AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Serge Quadruppani (88)


Stelphique   24 octobre 2017
Loups solitaires de Serge Quadruppani
-Tu sais que la panique , ça vient de Pan, la divinité qui incarne les forces invisibles et mystérieuses de la nature?
Commenter  J’apprécie          180
ErnestLONDON   31 juillet 2018
Le monde des Grands Projets et ses ennemis de Serge Quadruppani
Le sentiment que l’humanité est au bord du gouffre est désormais largement partagé. La colère contre ce qui l’y a menée l’est beaucoup moins. 
Commenter  J’apprécie          170
Stelphique   23 octobre 2017
Loups solitaires de Serge Quadruppani
Je crois au besoin de croire. Je crois à la poésie qui exprime ce besoin. Je crois au besoin de règle. Mais je crois aussi à la règle du besoin. Et j'ai besoin de toi.
Commenter  J’apprécie          140
Crazynath   14 mars 2015
Saturne de Serge Quadruppani
Je sais que vous pensez que je suis fou et vous n'avez pas tort mais je suis un fou assez commun finalement , le genre de fou que sa folie n’empêche pas d'accomplir les taches qu'on lui a assignées.
Commenter  J’apprécie          130
mlseditions   07 juillet 2015
Corps défendant de Serge Quadruppani
les farines animales, c'est de la poudre aux yeux. C'est pas la vache qui est folle, c'est notre civilisation.
Commenter  J’apprécie          80
Renod   27 mars 2020
Saigne sur mer de Serge Quadruppani
De toute manière, conclut-il, il y a de plus en plus d'étrangers dans le monde.
Commenter  J’apprécie          60
encoredunoir   21 septembre 2014
Madame Courage de Serge Quadruppani
En quelques secondes, tout le monde fut debout, tout le monde cria, car tout le monde fixait ce qui reposait dans la semoule : une main tranchée. De la coupure, où se voyaient les veines et les tendons émergeant des chairs, du sang avait coulé sur le grain beurré avant que la chaleur de celui-ci ne cuise les tissus. Quand elle provenait du dépeçage d’autres mammifères qu’eux, la présence de matière organique sur une garniture d’origine végétale déclenchait fréquemment chez les humains la salivation mais, là, il y eut presque aussitôt plusieurs vomissements. Une jolie femme se répandit la première aux dépens de sa robe printanière à 2000 euros, aussitôt imitée par un voisin à tête de notaire.
Commenter  J’apprécie          60
Chouchane   11 décembre 2013
La disparition soudaine des ouvrières de Serge Quadruppani
Il m'a expliqué qu'il était partisan des théories du "décèlement précoce", c'est-à-dire une politique de prévention du crime. Il s'agit de repérer la dangerosité des organisations avant même qu'elles ne deviennent vraiment dangereues et d'intervenir contre les personnes non pas en fonction de ce qu'elles ont fait mais de ce qu'elles pourraient faire. Je lui ai répondu alors qu'il devrait m'interpeller tout de suite, parce que j'ai souvent envie d'étrangler ma femme... Il a ri l'idiot, il croyait que je plaisantais.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   20 février 2016
La politique de la peur de Serge Quadruppani
Big Brother incarne un moment unificateur de l’empire, la figure qu’il prend quand les diverses puissances qui le composent s’entendent pour désigner le terroriste, cet ennemi qui est la justification ultime à leur propre existence, à leurs propres exactions. Big Brother, c’est Bush mettant à prix la tête d’un Ben Laden que son pays a peu ou prou créé, c’est Poutine dénonçant les islamistes tchétchènes, seuls survivants de la guerre d’extermination menée par le président russe contre les indépendantistes démocrates, guerre lancée grâce à des attentats en Russie très vraisemblablement réalisés par ses propres services, c’est Ben Ali dont le clan met la Tunisie en coupe réglée au nom de la lutte contre l’islamisme ; Big Brother, c’est Berlusconi en intendant du G8, à Gênes, en 2001, quand sa police matraquait jusqu’au coma à l’école Diaz, torturait à la caserne Bolzaneto et tuait sur la place Alimonda : c’est l’alliance de tous les pouvoirs exerçant la terreur au nom de la lutte antiterroriste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ErnestLONDON   01 août 2018
Le monde des Grands Projets et ses ennemis de Serge Quadruppani
Le mouvement No TAV a déjà remporté une victoire : la formation d’un sujet collectif opposé au monde tel qu’il va.
Commenter  J’apprécie          30
Saiwhisper   22 mai 2017
Tonton tué de Serge Quadruppani
Il était ressorti de prison avec l'idée qu'il ne serait jamais accepté par ce pays, et qu'il fallait affirmer son identité.
- L'identité, l'identité ! dit Djemila. Il a plus que ce mot à la bouche. Pour moi, jusque-là, l'identité, c'était juste un truc à faire contrôler par la police. Maintenant, il faudrait que je la fasse aussi contrôler par mon frère et les cons de barbus qu'il fréquente. "T'es musulmane, il dit. Il faut que tu sois fière d'être musulmane !" Il dit ça pour faire chier notre père qui dit qu'on doit être fiers d'être kurdes ! A l'école, on me dit que j'ai l'identité française, puisque je suis née en France. Mais moi, j'en ai rien à cirer de tout ça. Moi, je suis Djemila. Je suis Djemila et je les emmerde tous !
Poings serrés, tête baissée, elle luttait pour ravaler un sanglot.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   20 février 2016
La politique de la peur de Serge Quadruppani
Il n’y a que les fanatiques de la guerre des civilisations et autres « résistants à la montée du fascisme vert » pour croire que l’ordre mondial serait menacé par la fantasmagorie djihadiste. Le fait que le principal foyer d’intégrisme, l’Arabie saoudite, demeure sous l’inébranlable protection étatsunienne devrait suffire à les en convaincre. Comme le fait remarquer Mondher Kilani, « outre l’Amérique latine et l’Europe, l’espace d’influence américain s’étend aujourd’hui à la quasi-majorité du monde musulman ».
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2   31 janvier 2016
Madame Courage de Serge Quadruppani
– Oui ? articula Simona Tavianello dans le combiné tandis que son Napolitain dépité s’asseyait au bord du lit, lui tournant le dos. Ah, bonjour, monsieur le procureur, dit-elle en reconnaissant la voix. Un tout petit instant, je vous prie.
Elle posa la paume sur le récepteur et, à mi-voix, dit : « Bianchi ». De l’autre main, elle montrait le socle du téléphone sur la table de nuit. Marco appuya sur le bouton connectant le haut-parleur, et elle s’assit sur les genoux de son homme, ce qui ne manqua pas d’entraîner le frottement d’une joue mâle par un sein fort doux.
– Oui, je vous écoute, monsieur le procureur, articula-t-elle ensuite.
– Commissaire, attaqua d’une voix solennelle le juge Bianchi, grand amateur de cigares puants et procureur de district de la direction antimafia, ce que je dois avant tout à notre longue collaboration et à vos immenses mérites professionnels, ce que nous vous devons… hum… allô ?
– Oui, oui, je suis là, dit Simona qui venait d’émettre un son étrange, mi grognement de réprobation, mi gloussement de plaisir parce que Marco, n’y tenant plus, avait pris un sein de sa femme dans la coupe d’une main. Je vous écoute, insista-t-elle en lui donnant une tape sur les doigts et Bianchi reprit :
– Je disais… bon, oui… Soyons direct : je viens de discuter longuement de votre cas avec le dottore Prontino, et malheureusement, nous sommes parvenus à la même conclusion… – Vous me retirez l’enquête, dit Simona en tapant sur l’autre main de Marco, qui tentait une approche vers la deuxième sphère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Crazynath   10 mars 2015
Saturne de Serge Quadruppani
...et elle prononça le nom d'une actrice italienne connue, abonnée aux rôles de moyenne bourgeoise névrosée.
-Ah, fit Domenico, celle-là ? Celle qui a des lèvres tellement gonflées au collagène qu'on dirait des hémorroïdes ?
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   31 juillet 2013
La disparition soudaine des ouvrières de Serge Quadruppani
On détruit un processus naturel gratuit et on le remplace par une prothèse artificielle payante.
Commenter  J’apprécie          30
genou   16 juin 2013
La Nuit de la dinde de Serge Quadruppani
Elle bloque le paquet du haut qui, tel un électorat contemporain, glisse dangereusement à droite
Commenter  J’apprécie          30
genou   16 juin 2013
La Nuit de la dinde de Serge Quadruppani
Le libraire se coupe un morceau de dinde, le pique au bout de sa fourchette, glisse sur les dents de métal un bout de chou rouge et un débris de marron et abandonne le tout dans l'assiette pour répondre.
Commenter  J’apprécie          30
genou   16 juin 2013
Corps défendant de Serge Quadruppani
- Oh moi, dit-il, je suis tueur en série. Mais aujourd'hui, je suis pas d'humeur à vous ouvrir la gorge alors si vous voulez, je vous laisse, je vais boire mon café à ma place.
Commenter  J’apprécie          30
genou   16 juin 2013
Corps défendant de Serge Quadruppani
Le vivant ne peut que noter le beau contraste des deux corps, l'un si blanc (c'était un des étranges attraits de Julie, son aversion du soleil, sa panoplie de coiffes hors gabarit, canotiers et autres chapeaux de paille qui lui faisaient un visage de jeune star ou de poupée ancienne, sa pâleur languide au sortir de l'onde qui renvoyait à leur insignifiance les nageuses toniques uniformément bronzées), et l'autre si sombre que ses muscles semblent la matière même dont est faite la nuit.
Commenter  J’apprécie          30
genou   16 juin 2013
Corps défendant de Serge Quadruppani
La morte présente une large blessure à la tempe, le mort a l'arrière de la nuque enfoncé, les cheveux souillés de sang et de matière cérébrale. Entre eux, sur le matelas, est posé un soc de charrue travaillé au chalumeau pour évoquer un sexe de femme et monté sur trépied. La chose crée au centre de la couche une dépression vers laquelle penchent ses occupants.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Serge Quadruppani (442)Voir plus


Quiz Voir plus

Amateurs de polar ? Qui a écrit quoi ... ?

Mais qui a écrit "Pandemia" ?

Maxime Chattam
Bernard Minier
Franck Thilliez
Olivier Véran

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , policier françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..