AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782755639094
400 pages
Éditeur : Hugo et Compagnie (04/10/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu' au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n'a d'autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail.

Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l'homme qui a tué son frère et brisé son coeur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoure... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  28 mai 2019
A personnage différent, tome différent ! Après l'ambiance de la ferme des Shipley que j'ai adoré lire, nous voilà à suivre Jude dans sa ville d'origine, toujours dans le Vermont mais dans un monde différent encore. Nous avions eu l'occasion de faire connaissance avec Jude dans le premier tome, Sarina Bowen a fait en sorte que nous rencontrions tous ses héros masculins dès le début, une bonne façon de nous rendre curieuse de découvrir leurs histoires. Jude est arrivé à la ferme, après avoir purgé une peine de trois ans de prison, il était en cure de désintox, pour ne pas retomber dans la drogue. Un jeune homme délinquant, qui pour beaucoup ne valait pas grand chose. Issu d'un milieu défavorisé, cette peine de prison et son passé de toxico viennent alourdir l'avis peu réjouissant qu'ont les gens de lui. A la ferme, il a su trouver une place auprès d'une famille aimante qui lui a donné sa chance et il s'y est épanoui. Mais la saison de récolte des pommes est finie et le voilà de retour dans sa ville d'origine, dans la chambre d'avant, chez son père qui tient un garage.
Revenir en ville, c'est affronter son passé, c'est aussi se retrouver seul face à la tentation de replonger, cela serait si facile ! Mais c'est aussi elle, celle qu'il n'a jamais oublié : Sophie. Bien qu'elle est censée être à New-York pour faire carrière, voilà qu'il la croise en ville, il ne s'y attendait pas. Sophie, c'est son ex petite amie, mais c'est aussi la soeur de Gavin qui est mort, décès qui l'a conduit en prison car c'est lui qui conduisait, sous l'emprise de drogues. Sophie c'est aussi la fille du chef des forces de l'ordre, beaucoup d'éléments qui font qu'il a plutôt intérêt à se tenir éloigné d'elle. Mais quand est-il de Sophie ? Quel est son ressenti par rapport à tout ceci ? Pour elle, la vie a changé au décès de Gavin. Vis à vis de Jude, c'est un énorme vide qu'elle n'a jamais réussi à combler, j'entends par là qu'elle n'a jamais eu de réponses à ses questions sur ce qui s'est passé et qu'il a refusé de lire ses courriers qu'elle lui a envoyé à la prison. Si sa famille éprouve une rancoeur et une haine envers le jeune homme, elle ne semble pas éprouver ce type de sentiments, non c'est plutôt l'incertitude et les interrogations qui l'assaillent. Sa présence en ville, et non à New-York nous est expliquée quand nous comprenons ce qu'a engendré comme changements la mort de Gavin, une raison de plus d'en vouloir à Jude, et pourtant…
C'est un tome très doux, un peu comme Jude, qui parle peu. C'est un homme torturé et bien seul, il avance minute après minute, tout à fait conscient de ce qu'il a fait, de ce qu'il était mais aussi qu'il pourrait retomber dans ses travers à n'importe quel moment, la tentation est présente et attrayante. Quand j'évoque la douceur, c'est parce que le bad boy qu'a connu Sophie semble s'être effacé pour laisser place à un homme plus posé. Nous le suivons, alors que le poids qu'il a sur les épaules ne semble pas vouloir le quitter, cet homme ne vit qu'aux moments où il retourne à la ferme, moments que nous prenons plaisir nous aussi à lire car ce lieu était bien agréable et cette famille si aimante. Ici nous le suivons alors qu'il tente de garder la tête hors de l'eau. le fait de revoir Sophie le contraint à assumer ce qu'il a fait, il ne peut s'empêcher de penser constamment à elle, il ne l'a jamais oublié.
Les réminiscences de leur passé commun sont très touchantes : d'abord parce que c'est l'histoire de deux jeunes qui tombent amoureux et vont expérimenter les jeux de l'amour ensemble, envers et contre tous, car la famille de Sophie n'accepte pas Jude. La plume de Sarina Bowen transcende leurs premiers instants, elle m'a fait craquer devant la beauté des mots employés pour nous décrire ces moments. Jude était déjà bien intéressant dans le premier tome, mais ici vous tomberez encore plus facilement sous son charme, celui de bad boy est un peu maigrichon mais bien attirant qui s'intéresse à la jeune fille talentueuse et presque sage qu'est Sophie. Un jeune homme perdu, qui n'a pas conscience de l'emprise de sa dépendance sur lui et sa vie, jusqu'au drame qui fera tout explosé. Ce jeune homme a bien grandi, il s'est construit par la force des choses, devenu un homme fort et indépendant, c'est un plaisir de découvrir ce qu'il est aujourd'hui. le contraste entre l'innocence de leur passé et l'omniprésence des actes commis et des conséquences dans le présent pèse lourd dans la balance. L'atmosphère de suspicion et d'interrogations alourdissent leurs rapports, ils se doivent d'y trouver des réponses.
Je crois que j'ai eu un énorme coup de coeur pour le personnage de Jude. Dès son arrivée dans le tome 1, nous n'avions déjà qu'une envie c'est connaitre son histoire et ici, nous l'accompagnons avec Sophie à travers leur passé et ce présent qu'il est difficile de vivre parfois. Si leur relation est déjà à elle seule très intéressante, de constater qu'ils se sont « quittés » par la force des choses, alors que déjà leur relation n'était pas simple, j'ai adoré les voir se retrouver tant d'années après, mais toujours aussi passionnément. Tout ce qui se joue autour d'eux est d'autant plus captivant, tant de choses de leur passé semblent n'avoir pas été encore dévoilées. Ce tome a été passionnant à lire, je ne l'ai pas lâché une fois commencé. Leur relation est belle, sincère, les personnages sont abordables et naturels, ils n'en seront que plus attachants. Leur intimité se veut secrète, car elle n'est toujours pas acceptée, les retrouvailles n'en sont que plus torrides et passionnelles !
Sarina Bowen aborde des thèmes forts comme l'addiction à la drogue, mais aussi cette peur de ne pas être à la hauteur, que ce soit dans la vie de tous les jours, comme dans les relations. Jude est un personnage qui a vécu des moments difficiles, et il est en perpétuel combat contre lui-même, s'il a su s'entourer de personnes de confiance et qui lui font du bien, le doute sur lui-même ne le quitte pas. Ici, il tente de se reconstruire, de retrouver un équilibre dans une vie qui a été sacrément ébranlée par des événements qu'il n'a pas pu contrôlé. Ce doute sur lui-même, ses incertitudes ne l'ont même pas poussé à chercher à se rappeler, pensant de toute façon qu'il ne valait pas grand chose. Il aura fallu l'amour de Sophie pour qu'il puisse sortir de l'ombre. Sophie va elle aussi vivre de nombreux moments où le doute sur ceux qui l'entourent vont l'assaillir, qu'en est-il exactement de ce passé non résolu ? le monde de la drogue reste impitoyable, celui du paraitre mène aussi les gens à agir sans prendre en compte les conséquences sur leurs proches. L'appât du gain, l'importance de sa place dans la société vont engendrer bien des conséquences désastreuses.
Cette série, je l'ai aimé dès le premier tome ! Nous nous plaisons à découvrir le Vermont à travers l'histoire des personnages de Sarina Bowen, elle sait aussi insuffler des émotions fortes à travers le récit qu'elle nous propose de découvrir. J'aime sa plume, dynamique et qui s'adapte à chacun de ses personnages. L'idée même de découvrir Jude, puis Zack était plus que tentante. Je suis très très intriguée par l'histoire de Zack, qui s'est enfui d'une secte et dont nous ne savons pas grand chose. Il a su éveiller ma curiosité, j'attends le prochain tome avec énormément d'impatience.
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  17 octobre 2018
[ANCRAGE] nous narre l'histoire de Jude, cet ancien détenu qui était venu travailler à la ferme des Shipley dans le premier opus. Jude est un personnage qui m'avait intrigué et j'étais pressée de découvrir son histoire.
Il faut savoir que ce second opus est beaucoup plus sombre que le premier, l'histoire de Jude et Sophie est déchirante et très touchante. Elle a laissé nos héros comme de véritables écorchés vifs. C'est toujours le cas pour Jude, qui combat son état de manque chaque jour que Dieu fait. Jude a un passif assez mouvementé, il est sorti de prison depuis peu de temps et il soigne sa toxicomanie. Après un stage en cure de désintoxication, il doit reprendre sa vie en main mais comment faire pour elle de l'avant ? le temps qu'il a passé à la ferme lui a vraiment fait du bien mais maintenant retour à la case départ, il revient à Colebury dans le Vermont pour travailler dans le garage de son père. Mais personne ne veut de lui à Colebury, et cela va provoquer un choc à Sophie, son ex petite amie.
Jude est déterminé à aller de l'avant mais il va devoir lutter de toutes ses forces pour y arriver.
Ce second tome m'a époustouflé. Je dois dire que j'ai aimé le côté plus sombre et torturé de l'histoire. Sarina Bowen nous offre vraiment une série qui se renouvelle avec chaque protagoniste. Ici on apprend à connaître Jude et ses démons. On l'accompagne dans sa reconstruction et on espère à ses côtés. J'ai aimé son personnage car il n'a rien de commun, certes c'est un ancien bad boy qui s'est laissé engloutir dans une terrible addiction. La drogue était son emprise la plus puissante et même l'amour de Sophie n'avait pas réussi à le sauver de lui-même. Et puis un drame est arrivé et les a séparé… Après trois ans de prison, Jude a la tête sur les épaules mais il navigue toujours dans un monde fragile où ses pulsions pourraient être dévastatrices. Jude est un homme touchant qui admet ses erreurs, qui a su ouvrir les yeux sur ses défauts et sur sa façon de se comporter dans le passé. Sophie quant à elle est une héroïne qui a vécu l'enfer, bloqué dans une vie qui ne lui permet pas de s'épanouir. Perdre son frère fut une terrible épreuve et depuis trois ans elle n'arrive plus à avancer… Ses retrouvailles avec Jude vont l'ébranler, l'amour semble toujours intacte malgré les épreuves mais peuvent-ils prétendre à une seconde chance ? Sophie n'a pas une vie facile, c'est une jeune femme admirable et j'ai vraiment aimé son personnage. On retrouve avec plaisir la famille Shipley, et cela apporte vraiment de la lumière dans l'obscurité de nos héros. Les nouveaux personnages sont tout aussi intéressants, ils apportent énormément de rebondissements.
L'intrigue est multiple. On va suivre les efforts de Jude pour se réinsérer, ses échanges avec Sophie mais aussi une intrigue à suspense qui va apporter de la lumière sur plein de zones d'ombre. J'ai trouvé que l'ensemble était captivant et très touchant. Sarina Bowen n'a omit aucun détails pour que son histoire soit crédible et cohérente. Elle mélange fiction et réalité avec brio. Elle aborde de nombreux thèmes, le deuil, les addictions, les non-dits, la famille, l'amour et l'amitié.
Le cheminement de l'histoire est très prenant, j'ai aimé que rien ne soit prévisible, je ne m'attendais pas à la partie suspense. J'avoue que cela rend l'histoire encore plus passionnante.
L'histoire d'amour est poignante. L'amour est percutant et indéniable. Jude et Sophie sont des héros particulièrement touchants. Mais ils sont aussi faits l'un pour l'autre, l'alchimie entre eux est puissante, la tension sexuelle omniprésente. On est souvent dans l'urgence avec eux, sentant comme une épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes.
J'ai dévoré ce second tome avec parfois la boule au ventre, j'avais peur pour Jude et Sophie. Les émotions que j'ai ressenti étaient vivifiantes et intenses. La plume de Sarina Bowen est addictive et pleine de sentiments. Dans cet opus, le voile se lève légèrement sur Zach, le héros du troisième opus, autant vous dire que je suis impatiente ^^
En bref, gros coup de coeur pour se second opus qui m'a donné la chair de poule. L'ensemble de l'histoire est assez sombre mais Sarina Bowen n'a pas omis l'espoir et j'ai trouvé cette suite terriblement émouvante et addictive. Il y a ce petit quelque chose qui force le lecteur à tourner les pages avec cette sensation d'urgence. C'est une saga à découvrir de toute urgence !
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/10..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarieOrevesdesmots
  25 mars 2019
Après avoir passé un super moment avec Griffin et Audrey, j'avais hâte de découvrir l'histoire de Jude, on le découvre dans amertumes, mais forcément nous en savons très peu sur lui, sauf qu'il sort de prison et qu'il est encore en sevrage. C'est tout ce que nous savons sur ce jeune homme dont la vie n'a pas l'air de l'avoir épargner. À la ferme Shipley, il va réapprendre à vivre, à accepter son passé et à essayer d'aller de l'avant. Il ne rechigne pas sur le travail et se donne à fond tous les jours pour ne pas retomber dans ses travers. Mais quand la saison se termine, Jude doit retourner à Colebury, en espérant de pas retomber sur ses vieux démons.
Je ne vous cache pas que j'ai eu le coeur brisé quand je l'ai vu partir, je n'avais qu'une peur, c'est qu'on ne voit plus les membres de la famille Shipley dans ce tome-ci, alors mon soulagement a été énorme quand je l'ai vu y retourner pour le repas du jeudi.
L'histoire suit son cours, on est 3 ans après la terrible nuit qui a bouleversé la vie de Jude et de la petite ville de Colebury. Il revient chez lui, reprend ses habitudes, travail au garage avec son père en ayant un seul but, mettre de l'argent de côté pour pouvoir partir, et recommencer une vie loin de tout ça et loin d'elle. Sophie, son amour d'avant. Toujours aussi fou amoureux il ne veut cependant pas la recroiser. En brisant sa vie ce soir-là, il a brisé la sienne également.
Mais voilà, le destin ou le karma ne fait pas forcément ce qu'on aimerait, et c'est tout naturellement qu'ils vont se retrouver tous les deux sur la même route. Et tous deux se rendent compte que, malgré ce qu'il s'est passé cette nuit-là, leurs sentiments sont toujours là et sont plus forts.
Mais voilà, Sophie n'a pas le droit de le voir, et encore moins de l'aimer. Comprenez bien, comment pourrait-elle aimer l'homme qui est responsable de la mort de son frère, car il conduisait sous emprise de l'alcool ? C'est juste impensable. de plus, même avant cela, elle n'avait pas le droit, le voyait en cachette. Jude a toujours été considéré comme un mauvais garçon, mais il faut voir au-delà des apparences. Chose que certaines personnes ne savent décidément pas faire. Mais Sophie à vu qu'elle homme il était avant toute cette histoire.
Puis, plus on avance dans l'histoire, plus je me suis dit que toute cette histoire était quand même très ambigüe, les informations que l'auteure nous donne sont dépourvues de sens quand elles sont données parcimonie, mais quand on prend le temps de relire certains passages et de tout mettre bout à bout, tout prend sens. Et j'adore me retrouver comme ça devant mon livre à me dire « wow ! Là je n'ai rien vu venir »
Sarina Bowen signe un roman beaucoup plus sombre. J'ai eu mal au coeur pour Jude, alors oui il paye de ses fautes, mais une fois sortie de prison tu es séné avoir payé tes dettes à la société, et ben pour lui comme pour des milliers d'autres personnes dans son cas, il essuie aujourd'hui encore les erreurs de son passé. Heureusement, des gens comme la famille shipley se retrouvent sur sa route et l'aident à s'en sortir. Surtout que, pour lui, la route va être semée d'embuche et il tombera souvent sur des incompétents mettant à mal tous ses efforts fournis. J'ai eu envie de hurler de rage à certains moments tellement la vie, sa vie est injuste.
Mais heureusement que Sophie est présente, malgré des retrouvailles assez compliquées, la belle Sophie est présente contre vents et marées. J'ai adoré sa fougue, son envie de tout envoyé balader, elle a le coeur sur la main, elle est forte et sait aider son prochain. Les voir reprendre contact, se battre comme elle le fait, ça me gonfle le coeur. Elle aussi sent que quelques choses clochent dans tout ça, et, si elle doute, comme Jude, comme nous qu'il ne s'en sorte pas, elle sait qu'elle doit chercher des réponses. Et à partir de ce moment-là, l'histoire prend un autre sens, encore plus sombre, mais ô combien addictif !
J'ai adoré les voir interagir ensemble, on voit que leurs sentiments sont réels et sincères, et le fait d'avoir une narration a deux voix, on le ressent encore plus. Malgré une histoire sombre et triste, on voit la lumière qui essaie de filtrer pour ensoleiller le tout, c'est juste très beau.
Si j'ai vraiment adoré le premier opus, je dois dire que je me suis nettement plus régalé dans celui-ci. Totalement différent du premier, et j'ai aimé découvrir ce personnage dans le premier tome, les bases de son histoire ont été posées et malgré ça, on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre.
Sarina Bowen nous livre un second temps vraiment addictif et très bien monté, le lecteur est obligé d'être pris dans les mailles du filet et c'est impossible pour lui de lever la tête du livre avant que le mot fin n'ait fait, son apparition.
Pour moi en tout cas c'est un beau coup de coeur, cette intensité mise, la lutte, le ressentie, toutes les émotions (fortes) sont présentes et m'ont régalé.
Jude et Sophie ne sont pas près de quitter mon coeur, j'adore ce genre d'histoire ou seconde chance et acceptation de soi sont mises en avant. Et ici le pari est remporté haut la main.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Luxnbooks
  22 octobre 2018
Lorsqu'un premier opus parvient à nous faire éprouver des émotions quelle que soit la nature de celles-ci, c'est qu'il est temps de se procurer la suite. Jude est un personnage qui passe difficilement inaperçu dans le premier opus, alors bien évidemment on est nombreux à vouloir en savoir davantage sur ce personnage torturé et bien qu'on connaisse ses démons, ça n'en rend pas pour autant l'histoire plus facile. Alors qu'on avait découvert l'univers des producteurs, on s'éloigne complètement du précédent sujet et en compagnie de notre nous atterrissons dans sa ville de naissance où il espère se retourner avant de prendre le large pour se reconstruire.
Finalement son histoire n'a aucun secret pour nous, mais sa fragilité m'a poussé à m'attacher à ce héros au parcours difficile. Il y a trois ans et demi, sa conduite sous l'emprise de drogue l'a conduit en prison pour homicide. Comme nous l'apprenions dans le premier opus, Jude est désormais clean, et grâce à la famille Shipley il a réussi à prouver qu'il est capable de s'en sortir et les quelques semaines qu'il a passées dans la ferme de Griffin lui ont offert une seconde chance, ainsi qu'une famille d'adoption. Aujourd'hui il est de retour dans le seul endroit où il peut trouver du travail et tout dans cette ville lui rappelle le passé, ce qui rend le manque encore plus difficile à gérer. Et surtout à Colebury, il y a Sophie. L'amour de sa vie qu'il a perdue à jamais en tuant son frère.
Sophie a vu sa vie changer quand son petit ami à tuer son frère et par la même occasion son coeur s'est brisé, emportant avec lui tous ses rêves. Aujourd'hui, ses projets d'avenir sont loin et elle est toujours dans cette petite ville qu'elle rêvait de quitter. Elle est sur le point d'obtenir son diplôme et entre son travail à l'hôpital, elle participe au repas hebdomadaire de l'église. Elle n'aurait jamais pu imaginer que son ancien petit ami toxicomane viendrait apporter son aide pour le repas organisé par l'église. On ressent immédiatement cette tension et contre toute attente il n'y a aucune colère, seulement le regret de ne pas pouvoir être ensemble, car cet accident il a brisé plusieurs vies, mais l'une des choses la plus difficile fut de renoncer à cet amour. Dans une petite ville, personne n'accepterait qu'un tel couple puisse se reformer et ni Jude, ni Sophie n'a la prétention de croire qu'il pourrait se remettre ensemble. Pourtant, malgré la peur, le doute, les deux jeunes gens vont retrouver une part de la complicité qui leur avait tant manqué et le vide de leur coeur va progressivement se combler.
J'ai toujours plus de mal à apprécier une romance où les héros se connaissent, mais ici c'est un vrai cri du coeur. L'amour entre Jude et Sophie est tellement puissant que malgré la plus grande des souffrances, ils ne peuvent pas s'empêcher de vouloir être l'un avec l'autre, mais au delà de cette histoire d'amour interdite, c'est un vrai parcours du combattant pour Jude qui lutte chaque instant contre le manque et il est difficile de concevoir qu'après tout ce qui s'est passé ils puissent de nouveau s'afficher en public, surtout quand le père de Sophie est également le chef de la police. On est dans un roman où la reconstruction est primordiale, le drame n'a pas pu être évité et Jude est allé en prison, il cherche simplement à reprendre le cours de sa vie, sans minimiser la gravité de ses actes. Dans cette petite ville où tout le monde le connaît, il va néanmoins pouvoir compter sur de rare soutien, tel que père Peters ou bien la famille Shipley qui n'oublie pas son protégé, mais la relation qui m'a le plus touché c'est le lien qui s'est tissé entre Jude et Mey, on ressent la proximité et quand on connaît la solitude de notre héros, on savoure chaque instant amical. Et bien évidemment Sophie n'est pas en reste pour les marques d'affection.
Un tome qui m'a beaucoup touché et qui créer la surprise avec un thème beaucoup plus difficile à aborder que pouvait l'être le premier opus, l'addictivité n'est pas un sujet simple à traiter et Sarina Bowen retranscrit à merveille les difficultés liées au manque, mais également à la réinsertion après la prison. Jude est un personnage d'une rare vulnérabilité, sa vie ne sera plus jamais la même et tout n'est qu'une question de temps, celui nécessaire pour rendre le manque moins étouffant et également pour se rapproprier sa vie. Encore une fois, les émotions sont puissantes et j'ai trouvé cette suite plus profonde que le précédent, plus sombre également. Retrouver les personnages qu'on a côtoyés est un vrai bonheur et Zach continue de me taper dans l'oeil. Impatiente de faire sa connaissance de manière plus approfondie, ce personnage devrait nous réserver quelques surprises.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-4fE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LaFouineuse
  31 octobre 2018
Ayant adoré Amertume, mais surtout étant FAN des romans de Sarina Bowen depuis 2 ans, avec sa série The Ivy Years, je me suis naturellement jetée sur ce roman dès que je l'ai reçu.
Ancrage avait tout pour me plaire, avant même que je ne le commence.. Depuis quelque temps déjà, j'ai remarqué que j'aime particulièrement les romances où nos personnages se sont aimés dans le passé, qui, pour une raison ou pur une autre, et qui après quelques années écoulées, voient leurs chemins se retrouver.. J'adore les voir se battre contre leurs peines, leurs souvenirs et découvrir en même temps qu'eux que leur amour a survécu malgré tout.
En plus, j'avais trouvé Jude très mystérieux dans Amertume, et le fait qu'on sache qu'il sortait de prison et avait en plus des problème d'addiction m'avais vraiment rendue curieuse.
Jude ayant terminé sa saison de boulot à la ferme des Shipley, se voit obligé de repartir chez son père, où quelques années plus tôt, un tragique accident a transformé sa vie.. Il avait pourtant Sophie avec lui, mais dans cet accident, le frère de sa chérie est mort, il fait de la prison pour homicide involontaire.Il va donc recroiser Sophie...
J'ai dans un premier temps été touchée par le vécu et la personnalité de Jude.. Puis le rapprochement avec son amour d'antan se fait tellement en douceur que je me suis aussi vite attachée à Sophie. Pourtant, Jude n'en avait parlé qu'une fois dans Amertume, mais je me doutais avant même de la rencontrer que j'allais l'aimer.
En fait, tout au long de ma lecture, j'avais envie de leur faire des câlins, à tour de rôle... Que ce soit chacun individuellement, ou quand ils étaient ensemble et se débattaient entre leurs envie de s'avouer leur amour, et leur passé qui restait comme un fantôme au dessus de leurs épaules.
Pourtant, Jude n'est pas le genre de personnage qui m'attire dans les romances : ancien toxicomane et ancien prisonnier, je ne suis pas franchement fan. Mais l'auteure a tellement bien su nous faire vivre, ressentir le combat de tous les jours auquel Jude doit faire face, sa désintox, ses crises de manque etc.. c'était juste ce qu'il fallait pour mon petit coeur.
Sophie quant à elle, est forte et déterminée.. Elle n'est pourtant pas aidée avec son père et sa mère.. Mais du coup, j'ai ressenti ce plaisir ultime durant ma lecture : découvrir, remarquer l'alchimie qu'il y a entre nos 2 personnages.. Finalement on ressent très vite, avant eux même, qu'ils ont besoin l'un de l'autre pour avancer..
Concernant la fin, j'avoue que j'avais deviné LE truc, mais je me suis complètement laissée prise par l'espèce d'enquête .. Je ne me suis pas ennuyée une seule page, j'ai dévoré le livre et arrivée vers la fin, j'en voulais tellement encore que je me suis jeté sur le tome 3.
En fait, je me dis que le coup de coeur que j'ai eu pour ce roman n'est franchement pas étonnant : on parle d'un roman de Sarina Bowen là ! J'adore ses personnages, ses histoires. Ce n'est jamais des personnages banals.. Ils ont toujours des histoires, du vécu, des épreuves qui sortent de l'ordinaire ("ordinaire" dans les romans) et en même temps on a vraiment l'impression que ces personnages existent pour de vrai. Encore une fois, j'ai refermé donc mon livre avec cette espèce d'impression d'avoir rencontré des personnes formidablement forte, déterminées et qui méritent vraiment leur fin heureuse.. (Et quelle fin !! ) Si j'ai eu un beau coup de coeur pour Amertume, avec l'ambiance famille et mignonne de la cidrerie des Shipley, ici j'ai eu un super gros coup de coeur pour Jude et Sophie qui font face à des épreuves plus difficiles et "sérieuse" .. Sarina Bowen m'a bluffée ici j'avoue, car ça change pas mal de ses autres romances, et elle a su gérer le tout avec brio ! (j'avais l'impression de lire un Jay Crownover, en 10 fois mieux).
D'ailleurs, si j'ai lu ce roman en à peine un peu plus de 24 heures, ce n'est pas pour rien ^^

Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   17 octobre 2018
Merci de m’avoir sauvée ce soir.

Je vois tant de vulnérabilité dans son doux visage que j’ai du mal à formuler une réponse. Je me racle la gorge :

– Je sais que j’ai tout fait foirer, Soph. Mais si tu as besoin de mon aide un jour, il n’y a vraiment pas une seule chose au monde que je ne ferais pas pour toi.

Même en chuchotant, ma voix se brise.

Sophie a les larmes aux yeux. Elle met sa main sur la poignée de la portière.

– Bonne nuit, Jude.

Je ne me sens pas la force de lui répondre, donc je me contente de tendre la main pour dégager une mèche de cheveux de son visage.

C’est là l’erreur fatale. Parce que tout change à l’instant où je l’effleure. La joue soyeuse et fraîche de Sophie atterrit dans la paume de ma main. Je frissonne à son contact, et Sophie s’en aperçoit. Ses yeux plongent dans les miens. Ses lèvres roses s’entrouvrent et elle mord sa lèvre inférieure.

L’embrasser à ce moment-là ne relève pas d’une décision. C’était inévitable, comme le tonnerre succède à l’éclair. On se penche en même temps l’un vers l’autre. Je ferme les yeux pour ne pas voir le frisson de stupeur qui parcourt son visage. Mais mon aveuglement n’y change rien. Sophie. Nos lèvres se frôlent dans un soupir? Puis ma bouche fond sur la sienne. Je l’embrasse si lentement. Une fois. Puis une autre. Et même dans ce nuage de désir, je sais que je dois mémoriser chaque seconde qui passe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067Ninie067   22 octobre 2018
Dépasser les limitations de vitesse est inenvisageable. Quand ton père est le chef des officiers de police, c’est une mauvaise idée de violer le code de la route. Je ne suis pas complètement contre un petit écart avec la loi, mais ça me coûte trop par la suite. Les officiers adorent me balancer à papa.
Voilà où en est le cours de mes pensées à l’instant où je freine au stop, à l’angle des rues Harvey et Grove. Du coin de l’œil, je perçois un mouvement au niveau des portes vitrées de la boutique Nickel Auto Body Shop.
Je regarde. (Évidemment je regarde. N’importe qui ferait de même.) Mais je ne m’attendais vraiment pas à le voir lui, ici, debout à côté d’une Dodge cabossée surélevée sur la plate-forme de réparations. Et même à l’instant où ma gorge se contracte pour émettre l’unique, le terrible mot qui me monte aux lèvres – Jude –, je n’y crois qu’à moitié.
Parce qu’il est impossible qu’il se tienne là, dans le garage, à effleurer d’une main sereine la carrosserie d’une immonde voiture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   22 octobre 2018
Elle est à moi, me dit mon bras valide en la rapprochant de mon corps.
Elle est à moi, me doit ma bouche tandis que je la laisse m'embrasser.
Elle est à moi, me dit la main de Sophie en me masturbant comme une reine.
Commenter  J’apprécie          20
EmelineVVEmelineVV   04 septembre 2019
Nos cœurs battent en rythme, agrippés l’un à l’autre comme si quelque chose allait nous séparer. Parce que quelque chose finit toujours par nous séparer.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   22 octobre 2018
Pour la première fois depuis des années, je m'introduis dans une femme. Ma femme.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Sarina Bowen (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarina Bowen
L'amour au travail : vaste sujet n'est-ce pas ? C'est ce à quoi s'attaque justement Sarina Bowen dans le Grand Nord !
Suivez-nous sur les réseaux sociaux ! - Instagram : https://www.instagram.com/hugonewromance - Facebook : https://www.facebook.com/HugoNewRomance/ - Twitter : https://twitter.com/HugoNewRomance - Snapchat : @HugoNewRomance
Si vous avez aimé cette vidéo, n?hésitez pas à vous abonner et mettre un petit pouce bleu, ça fait toujours plaisir ! #MissNewRomance
autres livres classés : new romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3924 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..