AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 114 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alger , 1939
Biographie :

Louis Gardel est un romancier français.

Il est membre du Conseil supérieur de la langue française, directeur de collection aux éditions Seuil, membre du jury du Prix Renaudot et également éditeur.

Touche-à-tout, Louis Gardel s'est illustré en tant que romancier avec 'L' Été fracassé' en 1973, 'Fort Saganne' en 1980 qui a reçu le Grand prix de l'Académie française, en tant que scénariste avec 'Indochine' et 'Est-Ouest' de Régis Wargnier et 'Nocturne Indien' d'Alain Corneau.

Louis Gardel est l'auteur du magnifique 'La Baie d'Alger' paru en 2007, qui relate ses souvenirs d'enfance et d'adolescence en Algérie.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Fort Saganne bande-annonce
Podcasts (1)


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Erveine   09 octobre 2016
Notre homme de Louis Gardel
L’amour, parfois, c’est idiot : de la mécanique. Ils s’appliquent. Quand ils planent ensemble, ils ne le savent pas. Mais ils le savent tout de même. Un quart d’heure d’étreinte : mille fois le temps d’être sûr de tout et incertain de tout. Une aventure à épisodes, bouclée au poil, liée à la colle : sueur, salive, jus des sexes. Leurs ventres font des bruits de ventouse. Leurs lèvres sont plus discrètes mais plus sensibles : elles brodent leur petite histoire à elles à la surface de la grande. La fin leur échappe. Mais ils s’en foutent bien. (p.160)
Commenter  J’apprécie          240
Erveine   10 octobre 2016
Notre homme de Louis Gardel
Un après-midi Nouréddine disparaît avec la Buick. Quand il rentre, la nuit est tombée. Il pousse la porte de la cuisine, dit, hilare :

― Y a une surprise.

Il s’efface. Marianne et Jérôme pénètrent dans la pièce, un peu intimidés. Quand la jeune femme se penche vers Manuel, il réussit à encercler sa taille d’un bras.

On inscrit Jérôme à l’école d’Othon-du-Perche, avec les enfants de Nouréddine. Il trace des rangées de bâtons et de cercles sur ses cahiers. Manuel aussi. Marianne leur tient la main.

Un matin, en s’éveillant, elle s’aperçoit que Manuel n’est plus couché dans le lit jumeau du sien. Il s’est traîné jusqu’à la salle de bains. Accroché au lavabo il se fait des grimaces dans la glace, comme s’il essayait son visage. Quand il se rend compte que Marianne est derrière lui, il prend le tube de rouge à lèvres sur la tablette et, se maintenant d’une main, souriant et suant d’effort, il écrit sur la glace, en grosses lettres enfantines : « Je recommence. »
Commenter  J’apprécie          214
Erveine   07 octobre 2016
Notre homme de Louis Gardel
Ils ne s’embrassent pas. Lorsqu’ils se quittent et lorsqu’ils se retrouvent, se produit chez l’un et l’autre une coagulation de tendresse mal située entre la poitrine et le front. Ça passe.

Il a tout de même attendu que son père gagne l’auvent de tuiles et sorte sa clé dans la lumière des phares. Le setter inscrivait, autour de son maître retrouvé, des cercles d’affection. Au fond de la cour, sur le perchoir, les poules, extraites de la nuit par le faisceau jaune, ont frissonné. Le coq s’est déployé, a lancé son cri de fier nigaud. Heureux les coqs ! Ils prennent les lanternes pour le soleil. Rendus à l’obscurité ils se rendorment, la tête sous l’aile.
Commenter  J’apprécie          214
Aela   13 mars 2011
La baie d'Alger de Louis Gardel
Pour gagner ma vie, j'avais trouvé un poste d'assistant dans un institut de formation des cadres administratifs africains. On venait d'y créer une section pour les étudiants algériens.

Bien que vivant à Paris depuis plusieurs années, j'étais, je restais un pied-noir. On me prêtait les opinions et les préjugés de ma communauté d'origine. Pour les gens d'extrême-droite, nous étions, j'étais forcément de leur bord, pour les gens de gauche, des colonialistes qui méritions ce qui nous était arrivé. Etre ainsi catalogué et jugé a priori le peinait et m'exaspérait .
Commenter  J’apprécie          200
domisylzen   26 septembre 2016
Grand seigneur de Louis Gardel
Il avait atteint cet âge où le temps n'efface pas les peines. Elles s'accummulent. Les récentes entrent en résonnance avec les anciennes. C'est inguérissable.

Commenter  J’apprécie          200
cathcor   10 décembre 2015
La baie d'Alger de Louis Gardel
Pour me réconforter ou, en tout cas, tenter d'arrêter mes larmes, je me dis que la géographie résiste à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          80
lecassin   30 décembre 2018
Fort Saganne de Louis Gardel
Le don d'orateur est le seul qu'un homme se découvre inopinément.
Commenter  J’apprécie          70
aimeryjoessel   14 avril 2020
Fort Saganne de Louis Gardel
Remi Lorédan est un grotesque grand format. À chaque moulinet de ses bras une pile de papiers chancelle, qu'il abat en la rattrapant. Une couperose tressée gros, que partage en deux un nez blanc comme un fromage, plaque haut les joues. Sa pétulance tient assise sur une barbe d'Assyrien, carrée, toute noire. Il parle comme un ver à soie dégoise son fil : sans arrêt, avec un mouvement latéral de la bouche pour suivre le suintement des mots. Par-dessous, sa lavallière montre des mouchetures de jaune d'oeuf qui ne sont pas du jour.
Commenter  J’apprécie          30
brigaldufenec   26 juin 2013
Le scénariste de Louis Gardel
Le mois précédent, Florette et François ont passé un week-end à Soustons. M. et Mme Labadie avaient le trac; c'était la première fois que leur fille leur présentait un fiancé - fiancé était le mot que, faute de mieux, utilisait Mme Labadie. En outre, ils n'avaient jamais reçu d'écrivain. Mais dès le premier contact, ils avaient été rassurés. François était un bon garçon, sûrement intelligent mais simple, tout de suite au parfait diapason de familiarité et de discétion. La complicité amoureuse qui l'unissait à Florette - leur bonheur, avait dit Mme Labadie - était une évidence.
Commenter  J’apprécie          20
aimeryjoessel   14 avril 2020
Fort Saganne de Louis Gardel
Au Sahara, on observera non seulement vos gestes, mais aussi les traces de vos pas. Ici, c'est le pays du « chouf », du guetteur. Pour se distraire de la misère, il n'y a que deux activités : se battre et l'amour. Alors, tous ceux qu'on rencontre, il faut bien les observer pour savoir s'ils vont sortir d'abord leur poignard ou leur sexe.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur