AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 265 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1949
Biographie :

Roger-Pol Droit (né en 1949) est journaliste, chercheur au CNRS, enseignant et écrivain. Collaborateur au Monde des livres, il est également l'auteur d'ouvrages de philosophie ayant rencontré un succès auprès d'un large public, en particulier 101 expériences de philosophie quotidienne.
À vingt-trois ans, encore étudiant à l'École normale supérieure de Saint-Cloud, il entre au Monde, mais continue à exercer une activité universitaire
Roger-Pol Droit, dans L'oubli de L'Inde, se demande pourquoi dans l'histoire de la philosophie on fait comme si la pensée indienne n'existait pas. Il parle à ce sujet d'amnésie philosophique, parce que ce n'était pas le cas au xixe siècle, durant lequel l'intérêt philosophique pour l'Inde était important. Par exemple, Nietzsche ou encore Schopenhauer ont manifesté un tel intérêt.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Emmanuel Couly reçoit Roger-Pol Droit au Musée Jean-Jacques Rousseau de Montmorency d'après son roman, "Monsieur, Je ne vous aime point" (Editions Albin-Michel): C'est l'histoire d'une amitié impossible. Entre Voltaire et Rousseau, les deux géants des Lumières. Dans un XVIIIe siècle en effervescence, ils se lisent, s'écrivent, s'admirent. Avant le temps des déceptions, du mépris, des insultes, où finalement ils se haïssent à mort. Sans jamais se rencontrer... Ce qui les oppose ? Tout ! Dans ce face à face, loin de leurs statues, on découvre Voltaire adulé et mondain, affairiste et généreux, candide et manipulateur, Rousseau exalté et dépressif, ambitieux et sauvage, passionné et libre. On les accompagne dans la farandole de l'époque, de Paris à Genève, de Potsdam à Londres, de châteaux en auberges, de salons en théâtres, philosophant avec Diderot, D Alembert, Grimm, leurs amis communs, batifolant avec des femmes souverainement libres comme Madame de Warens, Madame du Châtelet, ou avec l'humble lingère Thérèse Levasseur… Sans le savoir, ils dessinent la confrontation, plus que jamais actuelle, de deux mondes : Voltaire, « en-haut », choisit progrès, opulence et scepticisme, Rousseau, « en bas », défend nature, frugalité et vertu. Comédie des sentiments, ce premier roman du philosophe Roger-Pol Droit est une fête de grand style. On y apprend que, pour engendrer des idées, les icônes de la philosophie jouissent, souffrent et rêvent.
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous

Citations et extraits (253) Voir plus Ajouter une citation
Roger-Pol Droit
Bookycooky   21 avril 2016
Roger-Pol Droit
Attention à ce que vous mangez ! Cinq fruits et légumes par jour, bien sûr, mais aussi du bio, du -light, du local, du frais, de l'authentique, du vitaminé, sans oublier des fibres. Pas de gras, de lourd ni d'indigeste. Jamais -d'alcool, pas de drogue. Attention à bien bouger ! Minimum 10 000 pas, quelques escaliers, du Vélib', du fitness, des pompes - ne négligez ni bouteille d'eau ni baies de goji. Attention à bien penser ! Positif, forcément positif. Méditation, pleine conscience, yoga, au minimum. Détox et déstress plutôt qu'intox et détresse, toujours. Sans relâche. Sans faille. Votre bien-être est à ce prix.

Chacun aura reconnu, à défaut de sa vie personnelle, les ritournelles de l'époque, devenues planétaires. Deux enseignants de business schools suédoises dénoncent les méfaits de cette idéologie tyrannique en décortiquant " le syndrome du bien-être ". Ils sont bien placés pour en constater les ravages sur les étudiants, qui se voient désormais proposer par quantité de campus à travers le monde des " chartes de bonne santé ", intégrant repas sains, excursions saines, loisirs sains. Leur critique ne porte évidemment pas sur le caractère infondé de ces conseils, mais sur la coercition obsessionnelle qu'ils créent. Quand équilibre et sveltesse deviennent obligations morales, normes auxquelles nul ne peut ni ne doit déroger, il y a du totalitarisme dans l'air, même s'il est aimablement grimé en prescription médicale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          401
petitsoleil   20 février 2014
Petites expériences de philosophie entre amis de Roger-Pol Droit
13 - Tout déconnecter



Fermez le portable. Débranchez la box. Rangez les télécommandes.

Posez les écouteurs. Eteignez tous les écrans.

Et observez. (...) pour éprouver ce que ça change. En notant ce qui se passe, ce qui vous manque. Et ce qui vient en plus. Ou différemment.



Par exemple : êtes-vous sûr(e), déconnecté(e), de manger de la même façon ?

De parler, lire, respirer, penser, chanter ou danser de façon identique ?



Qu'est-ce qui a changé ? Pourquoi, à votre avis ?



Si tant de silence vous angoisse, quelle en est donc la cause ?

Que colmatent les réseaux, les mails, les textos ?

Diriez-vous, comme Pascal, que tout le malheur de l'homme vient de ne pas savoir rester seul dans une chambre ?



Rien ne vous oblige non plus à trouver l'expérience déplaisante.

Peut-être allez-vous prendre un vif plaisir à cette découverte, ou cette redécouverte, d'une seule chose faite à la fois, et faite entièrement, au lieu de jongler toujours avec plusieurs en même temps, en parallèle, en diagonale ou en travers.



Goûter un plat, une friandise, un fruit, mais sans rien faire d'autre.

Lire un moment, mais ne faire que ça.

Ecouter une musique, mais elle toute seule. (...)



Peu importe le geste, la sensation, l'activité, mais, au moins pour un moment, une seule chose à la fois. S'immerger dans ce qu'on fait, ce qu'on ressent, totalement. Juste pour voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Jolap   10 décembre 2019
Monsieur, je ne vous aime point de Roger-Pol Droit
La raison nous permettait de mettre de l'ordre dans le tohu-bohu du monde. Elle pouvait arrêter bon nombre de guerres inutiles, peut-être aurait-elle pu oeuvrer à les éviter toutes. Les uns croyaient indispensable d'entrer dans le temple du pied droit, les autres ne juraient que par le pied gauche. Ils commençaient à s'entre-tuer. Zadig, raisonnable et juste, proposait d'y entrer à pieds joints, en attendant que chacun comprît que Dieu se moquait bien de ces détails infimes, de ces règles grotesques.
Commenter  J’apprécie          180
Luniver   13 novembre 2013
Les religions expliquées à ma fille de Roger-Pol Droit
- Aujourd’hui, combien de personnes croient à chacune de ces religions ?

- Il faut se méfier des chiffres. En effet, que va- t-on compter ? Les gens qui pratiquent intensément une religion ? Ceux qui pratiquent un peu ? Ceux qui se disent croyants mais ne pratiquent pas du tout ? Ceux qui vivent dans un pays où la civilisation est imprégnée de telle ou telle religion ? C’est un casse- tête ! Ça change tout le temps. Et ce n’est pas vraiment intéressant, à mon avis. Parce que ces chiffres risquent de servir à de curieuses compétitions. On va se demander qui sont les plus nombreux, qui « gagne » ou qui « perd ». Ce n’est pas le bon point de vue.
Commenter  J’apprécie          140
Bibalice   25 mars 2013
Ma philo perso de A à Z de Roger-Pol Droit
On croit souvent que [la philosophie] consiste, avant tout, en affirmations générales. [Elle] parlerait de l’« homme », et pas d’Arnold Schwarzenegger ou de Marilyn Monroe. Elle ne serait à l’aise, vraiment elle-même, que dans les énoncés universels et les notions globales. Erreur ! Je suis convaincu que la philosophie n’existe au contraire que dans le détail, les singularités infimes, les tout petits faits. La place du chocolat dans un opéra de Mozart, les prières pour guérir les otites, la taille comparée des icebergs et de la Belgique, voilà qui donne à penser.
Commenter  J’apprécie          120
ninamarijo   08 mai 2018
Comment marchent les philosophes de Roger-Pol Droit
Commode, le bâton. Quand on chemine des jours entiers, il scande le pas. Il soulage quand le chemin grimpe, permet de s'appuyer quand la route descend. Et puis, il tient compagnie, porte la besace, chasse les intrus, impressionne les malintentionnés.

Diogène aime son bâton. Il ne s'en séparerait pour rien au monde. C'est drôle. Lui qui a tout quitté, qui a tranché tous les liens, défait les attachements, largué les conventions, les propriétés, les habitudes, il s'appuie sur ce bâton pour avancer dans la vie...
Commenter  J’apprécie          122
ninamarijo   11 mai 2018
Comment marchent les philosophes de Roger-Pol Droit
Tous (penseurs) conçoivent la connaissance rationnelle comme une marche qui progresse en direction de la vérité, et l'atteint si elle se garde de faire un faux pas.
Commenter  J’apprécie          130
ninamarijo   15 mai 2018
Comment marchent les philosophes de Roger-Pol Droit
"si je marche en philosophe", je vais garder en tête cette extraordinaire profondeur de champ qui englobe l'histoire de la terre, de la vie, de l'espèce humaine. En marchant, je m'inscris, même pour quelques pas minuscules, dans cette histoire vertigineuse. C'est en marchant que l'espèce humaine a peuplé peu à peu toute la planète, parcourant pas à pas des distances gigantesques.
Commenter  J’apprécie          120
Luniver   05 mai 2012
101 expériences de philosophie quotidienne de Roger-Pol Droit
Mais la concurrence [entre les livres] est rude. Parmi ces milliers de volumes, lesquels allez-vous suivre ? Vous percevez, de proche en proche, les murmures de tous ces titres en train de racoler. «Tu me lis, mon chou ?», «Emmènes-moi, tu ne le regretteras pas...», «Si tu m'entrouvres, c'est sûr que tu ne le regretteras plus !», «Je n'attends que toi ! Prends-moi ! Prends-moi !» Vous passez vite et de loin d'un chuchotement à l'autre. Vous entendez les voix basses, vous respirez les haleines tièdes des textes qui s'offrent.



Alors vous percevez directement cette vérité : la littérature est prostitution. Au moins en un sens. Chaque histoire imprimée est une pute qui tente de se faire remarquer, de capter un moment l'esprit qui passe, de se prolonger dans une attention prêtée. L'ensemble des arts est d'ailleurs ainsi : les œuvres chuchotent toutes des obscénités à voix basse, et le regard passe en glissant de l'une à l'autre.
Commenter  J’apprécie          110
michemuche   07 avril 2016
Une brève histoire de la philosophie de Roger-Pol Droit
Il faudrait entrer dans les " lettres philosophiques " de Voltaire comme dans un café. On viendrait y retrouver des amis, et surtout écouter des histoires...
Commenter  J’apprécie          120
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur