AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Laure Hillerin (22)


Croquignolle   08 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Lorsque j'étais pensionnaire à l'académie militaire, il nous advint, mes camarades et moi, de nous livrer à des comparaisons. Mes attributs ne me faisaient point honte, tant s'en faut, mais j'en ai vu à cette occasion de plus considérables, en grosseur comme en longueur. Cependant, cela ne m'a jamais tourmenté, car, si j'en crois les confidences de certaines femmes,
Gros blesse
Grand ploie
Et sujet à faiblesse
Mais petit
Réjouit et divertit.
Commenter  J’apprécie          90
Croquignolle   17 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Dieu que je vous aime de ne m'avoir jamais dit que vous m'aimiez ! Vous avez ainsi su préserver toute la saveur de cette douce intelligence qui nous lie si étroitement : le désir, cette fleur pourpre et délicate qui ne fleurit que dans la terre légère de la tendresse et de l'humour, perd ses couleurs sous les pluies de larmes, se dessèche sous les feux de la jalousie, gèle sous le froid de l'indifférence, mais s'épanouit sous la douce brise de l'attente, de l'incertitude et du danger.
Commenter  J’apprécie          60
som   27 avril 2015
La comtesse Greffulhe : L'ombre des Guermantes de Laure Hillerin
Servir, c’est la devise de tous ceux qui aiment commander…..
Commenter  J’apprécie          40
PLUMAGILE   23 décembre 2014
La comtesse Greffulhe : L'ombre des Guermantes de Laure Hillerin
L'argent n'est que la petite monnaie de l'amour : sous les fausses querelles, il y a toujours des sentiments que l'on n'a pas exprimés, des rancunes que l'on a enfouies, des silences qu'on a laissés s'installer.
Commenter  J’apprécie          40
Croquignolle   17 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Vos couillons méritent bien qu'on les flatte, car ils sont les ministres du plaisir dont votre sceptre est le souverain.
Commenter  J’apprécie          20
Croquignolle   08 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Madame, et je voudrais que vous bandassiez pareillement, et que vous fussiez émue au point de vous livrer au charmant exercice de votre doigt sur votre bourgeon. Ecris-moi vite.
Commenter  J’apprécie          20
Croquignolle   08 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Qu'avez-vous dû penser d'une femme qui s'abandonne ainsi au premier assaut ! Quoique les apparences soient contre moi, je suis une honnête femme; j'ai juré d'être maîtresse de mes passions et de ne point céder aux pièges du libertinage qui corrompt si affreusement notre société. Les félicités domestiques seront désormais mon seul bonheur. J'ai résolu de chasser de ma mémoire ces embrassements coupables, et je vous engage à faire de même.
Commenter  J’apprécie          20
PLUMAGILE   23 décembre 2014
La comtesse Greffulhe : L'ombre des Guermantes de Laure Hillerin
On ne devient vieux, dit-on, que lorsque les rêves ont fait place aux regrets.

Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   16 novembre 2017
La Duchesse de Berry : L'oiseau rebelle des bourbons de Laure Hillerin
Tous les marins le savent : les plus violentes tempêtes se rencontrent en Méditerranée. Celle qui se déchaîne en cette nuit du 23 décembre 1798 a de quoi terrifier l'officier le plus expérimenté. C'est bien le sentiment de l'amiral Nelson, à la barre du Vanguard. Décidément, l'effroyable bataille d'Aboukir, qu'il a remportée contre Bonaparte six mois auparavant, à bord de ce même navire amiral, n'était pas pire que la mission dont il s'est chargé : convoyer vers Palerme la famille royale de Naples et toute sa suite, fuyant l'arrivée des troupes françaises dans le pays où elle règne depuis trente ans.
Commenter  J’apprécie          10
Croquignolle   17 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
C'est avec raison, cependant, que vous entendez garder le secret, et je partage votre sentiment : notre amitié est trop brûlante pour souffrir d'être réduite à un sujet de commérages. C'est en se taisant que l'on jouit le mieux. Les fleurs de la volupté poussent mieux dans l'ombre, et c'est leur rareté qui fait tout leur prix.
Commenter  J’apprécie          10
Croquignolle   08 décembre 2016
Le tiroir indiscret de Laure Hillerin
Tu es l'homme de ma vie, comme je suis la femme de ton vit.
Commenter  J’apprécie          10
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Sanson et son commanditaire avaient étudié avec soin l’implantation et les façades du Palais Rose pour qu’il réjouisse les yeux des passants, en surgissant sur l’avenue du Bois comme une miraculeuse vision du passé. Là où jaillissait ce rêve de pierre et de marbre, on a bâti un lourd mausolée grisâtre. Là où s’harmonisaient avec bonheur matériaux précieux et coloris subtils règne la monotone brutalité du béton pisseux. Là où l’on avait dépensé avec allégresse des fortunes pour que le marbre rose de la façade chante au mieux sous le ciel gris de Paris se terrent des ploutocrates anonymes. « Un monument est l’expression matérielle de l’esprit d’un pays, d’une époque, et, surtout, d’un homme » professait Boni. Le contraste lui aurait donné matière à amère réflexion.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
C’est le triste épilogue de cette histoire : le rêve souriant d’un esthète raffiné et munificent s’est mué en un austère bunker pour ultra nantis. « Boni est mort, et il a bien fait », lançait un chroniqueur en 1932, en guise d’oraison funèbre, « un homme de cette élégance et d’un ton aussi délicat ne pouvait vivre dans l’époque où nous sommes ».
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Juin 1969. Georges Pompidou vient d’être élu président de la République. André Malraux est encore ministre de la Culture – plus pour très longtemps. À l’angle de l’avenue Foch et de l’avenue Malakoff s’est ouvert un gigantesque chantier de démolition. Grues, pelles et camions bennes sont à l’ouvrage, dans le fracas et la poussière, à la consternation des riverains : on détruit le Palais Rose.
[...]Comment a-t-on pu en arriver là ? Lorsqu’on reconstitue la chronologie des faits, on se trouve en face d’une histoire tristement banale, dans laquelle ont joué tous les ressorts classiques de l’âme humaine dès que l’argent est en jeu, de la cupidité à l’indifférence et à l’inconscience en passant par la lâcheté, la crédulité, l’obstination, les « petits arrangements entre amis » et ce que nous nous contenterons de nommer l’indélicatesse.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
La fourrure, dont elle affublait aussi ses enfants dès leur plus jeune âge, possède une valeur symbolique : signe de richesse, de prospérité et de réussite sociale, mais aussi de féminité et de domination, vêtement magique qui protège comme une armure et métamorphose la grenouille en princesse. C’est une nouvelle peau qu’elle endosse, et qui proclame avec orgueil sa suprématie et son omnipotence.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Ce qui l’anime, ce n’est pas le désir de paraître, comme le pensent les jaloux, mais celui de vivre ses rêves d’esthète : « Devant l’incompréhension de notre époque embourgeoisée, je me transposai dans une époque passée dont la splendeur avait pour moi un aspect magique [...]. Exilé non de mon pays mais de mon époque, je m’amusai à vivre une vie d’un autre âge, tant par goût du beau que par dégoût de mon temps. » Boni est l’enfant des siècles passés. Il est un orphelin du Temps.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Boni, selon le joli mot de Jacques- Émile Blanche, est un « casse-cou candide » ; il est resté un enfant, un enfant insouciant qui joue avec les dollars pour assouvir sa dévorante passion d’esthète.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Anna arbore son âme sur sa poitrine : c’est sa façon de briller, elle qui est si terne. Comme les robes et les fourrures, les bijoux innombrables qu’elle s’offre à elle-même sont des « pansements de l’âme », les jouets de la petite fille solitaire, mal-aimée et révoltée qu’elle n’a jamais cessé d’être.
Commenter  J’apprécie          00
Azertuyop   14 décembre 2019
Pour le plaisir et pour le pire de Laure Hillerin
Deux citations en exergue :

Je suis d’ailleurs convaincu qu’on parlera de Boni de Castellane comme d’un personnage légendaire. Notre époque, où de telles existences auront été possibles, paraîtra romanesque et fabuleuse. On écrira sa vie. On le mettra au théâtre. D’ici un certain nombre de siècles, on le confondra peut-être avec don Juan. Il en avait l’insolente bravoure. Et la statue du Commandeur qu’il avait défiée s’appelait l’argent. »
Jacques Bainville

Il est hors de doute que les grands héritages font souvent plus de mal que de bien aux héritiers.
Andrew Carnegie
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   16 novembre 2017
La Duchesse de Berry : L'oiseau rebelle des bourbons de Laure Hillerin
« Le hasard, disait Pasteur, ne favorise que les esprits préparés. » La patience, l'obstination, la chance ont favorisé mes recherches. J'ai eu le bonheur de voir s'ouvrir pour moi des archives privées qui n'avaient jamais été révélées au grand jour, et des documents introuvables même en bibliothèque. J'ai retrouvé dans les malles familiales une correspondance dont on avait perdu la trace. J'ai rencontré des « amoureux posthumes » de la duchesse qui m'ont encouragée et orientée dans ma quête. J'ai mis mes pas dans les siens, de la triste carcasse désertée du château de Rosny à la lugubre maison de la citadelle de Blaye.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Laure Hillerin (39)Voir plus


Quiz Voir plus

Quiz - Claude Gueux

En quelle année a été publié " Claude Gueux " ?

1859
1903
1834

14 questions
569 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur