AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.49 /5 (sur 490 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris, 18ème , le 22/07/1948
Biographie :

Gérard René Michel Roero de Cortanze, connu comme Gérard de Cortanze, est un écrivain, essayiste, dramaturge, traducteur et critique littéraire français.

Il a publié une cinquantaine de livres, parmi lesquels des romans, des récits autobiographiques dont "Spaghetti !" et "Miss Monde" (collection Haute Enfance), ainsi que des essais consacrés à Auster, Semprun, Hemingway, Sollers, Le Clézio...

En 2002, il a obtenu le prix Renaudot avec "Assam". Descendant d'une illustre famille aristocratique (les Roero Di Cortanze) par son père, et de Michele Pezza (plus connu sous le nom de Fra Diavolo) par sa mère, cet ancien coureur de 800 mètres a fait de l'Italie en général et du Piémont en particulier la matière première de son œuvre littéraire, notamment dans son cycle romanesque des "Vice-rois".

Il collabore au "Magazine littéraire" et dirige la collection Folio Biographies aux Éditions Gallimard.
+ Voir plus
Source : Wikipedia (Fr)
Ajouter des informations
Bibliographie de Gérard de Cortanze   (77)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le Roi qui voulait voir la merGérard de Cortanze Éditions Albin Michel Louis XVI souhaite traverser la Normandie pour se rendre à Cherbourg malgré les doutes émis par ses conseillers concernant ces terres protestantes. Il effectue donc son premier périple en bateau puis part à la rencontre de paysans, d'ouvriers, de cartomanciennes et de sorcières. ©Electre https://www.laprocure.com/product/123165/le-roi-qui-voulait-voir-la-mer
Podcasts (8) Voir tous


Citations et extraits (275) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   29 juillet 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
L'artisanat textile avait fait la réputation du Frioul à l'époque de la République de Venise. Partout on travaillait le lin, la laine, la soie surtout. À l'aube du XXe siècle, c'est toujours la première activité frioulane : elle emploie 44 % de la main-d’œuvre. Une grande usine textile est installée dans les faubourgs d'Udine : les filatures Domenico Raiser et Fils. Tina s'y présente, elle est engagée Elle a un peu plus de dix ans... L'âge idéal ! Dans les ateliers de filature, l'agilité, la souplesse, la petite taille des enfants sont particulièrement appréciées : ils peuvent attacher les fils brisés sous les métiers à tisser en marche, nettoyer les bobines encrassées, ramasser les fils de coton. Autant de tâches harassantes, mal payées ; elle sera rouetteuse, encaneuse, moulinière, dévideuse, ourdisseuse... C'est la seule à rapporter un salaire à la maison susceptible de nourrir sa mère et ses quatre frères et sœurs. Cette lutte incessante contre la pauvreté va la marquer à jamais.
Commenter  J’apprécie          380
Cancie   10 mai 2019
Femme qui court de Gérard de Cortanze
Violette était hors d'elle. Le sport féminin était en pleine déconfiture. L'allocation gouvernementale venait d'être diminuée de près de vingt pour cent. La Fédération féminine de football avait si peu d'argent que les seuls déplacements à l'étranger de l'équipe de France se réduisaient à Bruxelles. Le cyclisme féminin sur route et sur piste venait d'être supprimé et l'athlétisme étouffait par manque de subventions. En réalité, derrière toutes ces mesures et tous ces lâchages se cachait un seul et même discours : toutes ces femmes libérées, autonomes, indépendantes, aux cheveux courts, dont beaucoup militaient pour l'obtention du droit de vote, ternissaient l'image de la femme telle que la souhaitait une société qui ne voulait voir en elles que d'humbles ouvrières travaillant pour la natalité nationale, toutes dévouées à la gloire de leur mari. Et de plus, constater qu'un certain nombre d'entre elles étaient lesbiennes ne faisait qu'ajouter à l'opprobre et au rejet.
Commenter  J’apprécie          342
Cancie   30 juillet 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
Mais la vie n'est jamais une ligne droite. Il faut toujours que le bonheur soit entaché de marques plus ou moins profondes de malheur.
Commenter  J’apprécie          320
Jolap   09 janvier 2018
Laisse tomber les filles de Gérard de Cortanze
La presse écrite ne vaut guère mieux. Minute, dans une prose rappelant les heures les plus sombres de l'histoire de France, assure que nombre de jeunes français, dans un geste de salubrité publique, seraient prêts à accompagner Cohn-Bendit à la frontière, pour ne pas abandonner la rue à la chienlit des enragés. L'aurore voit dans ces événements la "main de véritables commandos sur le mode "prochinois", conduits par "des meneurs étrangers". L'Humanité, jouant les Ponce Pilate, renvoie dos à dos les forces de répression avec leurs matraques et les aventuriers gauchistes .......Le Figaro fait de ces étudiants des "jeunes relevant de la correctionnelle plutôt que de l'université. Le Parisien titre " Paris en état de siège"
Commenter  J’apprécie          270
Cancie   31 juillet 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
( En Amérique ) la société change, elle aussi très vite. Notamment en cette année 1920 qui voit la ratification de l'Amendement de la Prohibition qui met l'alcool hors la loi. Mais aussi par la place de plus en plus importante prise par le pouvoir combiné de l'Église catholique, des clubs féminins et des groupes de "réformateurs" qui peuvent déclencher, du jour au lendemain, un boycott puritain, capable de paralyser l'industrie cinématographique s'ils le jugent nécessaire.
Commenter  J’apprécie          260
migdal   22 novembre 2021
Le roi qui voulait voir la mer de Gérard de Cortanze
Vous n'y êtes point du tout, messieurs. Je souhaite me rendre en Normandie, sur les bords de la Manche, à Cherbourg.



⁃ En Normandie ?



⁃ Sur les bords de la Manche ?



⁃ À Cherbourg ?



⁃ Quel beau trio de perroquets ! Je sais bien que l’époque est aux singes et aux serins et que nous avons tous lu Les Voyages du Perroquet de la Visitation de Nevers de monsieur Jean-Baptiste Gresset, mais tout de même ! Messieurs, je veux aller au-devant de mon peuple. J'ai le sentiment, désagréable, qu'on ne veut me laisser voir que ma toute-puissance. Qu'on me cache le malheureux état des provinces de l'intérieur, où habite la misère, où l'impôt dévore le pain de tous ces malheureux. Qui, dans mon entourage, a donc si à craindre que quelque homme vrai ose me parler, avec franchise, et me présente les abus et les injustices qu'on perpètre en mon nom ?



⁃ Mais, Sire..., tenta de Coste.



⁃ Taisez-vous ! Tout cela doit cesser ! Un parti hostile nuit à ces retrouvailles, je le sais. Sous prétexte du bien public, il sert avant tout ses passions, ses jalousies et travaille à ses seuls intérêts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Gérard de Cortanze
Jolap   09 janvier 2018
Gérard de Cortanze
Antoine est déçu. Déçu de cette révolution avortée. Depuis que la distribution d'essence a repris, tout est redevenu normal, ou presque. La France est redevenue la France: celle des shadoks et des Gibis. La France de ceux d'en haut qui ont les pieds en bas et de ceux d'en bas qui ont les pieds en haut;

Citation à propos de la fin des événements de mai 68
Commenter  J’apprécie          250
Cancie   01 août 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
Quand Tina monte dans le train en gare de Friedrichstrasse, en ce début d'octobre 1930, sous la protection de Vittorio, la situation en Allemagne s'est terriblement dégradée en quelques mois. De la misère galopante aux prétentions nazies de plus en plus agressives, la terreur brune est en marche.
Commenter  J’apprécie          250
Cancie   31 juillet 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
L'image que s'est acquise Tina Modotti, depuis qu'elle vit à Mexico, est celle d'une femme libre, libertaire, libertine, trop libre pour son temps, son milieu. il faut dire qu'elle ne fait rien pour adoucir cette image scandaleuse.
Commenter  J’apprécie          250
Cancie   02 août 2020
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre de Gérard de Cortanze
En Espagne, son combat est celui de l'humanitaire et non du dogmatisme. En luttant contre le fascisme, elle (Tina Modotti) lutte pour l'homme.
Commenter  J’apprécie          250

Découvrez ses critiques pour le Magazine Littéraire voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le quiz à géométrie variable ... 🔺🟨🔷

Des poètes disparus ?

carré
cercle
triangle

10 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , littérature , géométrie , triangles , cercle , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur