centres, puis dirige une collection de poèmes manuscrits, Poésie et critique, chez Rougerie (poèmes notamment de Claude Roy, Jean Lescure, Boris Vian). En 1949, le Prix Maurice Bourdet lui est décerné pour l'ensemble de ses reportages radiophoniques. Il est appelé en 1955 à Paris pour être secrétaire général des comités de programmation de la RTF, puis de l'ORTF, jusqu'en 1970.
Il publie en 1956 le premier tome, "Le Pain noir", d'une suite romanesque dans laquelle il va raconter, jusqu'en 1961, l'histoire de sa famille maternelle et de sa grand-mère bergère illettrée. Le Grand Prix de la Société des gens de lettres et le Prix des Quatre Jurys lui sont attribués en 1957 et 1958. En septembre 1960 Clancier dirige avec Jean Lescure à Cerisy une décade consacrée à Raymond Queneau qui est directement à l'origine de la fondation de l'Oulipo.

Il est en 1967 délégué général aux Affaires artistiques et culturelles pour le Pavillon de la France à l'Exposition universelle de Montréal, reçoit le Prix des libraires en 1970 et l'année suivante le grand prix de littérature de l'Académie française.
En 1980, il est vice-président de la commission française pour l'UNESCO, en 1987 vice-président international du Pen club, président de la Maison des écrivains de sa fondation en 1986 à 1990. En 1992, il est lauréat du prix Goncourt de la poésie pour "Passagers du Temps".

En 2016, à 101 ans, il fait paraître aux éditions Albin Michel la suite de ses mémoires, "Le Temps d'apprendre à vivre", sur la période 1937-1947.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Georges-Emmanuel Clancier : Une présence poétique (Sur les docks). Le 29 avril 2013, pour l'émission “Sur les docks”, un portrait du poète français, Georges-Emmanuel Clancier était diffusé sur les ondes de France Culture. Une merveilleuse anthologie de poèmes, “Le Paysan céleste - Notre part d'or et d'ombre (Poèmes 1950-2000)” a paru dans la collection Poésie/Gallimard en 2008. Un documentaire de Stéphane Bonnefoi et Christine Robert.


Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
Georges-Emmanuel Clancier
sabine59   06 août 2020
Georges-Emmanuel Clancier
Arbre je crois en toi je crie à ton feuillage

Je suis perdu loin du navire de tes ombres.

Que ta sève aux rameaux de mes veines remonte

Fleuve fidèle , épais, de neige et de nuage.(...)

Arbre vivant et vrai qu'enlacent les collines,

Arbre peuplé de chants, de durée et d'étoiles,

Image de ma chair, beau visage natal

Que la nuit tour à tour révèle puis incline,

Arbre, en moi va mourir ton ultime racine ,

J'appelle d'une voix de branches dans le vent

Ta forêt qui s'enfuit et s'arrache à mon sang.



(" Vrai visage")
Commenter  J’apprécie          344
Georges-Emmanuel Clancier
milamirage   16 février 2013
Georges-Emmanuel Clancier
" Il faut nous émerveiller de ce que la vie comporte, malgré les heures ternes et malgré les heures tragiques, des îles claires où l'amour nous révèle la grâce des êtres et des instants. "

[préface de "Les incertains", Éditions Rombaldi -1977]
Commenter  J’apprécie          300
Georges-Emmanuel Clancier
cathcor   07 mai 2013
Georges-Emmanuel Clancier
La poésie change le monde de l'intérieur de chacun. Elle fait partie de l'être humain. C'est une donnée fondamentale, une valeur essentielle. Mais n'étant pas une valeur marchande, elle ne cesse depuis une vingtaine d'années de perdre du terrain...En privant ainsi les gens de poésie, on dérobe une part essentielle de leur vie. Ne l'oublions jamais: la poésie est consubstantiellement résistante.
Commenter  J’apprécie          240
Georges-Emmanuel Clancier
sabine59   30 mars 2018
Georges-Emmanuel Clancier
Enfant magicien perdu

Je me souviendrai de ce regard

Qui faisait chanter l'ombre.

Des yeux de l'enfant d'autrefois caché

Dans le beau visage mortel

Je me souviendrai, comme de la mémoire vivante

Peuplée d'ondines et de merveilles.

Maintenant que tu traverses le vert miroir

D'Alice et que tu rejoins les années anciennes

Où ton enfance d'un cri sans fin t'appelait,

O toi, veux-tu, ne nous oublie pas qui restons égarés

Parmi les feuilles mortes d'un monde

Où les fées ne sont plus.



(" Le paysan céleste")
Commenter  J’apprécie          230
sabine59   20 février 2019
Au secret de la source et de la foudre de Georges-Emmanuel Clancier
C'est l'odeur de romarin et le secret de ton enfance

C'est le long savoir de tes tourments, de tes bonheurs,

C'est le monde peuplé de ton silence et de ton chant,

C'est l'aube, la source, l'été de tes yeux,

C'est l'ombre, l'abîme, la nuit de ton regard

C'est toi, c'est toi que j'aime
Commenter  J’apprécie          211
sabine59   07 juillet 2018
Contre-chants de Georges-Emmanuel Clancier


Vastes landes où chevaucher

de la pointe du jour au crépuscule,



allant d'un songe à l'autre

d'un amour à son ombre,

de la solitude à la solitude.
Commenter  J’apprécie          210
sabine59   11 février 2018
Contre-chants de Georges-Emmanuel Clancier
L'orée,

quelle ombre ailée de lumière

quel silence où veille l'oiseau

quel désir d'avant l'être

quel signe à la lisière de l'air

quelle saison hors du temps

pourraient l'inclure

où nous serions sauvés.

Commenter  J’apprécie          193
nadejda   13 août 2013
Le paysan céleste - Notre part d'or et d'ombre de Georges-Emmanuel Clancier
Ecriture des jours (1972)

I

Si ça me chante : arbre le cheval

Si ça m'enchante, roche la fleur

Et paquebot son parfum,

Et cachalot le cavalier.



Mais chanterais-je alors le cachalot sur l'arbre

Et sa façon de se pencher pour humer

Un suave transatlantique

Qu'exhalaient dans l'été les rochers bleus ?



Ou bien dirais-je que dans le vent

D'automne un cheval s'effeuillait,

Que les parfums fendaient les flots

Au risque d'échouer sur les fleurs ?



Ah ! plutôt voir galoper les chênes,

La roche à la fin des beaux jours se faner,

Le cavalier et la senteur descendre

De conserve aux abîmes marins !



Cependant qu'étalon, marguerite,

Steamer et cétacé,

Telles des ombres ayant perdu leur homme

Erraient autour de moi, désenchantées.
Commenter  J’apprécie          172
sabine59   08 février 2018
Le poème hanté de Georges-Emmanuel Clancier


Tu allais de cime en val

Où es-tu? Quelle glace t'enserre?

Ne chante plus sur la tour

Dont est chue blanche cette pierre,

O neige, aussi brève que pure

Que ta chair soit notre cristal.

Commenter  J’apprécie          180
nadejda   14 août 2013
Le paysan céleste - Notre part d'or et d'ombre de Georges-Emmanuel Clancier
LEGENDAIRE : Légende de Paul Gilson



Enfant magicien perdu

Je me souviendrai de ce regard

Qui faisait chanter l'ombre.

Des yeux de l'enfant d'autrefois caché

Dans le beau visage mortel

Je me souviendrai, comme de la mémoire vivante

Peuplée d'ondines et de merveilles.

Maintenant que tu traverses le vert miroir

D'Alice et que tu rejoins les années anciennes

Où ton enfance d'un cri sans fin t'appelait,

O toi, veux-tu, ne nous oublie pas qui restons égarés

Parmi les feuilles mortes d'un monde

Où les fées ne sont plus.

Commenter  J’apprécie          161

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Georges-Emmanuel Clancier (293)Voir plus


Quiz Voir plus

Petit quiz 14 Juillet

Qui a chanté en premier cette chanson ON N'EST PAS LÀ POUR SE FAIRE ENGUEULER dont voici un extrait: "On n'est pas là pour se faire engueuler on est là pour voir le défilé! On n'est pas là pour se faire assommer on est venu pour voir le défilé! Si tout le monde était resté chez soi, ça f'rait du tort à la République."

Coluche
Boris Vian
Bobby Lapointe

7 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : 14 juillet , fêtes traditionnelles , france , nation , français , defiles , littérature , cinema , chansonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..