AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811228583
480 pages
Éditeur : Milady (17/11/2017)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Jade Neville, une jeune Franco-américaine étudiante en criminologie à Paris, rêve d’intégrer le FBI. Quand elle entend parler de The Life Game, un jeu de télé-réalité qui fait fureur aux Etats-Unis, elle saisit sa chance : si elle sort gagnante de la nouvelle saison, la production s’engage à tout faire pour qu’elle entre à Quantico.

Sur ces promesses, elle se lance sur les traces de Scott Eden, un acteur disparu suite à une série de meurtres non éluci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Soukiang
  27 mars 2018
Pour Jade Neville, une étudiante française de 25 ans en psycho et en droit criminel, intégrer la fameuse Académie du FBI à Quantico est son grand projet professionnel.
Quand elle apprend que sa candidature à un jeu télévisé outre-Atlantique est retenue, ses chances de voir son rêve se réaliser se multiplient.
Son choix de s'intéresser à un acteur disparu et sur lequel pèse tous les faisceaux troublants de crimes commis sur les lieux de tournage de ses derniers films n'est pas anodin.
Elle est loin d'imaginer à quel point tout ce qui l'attend ...
Déjà auteure de Noir dessein en verte Erinn (prix du Goéland masqué 2010) et de Larmes Rouges sur Belfast (2011), deux romans policiers avec l'Irlande du Nord et son douloureux passé en toile de fond puis Bleu Eldorado (Grand Prix du roman d'évasion Les Nouveaux Auteurs, 2013), un récit initiatique à travers les grands espaces américains, dans l'esprit de Kérouac, je découvre la plume de Laurence Fontaine avec ce thriller déjà édité chez Aconitum puis chez Bragelonne.
Cette nouvelle couverture du livre intrigue, fascine, donne des frissons devant ces deux mains implorant de l'aide, l'image du tube cathodique sème le doute dans l'esprit de la personne qui la regarde la première fois, les pixels sont filtrés, 24 images par seconde, souriez vous êtes filmé !, les enregistreurs sont en surchauffe limite, l'univers impitoyable du tout image et du voyeurisme dans la petite lucarne, le monde réduit à sa plus petite expression, Andy Warhol et sa célèbre phrase "A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité mondiale", tout est possible dans ce miroir aux alouettes, la course à l'audimat, tout s'inscrit dans l'exclusivité, dans l'impact percutant de situations vécu en temps réel, la vie tient à un fil mais comme le principal personnage le découvrira, les apparences sont souvent trompeuses.
Aux frontières du réel et du virtuel ...
Bien que l'auteure dresse un portrait peu flatteur du monde médiatique et surtout des shows de télé-réalité, The Life Game se veut avant tout un véritable thriller qui va vous scotcher devant une histoire à vous dresser les cheveux sur la tête, des réflexions pertinentes vont venir se greffer dans une intrigue tortueuse mais qui va se révéler juste cohérente, crédible et en ce sens, cette lecture d'une soirée m'a donné des frissons, fait augmenter le taux d'adrénaline, un trip vertigineux dans les abysses du mal à l'état pur, Big Brother n'a qu'à bien se tenir, la paranoïa guette tous les "acteurs" du roman, tous les codes du thriller sont respectés à la lettre et je reviendrai sur ces points dans les lignes suivantes, l'auteure est une amoureuse de l'Amérique, cela se ressent dans cette écriture qui vibre aux sons et aux couleurs de ce pays, tout comme son précédent roman, le choix de transposer de nouveau son histoire outre-Atlantique.
Et qui n'a rien à envier à ses consoeurs anglo-saxonnes, tout y est parfaitement bien huilé, maîtrisé, du début à la fin.
"A quelle part d'humanité renonce-t-on quand on devient criminel ?"
L'alternance de points de vue avec l'incrustation de flash-backs par intermittence, une écriture limpide et tellement fluide qu'on sent cette attirance grandissante et tout est fait pour harponner le lecteur, dès les premières lignes, il est difficile de se délester de l'histoire, les pages défilent à vitesse grand V, la narration à la première personne de Jade, les détails se fondent dans l'intrigue, une impression visuelle "comme si on était au cinéma", tout est plausible parce que l'époque s'y prête, la technologie permet de tout faire désormais, l'illusion et le factice, les effets de manche et autres artifices, l'univers est désormais numérique, tout se joue dans la mode du tout venant, dans les mirages de l'optique, la surveillance génère l'appréhension, la suspicion chez l'autre, la peur démultipliée par les agissements singuliers de personnes proches, tout est confus et il ne reste alors plus qu'à démêler le vrai et le faux, la manipulation concourre avec les risques qu'il faut être prêt à payer, la vérité est ailleurs mais pas forcément là où on l'attend ...
Le passé mystérieux des personnages entourant la protagoniste, connait-on assez vraiment ses semblables ? ces jeux de pouvoir séduction-sentiments-amour sont prétextes à découvrir l'envers et les dessous de la face cachée de l'iceberg, les sensations de peur et la cruelle déconvenue qui accompagne l'écroulement d'un espoir, le pire ennemi n'est-il pas soi-même, balayer devant sa porte avant de porter des jugements hatifs ou regrettables chez l'autre, vous serez épaté plus d'une fois devant les nombres surprises jalonnant l'histoire, un road trip à travers les Etats-Unis mais pas que, un sentiment d'espace et de liberté unique et instantané, l'auteure connaît la chanson et sait donner dans la description des décors et des différentes ambiances qui planent sur tel ou tel lieu.
"Quand le hasard s'en mêle, a-t-on vraiment le choix ?"
Un thriller qui va littéralement vous donner du fil à retordre pour en comprendre tous les dessous d'une histoire à tiroir, les fausses pistes qui parsèment le parcours de Jade. Qui tire les ficelles, qui du chasseur ou de la proie dans la vie connaît véritablement son rôle, l'horreur du passé s'invite dans le présent, pas de prescription pour les crimes, il y a un ryhme endiablé, effréné, le palpitant atteint parfois des sommets de l'indicible, d'impuissance à constater, à assister éperdument à la prise de conscience d'une terrible réalité, c'est une lutte du bien et du mal de tous les instants, le chasseur devient chassé, la proie se métarmophose en traqueur, l'histoire suit un périple sinueux, pas de temps mort, il n'y a qu'à suivre les indices, pourtant, quelque part, un oeil surveille, guette le moindre de vos pas, dissémine des fausses pistes, Jade pourra-t-elle supporter toute l'épreuve sur ses épaules, sera-t-elle à la hauteur du défi du jeu The Life Game ?
La vie est comme une roulette russe, il suffit d'un regard, d'une bonne ou mauvaise action pour que tout le château de cartes s'effondre, quand les évènements décident de tourmenter les vivants, comment envisager tous les scénarios ou hypothèses futures, il est souvent dit que rien ne se passe jamais comme on avait prévu les choses, en amont, vérification après vérification, il y a toujours ce petit grain de sable qui s'invite pour enrayer la belle mécanique, panser les plaies, rectifier le tir, s'emmitoufler de rêves et d'illusions pour croire encore à la vie, à la rédémption, à l'amour du prochain.
Une histoire qui sait donner la part belle à la réflexion, à une certaine mélancolie d'une époque révolue, l'évolution du monde moderne, la face cachée d'une Amérique éprise de liberté et du pays de tous les possibles flirtant avec celle plus sombre de l'être humain, indéfinissable et obsédant, ténébreux, en proie avec ses démons intérieurs.
Tout un paradoxe, propre à tous les pays occidentaux.
"Il suffit d'un clic pour devenir celui que vous voulez être"
Est-ce vraiment votre dernier mot ? Les risques sont inaliénables si on veut réussir dans la vie, qui ne risque rien n'a rien, on récolte ce que l'on a semé, rien n'est laissé au hasard ou presque, au plus profond de notre coeur et de nos âmes, attiser le feu pour créer des situations de tension et de lutte acharnée et inéluctable, The Life Game pourrait aussi se dévoiler comme le jeu de l'oie, on lance les dés, les pions avancent et reculent, chacun des personnages y compris ceux pour qui l'ont éprouverait habituellement du dégoût ou de la révulsion complètent le tableau d'une société qui joue avec la vie des gens, au sens propre comme au figuré, l'empathie à l'égard de certains par le biais de motivations et de challenges personnels différents, l'ambivalence de l'un se démarque de la complexité de l'autre, les sentiments et le travail ne font pas toujours bon ménage, la vie n'est pas toujours un jeu ...
Une édition Bragelonne Milady Thriller qui assure avec une mise en page parfaite pour un thriller décoiffant, joussif dans sa construction, jamais linéaire, émaillée de retournements de situations surprenantes, un dénouement à la hauteur de l'attente de tous fans de thrillers avec toutes les palettes de la traque haletante, la peur qui suinte des pores, une action non-stop, les scènes violentes succédant à des envolées au coeur de l'Amérique profonde où tout reste encore possible, cet espace indomptable qui vous fera sentir qui la caresse du vent, qui la brise marine de l'Océan, il est très difficile de lâcher cette lecture en eaux troublantes et en apnée.
The Life Game de Laurence Fontaine pro est un thriller grisant qui vous fera mordre la poussière, vous fera grincer les dents plus d'une fois, une attente largement récompensée par un final tout simplement étourdissant et prenant, ambigüe à souhait.
Un pur thriller, addictif et bluffant à souhait !!!
N'hésitez pas à vous le procurer, l'aventure avec un grand A, le frisson avec un grand F ou encore un thriller avec un grand T vous attend ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Anaisseriallectrice
  25 septembre 2016
L'histoire
Jade est une jeune étudiante française. Son but, à terme et grâce à sa double nationalité franco-américaine, est d'intégrer le FBI. Elle entend parler d'un jeu télévisé qui fait fureur aux Etats-Unis, The Life Game, qui propose depuis quelques années à des candidats de leur donner les moyens financiers pour réaliser leur rêve professionnel. Jade tente donc l'aventure, et c'est son dossier qui est retenu parmi quelques dizaines de milliers de candidatures. Elle s'envole donc, direction San Francisco, abandonnant sa famille et son petit-ami en France. Elle retrouve là-bas son ami Chang, qui va l'aider dans ses recherches grâce à ses compétences informatiques. Elle fera la rencontre du présentateur du show, Tom Newton, qui s'impliquera de plus en plus dans l'enquête de la jeune candidate. Jade sera obligée de porter une montre continuellement connectée, ainsi qu'une caméra lors de ses interviews. Cela faisait deux ans qu'elle travaillait en France sur de mystérieuses disparitions impliquant des jeunes femmes aux USA. Elles semblent avoir le même profil : de jeunes, voire très jeunes femmes, belles et un peu paumées. Rapidement, toutes les recherches convergent vers Scott Eden, un ancien acteur américain qui a totalement disparu il y a de nombreuses années.
 
J'avais deux principales craintes en commençant mon livre…
La première est que j'espérais que le livre ne soit pas trop centré sur l'aspect téléréalité, j'ai lu il y a quelques mois le Vide de Patrick Senécal, et le livre était trop axé sur l'émission, les directs etc, et cela ne m'avait vraiment pas intéressé. Ici, l'aspect Reality Show n'est quasiment pas abordé. Aucune scène ne se passe sur un plateau télé avec un public, c'est vraiment passé au second plan et il s'agissait juste d'un prétexte pour démarrer l'intrigue en fait.
La deuxième, est que j'avais peur de l'effet « too-much » et bourré de clichés, qui peuvent être présents dans les thrillers américains, là encore, je me suis laissée avoir par mes a priori à la con (il faut savoir reconnaître quand on l'est  ) et j'ai été agréablement surprise de constater que l'effet surenchère que je craignais était totalement absent de ce livre. (oh my goooooddddd it'ssss amaaaaaazzziiiiiiinnngggg – j'vous jure qu'ils parlent comme ça en vrai les américains)
Des allers-retours entre plusieurs périodes
Laurence Fontaine a décidé d'écrire son livre en alternant plusieurs périodes. La majeure partie de l'intrigue se situe de nos jours, durant l'enquête de Jade, et nous replongeons régulièrement dans le passé : en effet, l'auteure nous prend à témoin, en nous faisant revivre les scènes des meurtres, comme si nous étions un personnage caché dans un coin de la pièce, incapable d'intervenir et totalement impuissant au sort des malheureuses. Ces périodes sont à chaque fois datées en début de chapitre, ce qui nous permet d'établir une chronologie des faits, et elles sont écrites en italique. Passées ces scènes, c'est l'enquête de Jade qui reprend. Ça semble un peu cloisonné et stéréotypé expliqué comme ça, mais l'auteure réussi à très bien le faire, de manière totalement naturelle, et je n'ai pas eu l'impression d'une coupure « forcée » dans l'alternance des deux périodes.
 
On the road again, again…
Une des choses qui m'a particulièrement plu lors de ma lecture, c'est que nous sommes constamment sur la route. le livre commence en France, mais nous n'y resterons pas longtemps car nous allons accompagner Jade, d'abord en Californie, ensuite à travers divers états des Etats-Unis, et nous terminerons… au Mexique ! Pour la globe-trotteuse que je suis, c'est un vrai plaisir que de lier mon amour pour le thriller et pour les voyages. L'auteure a réussi à me kidnapper dès que son personnage principal a posé le pied aux USA, et m'a embarquée sur les chemins de l'enquête jusqu'à retrouver ce pays que j'ai découvert il y a quelques années et où je rêve de retourner :  « hmmmm j'retournerais bien au Mexique quand même prochainement ! ». le célèbre livre de Jack Kerouac, Sur la Route, est d'ailleurs régulièrement cité, c'est un peu le fil rouge de l'enquête d'ailleurs.
 
Des personnages hauts en couleurs
Le caractère des personnages occupe une place prépondérante dans le récit. Si Jade, qui est le personnage principal, est largement détaillée sur le plan psychologique, nous apprendrons à connaître Tom dans la toute dernière partie du livre. On émet des suppositions durant notre lecture, mais c'est seulement à la fin que nous découvrons qui il est réellement (avec quelques surprises d'ailleurs !)
La jeune femme a une personnalité très forte, elle est tenace, pugnace, elle a une force à toute épreuve et mène son enquête avec une totale implication et un réel acharnement. Elle en reste naturelle et attachante, malgré ses ambitions, elle reste néanmoins profondément humaine face aux malheurs et à l'impossibilité pour les familles des disparues de faire leur deuil.
 
Question de style
L'écriture de Laurence Fontaine est captivante, j'ai trouvé ce livre superbement bien écrit et lorsque que je vous ai dit plus haut qu'elle m'avait kidnappée pour me libérer à la fin du livre, c'est au sens propre, elle a vraiment réussi à me faire accrocher dès le début, rendant ma lecture addictive au point où lorsque je posais le livre c'était soit que je devais aller travailler, soit que je ne pouvais plus garder les yeux ouverts pour dormir, il ne m'aura d'ailleurs fallu que deux soirées pour le terminer. J'ai aimé qu'elle nous fasse revivre les meurtres à travers les flash-backs, parce qu'en bonne lectrice barbare et sadique, j'aime ce genre de scènes et j'aime quand rien n'est épargné au lecteur. Certes, ces scènes ne sont pas très longues ni beaucoup décrites, mais elles ont le mérite d'exister !
En résumé
Ce livre n'est pas sans danger. Une fois que vous y entrez, vous êtes pris au piège, et vous n'en sortez qu'au moment de la dernière ligne de l'épilogue. Un très belle découverte que je conseille aux fans du genre !
Une fois n'est pas coutume…
Je vais terminer ma chronique par une citation du livre, qui me parle profondément en tant que voyageuse, que je vais accompagner d'une photo personnelle d'un de mes voyages : « C'était l'aspect angoissant et merveilleux des longs voyages. On en arrivait très vite à se déposséder de son existence pour ne devenir qu'une entité de la route. ».
Lien : https://anaisseriallectrice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Jazzynewyork
  25 juin 2016
The Life Game, Laurence Fontaine chez Aconitum

"Un jour, il y aura ici de la place pour les rêves. Tu verras ..."

Sous couvert d'un jeu télévisé, Jade, étudiante en criminologie, est sur le point de réaliser son Rêve. Rouvrir "L'enquête sur les crimes non résolus sur lesquels plane l'ombre évidente de Scott Eden "

Elle se lance sur LA ROUTE à la poursuite de ce tueur en série aidée par les billets verts de Newton, le Boss, concepteur du jeu, et d'un ami geek précieux.

"On est en Amérique. le pays où les sentiments ont la couleur des billets verts"
L'aventure commence et nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
" Welcome to the Life Game "
Entre passé et présent mais sans jamais se perdre sur LA ROUTE, on trace à grande vitesse, et indice après indice on fait la connaissance de Scott Eden.
"Parfois, murmura-t'il, quand je me penche sur ce puits pour observer l'eau croupie, il m'arrive d'imaginer que les femmes se noient dans leurs mensonges....."

De la part de Jade, une jeune femme plutôt futée et relativement courageuse, (en tout cas c'est pas une chochotte) pas de pleurnicherie. Si elle tombe, elle se relève et elle s'y remet. Une femme de caractère qui ne se laisse pas embobiner au premier regard langoureux.

"-Les hommes aussi ont un coeur qu'est-ce que tu crois ?
-Dans le cas de Tom ça reste à prouver, ça demanderait surement une bonne radiographie
-Ne soit pas cynique!...."

Oh que si au contraire, soit cynique! Ne te laisse pas séduire par "Son sourire surréaliste”, résiste à Newton cet homme, cette "énigme qui capte bien la lumière et l'absorbe."

Comme je l'aime cette femme! Comme j'ai aimé parcourir ces pages, suivre cette ROUTE en sa compagnie, et découvrir cette histoire finement ficelée, diablement bien contée. Une belle surprise sans en être une, car connaissant la plume de Laurence Fontaine, j'étais plutôt impatiente de découvrir sa dose d'encre coté THRILLER, et je ne suis pas déçue, bien au contraire.

J'ai appréhendé un court instant, les jeux télévisés n'étant pas ma tasse de thé ni mon verre de Sky, mais abordé de cette façon, vraiment, c'était génial. Étant cinéphile moi-même, je fut comblée par les clins d'oeil "Bobines" et j'eus une forte envie de relire Kerouac et sa " Route ", une bonne dose d'encre bien présente entre ces lignes.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré, lu en deux "shoots". C'est un gage de qualité chez moi. Une histoire made in USA qui vous fera voyager, trembler, à un rythme qui dépasse les limitations imposées parfois par la vie et ces vicissitudes. Donc préparez-vous une pause intense pour savourer au mieux ce moment de lecture. Evitez les arrêts prolongés qui n'amènent que frustrations, foncez avec Jade sur La ROUTE, ouvrez l'oeil, et même les deux , suivez les indices et faites gaffe à Newton, un vrai piège à fille ce mec.

Des lignes noires de rêve, en direction des plus grandes plumes, indiennes ou pas, un quatrième "bouquin"qui tient ses promesses et vous fait passer un super moment .
On hésite pas, on s'offre ces pages d'encre et on encourage l'auteur et sa nouvelle maison d'édition Aconitum (Toute jeune maison déjà bien prometteuse, le refus des uns fait le bonheur des autres ).

Une petite interview de l'auteur suivra ce billet ....Si ça vous dit, à bientôt.
" En guerre, à la chasse et en amour, pour un plaisir mille douleurs. "(Proverbe)
Christelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
StefEleane
  31 août 2016
Le cameraman termine les derniers préparatifs, la lumière se baisse, les micros sont en place.
Sur l'estrade, il y a deux fauteuils rouges en velours. Une petite table avec deux verres d'eau. Une musique démarre.
Tout le monde respire un grand coup ! Puis l'homme derrière la caméra commence le compte à rebours.
5-4-3-2-1 …
« hum hum. C'est bon, les micros fonctionnent ???... Oui ….Ok c'est parti ! »
- Mesdames et Messieurs, nous sommes réunis ce soir dans une émission spéciale afin de comprendre ce qui a bien pu se passer dans The Life Game ! Pour cela nous avons invité notre correspondante de terrain. Elle a suivi toute l'aventure, elle l'a connait sur le bout des ongles…Bonjour Stef.
- Bonjour Gaylord.
- Pouvez-vous nous expliquer votre rencontre avec Laurence Fontaine et surtout Jade Neville.
- Je vais essayer d'être la plus clair et la plus honnête afin que les téléspectateurs comprennent les divers éléments qui ont abouti à cette situation. Laurence Fontaine est une femme avec qui j'ai eu quelques contacts amicaux sur les réseaux sociaux et je dois bien avouer que j'étais très curieuse de découvrir sa plume. Je ne peux guère m'étendre plus à son sujet, peut-être devront nous faire une prochaine émission sur ce sujet ! Par contre il faut reconnaître que Jade est une fille téméraire et un peu bornée de nature. Elle s'est prise de passion de cette vieille histoire de disparition. Vous savez cet acteur Scott qui a disparu alors qu'il avait une carrière qui montait en flèche. Bref, cette histoire est un peu bizarre. Mais je comprends son attirance pour ce dossier, j'ai vu des photos, c'était un sacré beau gosse.
- Oui les téléspectateurs peuvent voir les photos sur l'écran.
- D'accord ! Donc les filles profitez-en !!
- Heu s'il vous plait ! On est dans une émission sérieuse.
- Désolée. J'en étais où ?? Ah oui Jade a fait beaucoup de recherche sur Scott et s'est rendue compte que, dans les villes de tournage de film, de nombreuses disparitions et meurtres ont eu lieu quelques années après la propre disparition de l'acteur. Est-ce Scott le meurtrier ou une personne qui se fait passer pour lui ...Pour cette jeune femme, qui souhaite faire carrière au FBI (oui rien que ça !) elle souhaiterai faire des recherches de terrain afin de retrouver ce tueur en série. Mais financièrement, elle ne peut pas trop se le permettre.
- C'est là que rentre en scène The life game ?
- Tout à fait Gaylord ! C'est une sacrée opportunité pour Jade ! Quoi de mieux que ce jeu de télé-réalité. Tous les frais sont prix en charge par l'émission, elle est libre d'aller où elle le souhaite et espère bien se faire un nom pour l'agence gouvernementale ! C'est du pain béni !! Commence alors l'enquête !
- Excusez-moi mais on m'annonce dans l'oreillette que nous allons devoir nous interrompre pour une pause publicitaire !!!
- Merci d'avoir patienté, nous sommes toujours avec Stef pour cette émission spéciale sur l'affaire Laurence Fontaine. Nous avons bien compris que vous ne pouviez nous en apprendre plus sur Laurence mais en ce qui concerne son travail, vous pouvez peut-être nous en parler avant de revenir sur Scott.
- Oui ! Sa plume est précise, elle arrive à mettre un climat pesant, limite angoissant dans son roman. Son personnage principal est un peu complexe car intelligente mais un brin naïve tout de même. On la dupe, la mène d'un point A à un point B. Au fur et à mesure du roman, elle en prend conscience, on l'a voit grandir, évoluer. de plus on sent un véritable travail de recherche. On touche du bout des doigts les diverses régions Américaines et Mexicaines. Il me manquerait peut être un peu plus de psychologie des personnages afin de me combler mais là je tatillonne vraiment.
- Vous avez un esprit un peu trop critique !
- Peut-être un peu Gaylord, mais cela reste une bonne intrigue ! On espère bien retrouver un jour ces personnages !
- On me laisse entendre que notre temps est écoulé, merci pour votre témoignage Stef
- Merci à vous de m'avoir invité !

Lien : http://lesciblesdunelectrice..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
meliewolff
  27 juin 2016
The Life Game est un jeu, un jeu qui peut changer votre vie ! Mais est-ce sans danger ?
Mon avis :
Bienvenue dans The Life Game, vous avez un projet professionnel mais peu de moyen pour le concrétiser ? Network Entertainment est là pour vous ! Il vous suffit de soumettre votre candidature, et ce grand jeu télévisé fera le reste.
Jade Neville jeune parisienne et étudiante en criminologie s'est lancée sur les traces de Scott Eden, un acteur qui a disparu suite à plusieurs disparitions et meurtres de jeunes femmes, jamais élucidés. The Life Game lui permettrait de continuer son enquête avec des moyens plus importants et dans le pays concerné. Nous allons parcourir avec elle les Etats-Unis et comprendre au fur et à mesure de son enquête ce qu'il a bien pu se produire de 1996 à 2006. Jade pense que les meurtres sont liés à cet acteur parce qu'ils ont eu lieu sur les tournages de ses films... pourtant des années après...
Nous rentrons rapidement dans notre lecture et dans le vif du sujet, l'auteur alterne l'avancée de Jade et de son ami Chang dans l'enquête et dans le jeu avec chaque explication sur les disparitions et les meurtres. Cela donne l'impression que l'étau se resserre et qu'au final les deux vont converger, la rencontre risque d'être explosive et nous avons hâte de voir ça.
Au bout de 100 pages j'ai cru deviner l'intrigue, ensuite je me suis rendu compte que j'étais manipulée par l'auteur qui délibérément et subtilement m'amenait à penser cela. Et j'adore ! Créer la surprise n'est pas un exercice simple surtout quand on a des lecteurs habitués aux thrillers et je l'en remercie.
Laurence Fontaine nous fait voyager, de Paris aux USA, de 1996-2006 à 2014. Les descriptions sont telles que nous avons l'impression de vivre la même aventure que Jade, c'est fouillé ! Son personnage pense pouvoir maîtriser le jeu, tout comme nous pensons connaître la finalité, mais ne dit-on pas qu'il faut se méfier des apparences ?
Je remercie Gaylord et les éditions Aconitum pour ce thriller haletant.
4.5/5
Lien : http://the-love-book.eklablo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
LFLF   01 juillet 2016
Elle ne l’aimait pas, elle se contentait d’imiter ce sentiment. Du moins, avait-il tout fait pour s’en convaincre et la tuer. Mais quand il se pencha, il vit les cheveux noir-corbeau miroiter et se tordre dans la lumière comme lorsqu’il y glissait ses doigts avant de l'embrasser.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   27 février 2018
À chaque lieu où Eden avait tourné, Google associait des articles relatifs à des disparitions de femmes. Ces dernières ne se volatilisaient pas pendant les tournages, mais longtemps après – et, surtout, longtemps après le départ de Scott. En approfondissant un peu, j’ai constaté que certaines d’entre elles avaient été découvertes mortes, et d’autres jamais retrouvées.
J’ai d’abord cru à des coïncidences, mais les faits se produisaient toujours à des dates précises, qui faisaient sens dans la vie de l’acteur : son anniversaire, la signature d’un contrat, la sortie de l’un de ses films… Je me suis plongée dans l’intimité des victimes et me suis rendu compte qu’elles présentaient des parcours de vie et un physique similaires. C’était tellement troublant que j’en ai acquis la conviction qu’il fallait rouvrir ces cold cases.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LFLF   04 juillet 2016
Ce monde fait de connexions électriques, ce monde qui n’existe pas, agit tel un accélérateur de particules entre les gens. Ceux qui doivent se percuter entrent en collision les uns avec les autres. Il suffit pour cela d’attendre que l’impact se produise. Et il se produit toujours. J’ignorais seulement à quoi ou à qui ressemblerait cette personne. Imagine combien j’ai été troublé lorsque j’ai vu ton visage pour la première fois sur mon écran, si semblable à elle. J’ai pensé que c’était le destin, la fatalité, ou simplement elle. J’étais bouleversé. J’ai pris peur, et la peur est contagieuse.
— Pas seulement la peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   27 février 2018
Il aurait sans doute préféré à la vie, à l’amour, mais les choses ont évolué autrement. Nous sommes sortis ensemble l’an dernier, avant de comprendre qu’il allait être difficile de concilier vie de couple et ambitions professionnelles. Nos rythmes sont différents et nos objectifs très opposés. Étienne veut une existence tranquille en province ; j’ai toujours espéré que mon travail me ferait voyager. Malgré nos divergences, nous sommes restés de grands amis et des colocataires soucieux l’un de l’autre. Nous nous sommes toujours encouragés mutuellement, sans entraver la liberté et les choix de l’autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   19 décembre 2017
« Un succès absolu ! Un jeu qui a déjà séduit des millions de spectateurs ! Il suffit d’un clic pour devenir ce que vous rêvez d’être.
www.thelifegame.com : Et si vos rêves étaient l’étoffe de vos vies ? Si le destin vous offrait l’occasion unique d’une grande aventure, réussite à la clé ?
The Life Game peut faire cela ; ouvrir des portes que vous croyez scellées. Vous avez un projet professionnel et vous rêvez de le réaliser ? Acteur, cinéaste, profileur, médecin, avocat, toutes les professions sont à votre portée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laurence Fontaine (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Fontaine
Interview de Laurence Fontaine, à propos de son thriller "The Life Game" (éditions Aconitum), et de sa nouvelle "Chautauqua" (recueil USA Dream). Émission La Vie des Livres du 29 mars 2017 - Radio Plus Douvrin. - le blog de Laurence Fontaine : http://diaphane10.over-blog.com/ - le site du recueil USA Dream : https://eurodream62.wixsite.com/usadream - La page Facebook de la Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1945 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..