AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : France
Né(e) : Lille
Biographie :

Auteur et scénariste-documentariste,
études littéraires, formation en histoire contemporaine.
De Mauvais Sang, son 5ème roman, parait en 2020. Thriller psychologique, il se déroule à Boston durant une campagne électorale déterminante pour l'avenir du pays.
The Life Game, son 4ème roman est un thriller entre les Etats-Unis et le Mexique, paru aux Éditions Bragelonne Thriller en novembre 2017.
Bleu Eldorado, son 3ème roman est un road-novel de New York à San Francisco, paru en 2013 aux Éditions Les Nouveaux Auteurs a obtenu le grand prix des lecteurs.
Ses précédents romans étaient "larmes rouges sur Belfast" ( 2011) et "noir dessein en verte erinn", paru aux Éditions Yoran Embanner, celui-ci a obtenu le prix du goéland masqué de la 1ère œuvre policière en 2010.



+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Interview de Laurence Fontaine, à propos de son thriller "The Life Game" (éditions Aconitum), et de sa nouvelle "Chautauqua" (recueil USA Dream). Émission La Vie des Livres du 29 mars 2017 - Radio Plus Douvrin. - le blog de Laurence Fontaine : http://diaphane10.over-blog.com/ - le site du recueil USA Dream : https://eurodream62.wixsite.com/usadream - La page Facebook de la Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
Podcasts (1)

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
nathavh   04 juin 2014
Bleu Eldorado de Laurence Fontaine
C'est dans les souvenirs que la vie existe. Le futur ? N'en parlons pas. Il n'existe qu'un tout petit peu. Mais le passé est gigantesque et son pouvoir illimité.

Commenter  J’apprécie          70
LF   27 novembre 2013
Bleu Eldorado de Laurence Fontaine
page 50/51



"Remis de mon éblouissement, je distingue une sorte de monstre d’acier bleuté, tous feux allumés, chromes et ailerons saillants. Je me frotte les yeux pour m’assurer que je ne suis pas en train de rêver : mais pas de doute, cette immense bagnole qui vient de surgir de nulle part… c’est une Cadillac, et même sous un rideau de pluie, je ne peux pas m’y tromper : c’est très précisément un coupé Eldorado."
Commenter  J’apprécie          40
nathavh   04 juin 2014
Bleu Eldorado de Laurence Fontaine
Et plus rien ne compte jusqu'à l'aube sinon d'attendre notre seconde chance, notre seconde vie, celle qui commence ici. Non, vraiment plus rien ne compte.Tu vois, me dit-il, la musique, quel que soit l'instrument c'est toujours la même chose : il faut d'abord l'apprivoiser, la laisser venir à toi et s'offrir. Cela demande de la patience, du temps, mais quand tu la possèdes alors c'est ...
Commenter  J’apprécie          30
nathavh   04 juin 2014
Bleu Eldorado de Laurence Fontaine
Il y a des gens qui passent leur temps à attendre qu'un événement change leur vie, ils voudraient avoir le pouvoir, l'amour ou toutes les réponses à la fois, mais je pense qu'en fait ils attendent juste d'avoir une deuxième chance, vivre une autre vie dans laquelle toutes les heures passées seraient effacées et où ils pourraient recommencer.

Commenter  J’apprécie          30
LF   05 juin 2014
Larmes Rouges sur Belfast de Laurence Fontaine
"Je me tiens debout sous la verrière aux croisillons de fer

forgé et la lumière venue des rives de la Lagan, entre

comme une vague par la fenêtre de ma chambre. Un jour

prochain la guerre prendra fin et ce pays sera apaisé.

Libre, il le sera peut-être un jour, mais pour l’instant ce

pays est comme moi : emprisonné dans la lumière par une

grille qui refuse de céder."



Laurence Fontaine, larmes rouges sur Belfast, roman, 2011, Ed Yoran Embanner.
Commenter  J’apprécie          20
lauralamarine   05 juillet 2013
Bleu Eldorado de Laurence Fontaine
Posée sur le tableau de bord de la Cadillac, au soleil, la crosse nacrée du revolver brille de mille feux.
Commenter  J’apprécie          30
LF   01 juillet 2016
The Life game de Laurence Fontaine
Elle ne l’aimait pas, elle se contentait d’imiter ce sentiment. Du moins, avait-il tout fait pour s’en convaincre et la tuer. Mais quand il se pencha, il vit les cheveux noir-corbeau miroiter et se tordre dans la lumière comme lorsqu’il y glissait ses doigts avant de l'embrasser.
Commenter  J’apprécie          20
Enya75   18 novembre 2018
Noir dessein en verte Erinn de Laurence Fontaine
L'enfant hoche la tête, inquiète, tandis que le vieillard découvre de ses ongles crochus, le cache dissimulé derrière le velours pourpre.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   27 février 2018
The Life game de Laurence Fontaine
À chaque lieu où Eden avait tourné, Google associait des articles relatifs à des disparitions de femmes. Ces dernières ne se volatilisaient pas pendant les tournages, mais longtemps après – et, surtout, longtemps après le départ de Scott. En approfondissant un peu, j’ai constaté que certaines d’entre elles avaient été découvertes mortes, et d’autres jamais retrouvées.

J’ai d’abord cru à des coïncidences, mais les faits se produisaient toujours à des dates précises, qui faisaient sens dans la vie de l’acteur : son anniversaire, la signature d’un contrat, la sortie de l’un de ses films… Je me suis plongée dans l’intimité des victimes et me suis rendu compte qu’elles présentaient des parcours de vie et un physique similaires. C’était tellement troublant que j’en ai acquis la conviction qu’il fallait rouvrir ces cold cases.
Commenter  J’apprécie          00
LF   04 juillet 2016
The Life game de Laurence Fontaine
Ce monde fait de connexions électriques, ce monde qui n’existe pas, agit tel un accélérateur de particules entre les gens. Ceux qui doivent se percuter entrent en collision les uns avec les autres. Il suffit pour cela d’attendre que l’impact se produise. Et il se produit toujours. J’ignorais seulement à quoi ou à qui ressemblerait cette personne. Imagine combien j’ai été troublé lorsque j’ai vu ton visage pour la première fois sur mon écran, si semblable à elle. J’ai pensé que c’était le destin, la fatalité, ou simplement elle. J’étais bouleversé. J’ai pris peur, et la peur est contagieuse.

— Pas seulement la peur.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
145 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur cet auteur
.. ..