AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 2331 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : South Woodford, Essex , le 17/02/1930
Mort(e) à : Londres , le 02/05/2015
Biographie :

Ruth Barbara Rendell, née Ruth Barbara Grasemann, est une auteure de romans policiers et de romans psychologiques criminels.

Elle a écrit également sous le pseudonyme de Barbara Vine.

Née de parents enseignants, sa mère est une danoise, née en Suède. Après ses études à Loughton, Essex, elle travaille comme journaliste dans des journaux locaux, dont "Chigwell Times" (1948-1952). En 1950, elle épouse Don Rendell avec lequel elle a un fils né en 1953. Le couple divorce en 1975, puis se remarie en 1977. Don Rendell décède en 1999.

Ruth Rendell écrit deux romans non publiés avant "Un amour importun" ("From Doon With Death"), un premier roman, paru en 1964, où apparaît son héros récurrent, le commissaire de police Reginald Wexford.

Parallèlement à la série des Wexford (1964-2013), Ruth Rendell écrit de nombreux romans psychologiques criminels dans lesquels elle explore des sujets tels que les obsessions sexuelles, les effets des malentendus, le hasard et l’humanité des criminels dont "L'Analphabète" ("Judgment in Stone", 1977).

Elle crée une troisième branche à son œuvre en publiant en 1986 "Vera va mourir" ("A Dark Adapted Eye") sous le pseudonyme de Barbara Vine. Les titres produits sous cette signature appartiennent au même territoire que ses romans psychologiques, tout en approfondissant des thèmes comme les malentendus familiaux et les effets secondaires des secrets et des crimes.

Plusieurs de ses livres ont été adaptés à la télévision et au cinéma, notamment "L’Homme à la tortue" par Pedro Almodóvar ("En chair et en os", 1997), "L'Analphabète" ("La Cérémonie", 1995) et "La Demoiselle d'honneur" (2004) par Claude Chabrol, "Un enfant pour un autre" ("Betty Fisher et autres histoires", 2001) par Claude Miller, "La Maison du lys tigré" ("Valentin Valentin", 2014) par Pascal Thomas ainsi que "Une amie qui vous veut du bien" ("Une nouvelle amie", 2014) par François Ozon.
Elle a obtenu deux fois le Prix Edgar-Allan-Poe: en 1984 de la meilleure nouvelle pour "Une amie qui vous veut du bien" ("The New Girlfriend") et en 1987 du meilleur roman pour "Vera va mourir" ("A Dark-Adapted Eye"). Elle est le seul auteur à avoir reçu deux fois le Golden Dagger Award (1976, 1986) la plus grande récompense accordée aux romans policiers anglais.
Faite commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 1996 et baronne de Babergh, elle siège à ce titre à la Chambre des lords comme député du parti travailliste.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pedro Almodovar - "En chair et en os"


Citations et extraits (418) Voir plus Ajouter une citation
palamede   31 mai 2017
L'Analphabète de Ruth Rendell
... l'égoïsme n'est pas de vivre comme on a envie mais d'y contraindre les autres.
Commenter  J’apprécie          332
nameless   16 février 2016
Jeux de mains de Ruth Rendell
Lorsque nous croyons que notre interlocuteur nous écoute, en fait, il est peut-être tout simplement en train de réfléchir à ce qu'il va dire ensuite.



Page 249
Commenter  J’apprécie          312
nameless   15 février 2016
Jeux de mains de Ruth Rendell
Les invités partis, Peter déclara, citant Goethe ou quelque autre célébrité : "Ces gens sont plutôt agréables, mais eussent-ils été des livres, je ne les aurais pas lus".



Page 55
Commenter  J’apprécie          280
nameless   01 août 2015
La maison de la mort de Ruth Rendell
Nul homme, paraît-il, ne peut résister à une jolie femme qui se jette à sa tête. L'homme est tel qu'il succombe toujours, trop heureux de croire à sa bonne fortune. Et s'il n'a même pas eu à faire le premier pas, il se félicite de son charme irrésistible.



Page 118 - Editions du Masque
Commenter  J’apprécie          260
nameless   27 juillet 2015
Noces de feu de Ruth Rendell
Janis lui avait dit de ne plus porter de mini-jupes, qu'elle avait passé l'âge. Et quand maman avait répliqué qu'elle n'avait que cinquante-trois ans et ses jambes trente de moins, Janis avait ajouté : "Il ne s'agit pas de tes jambes mais de ton visage."



Page 58 - Le Livre de poche
Commenter  J’apprécie          250
nameless   04 février 2016
La demoiselle d'honneur de Ruth Rendell
Philip fit l'une des pires expériences affectives possibles, attendre de longues heures près du téléphone l'appel d'une personne follement aimée, entendre enfin l'appareil sonner et avoir sa soeur au bout du fil.



Page 162
Commenter  J’apprécie          252
nameless   29 juillet 2015
Noces de feu de Ruth Rendell
Quand quelqu'un vous parle du monde de l'automobile, vous pensez à Los Angeles, à un enchevêtrement d'autoroutes, à un entrelacs d'échangeurs et à des limousines impeccables traversant des ponts suspendus. Mais le véritable monde de l'automobile, c'est ici, la campagne anglaise, où il est impossible de se déplacer sans voiture, où le car ne passe qu'une fois par semaine, où le train a disparu.



Page 313 - Le Livre de poche
Commenter  J’apprécie          240
nameless   09 juin 2016
Sage comme une image de Ruth Rendell
Il avait toujours été en désaccord avec ce vide de la législation qui permettait à n'importe qui, selon sa fantaisie, de s'improviser psychothérapeute, d'en prendre le titre, et de s'établir sans détenir aucun diplôme de médecine ou la moindre formation psychiatrique.



Page 50
Commenter  J’apprécie          240
iris29   02 avril 2017
Les coins obscurs de Ruth Rendell
Tom avait observé avec intérêt que lorsque votre enfant vit au domicile parental, le soir, vous vous inquiétez de ce qu'elle ne soit pas rentrée, disons, après onze heures. Si elle est encore dehors après minuit, vous faites un sang d'encre. Vous regardez la pendule, vous tournez en rond, vous ouvrez la porte d'entrée toutes les dix minutes pour essayer de voir si elle n'arrive pas au bout de la rue. Il est hors de question de dormir. Mais quand elle n'habite plus à la maison, vous avez beau savoir qu'elle sort tout autant le soir, qu'elle rentre tout aussi tard, si ce n'est plus tard, vous ne vous inquiétez guère ou presque . Vous vous couchez et vous vous endormez.
Commenter  J’apprécie          215
Zebra   20 mai 2013
Portobello de Ruth Rendell
page 145

[...] Les commerçants proposaient de la viande, du poisson, du fromage, du pain et des fleurs, et un tas de cochonneries de toute provenance et de tout aspect. Les étalages vendaient aussi toute une camelote, et puis aussi des objets qui n'en étaient pas, des gravures et des aquarelles; des bijoux véritables et de la pacotille, des parapluies, des sacs à main, des chapeaux, des vestes en cuir, des abat-jour, des masques, des bas résilles, et des minijupes, des miroirs et des pare-feu, des étuis à cigarettes et de longs gants blancs. Les jeunes pouvaient s'acheter des articles inconnus de leurs grands-parents de l'époque du flower power : caramboles et pommes cannelles, flocons d'amarante, riz sauvage, des aubergines rayées comme des dahlias, cristes-marines, chorizo et choux chinois. Les champignons hallucinogènes étaient proscrits depuis quelques années, mais certaines herbes dans leurs emballages de cellophane à l'aspect inoffensif remplissaient aussi bien cet office.

Certains camelots débitaient des commentaires sans fin sur leurs produits, pendant des heures sans interruption, c'étaient les cris des rues du vingt et unième siècle, et ils ne se cassaient jamais la voix. L'un d'eux déblatérait sur les vertus d'un substitut de cigarette avec pile incorporée ... [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Promenons-nous dans les bois" de Ruth Rendell

Comment s'appelle la femme qui devait garder les deux enfant du couple Dade ?

Paula
Joanna
Tania

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Promenons-nous dans les bois de Ruth RendellCréer un quiz sur cet auteur

.. ..