AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.6 /5 (sur 131 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Redondela, Galice , le 05/05/1943
Biographie :

Ignacio Ramonet est un sémiologue du cinéma et journaliste.

Il a grandi à Tanger au Maroc où ses parents, républicains espagnols fuyant le franquisme, se sont installés vers 1948. Après avoir obtenu une maîtrise de lettres en France à l'Université Bordeaux III, il enseigne au collège du Plateau à Salé au Maroc, puis au collège du Palais royal de Rabat où il a comme élève le futur roi Mohammed VI. Il s'installe définitivement en France en 1972.

Il soutient en 1981 à l'École des hautes études en sciences sociales un doctorat sur le rôle social du cinéma cubain. De 1975 à 2005, il enseigne la théorie de la communication au département de cinéma, communication, information (CCI) de l'université Paris-VII.

Critique de cinéma, il collabore aux "Cahiers du cinéma" puis à "Libération". Entré au mensuel "Le Monde diplomatique" en février 1973, il en est élu directeur de la rédaction et président du directoire en janvier 1990 ; réélu à l'unanimité à deux reprises, en 1996 et 2002, il demeurera directeur jusqu'en mars 2008.

Il est directeur de l'édition espagnole du "Monde diplomatique" et président de l'Association Mémoire des luttes.

Ignacio Ramonet est auteur de plusieurs livres de géopolitique et de théorie critique des médias et a reçu plusieurs distinctions internationales.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ignacio Ramonet   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Ignacio Ramonet - L'empire de la surveillance .
Ignacio Ramonet vous présente son ouvrage "L'empire de la surveillance, suivi de deux entretiens avec Julien Assange, Noam Chomsky" aux éditions Galilée. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/ramonet-ignacio-contre-empire-surveillance-9782718609294.html Notes de Musique : P. I. Tchaikovsky: Dance of the Sugar Plum Fairy by Kevin MacLeod. Free Musique Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
FredMartineau   29 février 2016
L'Empire de la surveillance - Entretiens avec Julien Assange, Noam Chomsky de Ignacio Ramonet
Le sophisme de Rufin : la liberté est la sécurité, la sécurité est la surveillance, alors la liberté est la surveillance.
Commenter  J’apprécie          142
HollyGolightly   16 août 2014
La Tyrannie de la communication de Ignacio Ramonet
N'acceptez jamais que la vérité vous prive d'une bonne histoire.
Commenter  J’apprécie          90
Tandarica   05 avril 2015
Abécédaire partial et partiel de la mondialisation de Ignacio Ramonet
Multinationales : Sociétés qui, pour vendre sur les marchés les plus dynamiques et faire développer les bénéfices, réalisent au moins un tiers de la production là où la main-d'œuvre est la moins chère et le fisc le plus discret.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   25 février 2017
Fidel Castro : Biographie à deux voix de Ignacio Ramonet
Certains croient que je ne suis pas celui que je suis. Ils se trompent. Moi seul connais ma vraie nature. Personne d’autre ne pourrait me juger plus sévèrement. Vous pouvez me croire : je suis extrêmement sévère et autocritique envers ma propre personne. Lorsque je prononce un mot de trop, ou que je laisse échapper un semblant de vanité, je suis dur, très dur avec moi-même. Vous pouvez me croire. J’essaye de m’imposer une autosurveillance constante. J’aime les faits ; la gloire ne m’intéresse pas.
Commenter  J’apprécie          40
Franswader   19 juillet 2020
L'Empire de la surveillance - Entretiens avec Julien Assange, Noam Chomsky de Ignacio Ramonet
Pour les générations de moins de 40 ans, la Toile est tout simplement l'écosystème dans lequel elles ont affiné leur esprit, leur curiosité, leurs goûts et leur personnalité. A leurs yeux, Internet n'est pas uniquement un outil autonome que l'on utiliserait pour des tâches concrètes. C'est une immense sphère intellectuelle où l'on apprend à explorer librement tous les savoirs. Et, simultanément, une agora sans bornes, un forum où les gens se rencontrent, dialoguent, échangent et acquièrent, souvent en partage, une culture, des connaissances, des valeurs.

Pour ces nouvelles générations, Internet représente ce qu'étaient pour leurs aînés, à la fois l'Ecole et la Bibliothèque, l'Art et l'Encyclopédie, la Polis et le Temple, le Marché et la Coopérative, le Stade et la Scène, le Voyage et les Jeux, le Cirque et le Bordel... C'est tellement fabuleux que "l'individu, tout à son plaisir d'évoluer dans un univers technologique, ne se préoccupe pas de savoir, et encore moins de comprendre, que des machines gèrent son quotidien. Que chacun de ses faits et gestes est enregistré, filtré, analysé, éventuellement surveillé. Que, loin de le libérer de ses entraves physiques, l'informatique communicante constitue sans doute le plus formidable outil de surveillance et de contrôle que l'homme ait jamais mis au point".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   25 février 2017
Fidel Castro : Biographie à deux voix de Ignacio Ramonet
Notre société est de plus en plus cultivée, les connaissances s’additionnent.

L’ignorance est la source de nombreux maux. Les connaissances doivent être les principales alliées des peuples qui aspirent, malgré les difficultés et les contrariétés, à s’émanciper vraiment, et à construire un monde meilleur. L’éventail de possibilités que nous avons découvert dépasse de loin ce que les gens s’imaginent. Nous sommes un peuple uni et maître de son destin.
Commenter  J’apprécie          30
HollyGolightly   16 août 2014
La Tyrannie de la communication de Ignacio Ramonet
La vie est considérée comme un match, rien n'y compte plus que les images de l'événement sur lequel, comme pour le match, il n'y a, en réalité, pas grand chose à dire.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   25 février 2017
Fidel Castro : Biographie à deux voix de Ignacio Ramonet
Cette haine à mon égard ne peut donc être qu’idéologique, fruit d’insinuations venimeuses. Si on te dépeint quelqu’un comme pire que le diable, si on te donne mille raisons de haïr, alors tu finis par haïr cette personne. Mais ce ne sont que des mensonges.
Commenter  J’apprécie          30
Mimimelie   23 février 2021
Nouveaux pouvoirs, nouveaux maîtres du monde de Ignacio Ramonet
A leurs yeux, le pouvoir politique n’est que le troisième pouvoir. Il y a d’abord le pouvoir économique, puis le pouvoir médiatique. Et quand on possède ces deux-là, s’emparer du pouvoir politique n’est plus qu’une formalité.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   25 février 2017
Fidel Castro : Biographie à deux voix de Ignacio Ramonet
La reconnaissance de ce qu’on doit à autrui heurte l’orgueil. Les gens y résistent. Admettre qu’on doit une part de ce qu’on est, ou de ce qu’on possède, à d’autres est particulièrement difficile.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Revue de presse ... 😂

Le Figaro, 06/09/1956. On nous prie d'annoncer les fiançailles de M. Pierre Racine avec Melle Mariette *** .

rond
carré
losange

10 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : presse écrite , brèves , insolite , humour , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur