AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 388 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Lynchburg (Virginie) , le 21/08/1947
Mort(e) à : Portland (Oregon) , le 20/03/2014
Biographie :

Lucius Shepard est un écrivain américain de science-fiction.

Né dans une famille bourgeoise, Lucius Shepard quitte les États-Unis à l'âge de quinze ans pour mener une vie de bourlingueur. Il gagne l'Irlande en cargo puis visite l'Europe, l'Afrique du nord et enfin l'Asie. Vivant d'expédients, il travaille dans une usine de cigarettes en Allemagne, est vendeur à la sauvette sur les marchés du Caire puis videur dans une boite de nuit en Espagne. Au bout de quelques années, il revient aux États-Unis dans le but de poursuivre quelques études à l'université de Caroline du Nord.

Il rencontre sa femme, Joy Wolf, avec qui il aura un fils, Gullivar, qui deviendra architecte à New-York. Mais il repart bientôt à destination des pays du Sud-Est Asiatique et de l'Amérique centrale, en particulier au Honduras.

Dans les années 1980, après un bref passage dans les ateliers d'écriture Clarion, il commence à écrire et publie bientôt sa première nouvelle, Green Eyes, en 1984. Parallèlement, il exerce de 1982 à 1984 le métier de reporter free lance et couvre notamment le conflit du Salvador. Son premier roman, Les yeux électriques, parait en 1984 suivi en 1987 par La vie en temps de guerre.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Entretien avec Lucius Shepard aux Imaginales Entretien avec Lucius Shepard enregistrée aux Imaginales (Epinal, mai 2013) L'audio de la rencontre : http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2013-Conference,1...

Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
fnitter   27 février 2015
La vie en temps de guerre de Lucius Shepard
La peur était enfouie dans les replis obscurs de sa personnalité, telle la lame du meurtrier dissimulé dans un vieux manteau sur une étagère de placard. Luisant en secret, attendant le moment de flamboyer. Tôt ou tard, elle l'embrocherait, mais pour le moment, c'était une alliée dont il se servait pour affûter ses sens.
Commenter  J’apprécie          397
fnitter   27 février 2015
La vie en temps de guerre de Lucius Shepard
Il avait eu beau passer les neuf derniers mois à penser à la mort, il avait du mal à prendre cette possibilité au sérieux. Il ne lui semblait pas équitable qu'un type de couleur efflanqué pût incarner sa Némésis. Sa mort devrait impliquer d'énormes explosions de lumière, des rayons mortels Spécial Mingolla, de tristes présages astronomiques. Pas un petit salaud rachitique armé d'un fusil.
Commenter  J’apprécie          220
Odlag   09 juillet 2020
Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard
"Faire la charité est un acte irresponsable, reprit-il. Tel est mon jugement. Aussi répréhensible que de commettre un meurtre. Même si nous regrettons profondément la pitoyable condition des indigents, nous ne pouvons laisser leur affliction nous distraire de la voie du progrès, de crainte d'être rabaissés à leur niveau.

- [...] Quant à la question que vous soulevez là, je crois que le véritable progrès se définit par la disparition de la pauvreté et non par sa persécution au nom de concepts dépassés d'empire et de classe sociale."
Commenter  J’apprécie          20
boudicca   25 février 2014
Aztechs de Lucius Shepard
C'est comme s'il allait bosser au Mordor, parmi les ombres omniprésentes. Les cendres et la peine. Au bout d'un temps, vous avez l'impression que le lieu vous transforme en fantôme. Vous n'êtes plus réel, vous n'êtes qu'une relique, un fragment de vie. Quand vous racontez ce genre de merde ça vous fait rire. C'est vraiment de la connerie. Puis vous arrêtez de rire et vous savez que c'est vrai. Ground Zero est un champ de mort. Comme le Cambodge. Ou Hiroshima. Ils parlent déjà de reconstruire quelque chose, mais ils sont cinglés. Autant construire un Dairy Queen à Dachau. Qui aurait envie de manger là-bas ? (La présence)
Commenter  J’apprécie          180
kuroineko   19 septembre 2018
Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard
Un fantôme n'est qu'une relique d'humanité, un lambeau de l'âme déchirée, pris au piège et s'agitant sur un clou métaphysique.
Commenter  J’apprécie          190
Lucius Shepard
Walktapus   17 mars 2015
Lucius Shepard
La plupart de mes récits se situent à notre époque mais, sans Jack Vance, je serais peut-être devenu un de ces écrivains qui dissèquent les nuances psychologiques de leur échec conjugal. Ce qui n’a rien de répréhensible mais, dans le genre que j’ai choisi, on s’amuse beaucoup plus… Merci, J.V.

(in Chansons pour la Terre Mourante)
Commenter  J’apprécie          181
boudicca   27 février 2014
Aztechs de Lucius Shepard
-Il s'inquiète pour toi, tu sais.

-C'est ça oui.

-Sans déconner ! Il se prend un peu pour ton père, tu sais bien.

-Ça m’étonnerait, il n'arrête pas de me traiter d'enfoiré.

-C'est comme ça qu'on dit « fiston » en polonais. (La présence)
Commenter  J’apprécie          170
Yggdrasila   30 avril 2016
L'Aube écarlate de Lucius Shepard
Même le pire d'entre nous trouverait sans peine son égal dans le genre humain.
Commenter  J’apprécie          154
Tatooa   01 septembre 2016
Le Dragon Griaule : Intégrale de Lucius Shepard
Etant donné que la mort de Griaule demeurait incertaine, ce dernier inspirait toujours de la crainte à ces braves gens. Si jamais il était encore vivant, on imaginait sans peine sa réaction en cas de tentative de dissection.
Commenter  J’apprécie          130
kuroineko   23 septembre 2018
Louisiana Breakdown de Lucius Shepard
Tu crois savoir comment te protéger des autres, mais tu es un livre ouvert, mon garçon. Tu penses porter une armure, mais c'est plutôt une cible.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Au ciné avec Elmore Leonard

A quelle heure part le train pour Yuma dans le film réalisé par Delmer Daves en 1957 d'après une nouvelle d'Elmore Leonard?

3 h 10 pour Yuma
10 h 30 pour Yuma
5 H15 pour Yuma

9 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , romans policiers et polars , littérature américaine , adapté au cinéma , cinema , cinéma americain , westernCréer un quiz sur cet auteur

.. ..