AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.12/5 (sur 3235 notes)

Nationalité : Liban
Né(e) à : Bcharré , le 06/01/1883
Mort(e) à : New York , le 10/04/1931
Biographie :

Gibran Khalil Gibran est un poète libanais d'expression arabe et anglaise et un peintre.

Sa mère est la fille d’un prêtre dont la famille était d'origine musulmane. Les prêtres qui rendent visite régulièrement à sa famille lui apprennent la langue arabe et ainsi que la langue syriaque aussi bien que l’étude de la Bible. Son père travaille d’abord comme apothicaire, mais, avec la dette de jeu qu’il est incapable de payer, il se met au service d’un administrateur ottoman. Vers 1891, il est incarcéré sur des allégations de détournement de fonds, et les biens de sa famille sont confisqués par les autorités. Privée de logement, sa mère décide de rejoindre son frère aux États-Unis en 1895. La famille s’installe dans le South End de Boston, où vit à l'époque la deuxième plus grande communauté syro-libanaise des États-Unis. Gibran est placé dans une classe spéciale pour les immigrants par l’administration de son école pour mieux apprendre l’anglais. Gibran est aussi inscrit dans une école d’art. En 1898, Gibran commence à illustrer des couvertures de livres.
Mais sa mère, ainsi que son frère aîné veulent l'imprégner de son patrimoine culturel d'origine, ainsi, à quinze ans, Gibran est renvoyé dans son pays natal pour étudier à l’école préparatoire et à l'institut d'enseignement supérieur à Beyrouth gérés par les maronites. Il retourne à Boston en 1902, arrivant sur Ellis Island.

Gibran tient sa première exposition de ses dessins en 1904 à Boston. En 1908, il va étudier l’art avec Auguste Rodin à Paris pour deux ans. Tandis que la plupart de ses premiers écrits sont en arabe, la majeure partie de son travail après 1918 a été écrite et publiée en anglais.
En 1915, il est nommé secrétaire du Comité d’aide aux sinistrés de la Syrie et du Mont-Liban, puis adhère au Comité des volontaires de la Syrie et du Mont-Liban. La même année, Gibran entame l'écriture de "Le Prophète" ("The Prophet"). En septembre 1918 est publié par Alfred A. Knopf son premier livre en anglais, "The Madman".
"Le Prophète", composé de vingt-six textes poétiques et publié en 1923 en anglais, est devenu un immense succès international traduit dans plus de quarante langues. Le livre est devenu particulièrement populaire pendant les années 1960 dans le courant de la contre-culture et les mouvements New Age.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Khalil Gibran   (86)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lecture par l'autrice & Tania Saleh, accompagnées de Pierre Millet Publié en 1923 puis traduit en 40 langues, le Prophète de Khalil Gibran est universel et intemporel. Ce conte philosophique puise dans les enseignements des trois cultes monothéistes, des religions de l'Inde mais aussi aux sources d'oeuvres révolutionnaires, tels que les écrits de William Blake, de Nietzsche et de Jung. Zeina Abirached offre ici la première version entièrement dessinée de ce chef-d'oeuvre. Dans une chorégraphie d'ombres et de lumières, elle nous invite à rejoindre les habitants d'Orphalèse réunis pour questionner le jeune Almustafa sur les grandes orientations de la vie. Enfant du Liban et de l'exil, comme Khalil Gibran avant elle, Zeina Abirached nous propose de découvrir autrement ce texte magistral dont la force et la portée n'ont pas fini de nous surprendre. « C'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit. » Khalil Gibran, le prophète À lire – Zeina Abirached & Khalil Gibran, le Prophète, trad. par Didier Sénécal, éd. Seghers, 2023. Son : Alain Garceau Lumière : Patrick Clitus Direction technique : Guillaume Parra Captation : Marilyn Mugot

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (1464) Voir plus Ajouter une citation
Vos enfants ne sont pas vos enfants. ils sont fils et filles du désir de vie en lui-même. Ils viennent par vous mais non de vous, et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent. Vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez loger leurs corps mais non leurs âmes, car leurs âmes habitent la demeure de demain, que vous ne pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais n’essayez pas qu’ils vous ressemble. Car la vie ne retourne pas en arrière ni s’attarde à hier. Vous êtes les arcs qui projettent vos enfants telles des flèches vivantes. L’archer voit la cible sur le chemin de l’infini, et il vous courbe avec toute sa force pour ses flèches aillent vite et loin. Que cette courbure, dans les mains de l’archer, tende à la joie; car comme il aime la flèche qui vole, il aime aussi l’arc qui est stable.
Commenter  J’apprécie          10865
Quand l'amour vous fait signe de le suivre, suivez le,
Bien que ses chemins soient rudes et escarpés.
Et lorsqu'il vous étreint de ses ailes, abandonnez-vous,
Bien que l'épée cachée dans ses pennes puisse vous blesser.
Et quand il parle, croyez en lui,
Bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste le jardin.
Commenter  J’apprécie          5762
Quelques-uns d’entre vous disent, « La joie est plus grande que la tristesse », et d’autres disent, « Non, c’est la tristesse qui est la plus grande ». Mais je vous dis, elles sont inséparables. Elles viennent ensemble, et quand l’une est assise seule avec vous à votre table, n’oubliez pas que l’autre est endormie sur votre lit.
Commenter  J’apprécie          5214
Khalil Gibran
Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit.
Commenter  J’apprécie          4376
Le Mariage
Vous serez ensemble quand les ailes blanches de la mort disperseront vos jours.
Oui vous serez ensemble même dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais laissez l'espace entrer au sein de votre union.
Et que les vents du ciel dansent entre vous.
Aimez-vous l'un l'autre mais ne faites pas de cet amour une chaîne.
Laissez-le plutôt être une mer dansant entre les rivages de vos âmes.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais laissez chacun de vous être seul.
De même que les cordes du luth sont seules pendant qu'elles vibrent de la même harmonie.
Donnez vos coeurs, mais pas à la garde l'un de l'autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos coeurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus:
Car les piliers du Temple se tiennent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas à l'ombre l'un de l'autre.
Commenter  J’apprécie          3160
Khalil Gibran
Révèle ton secret au vent, mais ne lui reproche pas de le répéter aux arbres.
Commenter  J’apprécie          3115
Si autrui rit de vous, vous pouvez avoir pitié de lui ; mais si vous riez de lui, vous ne pourrez jamais vous le pardonner.
Si autrui vous blesse, vous pouvez oublier la blessure ; mais si vous le blessez, vous vous en rappellerez toujours.
En vérité autrui, est votre propre moi le plus sensible, auquel on a donné un autre corps.
Commenter  J’apprécie          2992
Khalil Gibran
"Plus profondément le chagrin creusera votre être, plus vous pourrez contenir de joie."
Commenter  J’apprécie          2615
Aimez-vous l’un l’autre, mais de l’amour ne faites pas des chaines :
Qu’il soit plutôt une mer se mouvant entre les rives de vos âmes.
Remplissez vos coupes l’un pour l’autre mais ne buvez pas dans une seule coupe.
Donnez-vous du pain l’un à l’autre mais ne mordez pas dans le même morceau.
Chantez et dansez ensemble, et soyez joyeux, mais que chacun puisse être seul, comme sont seules les cordes du luth alors qu’elles vibrent d’une même musique.
Donnez vos cœurs, mais pas à la garde l’un de l’autre. Car seule la Vie peut contenir vos cœurs dans sa main.
Restez l’un avec l’autre, mais pas trop près l’un de l’autre : Car les piliers du temple sont éloignés entre eux, et le chêne et le cyprès ne poussent pas dans l’ombre l’un de l’autre.
Commenter  J’apprécie          2380
Khalil Gibran
L'amitié est toujours une douce responsabilité, jamais une opportunité.
Commenter  J’apprécie          2180

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Khalil Gibran Voir plus

Quiz Voir plus

Le Papa De Simon

Comment est surnommée la mère de Simon ?

Mamour
Blanchotte
Blanche
Maman

13 questions
653 lecteurs ont répondu
Thème : Le papa de Simon et autres nouvelles de Guy de MaupassantCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..