AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , le 13/03/1832
Mort(e) à : Nice , le 13/01/1890
Biographie :

Olympe Félicité Audouard, est une écrivaine voyageuse, féministe française.

Elle a été une des représentantes les plus importantes du mouvement féministe français de la seconde moitié du XIXe siècle.

Alexandre Dumas, passant à Marseille, avait loué ses essais manuscrits. — Que ne venez-vous à Paris ? lui dit-il. — J’y songeais ! répliqua-t elle. Et elle prit le train, avec le propos bien arrêté d’occuper dans les lettres la place de George Sand. Arrivée à Paris, elle fréquenta, outre Dumas, des célébrités telles que Théophile Gautier, Lamartine, Jules Janin, rencontres qu'elle raconte dans ses mémoires.

Après la finalisation de son divorce, prononcé en 18556, elle profita aussitôt de sa liberté retrouvée pour faire, comme écrivaine professionnelle, un long voyage à travers l’Égypte, la Syrie, la Palestine, la Turquie. De là, elle passa en Russie, parcourant l’Allemagne, la Pologne.
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pierre31   06 juillet 2020
Guerre aux hommes de Olympe Audouard
Il [le bon égoïste] est trop bon, dit-il hautement, pour pouvoir supporter la vue de la souffrance et du malheur ! Il recherche les gens gais, heureux. Il aime à se persuader qu'il n'y a de par le monde que des gens ayant, comme lui, cent mille francs de rente et jouissant du bonheur le plus parfait. Cette idée sourit à son égoïsme ! N'allez pas lui dire : « Untel meurt de faim ! » Il vous répondrait d'un air de mauvaise humeur et d'incrédulité : « Allons donc, est-ce qu'on meure de faim autre part que dans les romans ? » Si de sa fenêtre il aperçoit un pauvre galetas où règne la misère, il fait murer cette fenêtre pour ne pas être attristé par cette vue. Si dans la rue il aperçoit un pauvre mendiant les traits bleuis par le froid et tiraillés par la faim, bien vite il détourne la tête de peur que ce triste spectacle ne l'impressionne désagréablement. Volontiers il dirait qu'un gouvernement sage devrait supprimer les pauvres, les estropiés, les malheureux qui ne sont bons qu'à troubler le bonheur des gens heureux, riche et bien portant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Taraxacum   03 juillet 2020
Guerre aux hommes de Olympe Audouard
Un homme est amoureux d'une femme, il lui fait la cour. Pour arriver à se faire aimer, il emploie tous les moyens: il devient un diplomate excellent, il déploie toutes les ressources de son esprit, toutes les grâces séductrices que Dieu lui a données. Quand il est parvenu à se faire aimer, il persuade la femme que l'amour sanctifie tout, même l'adultère. Il plaide avec art, avec passion, il feint le désespoir, il parle de se brûler la cervelle, de s'expatrier si celle qu'il aime ne lui prouve pas son amour. Eh bien! S'il parvient à rendre la femme coupable, lui-même, un jour, dira d'elle : "Ah! Ce n'est pas une femme vertueuse!" Si elle résiste, il y a gros à parier qu'il deviendra son implacable ennemi ou que, pour masquer sa défaire, il se targuera d'une bonne fortune qu'il n'a pas eue. Avouez que c'est mettre les femmes dans une triste alternative!
Commenter  J’apprécie          00
Taraxacum   03 juillet 2020
Guerre aux hommes de Olympe Audouard
La liberté que je réclame est une liberté plus sérieuse, plus digne d'un être raisonnable, intelligent, d'un être égal à l'homme. C'est d'être traitée par les lois, par le monde, comme un être intelligent et non comme un enfant. Car, en France, la femme est toujours en tutelle: l'homme est son tuteur de droit. En vrai tuteur de comédie, il use, le plus souvent, de sa position pour dépouiller, pour opprimer sa pupille. Je réclame pour elle l'égalité devant la loi: son émancipation est dans les choses sérieuses.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   23 janvier 2019
Les mystères de l'Égypte dévoilés de Olympe Audouard
Je connais des Européens, depuis trente ans en Égypte, qui ne sont même jamais allés visiter les Pyramides, qui ne connaissent de ce pays que le marché, le cercle, le café de l'antichambre du vice-roi. Parlez-leur des usages, des mœurs des fellahs, des Cophtes.... ils n'en savent absolument rien et vous répondront : " Bast ! qu'est-ce que cela nous fait...? Nous ne sommes pas ici pour nous amuser à nous occuper de ces gens-là, mais pour gagner de l'argent..."
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot, un film

Coton

Autant en emporte le vent
Les Hauts de Hurlevent

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur